Une méditation, un premier ministre, mais zéro apaisement

Vu la conjoncture actuelle, il est impossible de parler d'unité nationale
Vu la conjoncture actuelle, il est impossible de parler d'unité nationale

On a toujours entendu parler d’une résolution de crise par l’intermédiaire de dialogue malgacho-malgache mais la méditation étrangère était toujours présente. Elle est toujours là aujourd’hui pour contrôler la « mise en œuvre de la feuille de route ». Un premier ministre est élu pour diriger le gouvernement d’unité nationale, une nomination qui va conduire à plus d’ouverture et de réconciliation selon Rajoelina. Mais l’apaisement n’est toujours pas d’actualité.

Contrairement à ce que prétend Rajoelina, aucune ombre de réconciliation nationale. Malgré la présence de la troïka et la nomination récente d’Omer Beriziky en tant que premier ministre de consensus, on ne peut pas parler d’apaisement à Madagascar. Le peuple demeure une victime et continue à vivre dans la pauvreté et dans la crainte. Le taux de chômage est toujours en hausse, l’insécurité continue à régner, les sans abris s’accroissent, etc. Mais cela n’inquiète ni la troïka, ni ces individus qui prétendent détenir le pouvoir.

Madagascar appartient à tous les malgaches et ce n’est pas à une minorité de s’imposer. Combien de temps encore allons-nous laisser l’avenir de notre pays entre de mauvaises mains ? Soit on souffre dans le silence, soit on se lève pour les écarter définitivement. Au point où l’on en est, qu’attendons-nous pour nous révolter. Si l’on veut changer les choses, il faut agir ensemble…

6 pensées sur “Une méditation, un premier ministre, mais zéro apaisement”

  1. tsy mba mino izay FR hivoahana bekirizy izany aho ry zareo.
    ataon’i bitro sy frantsa ohatra ny siligoma ilay tetezamita rehefa tsy mila bois de rose ny malagasy

  2. « Un premier ministre est élu pour diriger le gouvernement d’unité nationale,… »
    Le PM n’a pas été élu mais désigné à contre coeur par le PHAT après 4 heures d’âpres discussions car Chataignier voulait placer le général de pacotille en rentraite et Zafy a perdu sa tête car il a oublié son chapeau de paille et le soleil lui a tapé dessus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *