Qu’attendons-nous pour nous révolter massivement contre les foza?

Si la volonté du peuple est forte, rien ne pourra lui résister !
Si la volonté du peuple est forte, rien ne pourra lui résister !

Combien d’année encore allons-nous attendre avant de riposter contre tout ce que les foza nous font subir? Cette crise a duré trop longtemps et les revendications du peuple malgache sur de nombreux domaines n’ont pas suffit pour écarter Rajoelina et consort de la vie politique malgache. Peut-être n’avons-nous pas été trop déterminés pour réussir à les éliminer. Nous n’avons peut-être pas encore montrer assez de courage et de volonté.

Pourtant, si nous continuons à nous taire ainsi, on ne sera qu’une majorité faible. Les foza continueront bien à profiter de nous tant qu’on ne se révolte pas massivement. Nombreux d’entre nous se demandent surement de quoi nous avons peur, et ce qui nous empêche de nous exprimer autant que possible pour faire comprendre au monde et à ces foza combien nous avons marre de cette situation. De plus, malgré les tentatives de médiation de la SADC nous en sommes toujours là: une crise qui persiste et un peuple dans le désespoir…

Les manifestations doivent être générales et nationales sinon les foza ne craindront jamais d’être éliminés. Il faut qu’on fasse tout notre possible pour les éliminer, tous les moyens sont bons pour arriver à notre but. Cela relève de chacun de nous, ce n’est plus nécessaire de prouver que nous constituons une majorité, montrons tout simplement notre volonté de sortir Madagascar de la crise et de ramener la paix et la légalité.

6 pensées sur “Qu’attendons-nous pour nous révolter massivement contre les foza?”

  1. Trop juste, mais il faudrait trouver un meilleur moyen de communication pour pour pouvoir atteidre la population, la vraie masse, les fouza ayant déja sapé les moyens de communications de base, radio fahazavana, la presse ecrite qui n’est pas actualisée sauf par jour, l’internet dont très peu y ont accés. Sinon, il est vrai que les fouza doivent être ….. la population a trop subi, là TROP C’EST TROP!

  2. Les libyens ont réussi à renverser le régime de khadafi avec l’aide des occidentaux.Pourquoi refuserions-nous une intervention quelquonque venant de l’extérieur?A moins que les militaires changent de camp.

  3. Madagascar est devenu un ETAT DE NON DROIT ,

    les factions diverses vont se multiplier

    A ce rythme de bandits et de maffieux illégitimes au pouvoir., nous nous nous abaissons à être des cousins germains de la Birmanie.

  4. et pourquoi avoir attendu 31 mois diaboliques pour sortir une idée pareille ?
    avec tout ce qui se passe actuellement ici ou ailleurs, le web et le téléphone portable n’ont rien arrangé pour communiquer. Au contraire, la technologie ne fait que pourrir la vie.
    On comprend pourquoi « pour vivre heureux, il faut vivre sa propre et sa seule vie »
    Parce qu’on ne comprendra jamais autrui.

  5. Amim-panetren-tena no ilazako ary ianareo mahita, fa efa injato kely aho mitalaho eto amin’ity tranon-kala ity hoe: fa inona foana no andrasana e, sa ve mety amintsika izao e! tsy misy mihaino dia aleo mangina fa angamba adala, dia izao, …. migoka ny mangirifiry eto, ireo HAT ireo tompoko tsy hiala eo raha tsy esorina, ary ny fijanonana ao naty rindrin’i magro ao tsy ahavaha olana. Misaotra namaky.

  6. Manjaka a! aza tairina fa mandeha io! miada-pandeha fa » izay tonga ihany hono no
    harabaina ! » kely sisa e!mitonia ianao aloha! efa miasa mangina ho antsika Atra oah!
    tsy azo rotorotoana io fa sao tafita vao ho rendrika eo! tsy adala ianao fa tsy mora izany te ho afaka izany
    nefa tsarovy fa tsy irery ianao ,ataoko fa vahoaka Malagasy iray manontolo no mangetaheta izany.
    Harao tsara ny tantara fa tsy afaka mikorontana intsony isika fa kosa manaraka ny onjany sisa, ny tiako tenenina
    dia raha @’izao no « mirotaka »dia ho avy ny fanararaotana avy @ foza dia mety hanembatsembana ny fiavian’i
    dada izany.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *