Quel modèle de « non à l’impunité » ?

En parlant d’impunité, la réponse ne devrait-elle pas être « il faut que justice soit faite » ? Mais au rythme où vont les choses, l’on doute fort que soit le cas… il faudra que « Justice » soit faite ! Et quand on parle de « Justice », dans la plupart du temps, cela ne sous entend-il pas pouvoir et politique en se référant à l’arrestation du Pdt Ravalomanana ?

Cette « Justice » dont tout le monde parle était source de polémiques depuis le début de cette crise. Plusieurs affaires y ont été traitées et l’on s’étonne souvent des verdicts qui en sortent. Principalement, il y avait les bois de rose qui ont secoué notre administration pendant une certaine période et l’affaire 7 février qui continue de défrayer la chronique en matière judiciaire et pour cause, « l’impunité ne serait plus acceptable ».

Effectivement, l’on adhère à cette optique cependant la manière dont la « Justice » s’oppose à cette « impunité » laisse transparaître des doutes puisqu’elle rime trop avec la politique dont manifeste le traitement du dossier 7 février. D’une part, le procès d’un ancien Président de la République devrait-il passer par les CCO ? D’autre part, en jugeant un ancien Président de la République en CCO, tel un vulgaire criminel, quelles considérations aurions-nous (les citoyens) des étrangers ? Voyez la liste des personnes impliquées dans le grand déballage du Pr Zafy et  vous comprendrez !

Bref, la conception du « non à l’impunité » qui va avec notre « Justice » se limiterait donc aux vengeances et aux règlements de compte dont le modèle sociopolitique renvoie tout simplement aux divisions et au chacun pour soi cultivés durant la colonisation. C’est une vérité ! Espérons néanmoins qu’après cette crise, ils ne feront plus partie de la nouvelle Transition. Pour ce faire, les Malgaches et surtout les politiciens devront se réconcilier entre eux afin que la souveraineté et l’union nationale soient réellement effectives.

Dans la foulée, à une époque très reculée, nous avons vécu au pays du moramora mais aucun membre des forces de l’ordre muni d’un papier et de stylos n’a été mandaté pour arrêter un ancien Président de la République en terre étrangère ou encore aucun Chef d’Etat n’a été taxé de « sans qualité ». La honte à nous ! Il est grand temps que tout cela s’arrête pour le véritable « non à l’impunité ».

1 pensée sur “Quel modèle de « non à l’impunité » ?”

  1. Bonjour .
    Le problème de cette impunité , est qu ‘il est à double tranchant .
    Soit on amnistie tout le monde , et c ‘est la porte ouverte à toutes récidives , puisque aucune sanctions ne plane au-dessus des responsables , c ‘est l ‘ exemple donné par ratsiraka , qui perdure depuis ….
    Soit on juge tout le monde , et là , deux choses.
    1) quelle justice va- t-elle pouvoir le faire ,étant toujours dépendante , pour ne pas dire à la botte du pouvoir en place.
    2) Si l ‘ on commence à en juger un : il va falloir les juger tous , car désolé mais toutes les classes politiques Malgaches, sont corrompues de par leur origine ; cette mafia aristocratique des hauts plateaux , qui se croit sortie des cuisses de jupiter , elitiste, autosuffisante , et d’une arrogance inhumaine , qui maintient ses compatriotes dans la misère depuis qu ‘ils ont viré les colons , en se comportant en 10 fois pire , depuis 50 ans !
    Sans avoir un brin d ‘ humilité pour reconnaitre leurs incapacités, à par celle de se servir ; pour ne pas employer d ‘ autres termes .
    A part Zafy qui est le seul à ne pas avoir plumé ses compatriotes , il ne va pas rester grand monde de la classe politique, au regard de leur irresponsabilité , niveau de népotisme & corruption .
    La situation est bien celle du serpent qui se bouffe la queue , et qui invite à se poser la question , voir se gratter la tête , comme certains font si bien , » quel modèle de non à l ‘ impunité « , qui est encore une manière de tourner autour du pot, et jouer les prolongations, encore un peu Mr le bourreau …
    Comme quelle » sorte de roquefort  » , il n ‘ y a pas de modèle d ‘ impunité , pas plus que  » 2  » sortes de roquefort , il y a impunité ou pas , Point barre comme dirait certain , c ‘est comme si vous titriez quel sorte de Malgache pour Madagascar !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *