Press Statement on the Meeting with Malagasy Political Leaders

0000138184_resized_sadc1

Following the SADC Extraordinary Summit of Heads of State and Government held on 01 June 2012 in Luanda, Republic of Angola, the Chairperson of the Organ on Politics, Defense and Security Cooperation and President of the Republic of South Africa, H.E Jacob Zuma, in consultation with the Organ Troika, convened a meeting between H.E. Andry Rajoelina, the President of the Transition and H.E. former President Marc Ravalomanana in the Republic of Seychelles from the 24th to the 25th July 2012.

The meeting took place within the context of ensuring full implementation of the Roadmap aimed at ending the crisis in the Republic of Madagascar. Before commencing the meeting, H.E President Jacob Zuma, observed a moment of silence in respect of the death of H.E Atta Mills, the late President of the Republic of Ghana.  In attendance was H.E James Michel, President of the Republic of Seychelles and host of the meeting.

In this regard, the meeting was held in a peaceful and serene environment on Desroches Island, Seychelles, hosted by the Government of the Republic of Seychelles.  Discussions were cordial and the participants displayed good leadership. All the parties were satisfied with the progress that had been made in bringing H.E Andry Rajoelina and H.E Marc Ravalomanana together in search for a lasting political solution in Madagascar. The presence of the two leaders was a clear indication of their commitment towards finding a lasting solution to end the political crisis in the country.

During the meeting it was agreed that the two leaders should reconvene to conclude on the outstanding issues stemming from the implementation of the Roadmap in order to report to the Ordinary Summit of the Heads of State and Government.

The meeting expressed gratitude to H.E President James Michel, the Government, and the people of the Republic of Seychelles for their generosity and hospitality.

ISSUED BY SADC TROIKA

DESROCHES ISLAND 
SEYCHELLES
26 July 2012

source : http://www.dfa.gov.za/docs/2012/sadc0726.html

13 pensées sur “Press Statement on the Meeting with Malagasy Political Leaders”

  1. tsi misi tèni gasi ny fandikana tranokala
    Déclaration à la presse sur la réunion avec les dirigeants politiques malgaches

    Après le Sommet de la SADC extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement tenue le 01 Juin 2012 à Luanda, République d’Angola, le Président de l’Organe sur la Politique, la Défense et de la coopération de sécurité et le Président de la République d’Afrique du Sud, SE Jacob Zuma, en consultation avec la Troïka de l’Organe, a convoqué une réunion entre SE Andry Rajoelina, le président de la Transition et SE l’ancien président Marc Ravalomanana dans la République des Seychelles du 24 au 25 Juillet 2012.

    La réunion a eu lieu dans le contexte de mise en œuvre intégrale de la Feuille de route visant à mettre fin à la crise dans la République de Madagascar. Avant de commencer la réunion, SE le Président Jacob Zuma, a observé une minute de silence à l’égard de la mort de SE Atta Mills, l’ancien Président de la République du Ghana. En présence était SEM James Michel, président de la République des Seychelles et d’accueil de la réunion.

    À cet égard, la réunion a eu lieu dans un environnement paisible et serein, le Desroches Island, Îles Seychelles, accueillie par le Gouvernement de la République des Seychelles. Les discussions ont été cordiales et les participants ont manifesté un bon leadership. Toutes les parties ont été satisfaits des progrès qui avaient été réalisés dans la mise SE Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana ensemble à la recherche d’une solution politique durable à Madagascar. La présence des deux chefs était une indication claire de leur engagement en vue de trouver une solution durable pour mettre fin à la crise politique dans le pays.

    Au cours de la réunion, il a été convenu que les deux dirigeants devraient se réunir pour conclure sur les questions en suspens découlant de la mise en œuvre de la Feuille de route afin de faire rapport au Sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement.

    La réunion a exprimé sa gratitude à SE le Président James Michel, le Gouvernement et le peuple de la République des Seychelles pour leur générosité et leur hospitalité.

    EMIS PAR SADC TROIKA

    Desroches Island
    SEYCHELLES
    26 Juillet 2012

  2. Misaotra an’i Elas aloha nanome ny traduction e ! Tena ilaina mihitsy !

    FA IRIANA ny malagasy mba HANAO hetsika mirotsaka AN-DALAM-BE E.

  3. NY FIDINANANA AN DALAMBE <NY VAHOAKA IHANY NO LALATOKANA <HAFAHANA MANAVOTRA AN I MADAGASIKARA.
    Ra 8 izao dia efa ho efa taona no ,narirariran,n i RAJOELINA andry izay voakaraman i Fraise sy ny karana …

  4. zava-dehibe tokony tsy ho adino koa, dia i dj mpangalatra fahefana kanefa tsy mahavita azy.
    Amiko, ny solotena ny syndicat profesionaly rehetra, ny solotena associations rehetra na ivelany aza toy ny GTT, ny solotena mouvance rehetra tsy foza dia tokony ANGATAKA HIAONA AMIN »I pété any ambotsirohitra, hanazava fa tsy lavorary ny fiainam-bahoaka ka tokony hieritreritra ilay foza fa tsy hibodo toerana tsy mendrika azy.
    Inona ary no tsy asahina hijorona eo anatrehan’io kely io izay tsy mendrika haja akory satria tsy voafidim-bahoaka ? inona no antony ? io fangatahana fihaonana io dia tokony haparitaka eran-tany ho hitam-bahoaka satria mety tsy hanhaiky izy kanefa adidiny izany satria notadiaviny. Rehefa tsy mahazaka anie tokony miala e !!! tsy zaza akory

  5. Tonga naka ny fitondran ity domelina dia tsy nihera ,tsy nisalasala ka inona no hampitandremana azy fa raha vao matipaika ny avy aty amintsika dia hapitika io « ramatoakley domelina io »!!!nisy niteny mantsy tany ho any fa afahafa fomba fiainana tanterak ity dj saribakolin’ny frantsay ity hono e!
    Iza loatra t@ mpitsikilo frantsay hono no nahita fatritran’olona toa itony?
    Sa ry « damompra » afahafa fomba no manana « fichiers » nampitaina t@ mpitsikilo frantsay.

  6. S’ACCORER ..ET CONCLURE

    Cette rencontre qui a été demandée par le Président RAVALOMANANA MARC a été acceptée par la SADC .Car ,souvenons -Nous en , le Président a été obligée de trouver un moyen qui puisse débloquer la mise en ouvre de la feuille route ,car rajoelina avec sa ministre de la justice et disposant d’une majorité factice dans le CT et dans le CST a tout fait pour faire voter de façon unilatérae les dispositions de la feuille de route ,qui ne respecte pas de ce fait l’esprit et la lettre de la consensualité et de l’inclusivité!!
    rajoelina a tout faux ,mais la SADC n’ a pas réagi et est restée sans voix durant près d’un mois !
    C’est à cause de cette inaction de la SADC que le Président RAVALOMANANA MARC a écrit au Scrétaire Exécutif de la SADC ,lui a interpellé la SADC pour organiser cette rencontre !
    Avant la rencontre , rajoelina et sa transitionont transformer en loi les dispositions de feuille de route !
    Et dans cette feuille de route ,avant sa transformation ,en loi stipule dans son article 20 le retour sans aucun problème du Président RAVALOMANANA MARC aAU Pays et la SADC ,en organisant cette rencntre a rappelé qu’elle se déroule dans le cadre de la feuille de route et que le retour duPrésident RAVALOMANANAMARC au Pays n’est plus sujet à discussion !

    D’ abord , au nom de quel droit et de quelle loi , rajoelina et ses conseillers se permettent-ils de de décider à donner ou à ne pas donner un citoyen de la Républiqque de M.car Voilà un homme qui a commis un coup d’état à M.car se permet tout et son contraire !

    S’il y avait un malgache à juger et à condamner pour coup d’état , ce serait rajoelina et ses complices !Il s’attribue le titre de chef de l’état parce qu’il à sa botte des éléments de le’Armée , e la zandarmarie et de la police ,le trépied de son pouvoir usurpé !
    ET C’EST LA QUE NOUS ACCEPTONS ANORMALEMENT DE MARCHER SUR LA TETE ET DE SE FAIRE PIETINER COMME DES VERS DE TERRE ! !
    RAJOELINA SUR LES CONSEILS ECULES DE TSIRAHONANA BRANDIT LE DROIT POUR IMPRESSIONNER..MAIS DE QUEL DROIT DISPOSENT-ILS ?
    LE DROIT N’EST PAS L’ HERBE FOLLE QUI POUSSE AU BORD DES CHEMINS, QU ‘ILS CUEILLENTET QU’ ILS BAPTISENT DROIT !

    SEUL LE PEUPLE DONNE LE POUVOIR LORS DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES ET LEGISLATIVES
    …AUX ELECTIONS PRESIDENTIELLES ?LES MALGACHENT DESIGNENT LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE QUI DE CE FAIT EST DEPOSITAIRE DU POUVOIR
    …AUX ELECTIONS LEGISLATIVES ?LES MALGACHES ELISENT DES DEPUTES QUI FABRIQUENT DES LOIS!

    EN DEHORS DE CES DISPOSITIONS CONSTITUTIONNELLES ,LE RESTE EST DE LA LITTERATURE DE QUATRE SOUS ,QUI N’ONT AUCUN SENS !

    LE DROIT VIENT DE CES DEUX INSTITUTIONS..QUI LE CONFIENT LA GARDE ET L ‘APPLICATION AU GOUVERNEMENT..

    EN LISANT ET EN RELISANT ATTENTIVEMENT LA DECLARATION DE LA SADC AUX SEYCHELLES , IL EST ECRIT CECI :

     » AU COURS DE LA REUNION?IL A ETE CONVENU QUE LES DEUX DIRIGEANTS DEVRAIENT SE REUNIR POUR CONCLURE SUR LES QUESTIONS EN SUSPENS DECOULANT DE LA MISE EN OEUVREDE LA FEUILLE DE ROUTE AFIN DE FAIRE UN RAPPORT AU SOMMET ORDINAIRE DES CHEFS D’ETAT ET DE GOUVERNEMENT  »
    CET EXTRAIT DE LA DECLARATION DE LA SADC AUX SEYCHELLES ME SEMBLE PLUS SEREIN ?PLUS APAISE QUE LE COMPTE-RENDU DE FRESMANN DE CETE REUNION !

    CE QUI EST SUR ET ACQUIS C’EST QUE L’ACCORD ENTRE LES DEUX PROTAGONISTES DOIT SE CANTONNER DANS LE CADRE DE LA FEUILLZ DE ROUTE !

  7. Azafady ry Elas fa izaho kosa tsy d’accord amin’ny hoe : MANGATAKA fihaonana amin’i Domelina. Toy ny miondrika eo anatrehany izany, fa raha afaka miray toy izany ihany ireo voalazanao ireo,

    Inona no tsy tokony hanaovany RODOBE MITAKY fa TSY MANGATAKA, ny fialàny ???
    Efa be izay reconciliation sy fifampiraharahà)na taminy izay. Nefa asa !

    Azo ampiana izany FITAKIANA IZANY toy ny famoahana ireo Gadra – Ny fodian’i Dada TSY MISY RAHORAHO – sy ny sisa.

  8. Izay te-hanaraka an’ilay péteux, dia mahazo mianatra ny dihiny aloha mandritry ny 15 andro !
    Naharitra ihany ny vahoaka nandritry ny 3 taona sy tampany, noho izany mbola afaka miaritra 15 andro !
    Aza manelingelina, fa ny olona mbola hijery zezôlaimpika ! Tsy nisy nihetsika atramin’izay dia i Zuma ve dia tsy mba hijery fety, noho izay gasy tsy mety ho tonga saina ?

  9. hevitra hafa aloha io no narosoko fa ilay RODOBE toa tahotra lacrymogène no betsaka sady tsy ho jeren’i vendrana akory , hita fa pété(fou allié),sady péteux (mangetotra ambon-ny lohany) no pet ( saka mangala-pihinana).
    ny olona tena vonona aloha dia leo fa rehefa tsy hisy handray andraikitra dia samia hihinana ny am eo.

  10. MISE EN OEUVRE DE LA FEUILLE DE RUTE INTEGRALE !

    Cette déc car ellelaration est nette , claire et même précise car elle indique bien que cette réunion s’est dans le cadre de la feuille de route et q’elle s’est préoccupée de l’intégralité des dispositions de la feuille de route ,et lors de sa demanded’organiser une rencontre avec rajoelina le Président RAVALOMANANA MARC a exprimé à la SADC ses inquiétudes sur le blocage de de lamise en route de cette feuille de route et aussi de l’absence de réaction de la part de la SADC concernant ce blocage .
    Et cette réunion a été organisée par la SADC pour mise en oeuvre crédiblr de cette mise en oeuvre que l’équipe rajoelina a mal menée car toutes les délibérations ont été
    presque effectuées à la sauvette ,en l’absence des représentants des membres des autres mouvances : ces délibérations ont été décidées de façon unilatérale !
    Des commentaires semblent évoquer la déception des Malgaches qui  » ont cru en cette rencontre pour améliorer la situation « .

    Oui l’objectif de cette rencontre a été d’achever la mise en oeuvre de l’intégralité de la feuille de route article compris !
    Mais comme Nous ne disposons la teneur de tout ce qu a été discuté durant cette réunion ,Nous n’avons le droit d’maginer cette inconnue !
    le black out instauré par la SADC ihterdit toute communication du contenu de la réunion par les paricipants à cette réunion !

    Mais l’nstauration de ce blach out ne Nous autorise pas à dénigrer la SADC et de dire que la SADC ne sert à rien et que c’est elle qui bloque tout et qu’il faut la quitter et laisser les Malgaches s’occuper de leurs affaires §
    Oui je respecte ce patriotismme ,qui est quand même sourcilleux et frise le nationalisme aveugle !
    La Communauté internationale ,représentée par l SADC a toujours répété que ce sont les Malgaches – en l’occurrence les quatre mouvances – qui décident mais elle , la Communauté lnternationale , est là pour faciliter les dialogues ou autres négociations !
    Cette révendication revient à détricoter les accàrds signés par les Malgaches ( MAPUTO, sANDTON )et à tout recommencer ,sans la protection et l’aide de la Communauté Internationale !
    Nous n’avons pas les reins assez solides pour endosser de telles responsabilités
    Enfin , les deux protaoistes doivent accorder leurs violons et une fois que l’accord est trouvé ,obtenu ,ils concluent et vont présenter cet accord devant les Sommet ordinaire des Chefs d4eta et de Gouvernemen des Pays membres de la SADC!
    Il se peut les deux protagonistes n’arrivent à s’entendre , ils iront quand mêmr devant ce Sommet !
    Ou la SADC appique son ultimatum sera désavoué celui qui manifestement entrave le but de la rencontre : la mise en oeuvre de la feuille de route intégrale ,naturellement l’article 20 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *