Eliane NAIKA 2012-08-19 07:10:00

RESOLUTION SADC
Cliquez le lien ci-dessous pour la lire:

http://www.sadc.int/files/3413/4531/9049/Final_32nd_Summit_Communique_as_at_August_18_2012.pdf

Traduction libre de la partie qui nous concerne:
Sur Madagascar, le Sommet a réaffirmé sa décision antérieure prise lors de Luanda Sommet en Août 2011 et a chargé le Médiateur de la SADC, en coordination avec la Troïka de l’Organe d’intensifier le dialogue avec les principaux acteurs Malgaches et les parties prenantes à mettre en œuvre la Feuille de route dans son intégralité et de toute urgence prendre les mesures nécessaires mesures visant à assurer une mise en œuvre intégrale et urgente de la feuille de route ainsi que à la création d’un environnement favorable à des élections libres, justes et crédibles.

Rappel de la résolution antérieure prise par la SADC.


Les résolutions de Luanda ont repris celles de Sandton au cours desquelles les chefs d’Etat

« Exhortent la Haute autorité de la Transition à permettre aux citoyens malgaches en exil pour des raisons politiques de rentrer au pays sans conditions », et de demander par la suite d’« élaborer et adopter, de toute urgence, les instruments juridiques destinés à assurer la liberté politique de tous les Malgaches de participer au processus inclusif menant vers des élections libres, justes et crédibles »

RESOLUTION SADC
Cliquez le lien ci-dessous pour la lire:

http://www.sadc.int/files/3413/4531/9049/Final_32nd_Summit_Communique_as_at_August_18_2012.pdf

Traduction libre de la partie qui nous concerne:
Sur Madagascar, le Sommet a réaffirmé sa décision antérieure prise lors de Luanda Sommet en Août 2011 et a chargé le Médiateur de la SADC, en coordination avec la Troïka de l’Organe d’intensifier le dialogue avec les principaux acteurs Malgaches et les parties prenantes à mettre en œuvre la Feuille de route dans son intégralité et de toute urgence prendre les mesures nécessaires mesures visant à assurer une mise en œuvre intégrale et urgente de la feuille de route ainsi que à la création d’un environnement favorable à des élections libres, justes et crédibles.

Rappel de la résolution antérieure prise par la SADC.


Les résolutions de Luanda ont repris celles de Sandton au cours desquelles les chefs d’Etat
« Exhortent la Haute autorité de la Transition à permettre aux citoyens malgaches en exil pour des raisons politiques de rentrer au pays sans conditions », et de demander par la suite d’« élaborer et adopter, de toute urgence, les instruments juridiques destinés à assurer la liberté politique de tous les Malgaches de participer au processus inclusif menant vers des élections libres, justes et crédibles »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *