HAT/DEMOCRATIE: Le grand test

Après la signature de la feuille de route, une nouvelle étape s’ouvre dans notre pays pour l’avènement d’une transition consensuelle et inclusive. Certes, cet accord est loin d’être parfait. Mamy Rakotoarivelo, le représentant de la mouvance Ravalomanana lors de sa signature,  l’a reconnu publiquement.  Néanmoins,  cet accord a le mérite  de franchir l’écueil lié au retour sans condition du Président Ravalomanana à Madagascar, un récif contre lequel nous nous sommes battus depuis bientôt trois ans.

Maintenant que cette barrière est levée, saluons l’effort déployé par la délégation de la SADC et l’intense travail de négociations qu’elle a mené pour faire aboutir la signature de la feuille de route. Félicitons également tous les protagonistes qui ont bien voulu faire des concessions pour l’intérêt général du peuple malagasy, lequel ne demande qu’à vivre dans un pays réconcilié et non déchiré par des intérêts partisans.

Désormais, il est grand temps que les acteurs politiques s’attèlent  loyalement à la mise en œuvre de l’accord signé et que chacun en ce qui le concerne s’efforce de respecter les  engagements pris. Il est évident que le plus dur reste à faire. Le spectre des échecs réservés aux accords de Maputo planent indéniablement. Souvenons-nous que certains acteurs ont délibérément refusé d’obtempérer aux résolutions signées en optant pour l’unilatéralisme de façon à bloquer le processus de recherche de sortie de crise auquel a participé un parterre d’acteurs malgaches et internationaux.
Toutefois, le retour à l’unilatéralisme semble théoriquement inconcevable quand on se réfère aux termes de la nouvelle feuille de retour signée.. Espérons que la HAT appliquera   convenablement les dispositions de l’accord de Paon d’Or  et très particulièrement le paragraphe N°30  où il est stipulé ceci :

« 30. les présents engagements annulent et remplacent tous les engagements pris et ou signés  antérieurement concernant la transition à Madagascar ».

A bien lire ce passage, sans pour autant en faire un décryptage juridique, la mise en place d’une nouvelle transition réellement démocratique s’avère incontournable. La HAT doit impérativement faire table rase de tout ce qu’elle a entrepris d’une manière unilatérale. Outre la dissolution des diverses institutions (Gouvernement, CST, CT, CENI, etc,) et la recomposition de leurs membres conformément à la nouvelle configuration politique générée par l’accord de Paon d’Or, elle a l’obligation de revoir sa copie et doit  procéder à l’annulation du référendum bidon sur la Constitution qu‘elle a organisé dans le cadre de sa vaine offensive de charme pour l’obtention de la reconnaissance internationale. En effet, la mouvance Ravalomanana est en droit de revendiquer la remise en cause de toutes les décisions politiques ou judiciaires prises antérieurement, en l’occurrence celles relatives au procès illégal du Président Marc Ravalomanana qui a maintes fois réclamé une ouverture d’enquête indépendante .
En définitive, le retour à l’unilatéralisme est préjudiciable au destin commun des malagasy et ne fera que plonger le pays dans un abîme sans fond. La HAT est à l’épreuve. Saura-t-elle saisir cette opportunité pour démontrer au peuple malagasy et à la communauté internationale qu’elle est bien résolue à œuvrer pour la refondation de la transition  sur des bases réellement démocratique, préalable à l’organisation d’une élection libre, transparente et neutre ?
Eliane NAIKA

Après la signature de la feuille de route, une nouvelle étape s’ouvre dans notre pays pour l’avènement d’une transition consensuelle et inclusive. Certes, cet accord est loin d’être parfait. Mamy Rakotoarivelo, le représentant de la mouvance Ravalomanana lors de sa signature,  l’a reconnu publiquement.  Néanmoins,  cet accord a le mérite  de franchir l’écueil lié au retour sans condition du Président Ravalomanana à Madagascar, un récif contre lequel nous nous sommes battus depuis bientôt trois ans.

Maintenant que cette barrière est levée, saluons l’effort déployé par la délégation de la SADC et l’intense travail de négociations qu’elle a mené pour faire aboutir la signature de la feuille de route. Félicitons également tous les protagonistes qui ont bien voulu faire des concessions pour l’intérêt général du peuple malagasy, lequel ne demande qu’à vivre dans un pays réconcilié et non déchiré par des intérêts partisans.

Désormais, il est grand temps que les acteurs politiques s’attèlent  loyalement à la mise en œuvre de l’accord signé et que chacun en ce qui le concerne s’efforce de respecter les  engagements pris. Il est évident que le plus dur reste à faire. Le spectre des échecs réservés aux accords de Maputo planent indéniablement. Souvenons-nous que certains acteurs ont délibérément refusé d’obtempérer aux résolutions signées en optant pour l’unilatéralisme de façon à bloquer le processus de recherche de sortie de crise auquel a participé un parterre d’acteurs malgaches et internationaux.
Toutefois, le retour à l’unilatéralisme semble théoriquement inconcevable quand on se réfère aux termes de la nouvelle feuille de retour signée.. Espérons que la HAT appliquera   convenablement les dispositions de l’accord de Paon d’Or  et très particulièrement le paragraphe N°30  où il est stipulé ceci :

« 30. les présents engagements annulent et remplacent tous les engagements pris et ou signés  antérieurement concernant la transition à Madagascar ».

A bien lire ce passage, sans pour autant en faire un décryptage juridique, la mise en place d’une nouvelle transition réellement démocratique s’avère incontournable. La HAT doit impérativement faire table rase de tout ce qu’elle a entrepris d’une manière unilatérale. Outre la dissolution des diverses institutions (Gouvernement, CST, CT, CENI, etc,) et la recomposition de leurs membres conformément à la nouvelle configuration politique générée par l’accord de Paon d’Or, elle a l’obligation de revoir sa copie et doit  procéder à l’annulation du référendum bidon sur la Constitution qu‘elle a organisé dans le cadre de sa vaine offensive de charme pour l’obtention de la reconnaissance internationale. En effet, la mouvance Ravalomanana est en droit de revendiquer la remise en cause de toutes les décisions politiques ou judiciaires prises antérieurement, en l’occurrence celles relatives au procès illégal du Président Marc Ravalomanana qui a maintes fois réclamé une ouverture d’enquête indépendante .
En définitive, le retour à l’unilatéralisme est préjudiciable au destin commun des malagasy et ne fera que plonger le pays dans un abîme sans fond. La HAT est à l’épreuve. Saura-t-elle saisir cette opportunité pour démontrer au peuple malagasy et à la communauté internationale qu’elle est bien résolue à œuvrer pour la refondation de la transition  sur des bases réellement démocratique, préalable à l’organisation d’une élection libre, transparente et neutre ?
Eliane NAIKA

11 pensées sur “HAT/DEMOCRATIE: Le grand test”

  1. Salama vao : Bravo Naika Eliane ,mazava tsara be !!! hiaona tsy ho ela !! samy ten’Andriamanitra. Masina ny Tanindrazana

  2. Ho tanteraka tokoa anie izany!!!!!AMEN!!!!!
    Dia rahoviana no ho samborina i domelina fa raha tsy izay aza manantena Taitsokona????
    Tongava hiaraka hanarina ilay Gasikara malalantsika e!!!!! tongava daholo ry zareo izay niandry ela be izay a!
    Dia ireo Gadra politika koa mba hasiana RESAKA e!rahoviana izy ireo no hivoaka Tompoko o??????
    ataoko fa misy @’ireo voafonja ireo tokony mba handray anjara @’io governemanta vao2 ho atsangana io??
    Koa ataoko fa ny maika dia ny FIVOAHAn’ireo Gadra aloha, sa diso aho????

  3. Je pense que c’est maintenant que devrait débuter le malgacho-malgache en question.

    Combien de fois nous avons démandé pour que ministère de justice soit vraiment INDEPENDANT (du gouvernement),
    une force de l’ordre « tandroka aron’ny vozona » APOLITIQUE,

    Je suggère aux trois mouvances de se livrer à des concertations souvent, afin de mieux décortiquer les choses; aux leaders Ravalomanana de rester lucide à tout instant, muni d’un réflexe juridique car Radomelina n’est que l’ombre de RATSYrahonana qui tout deux oeuvrent en une partie pour le bien-être de France: you have to deal with you know WHAT KIND OF INDIVIDUALS!!

    La déformation professionnelle ils l’ont tous acquise, les maux si imbibés jusqu’aux moelles leurs os, etc: ça c’est sûr quel dur travail nous attend…

  4. Eline NAIKA n’a pas visiblement digéré la fin de la hat à travers les paraphes effectuées par les mouvances ZAFY et RAVALOMANANA MARC , qui ont appouvées la feuille de route amendées.
    La mouvance RATSIRAKA se donne le temps de la refléxion! Pourquoi ?
    Les huit partis politiques group&s autour de rajoelina ont signé la feuille de soutien , c’est- à-dire qu’ils ont attesté d’avoir assisté à la paraphe de la feuille de route et qu’ils ont approuvé aussi le contenu de cette feuille de route..
    Eline NAIKA aurait dû exposer sa critique de cette approbation de la feuille de route et ses regrets pour la hat avant le 17 septembre 2011 et l’esposé critique et les regrets pour la hat auraent été compréhensibles..
    Mais est-elle pour se permettre de critiquer la décision du Président RAVALOMANANA MARC d’avoir désigné RAKOTOARIVELO Mamy pour signer au nom de la Mouvance : elle critique la décision du Président ou elle n ‘approuve pas la désignation de RAKOTOARIVELO Mamy ?
    Revoilà relancé la question de leadership en général et la le refus de cette  » nébuleuse légaliste  » de la primauté des membres u TIM pour assurer les missions
    d’ETAT confiées au Parti du Président..
    Ces légalistes n’ont pas piffrer FETISON..Celui n’ a pas quitté le TIM a préféré effectuer de l’interface..
    RAKOTOAIVELO Mamy l ‘a remplacé..Il a paraphé la feuille de route au nom de la mouvance RAVALOMANANA MARC et le voilà immédiatement accusé par la meute légaliste d’avoir trahi !
    Le samedi 17 septembre 2011 ,le Président RAVALOMANANA MARC s’est adressé au Peuple de BEHORIRIKA et entre autres conseils , il a dit que RAKOTOARIVELO Mamy a signé a feuille de route sur son  » ordre  » !et que RAVALOMANANA MARC signera avec les Cheds des autres la VALIDATION de cette feuille de route qui permetd’installer la transition vraie , qui permet à la communauté internationale de reconnaître l’ Etat contitutionnel de MADAGASCAR et permet aux aides internationales et bilatérales d’être ouvertes aux Malgaches.Et franchement le traitement de ces difficultés internatonales qui retardent la facilité de la vie des Malgaches passe avant les états d’âme et les amours proprement salement placés de certains ,qui ne méritent pas de parler au nom des Malgaches !
    Mbola ho ela vao ho vory sy ho kinga saina !

  5. Maro ireo be sy avo vava nandritry izay telo-polo volana izay ary dia nihevitra sy resy lahatra izy ireny fa tena mahafehy tsara ny zava-misy..ary dia nanantena mafy fa fa ilaina izy ireny indray andro any..!
    Ny olona misaina koa anie maro na miteny eto na tsy manoratra eto..!
    Tsy fifaninana io , tsy mbola fifidianana koa…!
    Nyfiainana politika ny Firenena dia miankina amin ‘ny zava-maro ,sy mila olona mahay ny efitrefitra rehetra mikasika izany..!
    Rajoelina tsy olana , fa ny fahafantarana ny olona nanampy azy sy nanome baiko azy anao sy izao , eo koa ireo olona nijapy , nanaraotra ny toerana nametrahana azy..Ireny sy ny tahak’ireny , izay tsy eto amin ‘ny Firenena ihany fa mianaka eo amin’ny Firenena maro..Izany no nila maranitra sy fetsy ary kinga sy mana faharetana…!
    Tsy ireo mikabary etsy sy eroa , tsy ireo mamoha varavarana midanadana no nampandroso ny fitadiavana vaha olana !
    Nefa ireny ankehitriny no miseho ho nahavita ka mitomany fa tsy nantsoina ,tsy notendrena hanao sonia ny feuille route ny asabotsy 17 septembre 2011..!

    TSY TSARA NY MITOMANY NA MITSIRIRITRA NY VOAHANGY TSY ENDREANA NY TENA !
    MILA FANETREHAN – TENA NY FANOMPOANA NY VAHOAKA !

  6. Docteur Celestin,
    Inona inty nahazo anao? Saika hoe hitady dokotera ho anao aho fa toa misy mipitsoka izany izy!
    fa angaha tsy novakianao tsara ny article n’i Eliane Naika no mivaona be ny fandikanao azy; Aiza ho aiza ao no milaza fa tsy ekeny ny fanendrena ani Mamy Rakotoarivelo ho solontenan’i Filoha Ravalomanana? taiza no nahitanao fa nitsipaka ny fanapahankevitry ny Filoha Ravalomanana? Ohatry ny mi-tourne nareo zany Radoko fa mba aza variambariana fa mandehana mijery Psy. fantatro tsara sady arako ny nataon’i Senatora Eliane naika fa tsy manao fihetsika araka ireo amabaranao ireo izy. Avereno vakian ny articleny fa aza mirediredy eo e, fa mapmebe no sady mahasosotra ny zavatra nosoratanao.

  7. Misaotra an’i Hery!!fa eto @’ilay hoe: »maro ireo be vava sy avo vava sns……… « iza no tiany ho asiana eto????
    dia eto @’ilay famaranana koa hoe: »voahangy tsy endreana ny tena??????? » tsy mendrika an’iza ohatra???

    Mba azafady hoe dokotera fa tsy mazava tsara ny tianao ho lazaina fa misafelipelika be ihany??

  8. Ohatry ny mieritreritra hoe sao dia voan’ny « radomelinose » aza i Radoko Célestin ity e?.. Mbetika toa mba tsara ny « commentaires » ny, indraindray anefa toa misavoana be mihitsy!
    Mitandrema Radoko a!

  9. En tout cas, un espoir renaît après cette signature. Toujours est-il que cet espoir, étant donné le manque évident de volonté de la population, ne dépend que de la bonne foi de la HAT pour respecter et honorer sa propre signature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *