ENCORE DU FLOU SUR L’EXPLOITATION DE NOS TERRES RARES

Les médias internationaux ainsi que quelques quotidiens malagasy ont relayé depuis le mois d’Avril 2012 des bribes d’informations sur un gisement de terres rares dont dispose Madagascar dans la péninsule d’Ampasindava au nord-ouest de la grande île. Le groupe allemand Tantalus Rare earths aurait signé un lettre d’intention pour l’accès exclusif du français Rhodia aux sites couvrant 300 km2 d’Ampasindava où se trouvent plusieurs villages et une forêt primaire de 20 km2.
Depuis hier soir le réseau  Facebook s’alimente de nouveau des informations sur ce dossier. A ce jour, personne ne dispose d’informations fiables sur l’accord qui aurait été signé entre le gouvernement malagasy et ces groupes étrangers sur l’exploitation de ce gisement d’Ampasindava. Est-on en train de nous cacher un gros contrat minier ? Car, il s’agit, en effet, d’un approvisionnement de terre rare estimée à 15.000 tonnes par an pour une valeur de 500 millions de dollars.
Notons que ces terres rares sont composées de 17 métaux différents notamment du lanthane, du l’yttrium et du néodyme, tous nécessaires pour des produits de haute technologique tels que les voitures électriques, les éoliennes, les écrans plats, les disques durs d’ordinateurs et autres lecteurs MP3.
Selon certaines études, le gisement d’Ampasindava peut contenir jusqu’à 130 millions de tonnes d’argile latéritique de laquelle on peut extraire des oxydes de terres rares. D’où l’attrait de ce gisement d’Ampasindava pour de ces deux groupes  européens qui ambitionnent de concurrencer la production chinoise, leader en la matière.
Mon souci c’est cette nébuleuse qui entoure ce projet Tantalus. L’Etat malgache  a-t-il déjà donné l’exclusivité de l’exploitation du site d’Ampasindava à ce projet ? Si oui, pourquoi le peuple malagasy n’en est pas informé ? Des dirigeants irresponsables sont-ils en train de brader nos richesses  à des étrangers, à l’insu de tout le monde ?
Où va ce pays. Sommes-nous dans une transition ou pas ? La feuille de route signée n’autorise le pouvoir de transition à signer quoi que ce soit au nom du peuple malgache, à plus forte raison quand il s’git d’accords à long terme.
Soyons vigilants et veillons à ce que des irresponsables ne profitent pas de cette transition pour piller la richesse de notre pays et se remplir les poches impunément. Il est du devoir de chacun d’alerter l’opinion via tous les canaux de communication (presse, réseaux sociaux etc.). C’est la moindre des choses pour freiner l’hémorragie.
STOP AU PILLAGE DE NOS RESSOURCES !
NAIKA Eliane.

Les médias internationaux ainsi que quelques quotidiens malagasy ont relayé depuis le mois d’Avril 2012 des bribes d’informations sur un gisement de terres rares dont dispose Madagascar dans la péninsule d’Ampasindava au nord-ouest de la grande île. Le groupe allemand Tantalus Rare earths aurait signé un lettre d’intention pour l’accès exclusif du français Rhodia aux sites couvrant 300 km2 d’Ampasindava où se trouvent plusieurs villages et une forêt primaire de 20 km2.
Depuis hier soir le réseau  Facebook s’alimente de nouveau des informations sur ce dossier. A ce jour, personne ne dispose d’informations fiables sur l’accord qui aurait été signé entre le gouvernement malagasy et ces groupes étrangers sur l’exploitation de ce gisement d’Ampasindava. Est-on en train de nous cacher un gros contrat minier ? Car, il s’agit, en effet, d’un approvisionnement de terre rare estimée à 15.000 tonnes par an pour une valeur de 500 millions de dollars.
Notons que ces terres rares sont composées de 17 métaux différents notamment du lanthane, du l’yttrium et du néodyme, tous nécessaires pour des produits de haute technologique tels que les voitures électriques, les éoliennes, les écrans plats, les disques durs d’ordinateurs et autres lecteurs MP3.
Selon certaines études, le gisement d’Ampasindava peut contenir jusqu’à 130 millions de tonnes d’argile latéritique de laquelle on peut extraire des oxydes de terres rares. D’où l’attrait de ce gisement d’Ampasindava pour de ces deux groupes  européens qui ambitionnent de concurrencer la production chinoise, leader en la matière.
Mon souci c’est cette nébuleuse qui entoure ce projet Tantalus. L’Etat malgache  a-t-il déjà donné l’exclusivité de l’exploitation du site d’Ampasindava à ce projet ? Si oui, pourquoi le peuple malagasy n’en est pas informé ? Des dirigeants irresponsables sont-ils en train de brader nos richesses  à des étrangers, à l’insu de tout le monde ?
Où va ce pays. Sommes-nous dans une transition ou pas ? La feuille de route signée n’autorise le pouvoir de transition à signer quoi que ce soit au nom du peuple malgache, à plus forte raison quand il s’git d’accords à long terme.
Soyons vigilants et veillons à ce que des irresponsables ne profitent pas de cette transition pour piller la richesse de notre pays et se remplir les poches impunément. Il est du devoir de chacun d’alerter l’opinion via tous les canaux de communication (presse, réseaux sociaux etc.). C’est la moindre des choses pour freiner l’hémorragie.
STOP AU PILLAGE DE NOS RESSOURCES !
NAIKA Eliane.

5 pensées sur “ENCORE DU FLOU SUR L’EXPLOITATION DE NOS TERRES RARES”

  1. …mba anontanio koa ny vahoaka raha hanaiky teo fa i domelina no ho
    hitantana ny tetezamita fa teren’ireo mpanao politika sasany izay tsy te
    ahalala ny fahorian’i olona hanaiky fotsiny ny vahoaka efa mitrotrongy, dia izy no miaramitavana @
    domelina sy ny foringony any fa ny vahoaka no mifafa ny kihony daholo, anisan’izany ireo FATY
    lava, ireo vono moka sns any ATSIMO , dia avy koa i Domelina manao sonia @ alalan’i vahoaka
    Malagasy HIVAROTANY NY TANINDRAZANA, efa nahazo alalana izy koh!!dia @’izay koa mitombo
    ihany ny mpanoana azy @ fanakanana ny FAHATONGAVAN’i DADA.

  2. io anie na ilay mairen’i Ramena aza no mivarotra an’io dia vitany io e!!
    koa mibanaka koh!!samy manao izay mahafalifaly ny fony sy mahafeno
    ny paosiny io!!!tsy voatery ho i Domelina vao afaka hitratranga ireo harena ireo ireo vahiny.
    tsy hitanareo angaha i Ndefo ilay izy efa tsy PM intsony aza dia mbola nandray ireo mpandraharaha
    vahiny hamarotra SOMBINTSOMBINY Ihany koa????ohatra ny fivarotan’ireto foza ny anabaviny sy ny
    reniny sy ny ZANANY ihany anie no hivarotany ny TANINDRAZANTSIKA e!!!!ka ho gaga ianao raha t
    mitady ny hirika rehetra ry zareo tsy ahatongavan’i dada???mandeha ny afera!!!

  3. ny ainareo ary tsy havotrareo ka oaia hoe oay. inona koa angaha no andrasan’ireto malagasy be lelo ireto. Hotany daholo ny tsy mety dia mitanondrika mangorera eo daholo. Tena tssssssss, miala tsiny fa tena mahamenatra.
    Samia miandry fa hiboridana eo daholo rehefa tsy ho faty misary.

  4. Mba nisy nahafantatra ny accord nataon-dRaosy t@ QMM moa? mba nisy au courant ve t@ i Ambatovy io, zay 2% n’ny vokatra fotsiny ny accord nataon-dRaosy no niditra t@ kitapom-bolampanjakana, ka raha tsy nidrikina Andry farany teo, t@ tsy fanomezana permis an’Ambatovy raha tsy nandoha zay tokony hiditra @ fanjakana, de nihazakazaka ny zanakosy nanakiana izany, fa ny dadany navelany nitavana fotsiny nandritra ny 7 taona, ka ny 20% n’ireo haba azo avy @ fitrandrahana ireo fotsiny, no nampidiriny tao @ caisse de l’état, fa ny 80% efa nanomanany ny fandosirany, ka nalefany tamin’ireo paradis fiscal sy ireo banque offshore tao Afrika Atsimo.
    Ny bois de Rose zay Tojo zanany moa no nandraharaha azy irery teo, nandritra ny fito taona tsisy fitenenana ary tsy sahin’ireto tenenina na oviana na oviana. De mangina ny vava woa, faza manao taribato vilambava.
    Politika io, ary zao ny Eropeana vao mahita fa olona azo iaraha-miasa tsara Rajoelina, ka na de ny Amerikana aza, efa mampihiratra ny masony, fa Raosy izany tsisy fika intsony, fa efa lo sy tranainy, ary mahamenatra ireo vahiny aza ny manohana azy, fa anti-dahy tsy menantra sady mpandainga otran’ny zazakely, de aleon’ny olona maka toky any @ilay Zandriolona sérieux, sahy ady sy misetra ny sarotra, homme d’état, ka tsy tongatonga foana ny fanasana azy any @ NU ry sagnagna, na de natao hirahira teto aza ny woe, tsy omen’ny Bekintana VISA, de ny taigna ro menatsa.
    Mbola miteny foana izahay, fa tsy any ny lalana ry Zanakosy raha mbola te hiverina @ pouvoir ô! fanga izy io mokondoha sy famafazan-dainga fotsiny de woe zay, ka ny vahoaka no omen-tsiny ry Elas raha tsy miraharaha ny dadanareo a!
    Mbola tsindriako tsara woa, fa ny havendranana sy tsy fahaizana politika no be de be, fa nareo ihany no woa no tsy mampahomby anareo faza mitady coupable lava. Ntsssss! tena donto be e! aza be resaka eto, tsisy manana langage politika na iray aza, eny fa na de Solo Razafy io, jereo ny sary sy article avoakany eto, tsy aleo ve le mpikabary fotsiny no avoaka, toy izay hampiseho ireo olom-bitsy kely reraka ireo!!!
    De nareo ihany no mampiseho, fa @vahoaka, Raosy izany efa nilaozan’ny tantara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *