Une plateforme pro-HAT vers Afrique du Sud

Encore une fois, l'avenir de Madagascar est laissé entre les mains des étrangers
Encore une fois, l'avenir de Madagascar est laissé entre les mains des étrangers

Jeudi dernier, une plateforme pro-HAT comme les foza l’ont appelé s’est envolé vers Afrique du Sud après les multiples réunions à Ambohitsirohitra. Cette plateforme est composée exactement de huit entités politiques à Madagascar qui pour la plupart sont dirigées pas des anciens détenus, des bandits ou des politiciens rejetés il y a des années par le peuple malgache. Ces huit entités seront représentées par: Benjamina Ramanantsoa Ramarcel de l’ESCOPOL, de Jean Lahiniriko de l’UDR-C, de Francky Randriamanjaka de l’UAMAD/MONIMA, de Pierrot Rajaonarivelo du MDM, et de Jean Eugène Voninahitsy de Les AS, de Lanto Rakotomavo du TGV, de Benjamin Vaovao de l’AREMA, de Jean André Ndremanjary du HPM.

Notons que la mouvance Zafy Albert et la mouvance Ravalomanana ne font pas partie de cette plateforme. Déjà, la mouvance Ravalomanana n’a participé à aucune des réunions et ne rejoindra jamais le camp de Rajoelina. Tandis que celle de Zafy Albert n’a validé aucune des décisions et propositions issues de ces réunions à Ambotsirohitra. Cette plateforme naissant des discussions à Ambohitsirohitra et pro-HAT va séjourner en Afrique du Sud jusqu’à ce samedi, le but étant de rencontrer le troïka. Encore une fois l’avenir de Madagascar sera posé entre les mains des étrangers qui ignorent la vraie situation à Madagascar. La médiation voudrait aider Madagascar mais en n’écoutant qu’une partie des entités politiques, celles qui sont pro-HAT. Mais ne le savent-ils pas que les problèmes relèvent surtout des foza et de tout ceux qui constituent la HAT ?

Où est-ce que ce séjour en Afrique du Sud va emmener Madagascar? La réponse est simple, ce sera une perte de temps ce n’est pas une solution de laisser la médiation décider de l’avenir de notre pays. Cette médiation qui n’est pas arrivé jusque là à changer le cours des évènements. Au contraire, le peuple malgache est de plus en plus déçu et vit toujours dans la pauvreté, l’insécurité, etc. La solution miracle nous la connaissons, elle se trouve entre les mains d’un seul homme qu’on essaye de retenir à l’étranger…

2 pensées sur “Une plateforme pro-HAT vers Afrique du Sud”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *