Communiqué de la 303 ème réunion DU CPS

arton2371-eea7d

COMMUNIQUÉ DE LA 303ÈME RÉUNION DU

CONSEIL DE PAIX ET DE SÉCURITÉ

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA), en sa 303ème réunion tenue le 8 décembre2011, aadopté la décision qui suit sur la situation en République de Madagascar :

Le Conseil,

 

1. Prend note du rapport soumis par M. Marius Fransman, Vice‐Ministre des Relations internationales et de la Coopération de la République de l’Afrique du Sud, Président du  Comité ministériel de l’Organe de la Troïka de la Communauté de Development de l’Afrique australe (SADC) et Envoyé spécial du Président Jacob Zuma à Madagascar, ainsi que des déclarations faites par les représentants de la Commission de l’Océan Indien (COI), du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), des Nations unies, de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et de l’Union européenne (UE);

2. Rappelle ses décisions et communiqués antérieurs sur la situation à Madagascar, ainsi que le paragraphe 5 de la décision Assembly/AU/Dec.369(XVII) sur le rapport du Conseil de paix et de sécurité sur ses activités et l’état de la paix et de la sécurité en Afrique, adoptée par la 17ème session ordinaire de la Conférence de l’Union, tenue à Malabo, en Guinée équatoriale, du 30 juin au 1er juillet 2011, félicitant la SADC pour ses efforts en vue du retour à l’ordre constitutionnel à Madagascar et demandant à la SADC et à l’UA de continuer à travailler ensemble pour trouver une solution consensuelle et durable à la crise;

3. Prend note avec satisfaction des avancées significatives enregistrées dans les processus de réconciliation nationale et de sortie de crise, en particulier la signature, à Antananarivo, le 16 septembre 2011, de la « Feuille de route pour la sortie de crise à Madagascar », suivie, le 14 octobre 2011, de celle du Cadre de mise en oeuvre de ladite Feuille de route, ainsi que la nomination d’un Premier ministre de consensus, en la personne de M. Jean Omer Beriziky, et la formation d’un Gouvernement d’union nationale, la mise en place du Congrès de Transition et du Conseil supérieur de Transition;

4. Félicite les parties prenantes malgaches pour le sens élevé des responsabilités et l’esprit de compromis dont elles ont fait preuve, permettant ainsi les avancées susmentionnées, et leur demande de mettre  scrupuleusement en oeuvre les engagements pris, y compris la mise en place de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), dans un esprit de consensus et d’inclusivité, ainsi que la préparation et l’organisation d’élections libres, transparentes et crédibles appelées à couronner la Transition ;

5. Félicite également la SADC pour ses efforts inlassables visant à faciliter le retour à l’ordre constitutionnel à Madagascar, sur la base de la Feuille de route, et réitère son appréciation au Médiateur de la SADC, l’ancien Président du Mozambique, Joaquim  Chissano, et à son équipe, ainsi qu’à l’Envoyé spécial du Président Zuma à Madagascar;  

6. Note que, malgré le rôle positif qu’elle a joué dans la phase initiale de mise en

oeuvre de la Feuille de route, dont elle est signataire, notamment en ce qui concerne la nomination du Premier ministre de consensus, la Mouvance Zafy a décidé de ne pas intégrer les institutions de la Transition. En conséquence, le Conseil demande instamment à la Mouvance Zafy d’intégrer le Conseil supérieur de Transition et le Congrès de Transition et de soumettre les noms de ses candidats. Le Conseil note en outre la décision de la Mouvance Ratsiraka de ne pas signer la Feuille de route, et exhorte cette Mouvance à se joindre à la Transition. Le Conseil demande instamment aux Mouvances Zafy et Ratsiraka de placer les intérêts nationaux et permanents de Madagascar au‐dessus de toute autre considération et de (ré) intégrer le processus de mise en oeuvre de la Feuille de route en vue de promouvoir une Transition aussi inclusive que possible à Madagascar. Dans cette perspective, le Conseil se félicite du récent retour, à Madagascar, de l’ancien Président Didier Ratsiraka;

7. Exprime son intention de lever la mesure de suspension de la participation de Madagascar aux activités de l’UA, tel que contenue dans le communiqué PSC/PR/COMM.(CLXXXI) adopté lors de sa 181ème réunion tenue le 20 mars 2009, ainsi que les sanctions imposées au terme de ses communiqués PSC/PR/COMM.1(CCXVI) et PSC/PR/COMM.1(CCXXI), adoptés lors de ses 216ème et 221ème réunions tenues respectivement le 19 février et le 17 mars 2010 et, en conséquence, d’inviter le Gouvernement d’union nationale à assurer la représentation de Madagascar aux différents organes et activités de l’UA, lorsque la SADC fera rapport confirmant des progrès satisfaisants dans le processus de mise en oeuvre de la Feuille de route, y compris son article 20, ainsi que de la mise en place de la CENI et la fixation du calendrier électoral;

8. Encourage la SADC à poursuivre ses efforts et à continuer à accompagner les parties malgaches. Le Conseil encourage également le Président de la Commission à mobiliser pleinement l’Afrique et la communauté internationale dans son ensemble pour qu’elles apportent tout l’appui nécessaire au processus de transition à Madagascar, y compris en dépêchant rapidement une mission d’évaluation des besoins de Madagascar;

9. Demande à la Commission et au Secrétariat de la SADC d’accélérer le processus de mise en place, à Antananarivo, d’un Bureau de Liaison conjoint qui assurera un suivi effectif de la situation et apportera au quotidien un appui aux efforts des parties malgaches, et ce en coordination et en collaboration étroites avec les partenaires de l’UA, en particulier la COI, les Nations unies, l’OIF et l’UE;

10. Lance un appel à la communauté internationale pour qu’elle apporte tout l’appui nécessaire aux Institutions de Transition de Madagascar et au processus de mise en oeuvre de la Feuille de route, y compris un appui technique et financier au processus électoral, pour permettre la tenue d’élections libres, transparentes et crédibles.

Le Conseil lance également un appel aux partenaires bilatéraux et multilatéraux de Madagascar pour qu’ils apportent, avec l’urgence requise, une assistance adéquate à la population malgache, notamment en matière de services sociaux, et envisagent la reprise de leur coopération avec Madagascar en fonction des progrès qui seront réalisés dans la mise en oeuvre de la Feuille de route et du processus de retour à l’ordre constitutionnel, ainsi qu’en ce qui

concerne la promotion et la protection des droits de l’homme;

11. Demande au Président de la Commission et à la Médiation de la SADC de lui

soumettre des rapports réguliers sur l’évolution de la situation et la mise en oeuvre de la Feuille de route, pour lui permettre de prendre toute décision qui serait requise;

12. Décide de rester activement saisi de la question.

Doc PDF : Communique CPS Madagascar _Fr _ 08 12 11 final

 

Communiqué CPS Madagascar _Engl _ 08 12 11 final

 

 

 

22 pensées sur “Communiqué de la 303 ème réunion DU CPS”

  1. Nous sommes cuits: une journée toute entière SANS éléctricité résultant de la défaillance du tranonjiro de la Jirama dès que boum boum tonnerre arrive à l’horizon

    Et viva : la promotion et la protection des droits de l’homme

    Mais en réalité VIVA est le nom des stations radio/télé rachetée à Ratsirahonana par Andry Rajoelina,
    qui
    – bat son plein toujours et depuis,
    avec des messages opposés à ce que PAIX doit représenter
    – ne permet pas au vahoaka de vivre dans un athmosphère calme et sérein
    – entretient des sentiments négatifs, telle l’agressivité dans l’esprit des faibles d’esprit

    Dans tous les cas,
    le vahoaka attend patiemment la concrétisation de l’article N° 20 de la feuille de route

    Mais comme l’ouïe, même la compréhension diverge d’un endroit à l’autre,
    – à vous de donner plus de vitesse à tout ce qui a attrait à la LEGALITE – retour à l’ordre constitutionnel

    par opposition à:
    – tgv aux mains SansQualité enfantines RIEN RIEN VAURIEN
    ne pas laisser une France faire tout le temps des MOUV tsy manjary pour ralentir les choses, voire conduire le pays dans une situation vécue par pays soeur Côte d’Ivoire
    etc…

  2. Et quelle est la valeur de l’ONU si cette organisation reçoit un putschiste sur son tribune. Et voilà aussi la preuve que c’est la France qui est derrière tout ce FAHORIAN’NY VAHOAKA MALAGASY. La France avec son président nabot qui n’arrive même pas à régler ses propres problèmes. La France qui prétend être le pays de droit de l’homme.
    Et pourquoi elle met en garde ses ressortissants qui vivent ou de passage à Madagascar, s’il n’y aura pas encore un coup fourré de sa part quelque part.
    MBA MIFOHAZA RY MALAGASY A! FA AIZA ATAON’NY FRANTSAY SAHALA AMIN’IZAO! IREO MANAMPAHAIZANA MALAGASY MIHINTSY NO TOKONY HIHETSIKA SAINGY INDRISY NIANATRA TANY FRANTSA NY ANKABEZANY KA DIA MIARO NY RAMBONY TSY HO TAPAKA DAHOLO! MBOLA HO TONGA IHANY NY FARAN’IZAO REHETRA IZAO E!
    TADIDINAY DAHOLO NY ANARAN’IREO NAMPAHORY NY VAHOAKA MALAGASY

  3. hadino lay tolona nahafatesan’ireo maritiora tamin’ny 1947,hadino fa i france no tsy mba mankasitraka ny fivoarana sy ny fandrosoan’i Gasikara,hadino fa ny frantsay no olona tena farany mpanambany gasy indrindra eran-tany.

  4. Miarahaba anareo rehetra e!
    Ny mba tiako ambara eto dia aoka isika mpanaraka an’i Dad tsy ho kivy mihintsy fa hanohy ny tolona foana satria mazava ny communiqué nataon’ny CPS sy ny UE: conditionné am fampiharana tanteraka ny feuille de route ny fankatoavan’izireo izao transition zao syny fiverenan’ireo fanampiana. Ny dikan’izay dia tsy maintsy hampiharina daholo izay voalaza ao. Koa ny Article 20 tsy azon’ny besandry (jeneraly Baomba) hihodivirana ny fampiharana azy. Noho izany, aza kivy fa raha vao tsy eo iDada fa hailika dia tsy lasa io. Mahereza daholo ô!!

  5. Restons calmes et circonspects car le communiqué du CPS qui s’est réuni le 8 décembre 2011 Nous donne approximativement les modalités d’analyses des faits , des décisions prises par le pouvoir putschistes à Madagascar.
    Les analyses du CPS ont porté essentiellement sur les faits ont été décidés ( nomination du premier ministre qui a fait fi des éxigences de l’article 5 et les décisions ont été prises ou non prises (la non application des dispositions de l’article 20 , les nominations des ministres qui n’ont pas respectées l’équilibre du gouvernement en ignorant les règles qui régissent la formation d’une équipe gourvernementale ,consensuelle..)
    Le CPS n’ a fait aucune observation qui désapprouve les manières , les formes les manières ,les formes avec lesquelles ,ces faits et ces décisions ont été reconnus comme des avancées importantes ,alors le CPS me semble Nous imposer une marche forcée pour accepter ces démarches ignorant le respect des textes , le respect de l’esprit et de la lettre des articles 5, 20..
    Il Nous reste à voir , à savoir si la SADC suit cette façon d’examiner les faits et les décisions reconnus par le CPS..
    Nous ne voulons pas donner l’impression de vouloir couper le cheveu en quatre ,de pinailler , mais Nous éxigeons que les formes et les manières d’examen , de jugement et l’esprit des textes soient respectés ,car le communiqué du CPS ressemble à s’y méprendre à la reconnaissance du « fait coup d’état  » et en même temps à la dénonciation de la mauvaise foi de ceux qui contre les auteurs du coup d’état :
    QUESTION :

    LE CPS EST-IL UN ETABLISSEMENT DE BLANCHIMENT ET DE REGULARISATION DU COUP D’ETAT ET DE CES AUTEURS DU COUP D’ETAT DU 17 MARS 2009 QUI ONT PRIS LE POUVOIR ISSU DE L’ORDRE CONSTITUTIONNEL ?

  6. Ririnina sahady angaha ny andro, no toa vary be menaka sy famadiana no malaza ê ?
    Masaka ny karôty, ka tokony samy mikarakara ny nahandrony daholo sa mbola tohizana ity hetsika ?
    Nisy fitaovana mba hafahana mitolona ihany teny ampelatanana, kanefa toa nomen-dry zalahy ho an’ny fahavalo indray ity izy !
    Ampianaro tsara ary torohy ny lalana tokony hizorana amin’ity tany ity ny zanakareo mpitolona ê ! Hanaro mba tsy hianatra ny fomban’ireo foza tsy vanona, mpadika ary mpivarotra tanindrazana ireo !
    Efa ho telo taona aho no niteny taminareo, fa tsy mihevitra ny hanasoa an’ny tanindrazany ny ankabeazan’ny malagasy fa ny mameno paso sy ny mirehareha, miseoseo, ory hava-manana (tafita amin’ny fianarana, tsara asa, ets…) !
    Kamo be tenda, faly mangataka lava izao, na vidian’ny sasany vary iray venty !
    Tsy hitondra soa ho an’ny malagasy mihintsy izao ataon’ireo milaza ho spesialista amin’ny fanaovana pôlitika izao !
    Nampiditra ny anarany ao anaty ny lisitra maintin’ny Tantara malagasy avokoa izy ireo !
    Efa ela no fantatra fa ny vadin’i Mamy Rakotoarivelo sy ny rafozany, tsy dia « tia laotra » an’ny Prezidà Ravalomanana, fa ny hamadika toy izao dia tsy azon’ny olona « misaina » an’eritreritra mihintsy ! Ny nihidiarana tao amin’ny antoko TIM aza izany dia toa fitadiavana « ranoranony » fotsiny !

    Ingahy Manoela, ataovy izay lazain’ny eritreritrao fa mety ê ! Raiso ny andraikitra fa ny soa atao hilevenam-bola !
    VOLA FITADY, FA AZA VAROTANA NY FANAHY !!
    Taomy hiala avy ao amin’ny arona feno foza io, ny olona mbola afaka misaina, hitolona, fa VERY NY TANINDRANA raha tsy izany !

    A propos du communiqué, que peut-on en conclure ?
    Que ce pseudo-Gouvernement de transition n’a rien de consensuel, inclusif et neutre, mais qu’importe, il faut suivre LES CONSEILS de la France ! Soutenir le putschiste par tous les moyens !!!!
    Alidera dans un de ses posts parle de « vaseliné », certains diront plutôt « à sec » ! Cet acte odieux ne profitera, ni à l’un ni à l’autre !
    Le combat continue !

  7. fanalita,
    Ry zareo anie milaza fa tia gasy ê ! Izao izany ‘lay hoe : « Qui aime bien, châtie bien » !

  8. L’interview de rajoelina par un jurnaliste de rfi vers 06h45 à Paris
    est un fatras de mensonges , de fourberies , de présomption et de grandiloquence
    Seriz-vous candidat à la présidentielle ?
    -entre autres réponses il a dit qu’il réserve le moment venu sa réponse aux Malgaches !
    Donnerioez-vous l’amnistie à l’ancien Président RAVALOMANANA MARC ?
    – je suis pour le pardon mais non pour l’impunité
    Quand rentrera-t-il au Pays ?
    -cela dépend de la justice de mon Pays et de la sagesse de la SADC
    Vous l’empêchez de rentrer parceque vous avez peur de lui ?
    -non je n’ai pas peur de lui
    Vopus avez trente sept ans2Est-ce c’est trop jeune pour devenir président de la Répoublique ,
    -non.Napoléon a eu qurante ans quand il pris le pouvoir et ensuite il est devenu empereur ..

    Voilà quelques extraits de cet interview de petit morveux..!

  9. Ao anatin’ny mangidy no misy ny mamy! FANDRESEN’NY VAHOAKA MALAGASY IZAO, misaotra azy niaritra sy niafy nanohana hatrany ny Filoha Andry, tao @ fangidiana mba ho tonga @izao fandresena farany izao, ary tsy nanaiky mihitsy ny hiverenan’ilay nangorona ny hareny, nanampatra ny fahefany sy ny volany, hifehezany ny arinkaren’i Madagasikara ka na de nametra-pialana aza, de mbola nalahelo toerana te hiverina, fototr’ireo asa fanakorontanana sy blocages économiques, sy politika. Nanantena ny fananany hery sy vola ary influence, de tsy nijery afa-tsy izay tsy hampandeha ny TETEZAMITA, mba hiampangana ny mpitondra, de namono biby tsy nahafaty, ka nifoteran’ny rambony. Efa nilaza aho fa ny TIM ihany no handrava ny TIM, toy izany ny GTT sy ny 3 MOUVS, ary efa ela aho no nahita ny tsy fetezana ka nanitsy araka izay tratrako teto, sy nanoro hevitra, saingy tsisy nihaino, na de iray aza, de ny sisa azonareo atao de manao opposition matanjaka, madio, demokratika, mba hisian’ny fitondrana tsara tantana. Efa nilaza aho fa raha mbola ny mokondohanareo tsy mahalala afa-tsy ny sahona io, de vao maika ho ela ny fodian’ny dadanareo, ary imbetsaka aho no efa niteny an’io. Enga anie ka ho stratégie vaovao, mari-pototra, bien organisée no ho hita indray @itony forum itony, sy ny fanoherana any Madagascar. Efa nanoro hevitra ihany aho, fa tsy ny fijanonana ao @io magro io no solution, fa mandehana manantona vahoaka, satria dadanareo manambola be, de jereo ny fahombiazan’ireny FRERES MUSULMANS ireny @ fifidianana, ka maniraha olona iray @ GTT hahita izany any Egypte, de ho hitanareo, fa marina no lazaiko, ary za tsy mankahala na iza na iza izany eny fa na de Ravalo aza, fa hitako loatra ny saina maloto politika, nitondrany an’i Mada sy naminganany iny tolona iny sy izao tetezamita izao, izay tsy manao tsinontsinona velively ny zava-bitany teo @ firenena.
    Fotoanan’ny BILAN zao na ny andaniny na ny ankilany, fa tsy sanatria olona iray foana no heverina ho Mesian’i Madagasikara, fa aoka handeha ny fifidianana, indrindra ny député, mba hanaporofoanareo ny popularité nareo au niveau national, de ho hitanareo hoe hatraiza ny fanadinoan’ny Gasy izany ère Ravalo izany, na mbola ho tadidiny,de @izay samy hitsakotsako sy handinika tsara ny tsirairay avy. Mandrakariva koa moa, ny DICTAT tsy mahazaka ALTERNANCE izany fa mihevitrany tenany ho izy foana no milay sy mahavita azy, izay tsy tany mada irery, fa hita izany tany Libye, Syrie, Tunie, Egypte, Gbagbo, Madagasikara…sns, ka efa misy fatin’olona, zay vao miala . Masina ny tanindrazana!

  10. Examinons pronfondément et de façon objective le communiqué du CPS du 08 décembre courant..
    Et Nous aprcevrons que les membres du CPS se sont acquittés subrepticement de leur mission qui a été de jujer la situation POLITIQUE à M.car OUI QUE L’ASPECT POLITIQUE DE CETTE CRISE et pour eux ,quelles qu’aient été es procédures suivies pour :
    -la nomination du premier ministre.
    L’important pour eux est que le premier minstre est nommé !
    -de même la formation du gouvernement appelé pompeusement d’union nationale ,même si
    l’équilibre dans la composition des ministres ne répond pas à un équilibre , à une consensualité que nécessite un gouvernement d’union nationale , d’apaisement..
    Pour la suite et le suivi de la mise en oeuvre de la feuille de route ,le CPS compte sur le rôle de la SADC…
    Mais je pense qu ‘il Nous revient de Nous préoccuper de l’application e l’article 20 ,de l’arrticle 30..!
    MAIS SURTOUT DE L’ARTICLE TRENTE DANS TOUTE SON ENTIERETE !

    VOILA NOTRE PRORITE URGENTISSIME !AVEC L’AIDE TECHNIQUE DE LA SADC !

  11. Izao no vokatry ny KISONIA tsy ampiheverana ,hidinginany tsara daholo izao dia
    HANARIANY ny TOERANA efa tsy TIANY dia MBOLA MISISIKA !ka MISISIKA !!!
    manao tsy omby aloha sao VERY ilay seza kely efa voasivan’i la frantsa sy domelina izay seza sy toerana TSY SAHAZA
    izany ANKOLAFY RAVALOMANANA izany akory,efa VIRAVIRAINY tsy hananany HASINA dia mbola MIDITRA ihany.
    TOKONY REHEFA sy taty @ ANTOKO DADA NY PM dia efa NIALA NIKOPAKOPAKA ohatra an’i Deba,efa hanaparany
    ny HAGEGENY rehetra !!dia MBOLA AO!mbola MIDITRA!!aiza izay zavatra mba MAMDEHA EO IZAO ary?????maninona
    ny ankolafy Deba no mahasahy mandà fa isika no tsy sahy???ekeko fa fitadiavana vahaolana HAINGANA : fa ilay vahaolana
    ve tsy vao maika izao MANDETIKA antsika @ lalina,indrindra fa ity mitranga mihemotra ity tena tsy mety,ka aza malaky mba
    tapenana ny olona rehefa mandray anjara MIVANTANA fa izao izao no VOKANY,FAMINGAVINGANA ny GASY no DIKAn’izao
    raha tsy MISY MAHALALA.NY OLONA HAFA INDRAY NO MIADY HO ANTSIKA fa isika dia MIESONA !!!tsy hay intsony!!!!!

  12. Miarahaba antsika rehetra !

    Ny fahitako ny fandehan’ny tolona ataon’ny Malagasy amin’ny ady ho amin’ny fahamarinana izao aloha dia tsy maninona na dia tsy tonga lafatra aza.
    Ny vokatra lehibe indrindra azo izao dia nahafahana mitolona ao anaty sy aty ivelan’ny fitondrana. Io tsy maintsy ady mafy, satria firenen-dehibe no nanohana sy manohana izao fanapotehina an’i Madagasikara izao nanomboka tamin’i 2009.
    Fankaherezana no omena ny rehetra, ary aoka tsy hisaran-tsaraka, fa ny marina tsy maintsy mandresy !

  13. D’après moi, le CPS a noté des avancées significatives concernant la mise en application de la FDR telles que:

    – La nomination d’un PM de consensus(à leurs yeux car il a été présenté par la mouvance Zafy donc issu de l’opposition même si initialement il est membre du leader fanilo)

    – L’élection de Mamy Rakotoarivelo à la tête du CT.

    – Le Retour effectif de Deba.

    Toutefois…il y a des progrès à faire(à nous de les exploiter) tels que:

    – La SADC doit encore trouver une solution consensuelle (selon le paragraphe 2) et durable à la crise.Je vous fais remarquer qu’ils utilisent toujours le terme »gouvernement d’union nationale » et non consensuel.

    – Selon le paragraphe 7, le CPS insiste sur l’application de l’article 20 de la FDR qui,d’après eux, n’est pas entièrement mis en oeuvre car Dada n’est pas encore rentré.Et ça, c’est très important.

    Donc, il nous reste à faire valoir les points suivants:

    – Le processus n’est pas totalement consensuel car aussi bien au niveau du gouvernement que les institutions CT et CST, l’ équitabilité n’est pas respectée même si les membres des mouvances Zafy et Ratsiraka intègrent ces deux institutions.
    – Le retour de Dada est sans condition( une exigeance de la CI depuis le début des négociations et a été encore citée dans ce communiqué).

    Par ailleurs, j’espère que Mamy Rakotoarivelo sera à la hauteur de ses ambitions.

    Alors ne perdez pas l’espoir, chers compatriotes!

  14. Il n’y a aucune avancée significative en faveur de l’avenir du peuple Malgache dans cette affaire ! Pour les comptes bancaires des putschistes et de leurs tout récents vassaux, oui !
    Il ne faut pas se leurrer. Les politiciens malgaches ont démontré leurs limites en matière de patriotisme, car ils n’ont pas su défendre L’INTERÊT SUPERIEUR DE LEUR NATION !
    DE LEURS RATIONS ALORS ? PEUT-ÊTRE !
    Fantatry ny CPS fa tsy mandeha amin’izay laoniny io zavatra io ! Ny mpanohana an’ny prezidà Ravalomanana ao amin’ny Union européenne sisa no azo hianteherana, raha tiany ny hiovan’io tantara io !

  15. ho amiko manokana mazava ny resaka ny tompony la cle RAVALO manery ny ZAFY sy RATSIRAKA hiditra ao ry zareo midika io fa TRANSITION sans VENDRANA minoa fotsiny any

  16. Ranavalona a! nisy message d’amour kely nalefako ho an-dry any le article: » lettre ouverte à Mr le Président de la Rép Francaise, ma jereo kely fa intéressante sady mba valio moa e! zany an!

  17. Ny zAmerika mangina toa ny volamena alou, fa EO IHANY an
    Tsara raha misy manoratra na mi-contacter matetika ny solontenandry zareo eny @ ambasady eto, na mamerina injato aza izay zavatra tsy tanty rehetra.
    Je vous assure ça porterait son EFFET!

    __

    07.12.11: Le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis part à Addis Ababa

    [Eric Wong, Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis à Antananarivo, Madagascar, est parti ce jour pour participer à des réunions avec l’Union Africaine et le Groupe de Contact International à Addis Abeba, Ethiopie. Le déplacement de M. Wong s’inscrit dans le cadre de l’engagement constant des Etats-Unis ainsi que leur soutien pour les efforts fournis par la Communauté pour le Développement de l’Afrique Australe visant à résoudre la crise à Madagascar. Avant son départ, le chef de la Mission américaine a déclaré “Nous continuons à suivre de près l’évolution de la situation à Madagascar. Nous avons invité toutes les factions politiques à travailler ensemble pour garantir un véritable progrès vers la tenue d’élections libres, justes et transparentes; la pleine restauration de la démocratie en toute liberté; l’état de droit; et le respect non-ambigu des droits de l’homme à Madagascar.”]

  18. Nous n’avons fini de parler , d’interpréter , d’analyser , de dire du mal , d’applaudir le communiqué du CPS qui s’est réuni le 8 et le 9décembre courant.Ce communiqué ne laisse personne indifférent..

    POUR LES MALGACHES CONTRE LE POUVOIR ISSU D’UN COUP D’ETAT , ceux proches de la mouvance RAVALOMANANA MARC , l’arbitrage du CPS a trouvé les mots d’un verdict équitable en mettant en évidence les décisions prises ^^ar les Malgaches comme positives (nomination du premier ministre qi n’a pas respecté les dispositions de l’article 5 , la formation du gouvernement très influencée et dirigée par rajoelina , qui d’après la feuille de route aucune prérogative dans le choix des ministres , qui revient aux chefs de file des mouvances.RAJOELINA DOIT SIMPLEMENT NOMMER EN SIGNANT LA LISTE AVANCEE PAR LES MOUVANCES…
    Et le problème institutionnel est là :rajoelina, dans la logique de la feuille de route ,commet une grave faute institutionnelle
    –et en choisissant les ministres qu’il veut, ne se trouvant pas sur la liste avancée par les mouvances
    –et en prenant des décisions qui ,chronologiquement,doivent etre prises par le premier ministre dans un premier temps et doivent etre présentées dans un deuxième temps au chef de la transition pour approbation !

    Cette double faute institutionnelle de rajoelina-dans le fond et sur la forme représente le point de rupture fondamental du pouvoir issu du coup d’état et de tous les mouvements d’opposition CAR CELA PROUVE QUE RAJOELINA RESTE ATTACHE AU POUVOIR DE FAIT QUI FONCTIONNE ET QUI NE PEUT FONCTIONNER QUE PAR LE MODE UNILATERAL QUI EST LE CONTRAIRE DE L’ESPRIT CONSENSUEL, INCLUSIF , NEUTRE ET IMPARTIAL..!

    IL CROIT POUVOIR METTRE SOUS SA COUPE , DONC SOUS L’ETEIGNOIR LE PREMIER MINISTRE QUI COMMENCE A MONTRER DES SIGNES D’IMPATIENCE , NOTAMMENT SUR L’APPLICATION DES DISPPOSITIONS , DE TOUTES LES DISPOSITIONS D L’ARTICLE 20…
    BERIZIKY PAR AILLEURS SE REND COMPTE QUE SA CREDUBILITE REPOSE SUR L’APPLICATION ICI ET MAINTENANT DE CET ARTICLE QUI NE L’OUBLIONS PAS , EXIGE LE RETOUR AU PAYS DU PRESIDENT RAVALOMANANA MARC SANS CONDITION AUCUNE..!
    LES MALGACHES L’ATTENDENT SUR CET ARTICLE 20 QUI , NON APPLIQUE RAPIDEMENT ,LUI COUTERA SON POSTE DE PREMIER MINISTRE ET CELUI DE RAJOELINA DEBOULONNE PAR UN TSUNAMI POPULAIRE COMPREHENSIBLE…!

    QUE DIEU NOUS GARDE

  19. DESORMAIS NOUS DEVONS NOUDS NOUS METTRE DANS LA TETE QUE L’OBJECTIF DE NOTRE LUTTE EST LA PREPARATION ET L’ORGANISATION D ‘ELECTIONS PRESIDENTIELLES ET LEGISLARIVES AU SUFFRAGE UNIVERSEL , LIBRES , TRANSPARENTES ,FINANCEES ET ORGANISEES PAR LA COMMUNAUTE INTERNTIONALE..
    CET OBJECTIF EST INSCRIT DANS LA FEUILLE DE ROUTE DE SAINDTON NEE DES ACCORDS DE MAPUTO U 09 AOUT 2009 , QUI COMPORTENT ET EX¨¨LIQUENT LES CONDITIONS D’ORGANISATION DE CETTE ELECTION..
    LA DOUBLE FAUTE INSTITUTIONNELLE COMMISE SCIEMMENT PAR RAJOELINA
    (CHOIX DES MINISTRES QUI REVIENT AUX MOUVANCES ET PRISE DES DECISIONS EN SHUNTAT LE PREMIER MINISTRE ) JUSTIFIENT LA PREPARATION ET L’ORGANISATION DE CES ELECTIONS QUE LA POLITIQUE MENEE PAR RAJOELINA TENTE DE REPOUSSER AUX CALENDES GRECQUES CAR IL CROIT QUE LE POSTE DE CHEF DE LA TRADITION LUI PERMET DE JOEUR SUR LE TEMPS ET AINSI DE TRICHER SUR LES INSTITUTIONS AU SEIN DESQUELLES IL A PLACE SES HOMMES..IL SUFFIT DE VOIR LE POURCENTAGE DES PLACES OCCUPEES PAR LA BANDE DE voyous DE RAJOELINA..§

    LE POUVOIR CTUEL EST LA REPLIQUE DE CELLE DE LA HAT
    –RAJOELINA VEUT METTRE LE PREMIER MINISTRE A SA BOTTE ‘DONC SOUS L’ETEIGNOIR
    –LE GOUVERNEMENT COMPTE 15 MINISTRES DE L’OPPOSION CONTRE 23 POUR SOUTENIR RAJOELINA
    –LE CONGRES DE LA TRANSITION 5CT -ASSEMBLEE NATIONALE)SEUL A ETRE
    –LE CONSEIL SUPERIEUR DE LA TRANSITION(CST-CHAMBRE HAUTE ):AUCUN MEMBRE DE L’OPPOSITION DANS LE BUREAU DE CETTE CHAMBRE..

    NOUS CONSTTONS TOUS DE FAçON ECLATANTE LE NON RESPECT DE L’ESPRIT CONSENSUEL ET INCLUSIF ET EQUILIBRE DE LA TRANSITION..
    LES MALGACHES N’EN PEUVENT PLUS ET NE SUPPORTENT PLUS DE SUPPORTER LES DIFFICULTES GENEREES PAR CE POUVOIR QUI TUE TOUT /QUI PERVERTIT TOUT A MADAGASCAR..

    SEULE L’ORGANISATION LE ¨PLUS RAPI
    IDEMENT POSSIBLE DES ELECTIONS LIBRS ET TRANSOARENTES ?TENANT COMPTE DES ERREURS COMMISES DANS D’AUTRES PAYS EN PAREILLES CIRCONSTANCES !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *