5 pensées sur “Tsy manana vahaolana amin’izao krizy izao i Andry Rajoelina, any amin’ny filoha Ravalomanana ny lakile hoy Guy Maxime”

  1. Ravalomanana est-il vraiment la clé pour sortir de cette crise? Personnellement, je n’en suis pas convaincu car dans cette crise rajoelina, ratsiraka & famille, ramaroson, ratsirahonana, zafy,… avec leurs partis respectifs sont tous des pièces de ce puzzle crisique.
    Mais, il est indéniable que, du fait d’avoir été le dernier Président élu, Ravalomanana a un certain poids dans la résolution de cette crise.

  2. Somary misy contradiction ilay voalazanao ry Alidera, koa fanontaniana ny ahy :
    Hi-lancer-na polémique ilay izy sa inona ? Mba mila fanamarinana na fanazavàna bebe kokoa ilay hoe :  » je n’en suis pas convaincu….puzzle politique » !
    Na hiondin-kavia na hiodin-kavanana mantsy, miankina amin’ny Filoha Ravalomanana daholo ny zava-drehetra ( retour, signature, candidature etc…), koa nahoana no mbola tsy convaincu amin’izany ianao ? Efa mazava anie ny résolution navaokan’ny UE ê ! Ny UA sy ny CPS indrindra no saika voafitak’i Salamao sy ny tariny, fa tsy vendrana akory ny malagasy rehetra !
    Raha milaza ianao hoe mizara roa ny crise, dia manaiky aho.
    1) Gestion de la crise actuelle et préparation des élections ( Pdt Ravalomanana incontournable )
    2) Crise « éventuelle » après élections
    Somary tsotsorona, fa ny krizy izany tsy maintsy misy ary HISY foana ! Mais, il y a crise et crise. Noho izany, anjarana ny vahoaka malagasy no mandinika sy miheritreritra, ary maka ny fanampahin-kevitra entitra rehetra, mba tsy hiverenan’ny krizy, na mba tsy hisian’izany be laotra !
    Ny vahoaka no tena tompon’andraikitra amin’izao krizy izao ! Ny mpanao pôlitika manoro lalana. Eo ireo mitarika ho any amin’ny haizina, eo ny mitarika ho any amin’ny hazavàna sy fandrosoana !
    Raha mbola hilaza ireo izay nilaza ny tenany tsy an’ny atsy na an’ny eroa, hoe ataovy izay ataonareo, dia na dimam-polo taona aza isika dia mbola tsy ho tafavoaka amin’izao andro mamirifiry sy maizina izao !

  3. KM,

    J’ai dit puzzle car que l’on veuille ou non, chaque entité engagée dès les premières heures de cette crise a chacune une pièce de ce puzzle et chaque pièce est importante. Et c’est d’ailleurs pour ça que Ravalomanana ne cherche pas à compliquer l’histoire sachant que ratsiraka et zafy sont mouillés jusqu’au cou dans la genèse de cette crise. On a vu tour à tour les formations autour de ces deux personnes hésiter voire changer d’avis.

    Et j’ai bien dit que Ravalomanana pèse à sa manière dans la résolution de cette crise du fait d’avoir été le Président élu. A ce moment là, le compare à un verrou blindé de et par la loi plutôt qu’à une clé. Car, ça fait un moment que la HAT a cherché à faire sauter ce verrou sans y parvenir. La seule clé qui reste à la HAT est soit justement les résolutions de Luanda soit revenir aux fondamentaux du légal…

    Mais, ça n’empêche que je comprends et adhère à ton point de vue.

  4. Hiverenako kely ilay izy ry Alidera, satria lasa resaka mantsy ilay lakile, koa tsy maninona rahatoa ka io ihany no atao ohatra satria izao :
    Raha manofa coffre-fort ianao any amin’ny banque, dia roa ny lakile ( sy serrure ).
    Ny iray tazomin’ny banquier, ny iray tazominao, ary tsy mivoha ny coffre raha tsy eo ny lakile roa.
    Noho izany, mila ny Président ho vonona izay vao tonga izy « hamaha ny coffre » (c-à-d crise actuelle ) ; ny vahoaka koa « tsy maintsy présent » !!!
    Azonao tsara amin’izay angamba no tiako lazaina.
    Ceci dit, la genèse du putsch est connu de nous tous, du moins, de ceux qui ont suivi ou suivent de près ou de loin la politique à Madagascar. Dès 2003 ou disons 2004, les tsy maty voalavo an-kibo avaient commencé à concocter « leur soi-disant revanche ». Et quelle revanche, car ils n’ont pas du tout à en être fiers.
    Il y a ceux qui essayent de se racheter et c’est tout à leur honneur, quoique…, mais c’est nettement mieux que de vouloir persister dans l’erreur !
    Deshonneur et disgrâce sont des tâches indélébiles, que les descendants des putschistes vont devoir endosser malgré eux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *