L’utilisation de la force et des armes, incontournable pour se faire entendre ?

Pour la liberté et le « corporatisme », rien de plus simple que d’user tous les moyens possibles quite à utiliser la force pour se faire entendre. D’un autre côté, certains responsables de l’application des lois en vigueur (des policiers) renieraient leur serment en profitant des prérogatives qui leur sont dévolues, l’usage de la force mais au nom de quelle « Justice » ?

La brutalité policière avait été remise sur le tapis après qu’un substitut de la Ville du Soleil qui plus est le représentant de l’Etat en matière d’actions judiciaires ait été victime des brutalités policières. Pour en arriver là, plus d’uns se demandent pourquoi ces responsables de l’application des lois en sont-ils venus aux mains ? Remettraient-ils en cause le système judiciaire actuel dans son ensemble voire l’existence légale de l’Etat ?

Quelles qu’en soient les raisons, c’est clair comme l’eau de roche ! Ces éternelles questions reviennent à chaque fois que l’on assiste à de tels évènements car on ne sait plus à quelle « Justice » l’on doit se fier. Pour le simple citoyen, c’est une évidence donc autant ne pas avoir à faire à la « Justice » ni aux forces de l’ordre car le régime mis en place après le coup d’Etat de 2009 usait excessivement de la force et donc des brutalités, afin de réduire le peuple au mutisme.

Actuellement, la gangrène caractérisée par toutes les formes de désobéissances et de révoltes due généralement à ces mauvais exemples viendrait aussi de gagner les membres des forces de l’ordre. Enfin, sans entrer dans les détails sur cette affaire, deux points méritent une attention particulière. D’une part, les brutalités policières sont inadmissibles et d’autre part, certaines décisions judiciaires ne reflètent pas la véritable Justice donc elles sont contestables.

En passant, Rajoelina vient de dénoncer la corruption au sein de notre « Justice » et la tension qui règne à Tuléar figurerait-elle parmi l’une des conséquences de cette dénonciation ? Si c’était le cas, le populisme raté de Rajoelina se retournerait contre lui. Sinon, ce serait une nouvelle expression d’une révolte qui fera couler beaucoup d’encre dans les jours qui viennent puisque l’unique moyen de se faire entendre en ces temps de crise serait l’utilisation des armes.  Bref, tout le monde douterait donc de la « Justice » et là où la justice et l’équité ne seraient que vains mots, les armes dicteraient leurs lois. A suivre !

10 pensées sur “L’utilisation de la force et des armes, incontournable pour se faire entendre ?”

  1. Tsy misy izay tsy mahalala anie fa tany tsy misy lalàna eto h@ 2009 nakaty e , koa inona no mahataitra fa mahazo manao izay tiany atao e: manongam-panjakana , manondrana bois de rose , mandromba sy ny sisa sy ny sisa dia « tsy misy tribonaly » fa hahodikodina fotsiny eo dia vita toy ny sonia atao nefa tsy tanterahina

  2. Seza mora!fahefana mora!vola mora!toy ny vary mora sy menaka mora,
    dia varotra tanindrazana mora VARIBOBA ,mbola mandeha @ fanamborana
    mora ,fanagadrana mora ,famonoana mora2 sns mora rehetra ka raha mbola hanaraka lalana toa mbola
    manano-tsarotra,dia aleo hafainganina fa efa fantatra fa tsy ahita fahamorana toy izao intsony ry zareo
    RAMORAMANANA ,mamantambonona ,mitavandra ny hatsembohan’ny sasany fotsiny. MIBANAKA e!!

  3. Didin’ny be sandry fanjakan’ny baroa izany zava misy nandritra ny telo taona
    Samy nanao izay sain-patany
    Ry richard baomba miseho tsy refesi-madidy ny ministry ny fitsarana mibaiko ny praim-ministra ka tsy mahagaga intsony ny zava miseho an-kehitriny
    Fanjakana nalaina t@ herisetra ary herisetra koa ny hanala azy eo
    Aleo hifamono an-toerana fa tsy hisy hanenina an’ireo akory

  4. C’est le pire cauchemard du locataire de l’Elysée.En effet, De Villepin a décidé de se porter candidat aux élections présidentielles. Un coup de poignard dans le dos pour lekely qui devrait s’attendre à un autre coup de la part de DSK.Le magyar a snobé David Cameron mais Paris ne sera jamais une capitale financière aussi prisée que Londres et s’est moqué de Berlusconi mais il ne sait pas que la région milanaise n’a d’équivalent en France. Cette arrogance va lui coûter cher.Wait and see.

  5. Dia faly miarahaba anao andriamatoa Filoha Ravalomanana tratry ny fitsigerenan’ny taona nahaterahanao.Dia ho lava andro hiainana.Fantatrao ny tokony hatao ary mahalala koa ianao fa miandry anao ny vahoaka malagasy.

  6. Aza madrevirevy oa Rakoto R ô! efa nampiasa armes namonoana ny gasy mpiray tanindrazana aminy dadanareo! de mbola hiantso ady amim-basy koa, hamerina an’i Dadanareo. Fa naninona ary no tsy nahaovoka nitondra teo? de haninona? hanangana MILICES ARMEES, otran’i AFRIKA ve, zay tsy culture n’ny gasy tia fihavanana e! hita oa ny fahamaizinan-tsain’ny Rainivoanjo sy ny taranany. Tsy mahay afa-tsy ny hifofo ny ain’ny mpiray tanindrazana aminy! ny vava anefa no betsaka, fa miaramila iray tsy mitifitra akory aza, mampandositra magro aman-jatony. Tena kely say oa nareo! mba nandray lesona tamin’ireny Congolais tsy nanaiky valim-pifidianana ireny ve e? Vava fotsiny no betsaka eto, fa na de pancarte iray aza, tsisy nitsangana teo @ Champs Elysées, satria efa mahafantatra fa cause perdue, demiraviravy tanana sias azo atao!

  7. Za dia mbola mamerina ny fisaorana anao Rabe fa tena mitombo miharomotra hoatry ny volazana’ny hiran’ny Tarika Tarika mihintsy ny fitiavana sy ny fitadiavan’ny olona eto ny filoha Ra8 noho ny phrase avoakanao ka dia misaotra r’se à dia tohizo hatrany mba hanamafy ny fanirian’ny olona hihaona indray @ ny filoha nofidiny dia Marc Ravalomanana! azoko lazaina fa manana ny lentany mintsy ny politikan’sé @ fanohanana ny filohantsika Marc Ravalomanana!hi!hi!

  8. Iza le olona romotra @ fitiavana an-dRAINIVOANJO e! Magro ve? firy ny vahoakan’Antananarivo misolotena ny malagasy rehetra, démocratiquement eto no tiako ho lazaina, nanohana an’io, toa vao maika mihena an-toerana otran’ny fen’antitra! tsy izao vinavinaina rehetra izao akory de vahoaka, fa io lazaiko io fotsiny de ampy hitsapanareo ny popularité ny dadanareo! élection de proximité ny député, de ho avy io ny fifidianana, azo antoka fa handray anjara ny TIM, eo nareo vao hahita ny résultat ny popularité ny dadanareo, fa @ malagasy iny de mpamono olona sy mpanao blocage sy mpampikatso ny firenena tsy hiroso fa zaranareo aza krizy lava eo Mada, hany ka raha vao misy reconnaissance manangasanga kely, de romotra daholo ry RainiVO sy ny taranany! ratsy saina oa! mapme indraindray!

  9. Rabe,
    Efa foza vitsy kely sisa no milaza zavatra toan’zany lazainao zany ! Mbola zany fôna vé e !
    Ny FOZA BE aza efa miandry ny fiverenan’ny Dada, ilay foza kely ôtranao izay vitsy an’isa izay mihevitra fa tena vou mafy t@ Fitondran’i Ravalomanana noho ny tombotsoan’ny be sy ny maro sisa no mbola mihorakoraka ôtran’io ataonao io !

    Efa ny fankahalana sisa no mibahana ao antsainao ka tsy maintsy miteny fa sao dé hoe vitsy ny foza … (hay enao rery sisa no eto). Mijereva forum hafa fa efa tsy dia misy firy intsony ny olona mitenitney fôna ôtran’io ataonao io!

    Raha tena mahatoky nareo foza fa efa mihendanja ny popularité an’i Ravalomanana dia avelao fotsiny izy hody dia milatsaka ho fidina. Raha vitanareo foza tsy ANKITERITERY izany dia azo lazaina fa tsy ankiteritery daoul ny zavatra ratsy nataonareo teto (fa tsy nisy nibaiko)

  10. Farany raha hitanao fa tsy mikatso ny firenena @ izao fotoana izao dé na enao jamba,na enao mpangalabolambahôka ka mahazo tsirony na enao tena V…. bé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *