Nous avons pu et pourquoi nous ne pouvons et ne pourrons pas réussir ?

Chers Compatriotes ,

Je Vous ressers ce message ce 14 juillet 2012 et en ce moment où le ciel politique de notre Pays s’éclaircit et que les gros nuages sombres commencent à moins cacher le soleil de notre espoir !
Je pense que la lecure de ce message Vous rappelle le bon temps , que des complices , des inféodés aux colons devenus colonialistes ont détruit…Et le temps est devenu « andro ririnina « sans luminosité ni chaleur !
N’AYONS NI, PEUR NI HONTE DE REGARGER EN FACE NOTRE HISTOIRE ! EXAMINONS DE FACON OBJECTIVE, LES YEUX DANS LES YEUX, LE MAL ET OU LE BIEN QUE NOUS NOUS SOMMES FAITS LES UNS AUX AUTRES !

REPRENONS COURAGE.. ! »

« Notre souverainté politique a été recouvrée le 06 MAI 2002 !Jour de l’investiture du Président RAVALOMANANA MARC , reconnu élu PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PAR LA H C C LE 30 AVRIL 2002

Nous considérons que les Malgaches ont confirmé ce jour leur volonté et leur courage d’aller au bout de leur choix décidé le 16 DECEMBRE 2001 !

Ce choix a été marqué du sceau du changement et de la vie et de l’orientation socio-économique du Pays avec v la participarton de Tous les Malgaches à la Rénovation et au développement du Pays ., notamment des 85% laissés pour compte car soit-disant incultes et constituant une grande charge défavorable pour l’économie du Pays !

Cette nouvelle orientation a été inspirée , avalisée par les Malgaest drigée par le Nouveau Président qui a été élu aux dernières élections !

Combien de fois et à quel prix et comment et pourquoi et par qui l’élection du Président RAVALOMANANA MARC a été contestée jusqu’à ce jour malgré la positivité de son action pour le développement du Pays depuis !

Faut-il dresser ,établir des tableaux comparatifs entre les actions des gouvernements durant quarante ans avant 2002 et les réalisations effectuées par le Pouvoir dirigé par le Président RAVALOMANANA MARC depuis 2002 jusqu’à ce jour ,soit en SIX ANS ?

Chacune et chacun de Nous sommes capables d’examiner d’analyser et de comparer ces deux périodes de noytre Histoire .

Notre Histoire mérite d’être apprise à être connue de Tous ,surtout par ceux qui se sentent devoir quelque chose aux Malgaches ,parce que cette connaissance Nous permet
de bien étudier notre passé ,qui est vraimment structurant pour Nous et Nous permet de comprendre comment le colonialisme est venu et s’est installé et a failli perduré chez
Nous !

La connaissance de notre Histoire Nous aide aussi à
a)-comprendre les différentes guerres, menées par nos Rois et nos Reines pour protéger , pour défendre l’intégralité du Territoire national,
b)-commentils ont déjoué les tentatives de colonisation ,qui ont été facilités ,pour la France ,par le partage de zones d’influences entre la France et l’Angleterre ( voir traité de Fachoda ) : Madagascar a été échangé contre Zanzibar ) :NOUS AVONS PERDU NOTRE SOUVERAINETE LE 27 FEVRIER 1897 ! ET LE PRESIDENT RAVALOMANANA
L’AVAIT RECUPEREE ,PAR MESURE DE SECURITE ,LORS DE SA PREMIERE INVESTITURE LE 27 FEVRIER 2002 !

Oui ,existe une coïncidence dans l’Histoire d’une Nation ! Cette »première investiture du 27 février a été effectuée pour éviter la vacance du Pouvoir ayant permis à des anciens dirigeants d’avant 2002 de sortir des devises vers lextérieur .
La duxième investiture du 06 mai 2002 a été l’investiture officiele ,constitutionnele ,car la HCC a validé vers fin avril 2002 l’élection du candidat RAVALOMANANA MARC à la fonction présidentielle du 16 DECEMBRE 2001
en France oont vite annulé les projets du général et ont détricoté ses prises de décision notamment la mise en place de l’Union franaise

c)- comment nos arrière arrière-grands parents ,nos grands parents et nos pères ont lutté sans répit contre l’occuption coloniale ( les Menalamba ;les VVS , les Jina–j).

d).à bien constater qu(aucune différence ni physique ni biologique ni génétique entre les Malgaches et ce qui Nous différencie cce sont nos revenus…!

En mars 1947 , après la démission du général de gaulle de la présidence du conseil le 21 janvuer 1946 ,le temps de l’Union Franaise a été comptée
Et les contradicteurs du général en politique intérieure française (métropolitaine et coloniale )
– en France ont vite annulé les projets du général et ont détricoté ses prises de décision notamment la mise en place de l’Union françeise dont justement la constitution d’une assemblée constituante qui aurait validé cette union française que ses opposants au palais bourbon avaient voulu contrer ,avaient volu voté contre !

De gaulle autoritaire n ’a pas accepté cette éventuelle outrecuidance des député : il a hésité entre
-, la dissolution de l’assemblée -que peut-être sa fonction de Président du conseil provisoire ne en lui donne aucune prérogative
– et sa démission de la présidence du conseil

Connaissant la situation socio-économique difficile des français ( coupures massives de l’électricité ,rétablissement de la carte du pain ,l’isolement diplomatique de la france , , les maladresses de son gouvernement ..tout cecia-t-il fait oublier à de gaulle à quelle situation extérieure et extérieure doit-il faire face !

Il a choisi la démission !

Ainsi les colons ,soutenus par la droite ont »inventé ,poussé des Malgaches à manifester contreles députés élus en faveur de l’Union française…et c’est ainsi que » la soit-disante rebellion a vu le jour et a donné une bonne conscience aux français dépêchés par les colons pour reprimer » cette provocation / rebellion inventée de toutes pèces par les colons »

Et cette répression a désigné comme anti-colonialistes invétérés tout malgache proche ou supposé ou suspecté d’être proche du MDRM…

Et ,une fois de plus ,les français ont saisi l’occasion pour promouvoir le padesm…et injecterainsi dans la sociétémalgache le virus de l’ethnisme que les membres du padesm ont encensé car ,d’après eux ,ils pourraient s’affranchir de l ’hégémonie merina !

Huit ans après les évènements de 1947 ,l ’administration coloniale ,ainsi que la mission catholique française ont cherché à diviser les Malgaches par tous les moyens :octroi des bourses de façon partiale ,promotion dans l’administration teintée d’ostracisme !

Et Nous avons vu défiler de 1955 (tsiranana député ) jusqu’au 15 décembre 2001 ( dernière participationd d’un non merina à l’élection présidentielle ,avec les parenthèses du gouvernement militaire ddirigé par un Merina !

JE TENAIS A RAPPELER PAR CE BREF SURVOL LES DURS MOMENTS ,LES DURES LUTTES POUR LE RECOUVREMENT DE NOTRE SOUVERAINETE LE 06 MAI 2002…! JE NE CHERCHE EN AUCUNE FACON ATTISER CES DIVISIONS ARTICIELLES ET IMPOSEES PAR LE COLONIALISME ET SUIVIES DERECHEF PAR DES HOMMES POLIFIKA DE NOTRE PAYS POUR LEURS INTERETS PERSONNELS ,CAR CES GENS QUI SONT TRES SUSCEPYIPLES SUR LEUR ORIGINE RACIALE SURTOUT ASSOCIEE AUX ECHECS DE LEUR GESTION N’ONT RIEN REALISE DANS LEURS » PROVINCES D’ORIGINE »!!

TOUS CES HOMMES ET FEMMES IMBUS DE LEURS ETHNIES N’ONT JAMAIS EU LE SOUCI DE CONSTRUIRE DES INFRASTRUCTURES DANS LEURS VILLAGES
ET DANS LES COMMUNES QU’ILS ONT GERE PLUS DE 40 1NS AVANT 2002….MAIS ALLEZ VOIR A TALATAMATY LES GRANDES ET BELLES MAISONS QU’ILS SE SONT PAYES DURANT LA PERIODE OU ILS ETAIENT A LA GESTION DU PAYS !

QUE MAINTENANT LE PRESIDENT RAVALOMANANA MARC AVEC LA VOLONTE DES MALGACHES ,PAR LE PROGRAMME MAP , »VEUT » FAVORISER LE DEVELOPPEMENT DE PROXIMITE AVEC DECENTRALISATION DES MOYENS ,..,..,-CES GENS QUI ONT TOUT DETOURNE – LES AIDES ET LES PRETS EFFECTUES AU NOM DE L’ETAT MALGACHE-…
—CHERCHENT A TOUT PRIX A LE SUPPRIMER
– ONT PERDU ( l’Etat leur appartient ) LE SENS DE L’ETAT ET N’ONT PLUS HONTE DE LEUR DEFAILLANCE MORALE ET LEUR COMPORTEMENT DISQUALIFIE TOUS CES HOMMES ET CES FEMMES DE TOUTE PRETENTION A TOUT MANDAT ELECTIF A TOUTE MISSION QUELCONQUE AU NOM DE LA REPUBLIQUE DE MADAGASCAR !

Seule la réussite de l’action de Rénovation du Pays effectuée ,inspirée et dirigée par le Président RAVALOMANANA MARC et soutenue par les Malgaches effacera toutes les différences socio-économiques entre les Malgaches !

OUI CES DIFFERENCES ONT ETE ENTRETENUES ARTIFICIELLEMENT , MEDIATISEES POUR JUSTIFIER L’EXISTENCE DE DISCRIMINATION ENTRE MALGACHES !

»Zanahary o tahio Ny Tanindrazanay
Handroso lalandava ,handry fahizay !
Enga anie hanjaka ao ny saina mahay miray ,
Dia Tany sambatra ilay Madagasikaray » Gilles RAMIARISON

7 pensées sur “Nous avons pu et pourquoi nous ne pouvons et ne pourrons pas réussir ?”

  1. Par nos rengaines qui réclament chaque jour le retour du Président RAVALOMANANA MARC témoignent de notre incapacité de faire un pas ,d ‘agir , de prendre des initiatives telles des conférences en petits comités pour traiter des roblèmes que Nous truvons banaux : comme lutter dans les fokontany contre les vols en plein jour par exemple avec invitation des participants familiers de ces questions : policiers , gendarmes , magistrats , avocats ,par exemple !

    Auto-formation des uns et des autres de la pratique de l’ordinateur…

    Self made man , made yoman en beaucoup de sujets : cuisines exotiques , coupes de chemises , de panatalons ,de jupes !
    Voilà des exemples de ce que Nous pouvons !

    Donner des cours à des élèves ,qui actuellement ne vont pas à l’école!Pourquoi pas ?

    Ce que j’ai voulu Vous exposer ou Vous suggérer sont les mille et une bonnes actions , sans frais ,que Nous pouvons faire bénéficier ax uns et aux autres afin de rattraper le temps perdu !

    N’accusons pas la crise pour justifier notre fainéantise , notre nonchalanche pour ne rien tenter contre cette crise : faire son jardin , faire de la couture , confectionner des gateaux , écrire , donner des cours à des enfants qui ne sont scolarisé !
    Le long message que je vous adresse montre les effrts queles Malgaches ont réalisé à cette époque
    Et vous savez comme moi qu’il existe de par le monde des hommes et des femmes en difficultés pour de multiplrd raisons et que ces gens cherchent par tous les moyens ,même en France , pays que Nous croyons riche !Oui des riches mais il y a aussi des pauvres ,qui trient dans les ordures pour trouver à manger !

    Non ! je souhaite vivement que les difficultés que subissent les Malgaches se réduisent rapidement !

  2. – Mais celà fait depuis près d’un quart de siècle que nous essayons de mettre en place à Madagascar un Etat fort avec des Institutions républicaines, démocratiques et laïques dignes de ces qualificatifs, suite à 12-15 années de dictature et de pouvoir personnel.

    – La IIIe République et la Constitution de 1992 devait être la concrétisation de cette lutte, cette ambition pour une société malagasy autre qui permettrait un développement harmonieux et équitable de Madagascar et des malagasy.

    – Pourtant les trois Présidents de la République « élus » au suffrage universel direct qui se sont succédé dans cette IIIe République, ont largement « déçu » dans leur attitude au sommet de l’Etat, chacun d’entre eux ayant fait prévaloir leur intérêt personnel au détriment de l’intérêt général.

    – Certes, certains pourrait accepter cette mainmise sur la richesse nationale (je parle ici principalement celle issue du Travail, la seule et véritable richesse dont nous pouvons en être fière) par leur leader (ou gourou) du moment qu’ils ou qu’elles en touchent des miettes (dixit Elena !) mais un véritable citoyen-patriote soucieux du devenir de son pays, lui, ne peut accepter un tel état de fait.

    – Andry Nirina Rajoelina n’a aucune vocation à rester au pouvoir, aucune vocation sauf s’il le décide à titre personnel mais à ce moment là cela ne regardera que lui et ses propres militants (TGV).

    – Les derniers évènement de 2005-2009 avaient pour but d’évincer (au départ légalement « par les urnes », mais il y eu rapidemment par la suite dérapage dès 2007) marc ravalomanana pour permettre à la IIIe République d’assumer le rôle qui lui était assigné : un Etat fort avec des Institutions républicaines, démocratiques et laïques respecté par tous et au service de la Nation.

    – Le départ de marc ravalomanana a abouti à un impasse parce que SES disciples, au nom de la soi-disante légalité, se sont obstiné à bloquer tout processus vers un retour à la normalisation constitutionnelle.

    – Maintenant, notre devoir de citoyen-patriote est que cette Transition prenne fin le plus rapidemment possible et la seule voie qui se présente est celle de ces élections LIBRES, FIABLES, CREDIBLES, TRANSPARENTES, CONSENSUELLES et INCLUSIVES, acceptées par la MAJORITE des entités politiques et de la société civile, mais SANS marc ravalomanana.

    Tout le monde est invité à participer à cette préparation et mise en place de ces élections pour que nous ayons enfin un Président de la République élu et une assemblée nationale d’élus.

    Toute le monde y est invité, que ce soit le TIM, le parti Teza, le MONIMA, le MFM, le FRDL d’Ambroise Ravonison, autant que le TGV, l’UDR-C, etc.

    Tout le monde sauf marc ravalomanana auquel son cas devra être traité par la nouvelle assemblée générale.

    L’avenir de la Nation malagasy ne peut pas être suspendu à celui d’un homme, en l’occurence marc ravalomanana, et de ses intérêts personnels, surtout quand il est la cause première de cette crise.

    Arrêtons donc de discuter ou de négocier, à Desroches ou ailleurs, du retour au pays ou non de marc ravalomanana, de sa participation ou non aux prochaines élections, de la sauvegarde de ses intérêts personnels au travers du groupe Tiko, etc.,
    … à moins que nous ayons la volonté ou le désir de faire perdurer cette crise de quelques années supplémentaires !!!

  3. à Monsieur Erratum… Erratum… Erratum…:
    Seule Makorely peut répondre à TOUTES vos attentes

    ___

    à DCR: remarquez ce déséquilibré

  4. [ faut arrêter iarivo, vos posts en deviennent convulsifs à vous crisper sur la même idée là ! vous faites la groupie addictive…ça en devient pathétique.

    Mais vous pensez faire la leçon à qui là avec vos circonvolutions dont tout le monde ici connaît l’aboutissement ?

    Allez à la pêche, ou jardinez, faites du tricot, la popote ou encore retentez le Rubik’s cube en 8mn chrono, je sais pas moi, mais vous ne convainquez plus personne.]

  5. Misaotra any Dr Robinson,nampita io hevitra izay tena ilaintsika mihintsy ary efa tokony natomboka fara-faharatsiny 2 taona lasa izao.
    Afaka nampiarahana @ fifanakalozan-kevitra teto anie, sy hetsika, « manif » sy « fanambarana » tsy misy farany isaky ny voadonany paika ratsy avy @ frantsay sy domelina.
    Ilay « pragmatisme » no tena tsy nisy teo @ fomba fisainana sy fijery nolovaina @ fampianarana nanereny frantsay antsika.
    Dia eo koa ilay fanapotehana ny fisainan’ny ntaolo momba ny fihavanana sy fokonolona, nataon’ny « colons » mba mora hamolavolan-dry zareo ny sain’ireo voazanaka, tsy hikaroka afa tsy ny lanitra ary ny resaka amboniny latabatra na ambodi-tamboha.
    Ka ahoana no hampiarantsika izany izao?
    Mila sehatra afahantsika mifanakalo hevitra ka tsy hitsofohan-ndry raberinahiarivo sy ny forongony e!

  6. Dia tena misy olona mirediredy mihintsy ato ry HoAiza â !
    Tsy mitsahatra ny manova anarana, fa dia hita soritra eny ihany ny hafohizan-tsaina ; na diso miseho ho maranitra loatra, any ka lasa tonga amin’ilay fitenenana hoe lavitry ny afo ny kitay, na koa à côté de la plaque hoy ireto frantsay !
    Raha mbola olona manaraka tsara an’izao krizy izao, dia azo atao hoe vendrana mihintsy rahatoa ka tsy mahafantatra fa mbola ny Filoha Marc Ravalomanana NO TAKIAN’NY VAHOAKA HIVERINA EO AMIN’NY TOERANY !!

    IREO IZAY MIHEVITRA ZAVATRA HAFA ANKAOTR’IZAY, NO TENA TIA-TENA SY MPANOHANA AN’IREO MPANONGAM-PANJAKÀNA ARY TOMPON’ANDRAIKITRA TANTERAKA AN’IZAO FAHORIANA MIHATRA AMIN’NY VAHOAKA MALAGASY IZAO !!!

    Refuser le retour du President Ravalomanana au pays, et par voie de conséquence SON RETOUR AU POUVOIR, c’est :
    – Soutenir sans vergogne le coup d’Etat perpétré par le domelina,
    – Admettre que l’Etat de droit ne doit pas exister à Madagascar, et que seule l’anarchie doit y régner,
    – Reconnaître que seuls les étrangers, et surtout les indo-pakistanais résidant à Madagascar doivent y faire la pluie et le beau temps,
    – Finalement et non des moindres, refuser d’accorder au peuple malgache toutes formes d’expression démocratique (ce qui est déjà le cas, présentement comme dirait l’autre) !!

    Une minorité de revanchards, de suppôts et autres valets des néo-colonialistes tente vainement de mener le pays vers le chaos total, sa destruction, mais elle peut toujours rêver !

  7. Regardez ceci en entier , peut-être y trouverez-vous des solutions ??
    Deux bras , deux jambes et une tête pour avancer
    ou les mains avec la tête dans la connaissance de la nature , c’est déjà beaucoup !
    Bonne lecture et surtout une espoir au bout !
    http://youtu.be/Brt6fDRSkV0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *