NY ZANAK’I DADA NO TOMPON’ANTOKA AMIN’NY FITSENANA NY FILOHA RAVALOMANANA MARC

MyDago.com-19 okt 12 (46)

Na dia dila aza ny fe-potoana nomen’ny Sadc nanaovana ny tombana teknika momba ny fodian’ny filoha Ravalomanana Marc, dia mbola mitohy hatrany eny an-kianjan’ny Magro Behoririka ny hetsiky ny mpomba ny Ankolafy Ravalomanana. Ny mpikambana ao anatin’ny kongresin’ny tetezamita Randriamamiarizafy Ignance avy any Moramanga, dia nanao valinkafatra ho an’ingahy Henri Charles sy Lanto Rakotomavo ary Simao. Nilaza io olona io hoy izy, tao amin’ny radio RDB fa ny vahoaka any Moramanga dia tsy manaiky ny fiverenan’ny filoha Ravalomanana Marc eto an-tanindrazany. Heviny samirery izany hoy Ignance, fa na izy aza tsy manana olona akory. Ny olona ohatr’izany dia manao ny vahoaka ho adala sy tsy misaina. Herintaona sy roa volana hoy ity olomboantendry avy Moramanga ity, no nosoniavina ny tondrozotra. Ny natao voalohany tao amin’ny Ct sy Cst dia nametraka izany ho lalàna. Nandany an’io Lanto Rakotomavo hoy izy, ary voasoratra mazava ao ny andininy faha 20. Tokony hilaza ireo hoe tsy ekena ny tondrozotra. Ny marina hoy Ignance dia mitovy amin’ny feon-dRajoelina ihany ireo olona ireo. Hanafarako ny Malagasy hoy izy, dia rehefa hifidy ianareo dia aza mifidy ireny olona tsy misy dikany ireny. Olona roa no voasoratra ao anaty tondrozotra dia Ravalomanana Marc sy Rajoelina, fa tsy misy ankoatra izany, ka tokony hamaky tsara ireo olona ireo. Tezitra amin’i Simao ny tenako hoy ity mpanao politika ity, satria nolazaina fa hanao tombana 30 na 60 andro. Fa maninona hoy izy no andrasanareo tapitra ny 60 andro ary hafirina ianareo no hanao tatitra aorian’izany ? Eto indray dia mbola manontany ihany hoe ianareo ve manaiky ny fodian’ny filoha Ravalomanana Marc. Efa nekena izany hoy Igannce, matoa nosoniavina ny tondrozotra, ary matoa izahay manaiky fa Rajoelina no filohan’ny tetezamita.Ny Ct Rasoamalala Odette Brenda avy Alaotra Mangoro kosa dia nilaza fa raha misy 25 millions dollar ny vola azo tao Ambatovy, dia ny 4millions tamin’io no navoaka ary ny 21millions no any am-paosin-dRajoelina sy ny forongony.Vola hanaovana sosialim-bahoaka hoy izy, io vola io. Noho izany dia avohay iovola io. Efa tsy rariny intsony hoy Brenda no hanaovana ny Malagasy , ka noho izany tongava saina isika.

Ny Ct Rakotomandimbindraibe  Mamisoa avy any vakinakaratradia nanambara fa na dia tsy eo aza ny ray amandreny dia mbola eto isika zanany. Ny zavatra mahavariana hoy izy, dia tsy isika zanak’idada no miteny hoe rahoviana no ho tonga i dada. Tsy baiboly akory io tondrozotra io katsy azo ovana. Tsy hoe dila akory hoy Mamisoa, ny 18 okotobra dia tsy ho avy i dada. Aza asiana olana hoy izy, ny hoe tapitra ny fe-potoana, fa raha misy manontany anareo dia valio hoe minoa fotsiny ihany. Tsy mijery ny 18 okotobra isika fa ny zanak’idada no tompon’ny lakile ary isika noo tompon’antoka amin’ny fitsenana azy.

Ny Ct Donazy avy any Atsimo Atsinanana, dia nanambara fa isika rehefa mireska tetezamita dia ao anatin’ny tondrozotra foana. Raha ny fanadihadiana nataoko hoy ity olomboantendry avy any Atsimo Atsinanana ity, dia mizara efatra ny voalazan’ny tondrozotra. Raha ampitahaina ireo dia ny mahakasika ny fitoniana no be indrindra satria ahitana andininy 18 ary nandaniana fotoana be. Ny andininy faha 20 hoy izy, dia ao anatin’ny fitoniana ara-politika.Ny mahagaga dia mbola misy milaza fa hitarika korontana eto ny fahatongavan’ny filoha Ravalomanana Marc. Ny tena mampalahelo dia olona nanao sonia no miteny izany. Amiko hoy ity mpanao politika ity, dia raha sanatria tsy tonga eto i dada dia izay no miteraka korontana. Noho izany dia mampitandrina izahay ho an’ireo izay misakantsakana amin’ny fodian’ny filoha Ravalomanana Marc.

13 pensées sur “NY ZANAK’I DADA NO TOMPON’ANTOKA AMIN’NY FITSENANA NY FILOHA RAVALOMANANA MARC”

  1. c quand l’arrivée du dàdà?ou bien il est déjà là?on prend ses enfants pour des canards sans tête ni queue!j’admire la naiveté des gens du magro!à cause de la proximité du lac angamba?

  2. Tsy hisy mihintsy aloha ny fifidiaana raha tsy eo i dada e fa ny mampalahelo dia ny harena hangalarin-dry mpanongam-panjakana mitohy foana , dongadonga ery ny zanak’i mialy @ halatra asesika any am-bavan-janany

  3. tsy manaiky ny fifidianana zany rahatsy tonga i DaDa jereo ny colonel koa ange de dongandonga ny halatra toi Andry sy ireo lehinbe ny gendarmeri sandoka marina mahitsy ny anao rama dongadonga daholo reo mpanonga mpanjakana sy mpangalatra ireo mihinana ny vidiny omby any antsimo @ zao lazaina hoe dahalo de vonoina @ tsy misy dikany ny gasy mahatra

  4. Gal Edmond Rasolomahandry : « Les chefs militaires de la HAT sont le problème de ce pays »
    Mercredi, 17 Octobre 2012
    L’ancien Cemgam martèle que les avis des chefs militaires de la HAT ne sont pas nécessaires sur le retour de Marc Ravalomanana.
    Le dernier chef de l’Etat Major Général de l’Armée de Marc Ravalomanana sort de son mutisme. En effet, à l’occasion de la mission militaire de la SADC au pays, le général Edmond Rasolomahandry affirme que les chefs militaires de la HAT ne doivent même pas être consultés sur les questions politiques, dont entre autres et notamment le retour de l’ancien président. « Ils (NDLR : chefs militaires de la HAT) sont le problème de ce pays. Ils font blocage à la résolution de la crise. Pour moi, ce ne sont plus des militaires, mais des mercenaires. »
    L’ancien Cemgam de l’exilé d’Afrique du Sud d’enfoncer le clou : « S’ils sont des vrais militaires, ils n’ont pas à se prononcer sur des questions politiques. Ils sont là pour maintenir l’ordre public. La politique, c’est aux politiques. Une crise politique se résout par un accord politique et non militaire. »

    http://midi-madagasikara.mg/index.php/home

  5. Mouvance Ravalomanana : Reçue hier par les militaires de la SADC
    Mercredi, 17 Octobre 2012
    http://midi-madagasikara.mg/index.php/home/3-politique/8236-mouvance-ravalomanana–recue-hier-par-les-militaires-de-la-sadc
    La délégation de la mouvance Ravalomanana conduite par Mamy Rakotoarivelo a été reçue hier à l’hôtel Colbert par les militaires de la SADC dirigés par le général de Corps d’Armée Charles Mayunga. « Nous avons bien clarifié pendant la rencontre que le retour au pays du président Marc Ravalomanana ne causera pas des troubles. », a souligné Mamy Rakotoarivelo.
    Avant d’ajouter : « Nous avons confiance en la SADC qui prendra sa décision sur la question. » Une manière pour le chef de délégation de la mouvance de faire comprendre que les partisans de l’ancien président s’en remettent entièrement à la Communauté de Développement d’Afrique Australe quant au retour au pays de l’exilé d’Afrique du Sud. A noter que la mouvance Ravalomanana rencontrera demain après-midi au Colbert l’équipe de médiation de la SADC conduite par le Dr Leonardo Simao.

  6. La Balle est dans le Camp des Politiciens …

    http://www.midi-madagasikara.mg/
    Retour de Ravalo : Les militaires prêts à se conformer à la décision des politiques
    Jeudi, 18 Octobre 2012
    l’Armée, la Gendarmerie et la Police nationale se disent prêtes à se conformer à toute décision prise par les politiciens. Selon le général Ranto Rabarisoa, « la prise de décision revient aux politiciens. Nous ne pouvons pas faire blocage quelque soit leur décision. Quand on nous ordonnera de nous tenir prêts pour faire face à un éventuel retour, nous allons assumer. D’ailleurs, c’est notre responsabilité ». Une manière à lui de renvoyer la balle dans le camp des acteurs politiques et de soutenir que le retour de Ravalo relève d’une décision politique. Face aux pressions de la SADC et de l’ensemble de la communauté internationale qui soutiennent que l’on ne peut pas empêcher un citoyen de rentrer dans son pays, les militaires malgaches semblent commencer à fléchir leur position. Depuis le début de la crise, les pro-Ravalomanana ont toujours reproché aux Hommes en treillis de constituer un blocage au processus de sortie de crise. La question est de savoir si les Forces de l’ordre entendent se tenir prêtes pour assurer la sécurité de l’ancien président ou bien pour procéder à son arrestation.

  7. Sapa! Pour répondre à ta question, cela dépendra des recommandations de la SADC via le président de la HAT.Et je pense que c’est la raison pour laquelle le DR Simao a rendu visite tous les acteurs politiques Malgaches afin de mettre d’accord tout le monde à propos de l’arrivée de Marc Ravalomanana.Il faut aussi se rappeler que la Mozambique s’est emparée de la présidence de la commission de la SADC depuis des semaines car c’est son tour et il est tout à fait normal qu’elle effectue des visites officielles au sein des pays de ce bloc économique et que la transition demeure sous sa direction.
    Alors, il n’y a rien d’anormal.

  8. Ka io alou tsy ny Mpomba an’i Radomelina mintsy akory no hanaiky ny fiverenan-DRavalomanana fa tena matahotra mafy ny ho very fihinanana rizareo ary raha fifidianana zany efa tena peur rizareo fa tsy hisy olona hifidy foza akory eto… Ka raha tsy misy ny force d’execution eto dia tsy hisy zavatra hiroso fa dia ho toy ny pijery baolina fotsiny sisa ny Malagasy mijery ny fanondrana’ny HAT ny harem-pirenena eto ;mihinana sy mangorona mameno paosy no asan’ny Mpitondra HAT sy ny forongony alou zao nefa tsy misy afaka manao n’inn n’inn aminy! inona mou no hahamaika ny SADC?

  9. Ny SADC anie ka manana raharaha vitsivitsy sahaniny sahala amin’ny Zimbabwe na RDC Congo ankoatran’i Madagascar. Ka tsy handany andro na handany vola hivezivezy sy hivorivory etsy sy eroa izy fa satriny io vita haingana.
    Ka amiko mila mahalala tsara ny SADC hoe tsy mikitika an’i Ravalomanana ny miaramila mpomban-dRajoelina rehefa tonga izy ary koa afaka mamarana ny tetezamita i Rajoelina.Izay no filaminana takian’ny SADC.

  10. Hoatrinona indray izao ny vola, ary firy kilao koa ny volamena lasa any Dubaï ?

    Marina ny anao ry verbeeck !

  11. Mahagaga fa mbola misy olona mody tsy mahalala fa ny fodiz,’ny Filoha RAVALOMANANA MARC eto ANTANINDRAZANA . Io fodiany io dia tsy mila resahina intsony satiria efa tinapky ny Fivoriana ara-potoana nataon’ny SADC tamin’ny fatan’ny volana août teo.Tsy azo hiadian-kevitra izany na go foanana.. »C’est une décision non renégaciable , irréversible ! »..
    Ny fahatongavan’ireo délégation notarihan’i zimao dia hanao fitsapana ny fahavnon’ny mpanao politique sy ny miaramila amin’izany fodian’ny Filohan’ny Firenena RAVALOMANANA MARC

    Vitan’izy ireo izany fitsapana izany fahavononan’ireto mpanaopolitique sy ny miaramila..

    Alohan’ny fandehanan’izy hiverina , dia nanambara izy ireo :
    –fa ny mpanao paolitika dia tsy manda ny fodian’ny Filohan’ny Firenena amin’ny akamarogany
    –fa ireo miaramila nandray anjara tamin’ny fanonganam-panjakana ary nahazo vola tamin’ny fanaken’izy ireo hiaron’ny fitondrana mpangalatra nosahanin’i rajoelina dia manohitra io fodian’ny Filohan’ny Firenena RAVALOMANANA MARC ANTANINDRAZEANA..

    Hitantsik amin’izany fa nivaha , nisaraka ilay fiombonana -tandem militaro-politique – izay nizaozao teto amin’ny Firenena..Nysivily izay niankina tamin’ny basy sy ny lacrymogène dia mahavita mibaiko ny miaramila noho ny antony maro ( tsy fisian’ny vla ho zaraina , fa angamba ny marinamarina sia lany bala ireto miaramila satria angamba nitsangana ireo miaramila tan-dalàna ka miroso mananja sy mihamaro izy ireo , ary ny antony lehibe dia niala ny frantsay tsy mety hanohy ny fitehan’i sarkozy ))..
    Zay no vaovao aroson’ny délégation notarihan’ szimao eo amin’ny SADC.
    Ny fitondrana sivily dia tsy manana miaramila hanaiky ho baikona
    Ny miaramila ,tsy tompon’ny fitondrana ,ka tsy hafaka mibaiko tena .Tsy maintsy ny fitondrana sivily no mibaiko azy ireo ..
    Ce découplage entre le pouvoir fat et les militaires constitue l’évènement majeur qui paralyse tout le pouvoir issu du coup d’état..
    L’ombre épaisse de a SADC et de son potentiel militaire pèse sur la mise en place de la feuille de de route..
    rajoely est sorti du Pays en cantimini : fuite ou recherche de fonds ?
    Le Pays est en pleine vacance du Pouvoir !

  12. Salut dahol

    Sorry,
    in a bad mood I am
    +
    and … wondering … cannot help sharing gasymanja’s overview

    Sasamiandry
    fa dia sûr tsy mbola misy WHEN

    De ho hitantsika toa ny mahazatra ny karazana film mpitranga nanomboka 2009 rehefa manakaiky ny fety ==> ny fampandriana adrisa toa itony: « aleo alou ho dila ny fetin’ny Xmas »

    Zahay aty Dago no tena voa mafy: diboka anaty ranom-potaka nandritra izay!

    Même l’état des routes reliant Zoma aux périphériques nord/sud/est/ouest à 7km de là
    devient un calvaire,
    bcp préfèrent marcher à pied
    tellement
    elles sont réduites pire que ces routes qualifiées de SECONDAIRES (monde rural)

  13. http://www.midi-madagasikara.mg/index.php/component/content/article/3-politique/8342-rencontre-secrete-avec-les-militaires-de-la-sadc–des-officiers-sans-poste-prets-a-assurer-la-securite-de-marc-ravalomanana

    Rencontre secrète avec les militaires de la SADC : Des officiers sans poste prêts à assurer la sécurité de Marc Ravalomanana
    Samedi, 20 Octobre 2012 00:00

    Le retour ou non de l’ancien Président en exil ne fait pas l’unanimité dans les rangs des forces armées.
    Au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue hier à l’Hôtel Colbert, le chef de la mission d’évaluation de la Troïka, le général major Charles Mayunga a confirmé qu’outre sa rencontre avec les chefs militaires, l’équipe d’évaluation de la SADC a également rencontré des militaires subalternes et d’autres officiers supérieurs. Confirmant ainsi la rencontre avec des représentants du COSOFAM.
    En tout cas, de source proche des Forces armées, cette délégation de sous-officiers qui a rencontré secrètement les émissaires de la SADC était composée de 17 éléments dirigés par un adjudant-chef et un Adjudant, tous deux détachés au Bataillon de Sécurité de la Primature (BSP).
    10e, 11e et 12e promotions.

    Jeudi soir, une autre délégation composée essentiellement d’officiers supérieurs sans poste, issus des 10e, 11e et 12e promotions de l’Académie militaire d’Antsirabe, aurait également été reçue par l’équipe du général Mayunga. Une rencontre qui se serait tenue du côté d’Ivandry.

    Selon nos sources, le général Rivohanitra et le colonel Rabehasimanitra se trouveraient à la tête de cette « troupe ». D’après les renseignements, ces derniers sont pour le retour au pays de Marc Ravalomanana. Ils seraient même prêts à assurer la sécurité de l’ancien Président.

    Et ce, face aux chefs militaires composés entre autres, des généraux Ranto Rabarisoa, Rakotoarimasy André Lucien, Randrianazary, Ravalomanana Richard et Ndriarijaona André qui ont réitéré que « la venue de l’ancien président constitue un facteur de trouble pour le pays ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *