Madagascar et son peuple ont connu tous les malheurs dans cette soit disant « transition »

Comment parler de HAT sans parler de souffrances?
Comment parler de HAT sans parler de souffrances?

Nous tous, nous sommes témoins de tous les maux qu’ont infligé ces membres de la HAT. D’ailleurs, comment pourrons nous oublier de telles souffrances? Notre pays a sombré dans la pauvreté et les foza n’ont pas hésité à profiter de toutes nos ressources pour remplir leurs poches. Nous le savons tous, que cela va être dur pour notre pays de se relever après les cicatrices que va laisser cette « transition ». Que de prétendants au pouvoir pensant que Madagascar n’appartienne qu’à une minorité.

Ces individus devenus chômeurs à cause de cette crise ont-ils pu survivre? Ces nombreuses personnes qui ont perdu un être cher, ont-il pu gérer leur tristesse? Ces innocents incarcérés pour avoir défendu la bonne cause, que vont-ils devenir?…Madagascar est certes une petite île mais il est très riche en histoire. Cette transition marquera bien de douloureux souvenirs pour la majorité des malgaches, de mauvais et sales moments.

Il n’y a pas grandes choses à dire de la HAT à part les souffrances que nous avions tous endurer. Et voilà que le leader des foza ne veut pas encore admettre qu’il ne doit pas insister pour obtenir la légalité car il n’arrivera pas à ramener la paix, il ne fera qu’aggraver encore plus la situation. Et dire que le Président Marc Ravalomanana est celui qui est destiné à réparer toutes ces erreurs, lui qui fut accusé de crimes dont il n’est pas coupable. Heureusement, que nous savons tous qu’il est innocent et qu’il reviendra d’ici peu pour nous sortir de là…

2 pensées sur “Madagascar et son peuple ont connu tous les malheurs dans cette soit disant « transition »”

  1. Ny fitondran’ny alikanay tsy mihambahamba mihintsy raha vao misy mihodikodina hanao ratsy eo @ fireneny (tanananay) io , mahay manome sakafo ny zanany ary samy mifanaja tsara samy alika ao fa misy kosa fitondran’ny foza tena tsy hiteny betsaka aho fa hoe «  »biby mitorona » dia tay izay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *