Des « inquiétudes pour la stabilité du pays », mais lesquelles?

Comme l’on devait s’y attendre, selon un quotidien de la capitale, le retour du Pdt Ravalomanana aurait été au centre de la réunion entre le CSDT, l’organe de défense et de sécurité de la Troïka, et nos forces armées. Lors de cette même réunion, ces dernières auraient soulevé leurs inquiétudes « qui pourraient avoir un impact sur la sécurité et la stabilité du pays » lesquelles ne seraient pas officiellement liées à ce retour.

Bien qu’à une certaine période, nos militaires aient crié que ce retour générerait des désordres, cette fois-ci, ce point de désaccord semble n’a pas été médiatisé d’une manière officielle comme à l’accoutumée. Diplomatie oblige ou serait-ce une « retenue politique » laquelle se doit de respecter nos forces armées en se réveillant de sa « torpeur » ? Enfin, tout ce que l’on sait c’est qu’il y ait effectivement « inquiétudes », le communiqué conjoint des participants le confirme.

A travers ces « inquiétudes », tout le monde s’accordera à dire qu’il nous faudrait « un climat de paix et de sécurité » avant les élections. En d’autres termes, les spectres de troubles quels qu’en soient les formes ne seraient donc pas écartés comme certains le prétendent ou du moins comme ce que l’on voudrait nous faire croire. En supposant que nos forces armées n’auraient politiquement rien à voir avec ce retour, une autre optique mériterait une attention particulière. Dans quelles mesures, les tenants du pouvoir supposent-ils que les risques de troubles ne seraient pas à écartés si le Pdt Ravalomanana revenait au pays ? Le dossier 07 février dont le verdict est contesté et qui nécessiterait l’implication de la CPI pour certaines parties prenantes à la résolution de la crise ?

Pour tout l’or du monde, les dirigeants actuels mettront le paquet pour empêcher ce retour, mais à la longue, y arriveront-ils face aux autres phénomènes socioéconomiques qui minaient le pays depuis le coup d’Etat de mars 2009 ? En tout cas, pauvreté accrue ou non, l’Etat recrutait, l’année dernière, 1500 nouveaux recrus pour gonfler le rang des militaires. En quelques sortes, cela ne voudrait-il pas dire que l’Etat ne manquerait pas de moyens ? D’ailleurs, aux dernières infos, nous disposerions d’une réserve d’un milliards de dollars mais le fait est que le pays plonge dans l’extrême pauvreté. Face à cette situation, nos forces armées devraient faire preuve de bon sens pour faciliter l’application de la FDR et la sortie de crise en laissant rentrer le Pdt Ravalomanana au pays « sans conditions », l’unique solution pacifique à la crise en notant qu’à un moment donné, la vérité éclatera au grand jour et ce, de gré ou par « pressions ». Autant les faire tout de suite, non ? Ho an’ny Tanindrazana !

6 pensées sur “Des « inquiétudes pour la stabilité du pays », mais lesquelles?”

  1. La souveraineté du peuple de faire son choix ou
    ou
    Pouvoir putchiste ,dictatorial,modelé et financé et aux décisions dictées par un pays de voyou financier.

    Tous les aides sont sollicitées pour rétablir cette souveraineté du peuple .

  2. Iza no hamboly korontana eo fa tsy la frantsa ka izay no HIANDRANDRANAY
    ireo miaramila SADC,ka aoka ny tsirairay tsy handairan’ny loha ratsin’ireo olona
    TSIVALAHARA ireo.Mila miaramila izahay ahafahanay miaro anay @ TSINDRIHAZOLENAN’i FRANTSAY sy karana
    izay mibodo ny taninay,koa HANAMPY anay ianareo SADC sa tsia?? fa tsy misy hantenainay amin’ireo miaramila
    foza afa tsy ny FAHAVEREZANA sy FAMORETANA mba hanomezana vahana ny MPANJANAKA ,fa dadanay NANASOA
    io tany io sAdy GASY (NAHAVITA BE teo) indray no HAILIKA ???? efa totombitana TSIVANONA daholo raha ireo miaramila-
    potaka ireo.Ary indrindra ireto GOAIKA ANTITRA !asa raha mba miteraka izy ireo fa dia tena TSY MISY HILAVANA AZY!!!!
    hantenain-kaniry koa vao maika nampivandravandra.Iza intsony no mba azo hantenaina fa tsy HISOLELAKA ireo frantsay??
    La frantsa ihany no ao ambadik’io??? fa aiza ilay fitoriana ireny no mbola afaka midingina toy izao ireo FOZA ireo e!!!!!
    Zanakisoa aza efa nibaboka ny ratsy vitany koa antsika sisa no MIHETSIKA,sao hilaozan’ny omby miahaka eo!!!

  3. Je reviens à mon opinion du debut ,que le peuple Malgache est pacifique et discipliné contrairement à ce que beaucoup de gens colportent . Discipliné dans quel sens: les Malgaches sont dociles dans les actions communes et suivent les consignes que on leur donne (donc: toutes les casses et assassinats en 2009 ont été executées par des groupes organisées);ca ne veut pas dire que on est pas profiteur ! Si il n’y a pas de troubles c’est que Ravalomanana et les trois mouvances ont opté pour une solution négociée ,sinon quel est le poids de ces militaires et autres à Ivato face à la foule si elle se dechaine vraiment ? Je rapelle quand meme que ventre affamée n’a pas d’oreilles !

  4. Qui sont ceux qui ont peur de la vérité??? Qui n’nont pas la conscience tranquille, et pourquoi??? Alors méfions-nous de ces vauriens qui ne sont capable que pour faire ce qui est mal

  5. Toutes ces  » inquiétudes évoquées par une partie des forces armées sont les rengaines que vont chanter les militaires impliqués dans le coup d ‘état du 17 mars 2009 et de la prise d’Ambohitsirohitra le 7 février 2009..
    Les  » concernés  » n’ont certainement pas obtenu dees garanties précises pour leur sécurité et leur liberté..
    Les délits et les crimes perpétrés par ces militaires « ne regardent pas la feuille de route  » ainsi ceuxperpétrés par des civils appartenant ou nonaux institutions de la HAT ( ct ,cst , céni..).
    Cette abscence de garantie de leur impunité explique certainement la course folle du g8 à Prétoria t à ADDIS ABEBA..Eest-ce la raison de l’éxigence de la mouvance Ratsiraka de négocier autour de la table la feuille de route article par article ?
    La feuille de route est réputée iinamendable et ne peut être détricoté !

    Ces inquiétudes et ces éxigences sont -elles les nouvelles manifestations de blocage du processus de la mise en place de Transition nouvelle ?
    A SADTON pourquoi la mouvance Ratsiraka, qui a été ,silenieuse ces derniers temps , n’ a pas exprimé son éxigence de discussion article par article de la feuille de route et pourquoi avoir attendu au dernier mpment pour le proposer ,
    Chacun pèse assez les difficultés des Malgaches ,démunis , qui comptent sur l’achèvement rapide de la mise en application de la feuille de route !NOUS AVONS LA LISTE DES MILITAIRES AYANT PARTICIPE AU COUP D ‘ETAT ET AYANT RECUS DES SUBSIDES POUR LES CRIMES ET DELITS QU’ILS ONT COMMIS..
    SORTONS CETTE LISTE ! ESTONS ! ET TRADUISONS LES AU TRIBUNAL …!
    LA MISSION DE PACIFICATION DE LA SADC ( DEFENSE ET SECURITY )RENTRE BIEN DANS LA RESOLUTION DE CES PROBLEMES…

    OUI LE SORT DES 20 MILLIONS DE MALGACHES VAUT MIEUX QUE LES PEURS DE CES BANDITS NOURRIS ET LOGES PAR L’ETAT !

  6. pour mrRAKOTO c est une analyse que vous faites or la signature est faite plus d analyse ni suggestion de deux choses on accepte ce qu on a signe dans ce cas on suit a la lettre ce qui est ecrit ou alors on refuse ce qu on a signe il ny a pas 36 solutions attandre avant de dire des betises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *