À chacun son « impartialité »

La crise perdure et le pays n’est pas encore sorti de l’auberge malgré la course effrénée à la médiation qui venait de recommencer. Même certaines entités religieuses jugées « partiales » qui ne devraient donc pas entreprendre ce genre de « travail », s’y étaient immiscées en compliquant davantage la situation. Sans pour autant entrer dans les détails, ne serait-il pas temps maintenant que ces « politicards » pro-HAT arrêtent ces remues ménages stériles qui ne font qu’aggraver notre situation socioéconomique ?

Du déjà vu ! Apparemment, la HAT serait à court d’idée jusqu’à faire « valider » des « rencontres politiques » non crédibles et infertiles. Pour en arriver jusque-là, la politique politicienne orientée intérêts personnels fait rage et constitue l’unique motivation des tenants du pouvoir actuel et ce, jusqu’à mettre au-devant de la scène des « religieux » munis d’idéologies politiques inébranlables qui espéreraient redonner du souffle à ce régime fantoche à l’approche de la signature des résolutions de Sandton.

Enfin, on en a l’impression tandis que dans la rue, la pauvreté et l’insécurité qui guettent chaque foyer tous les jours sembleraient être inaperçues par le pouvoir en place. Pire, les abus de pouvoir, les trafics d’influence et surtout la dictature gagnent du terrain. En tant que Raiamandreny, comment pourrait-on cautionner un régime qui bafoue les Droits Humains et la démocratie en opprimant son peuple et ce, quite à ce que tout le monde vive dans la misère et l’angoisse car le pays manque abominablement de financements ?

Pour combler le tout, viennent ensuite les phénomènes « explosifs », les « attentats à la grenade » ! Mises en scènes ou guéguerre entre foza, on n’en a rien à cirer car à chaque explosion, des têtes tombent du côté des opposants. En passant, comment un citoyen lambda pourrait-il se procurer de grenades offensives et des les utiliser à des fins criminelles ?

C’est absurde et comme toujours, l’on voit bien que certains veuillent faire porter le chapeau à l’opposition mais le fait est qu’effectivement, des têtes tombent alors que dans les hautes sphères du pouvoir, une minorité aurait la main mise sur nos richesses naturelles. Les bois de rose ne vous disent pas quelque chose ? Suivez mon regard et vous saurez qui ont intérêts à ce que cette HAT se prolonge. Pis encore, certains « raiamandreny » osent parler « d’impartialité » ! De qui se moque-t-on ?

1 pensée sur “À chacun son « impartialité »”

  1. J’ai vu dear Henri (Ratsimbazafy) parmi les Rayamandreni ,si il peut remettre le « zoma » debout comme selon sa chanson ,alors c’est vraiment des Mijoro sinon c’est pour dormir debout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *