Entre espoir et interprétations calomnieuses

Des confusions, des incompréhensions … encore ! Certes, chacun pourrait interpréter la feuille de route comme bon lui semble toutefois, les grandes lignes sont assez claires pour tout le monde. Comme toujours donc, on doit s’attendre à ce que la HAT l’ « interprète » à sa manière. Pour le peu de crédibilité qui lui reste après la signature, son intention d’arrêter le Pdt Ravalomanana va compromettre le climat d’apaisement nécessaire à la concrétisation et l’application de cette feuille de route.

L’arrestation du Pdt Ravalomanana n’arrangera en rien la situation car tout le monde, du moins la majorité, s’accorde à dire que le pays ne pourra pas s’en sortir sans le dernier Président élu de Madagascar. C’est un fait indiscutable ! Mais d’un autre côté, l’on s’étonne que certains, malgré certaines dispositions décrites dans la feuille de route, font tout pour que la réussite de l’application de cette feuille de route plombe.

A quoi bon signer si l’on comptait éternellement camper sur sa position initiale ? Les réponses semblent être évidentes et nous n’y reviendront pas toutefois, la CI n’est pas aveugle si on considérait l’attention de la HAT d’arrêter le Pdt Ravalomanana. Pour rappel, signer ne voudrait pas dire « pouvoir reconnu » … encore moins, faire un discours à la tribune des Nations-Unies. Par conséquent, ce n’est pas la peine de crier haut et fort que l’on ait fait des « concessions » alors que l’on ne ménage pas ses efforts pour procéder à l’arrestation du Pdt Ravalomanana quite à créer de nouveaux troubles sociaux.

Sur ce point, les Zanak’i Dada ne comptent pas rester les bras croisés si de telles éventualités se produisaient. Pour un entêtement disons stérile pour le peuple mais avantageux pour les tenants du pouvoir, HAT est capable de tout pour faire aboutir ses « caprices ». Et si effectivement, cette feuille de route capote ou encore un nouveau trouble social aurait lieu, qui seront tenus responsables ?

Nous connaissons les réponses ! Pour vous mettre aux parfums, combien d’innocents la HAT aurait-elle emprisonné ? Durant ce pouvoir de facto, les Malgaches mangeaient-ils à leur faim ? Non, bien sûr ! A cause de l’excès de zèle de certains pro-HAT, la lueur d’espoir qui se profilait à l’horizon après la signature de la feuille de route s’estompe .. mais tout est encore possible car la HAT se décrédibilise d’elle-même par ces interprétations calomnieuses !

1 pensée sur “Entre espoir et interprétations calomnieuses”

  1. La HAT se décrédibilise? mais depuis quand avait-elle ne serait-ce qu’une lueur de crédibilité??.. Aucune crédibilité mais une débilité profonde, oui!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *