La mission de Simao: aucun résultat…

Le médiateur de la SADC a encore raté sa mission
Le médiateur de la SADC a encore raté sa mission

Le médiateur de la SADC est déjà de retour après seulement une semaine de séjour à Madagascar. Son intervention n’a pas eu les résultats escomptés, bref, aucune sortie de crise trouvée. Les mouvances Ravalomanana et Ratsiraka n’ont pas voulu le rencontrer, cet homme n’est plus considéré par ceux-ci depuis quelques temps vu son comportement. En effet, cet homme n’est pas aussi neutre comme il le prétend et comme il le devrait…

L’objectif de la SADC de trouver une solution durable et une issue à cette crise est encore remise en question. Les tentatives de communication du Dr Simao avec les parties prenantes en vue de mettre en application la feuille de route amendée n’ont pas du tout abouti. Devant le refus catégorique des mouvances Ravalomanana et Ratsiraka, le médiateur ne peut que rentrer chez lui.

Que va t-il se passer désormais, que va tenter la SADC prochainement? Devons-nous encore rester optimistes après tous ces efforts qui n’ont donné aucun résultat? Cette année va prendre fin bientôt et jusque là aucun changement annonçant une sortie certaine à la crise. Aujourd’hui, c’est certain que l’issue à cette crise ne relève plus d’une entité étrangère mais seulement d’une décision au niveau locale. Le peuple malgache est le seul à décider de sa liberté, le seul à décider d’exprimer sa colère. L’élimination des foza est possible, le peuple malgache peut tout changer s’il le désire vraiment…

5 pensées sur “La mission de Simao: aucun résultat…”

  1. » Pour débloquer cette situation nous devons mettre en place la transition consensuelle, neutre, crédible et de confiance. , c’est ce qu’attend la Communauté Internationale… »

    et ce …Hors la HAT …qui bloque toutes conciliations …

  2. http://www.midi-madagasikara.mg/
    Sortie de crise : Une solution militaire en vue ?
    Samedi, 20 Août 2011
    Pour la première fois depuis le début de la crise, le Chef d’Etat-Major Général de l’Armée Malagasy, le Général Ndriarijaona André laisse entendre devant la presse que les chefs militaires multiplient les réunions actuellement pour rechercher une solution à la crise. « Outre les principaux sujets concernant l’Armée, nous nous penchons également à la situation politique actuelle et les difficultés subies au quotidien par la population mais nous ne sommes pas obligés de publier notre initiative », a-t-il fait savoir.
    En effet, conscients de l’existence des illégalités au niveau du régime actuel et la recrudescence de l’insécurité engendrée notamment pas les actes de banditisme qui se produisent généralement sur les routes nationales, les dirigeants militaires n’entendent pas rester les bras ballants. A voir la déclaration que le CEMGAM a fait hier, une solution militaire est en vue en ce qui concerne la sortie de crise.

  3. Simao est grassement payé par France

    Andry Rajoelina siffle (par le biais d’une lettre adressée à SADC)
    et l’homme accourt vers quel enième pot-de-vin alléchant?

    Un OS fait d’OR, tendu par France pour son hautement placé CHIEN africain

  4. Ny gasy samy gasy ihany sisa no azo antenaina anarina ny ho avy ny madagasikara eee.
    Reo foza reo no mila esorina faingana de ny fodian Rrésidà MArc Ravalomanana koa hafaingainina…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *