Même la police ne respecte pas la loi…

Une révolte policière, la loi est bafouée !
Une révolte policière, la loi est bafouée !

Le décès du Substitut du tribunal de Tuléar prouve que même les policiers ne respectent plus la loi. Ce décès survient après que les policiers de la ville de Tuléar réclament la libération d’un dès leurs. Ce dernier était incarcéré pour vente d’armes aux malfrats. Pour ce crime, il écopait le 5 décembre cinq ans d’emprisonnement ferme. Ses collègues ont voulu le faire libérer en n’accordant aucune importance à la loi. Ils ont attaqué la prison où le policier condamné était emprisonné mais les pénitenciers ont répliqué.

Les autorités judiciaires et pénitentiaires ont voulu ramener l’ordre mais les policiers étaient déterminés à libérer leur collègue. C’est en intervenant que le substitut du tribunal, Rehavana Michel a trouvé la mort. Vu la conjoncture actuelle, comment s’étonner devant de tels évènements ? Rajoelina a misé sa confiance aux forces de l’ordre. Se croyant indispensables, ces dernières ne respectent plus la loi, elles veulent la dicter. Sinon, comment pourrait-t-elles exiger la libération d’un criminel de force même s’il s’agissait d’un de leur collègue.

On ne peut pas négliger un tel évènement, il s’agit d’un évènement triste et marquant. Il n’y a pas que la police qui ne respectent pas la loi à Madagascar, certaines personnalités politiques proches de Rajoelina sont impliquées dans de « sales affaires ». Nous vivons dans un pays où plusieurs personnes pensent qu’elles sont en dessous de la loi et elles croient tout se permettre.

16 pensées sur “Même la police ne respecte pas la loi…”

  1. J’ai lu un journal papier, où les chefs d’accusation portés contre le prisonnier sont relatés d’un façon un peu différente de ce qui est diffusé sur le net!

  2. Samy manao izay mahafalifaly ny fony o!izay manao ny Tsara sy ara-dalana no samborina
    sy hampidirina ampoja fa izay manao ratsy loloavina omena SEZA sy VOLA be.Izany no
    fanjakana manjaka hiainana sisa @’izao fotoana izao,tsy maintsy manaraka ny haratsian’ny mpitondra daholo fa raha
    tsy izany dia BEDY! Samborina !Gadraina! hampijaliana!orana @ herin’aratra ny filahiana sns tsy voatanisa.

  3. Toy izao ny lalàna foza h@ 2009 nakaty eto Mada : ny zavatra azo atao : manongam-panjakana , mangalatra , mamono olona , mandromba , mampigadra olona tsy misy antony sy ny sisa e ohatra : midira ianao ao @ fitondrana foza fa na mamono olona ianao na mangalatra na izay tianao atao dia tsy ho tsaraina na higadra ianao

  4. izaho aza mba zendana koh!!!hanao izay saim-pantany no hibodoiny eo,
    Izay mba fahalalana azony nitaizan-dray sy reniny azy,asa mba taranak’inona ity izy??
    Ny an’i dada fitondrana toy ny fitondrana societė fa ny an’i domelina fitondrana DJ, sady mapme be fa vola be!vola be!
    nefa tsy nisasatra tsy nitatatra, tsy haren-dray sy reniny akory ireo ka ho tavandrainy toy izao???pov con an!!tsy faka
    taranaka!!raho izaho no ray aman-drenin’ity domelina ity efa nariako tsy ho zanako, io koa aloha arakaraka ny fanabeazana
    ny ankizy e!

  5. LA POLICE ET SES AGENTS ONT ETE ET SONT TOUJOURS IMPLIQUES POLITIQUEMENT PAR LES PArTiS POLITIQuesqui « SE SONT APPROPRIES LE MINISTERE DE L’INTERIEUR!

    CES HOMMES ET CES FEMMES COUVERTS PAR LEUR HIERARCHIE SE SONT CRUS AUTORISES A COMMETTRE DES ACTES CONTRAIRES A LA LOI AVEC L’ASSURANCE DE L’IMPUNITE..
    LE PSD , L’AREMA ONT BEAUCOUP USE ET ABUSE DU PASSE-DROIT ET DU SAMY-ISIKA..LES MINISTRES DE L’INTERIEUR GENDARMES N’ONT PAS DU TOUT ASSAINI LA SITUATION DESPERANTE DE NOTRE POLICE..ET LE POUVOIR DE FACTO DE RAJOELINA DONT LA MISE EN PLACE A ENREGISTRE LA PARTICIPATION DE LA POLICE NATIONALE , QUI S’EST MISE IMMEDIATEMENT AU-DESSUS DE LA LOI..

    ALORS TUER UN HOMME DE LOI N’EST RIEN POUR CETTE POLICE POURRIE !

  6. sotoavo,
    Lasa Fanjakan’ny DAHALO ny tanindrazana, mampahonena !
    Iza anefa no mitokelaka ? Ny vazaha tsy vanona !
    Nampiadiany dia lasa mifamono.
    Tena vendrana marina ny gasy sasany zany k’ty, ny taona mandeha fa ny antidohany manao sur place, tsy mivoatra, voa maika manao retour en arrière !

  7. Tena azo tsapaintanana fa tsy misy fanjakana tokoa eto @ tany sy firenena ity ka manao izay daniny kibony daholo ny tsirairay ka izay be sandry sy manana basy no manjaka sy tompony tanana

  8. mba aona hoy razanamahasoa Jiolahimbavy,mba eritrereto oe, eny an-dalambe ianao no manome didi fampisamborana filoham-panjakana am-perinasa t@ zany, tsy ny minisitry ny interieur fotsiny no mila miala , fa RAZANAMAMPIDIDOZA IO , in no soa nataonio teto? minisitry ny fitsarana no voalohany manitsakitsaka lalana eto. Miaraory @ le fianakaviana fa samy Malagasytompoko.

  9. Ny polisy no anisan’ny nalahelo ny fitondran-dRainivoanjo. Tena nahazo traitement de faveur izy ireo tamin’izany, tena manokana mihitsy. Saika double @ karaman’ny frères d’arme( zandary sy miaramoila). Efa nisy fikomiana hafahafa mihitsy momba an’io tamin’ny fotoan’androny kanefa tsy noraharahian-dR8, de tsisy intsony izao, de mikomy sisa no azo atao!

  10. RABE,
    Si j’ai bien compris votre post, la police n’est pas pour TGV. Et le « vahoaka » dont vous parlez, c’est qui ???

  11. Babyfoot! est -ce que vous avez trouvez un seul mots de « Vahoaka » sur mon intervention la dessus?
    Na izany na tsy izany, zava-nisy tsy azo lavina io nanatavezan-dRa8 ny POLISY, ary ny MINISITRA NY POLISY AHMAD AUGUSTIN aza tamin’izany, nangataka t@ Rainivoanjo mihitsy mba hampitoviana lenta ny samy miaramila, fa tsy noraharainy @le mokondohany mpanambany olona tsy mihaino ny hevitry ny hafa, de isan’ny anankiray nankahalan’ny miaramila azy koa iny satria dondrona tsy mahay politika, ary izy anie totozy mangetotra an-davenona, ka ny natao ihany no nahasempotra, kendam-bomanga nasesiky ny tananany e! Aza mba badolahy nahazo fahefana ihany hoa! de ny fahefany ihany no nanimba azy.

  12. Babyfoot,
    N’importe quoi!!!!! vous êtes un footballeur , j’en suis sur, il faut savoir bien défendre, car Rabe est un brillant attaquant! OK?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *