Agneaux ou « méchants loups » ?

Braquages par-ci, braquages par-là ! Personne n’est à l’abri de l’insécurité qui gagne du terrain actuellement. En effet, l’insécurité règne partout dans la Grande ïle et inutile de tourner autour du pot, la situation s’empire de jour en jour et elle est devenue une gangrène qui mine notre société.

En se référant à quelques exemples, l’on dirait bien que les bandits, nombreux et lourdement armés, ne reculent devant rien ! Objectivement, pour pouvoir rétablir la situation à la « normale », est-ce une raison suffisante pour que l’on fasse appel aux « polices communautaires » ou andrimasompokonolona ? D’ailleurs, l’on se demande bien par quels moyens ils lutteront contre ces bandits armés qui soulève un certain nombre de questions dont, entre autres, nos forces de l’ordre sont-elles si impuissantes malgré le dernier recrutement dans l’armée ? Quels moyens matériels ces « polices communautaires » auront-elles pour faire face à la recrudescence du banditisme ? Seront-elles armées comme les forces de l’ordre ? Plus précisément, agneaux ou « méchants loups » ?

Eh oui ! L’on se pose des questions vu que les contribuables payent déjà le prix fort pour l’État alors qu’en retour, l’on ne mérite que ces andrimasompokolona dont les critères de recrutement demeurent indéterminés et flous pour l’instant. Probablement, l’on s’attendrait à ce que ceux qui ont lutté pour la révolution Orange en 2009 seraient les têtes de liste car toutes peines méritent salaires… comme à l’accoutumée !

Pour revenir à l’efficacité de cette mesure, les risques sont énormes car entre la police et la gendarmerie nationales, il y avait déjà eu des enchevêtrements de tâches à une certaine époque et pourquoi pas entre les adrimasopokonolona et les forces de l’ordre ? Qu’est-ce qui nous garantit que cette fois-ci, ce sera la bonne et que ce ne seront pas les « casseurs » de 2009 qui seront recrutés en premier ?

Ce point de vue mérite une attention particulière car ces derniers risqueraient d’aggraver encore la situation si, par malheur, ils étaient armés. Bref, espérons tout simplement que cette mesure ne soit pas un moyen pour récompenser les partisans de la révolution orange et que ces « milices » ne soient pas des casseurs du premier ordre puisqu’ils ne remplaceront jamais les forces de l’ordre qui, apparemment, seraient déjà « engraissées » lors de l’accession de Rajoelina au pouvoir. Où sont nos « héros » ?

1 pensée sur “Agneaux ou « méchants loups » ?”

  1. A ce que je sache,
    les Andrimasompokonolona fait ce boulot bénévolement avant ce pouvoir putshiste!

    Mais vu que la HAT est le détenteur du titre de la corruption,
    s’il y a recrutement… le pire est à prévoir

    C’est difficile de gérer quoi que ce soit tellement on vit dans un état anarchique
    Et surtout si le quartier est présidé par une tête HATiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *