APPLICATION STRICTO SENSU DU PARAGRAPHE N°30 DE LA FDR


Les beaux discours ne suffisent plus. Nous voulons des actes, du concret et revendiquons l’application stricto sensu et sans délai du paragraphe portant le N° 30 de la feuille de route dont ci-après la teneur :

« 30. les présents engagements annulent et remplacent tous les engagements pris et ou signés  antérieurement concernant la transition à Madagascar.»


Nous rappelons que la HAT a pris et ou signé avant le 16 Septembre 2011, date de la signature de l’actuelle feuille de route bien d’engagements, entre autres:

                -Le procès du Président Ravalomanana
                -Des emprisonnements à caractère politique
                -La fermeture abusive et arbitraire de chaînes de télévisions et radios privées.
                -L’organisation d’un référendum sur la constitution de la 4ème République
                -La mise en place de diverses institutions (Gouvernement, CST, CT, CENI, CSM, HCC, etc.)
                -L’émission de NOTAM à l’encontre du Président Marc Ravalomanana.
                -La signature de divers contrats miniers (WISCO, etc.)
Au vu de ce paragraphe N° 30, la nouvelle transition doit procéder, dans l’immédiat, à l’annulation pure et simple des actes suscités.
Nous invitons la SADC et l’ensemble de la communauté internationale à veiller au grain quant à la mise en œuvre de l’accord politique de Paon d’Or dans sa globalité et notamment sur les points énumérés ci-dessus.

MITOHY NY TOLONA !

Eliane Naika.


Les beaux discours ne suffisent plus. Nous voulons des actes, du concret et revendiquons l’application stricto sensu et sans délai du paragraphe portant le N° 30 de la feuille de route dont ci-après la teneur :

« 30. les présents engagements annulent et remplacent tous les engagements pris et ou signés  antérieurement concernant la transition à Madagascar.»

Nous rappelons que la HAT a pris et ou signé avant le 16 Septembre 2011, date de la signature de l’actuelle feuille de route bien d’engagements, entre autres:
                -Le procès du Président Ravalomanana
                -Des emprisonnements à caractère politique
                -La fermeture abusive et arbitraire de chaînes de télévisions et radios privées.
                -L’organisation d’un référendum sur la constitution de la 4ème République
                -La mise en place de diverses institutions (Gouvernement, CST, CT, CENI, CSM, HCC, etc.)
                -L’émission de NOTAM à l’encontre du Président Marc Ravalomanana.
                -La signature de divers contrats miniers (WISCO, etc.)
Au vu de ce paragraphe N° 30, la nouvelle transition doit procéder, dans l’immédiat, à l’annulation pure et simple des actes suscités.
Nous invitons la SADC et l’ensemble de la communauté internationale à veiller au grain quant à la mise en œuvre de l’accord politique de Paon d’Or dans sa globalité et notamment sur les points énumérés ci-dessus.

MITOHY NY TOLONA !

Eliane Naika.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *