Filoha RAVALOMANANA MARC : FANAPOTEHINA AN’I MADAGASIKARA NO MISY ETO

Delegation9

Niditra mivantana tamin’ny alalan’ny antso an-tariby tamin’ny vahoaka teny amin’ny Magro Behoririka androany ny filoha Ravalomanana Marc. Toy izao raha fintinina ny kabariny.  Efa nilaza teto aho hoy izy tamin’ny herin’ny androany tamin’ny fomba ofisialy  fa hirotsaka ary tsy azo rarana mhitsy aho tsy hirotsaka ho prezidàn’i Madagasikara. N’iza n’iza na avy aiza na avy aiza hoy izy manely tsaho ka hisakana ahy amin’izany dia tsy voasakana amin’izany aho raha mbola velona. Atao daholo ny fomba rehetra mamoafady sy lainga rehetra.Tsy ela akory izay fa  vao omaly hoy ny filoha Ravalomanana Marc lazaina fa misy mpisolovava avy any Afrika Atsimo milaza fa hoe  misy didim-pitsarana,  tsy marina izany fa minoa ahy ianareo.Aza mieritreritra na kely akory aza hoy izy fa Fomba ratsy entina hampitahorana sy hamefondrefondrona. Tsotra ny valinteny hoy ny filoha Ravalomanana Marc aiza ny porofo amin’ny izany didim-pitsarana izany. Ary oviana ny didy no nivoaka.Ny filoha Ravalomanana Marc hoy izy tsy hoe Tiko akory   ka maninona ny fananany no robaina. Izay no ahitana fa tena teti-dratsy izany. Efa nataoko mazava tsara hoy izy fa nisaraka ny fitantanako ny orinasa sy ny fianakaviako. Tena manohina ny foko mafy loatra hoy ny filoha Ravalomanana Marc ary tsy izaho irery fa ny firenena eran-tany mahita fa ireo ralahitsika, anabavintsika any Atsimo noho ny vonon”olona mahazo azy ireo. Tsy misy mihitsy fampiharana ny lalàna hoy izy satria tsy  tany tan-dalàna fa maty fotsiny ny olona.  Miantso ny mpitandro filaminana ny tenany izay mahafantatra tsara ny lalàna. Miantso ihany koa ireo olona manana traikefa mihaino ny fieritreretany mba hampitsahatra ny vonon’olona any Atsimo. Tsy mbola misy ny fandriampahalemana fa miraviravy Tanana ny tantsaha, ny mpanao asa tanana ary matahotra .Fanapotehana an’I madagasikara, ny fiaraha monina, ny zavaboahary hoy izy no misy eto fa tsy adilahy politika intsony. Noho izany ho anareo manana ambom-po diso toerana diniho tsara fa manana taranaka ianareo ary  potehiny hafa ny firenena. Raha mahita isika dia tsy misy intsony ny fiaraha monina ary tsy misy ny fifampitokisana.  Niantso ny ray amandreny ara-panahy ny filoha Ravalomanana Marc, mba hijery manokana ny  hamerenana  izany fiaraha monina izany. Na tsy misy intsony aza ny vola ankehitriny dia mba arovy ny ain’ny olona ary hajao hoy izy, fa manana ny hasiny ny olombelona fa tsy atao vono moka toy izao.  Ianareo mpitarika hoy izy, aoka mba handinika tsara,ny zavatra tokony atao satria  jereny aty ivelany ny fihetsika ataonareo ao. Fantatsika tsara hoy ny filoha Ravalomanana Marc fa raha misy ny zavatra tsy mifanandrify tsara amin’ny takian’ny vahoaka ka tsy tanteraka dia zavapoana izao tolona izao. Tandremana tsara noho izany ny teny ataon’ny vava ary   tsy hanavahana mihitsy ianareo fa hatrany amin’ny farany ambony ka hahtrany ambany. Ho hitantsika eo hoy izy fa tsy avelan’ny marina tsy hiseho io hitantsika ny zavatra niseho teo alohaloha teo. Miantso ny mpitarika ny tenako hoy izy mba tena zavatra marina no haseho fa tsy fitiavan-tena.  Namafisiny fa n’inona n’inona atao eto dia tsy misy fifidianana vanona eto raha tsy tonga eto izy ireo. Matoky ny Sadc isika. Tsy misy toerana tsy mikorontana noho izany tsy maintsy averintsika ny ara-dalàna eto amin’ny firenena. Aza matokitoky ireny lainga etsy sy eroa ireny. Tandremo tsara ny teny avoakan’ny vava.

26 pensées sur “Filoha RAVALOMANANA MARC : FANAPOTEHINA AN’I MADAGASIKARA NO MISY ETO”

  1. Mankasitraka dada a!!!soa fa mbola teo ianao ry dada malala!!!
    I Ratsikirity anie no nanely io tsaho io e!!!mazava tsara ny voalazanao ry dada!!
    MAHONENA ireny foza lany LAINGA ireny e!!saingy efa lany henatra moa ka tsy mampiontsina azy akory
    na dia TRAINGO INDRAY AZA NY LAINGA MARIVO TOTOTRA!!

    Andrinay foana dada fa na izany aza mba dodosy ihany ireo IRAISAM-PIRENENA hikarakara ny FODIANAO
    fa MIJALY NY VAHOAKA MADINIKA sy ny TANTSAHA sns
    Homba anao lalandava sy HERY MASINA REHETRA !!!

  2. Dimanche 28 novembre 2010

    Demain sera un autre jour

    Barrage à Ivato IMG 0047 IHeZxGLe 17 novembre, quand le lieutenant-colonel Charl Andrianasoavina prit la parole au nom du Comité militaire pour le salut public (CMSP) à la base aéronavale d’Ivato (BANI), il ne savait pas qu’il allait chambouler mon planning et m’obliger à reprendre la plume. Ce n’est pas que j’ai une sympathie débordante pour Charles Randrianasoavina. Mais la sollicitation de France 24 m’avait remis dans les ornières de la crise malgache. Le 18 au matin, interrogé par Virginie Herz, j’insistais sur le fait qu’Andry Rajoelina devra faire des concessions après cette mutinerie, quelle qu’en soit l’issue… «C’est un coup d’état à la malgache» lui répondis-je quand elle s’étonnait qu’il n’y ait pas eu de combats, ni de morts. Je ne croyais pas si bien dire…

    Le Général Noël Rakotonandrasana, ancien ministre de la Défense de la HAT (Haute autorité de la transition), avec une vingtaine d’officiers avaient profité du référendum acquis d’avance au pouvoir, pour tenter un coup d’état le 17 novembre. Le «commandant Charles» s’était de nouveau retrouvé devant les caméras en étant leur porte-parole. Mais il adore ça…

    Ces militaires demandaient une véritable réconciliation nationale avec le retour de Deba (Didier Ratsiraka) et Dada (Marc Ravalomanana). Ils semblaient vraiment déterminés et le pauvre Camille Vital, Général et Premier-ministre de son état, se retrouvait bien démuni car tout le monde a vu qu’il n’avait aucun pouvoir sur les militaires. Personne ne voulait donner l’assaut au camp retranché. Après avoir fait mine d’être ferme, son gouvernement a engagé les négociations.

    Le 19 novembre, le chef d’état-major, le général André Ndriarijoana parlementera pendant près de deux heures avec les mutins. Ca tombait bien, ils se connaissent pour avoir fait les 400 coups (d’état) ensemble ! André et Noël, avec Charl étaient les commandants du Capsat, tombeur de Marc Ravalomanana (voir article : «Attention aux erreurs d’appréciations fatales»). Les discussions furent ardues mais on est finalement tombé d’accord… on ne sait trop sur quoi. C’est à partir de là que tout se complique ! En tout cas, un chiffre revient : 1,5 milliards d’Ariary. Le 20 novembre, tout le monde se rendait. On ne sait qui a trahi qui, qui s’est mis d’accord avec qui et sur le dos de qui, de même qu’on ne sait exactement qui a bénéficié du pactole. La presse officielle se gargarise de l’assaut des FIS (Force d’Intervention Spéciale). Mais il n’y a pas eu de combats, malgré quelques tirs sporadiques, pas plus que de morts ni de blessés, heureusement ! Mais la trahison est avérée !

    Dans la même journée, le président de l’association des maires élus, Guy Maxime Ralaiseheno, était arrêté sur l’esplanade d’Analakely, en plein centre de la capitale, où il voulait lire une déclaration. Le 25 novembre, il était condamné à 2 mois de prison. Comme dirait TanaNews, ça met «la seconde de mégaphone» à un prix exorbitant ! Prendre la parole est devenu est un crime ! Il paraît qu’Andry Rajaoelina a inauguré une place de la démocratie (voir article : «Le cœur d’Antananarivo bat pour la liberté»)…

    Cette révolte de militaires aurait pu se terminer en drame. Beaucoup d’officiers détestent Andry Rajoelina et veulent le dégager, mais ils haïssent encore plus Marc Ravalomanana qui a humilié l’armée (voir article : «L’armée ? De l’air…»). Cette dimension ainsi que les problèmes de leadership ont affaibli le mouvement. Mais pourquoi le général Rakotonandrasana tient-il tellement à diriger la transition ? Pour se racheter car Andry lui doit, ainsi qu’au «commandant Charl» et à quelques autres, d’être au pouvoir ? Au nom de certains idéaux de la place du 13 mai aujourd’hui dévoyés…? Il semble en tout cas désapprouver totalement le chemin pris par la Transition, loin des promesses de démocratie et de renouveau.

    Mais les vrais cocus de l’histoire sont les légalistes. Les quelques officiers favorables à l’ancien président se sont retrouvés directement en maison de force à Tsiafahy, en particulier le général Raoelina. Le gros des mutins, ratsirakistes, ont d’abord été simplement retenus dans des camps alors que ce sont bien ceux qui ont mené cette mutinerie. Le colonel Coutiti a eu droit à un traitement spécial car il aurait menacé Andry Rajoelina. Le 23 novembre, on apprenait que ce dernier ainsi que le Général Raoelina étaient sérieusement blessés suite aux coups reçus après leurs arrestations…

    Fetison et Raharinaivo 11.11.09 IMG 6457Comme lors de l’incarcération de Fetison Andrianirina, le pouvoir a bien séparé les ravalomananistes des ratsirakistes. Le leader de la mouvance Ravalomanana et deux de ses compagnons, Edouard Tsarahame et Zafilahy Stanislas, ont été mis en prison à la suite d’une manif, le 10 novembre, d’abord autorisée puis interdite au dernier moment. Les quelques échauffourées qui s’en sont suivies ont servi de prétexte pour les mettre à l’ombre alors que les autres dirigeants du mouvement ont été laissés en liberté. Depuis, les captifs sont «balladés» d’une geôle à l’autre, d’Ambatolampy à Fianarantsoa en passant par Vatomandry. Leur procès était prévu pour le 23 novembre mais le pouvoir les ayant escamotés – leurs avocats ne savaient même pas où ils étaient -, l’audience est reportée au 25 janvier 2011.

    Ce même jour, le professeur Raymond Ranjeva, juriste, ancien magistrat à la Cour Pénale Internationale, et qui aimerait diriger une Transition neutre, était appréhendé, sa fille l’ayant déjà précédé en garde à vue. Ils seront relâchés quelques heures après mais cette action du pouvoir provoquera un véritable émoi à Antananarivo. Ce n’était que partie remise car trois jours après, le 26, ils seront de nouveau arrêtés. Le père sera libéré sous caution, Riana, la fille, enceinte, condamnée à la prison pour…«insultes». Elle sera finalement transférée à l’hôpital sur intervention de l’ambassadeur de France.

    Le fameux referendum est considéré par le Comité national d’observation électoral (Cnoe) dans son rapport comme la consultation la plus calamiteuse depuis 20 ans. Des morts ont voté tandis que des vivants n’étaient pas inscrits sur les listes électorales (cela rend plus facile les falsifications). Le pouvoir a utilisé tous les moyens de l’Etat, en faisant un véritable forcing pour le «oui» et des actes d’intimidation ont eu lieu. Malgré cela, le taux de participation est resté faible. C’est pour cela qu’il a été gonflé (de 34% à Antananarivo, il est passé brutalement à plus de 50% en une journée).

    http://img.over-blog.com/200×150/2/42/13/54/Reprise-blog/Virginie-Herz-DSCF5890.JPG

    La HAT vire au régime fasciste : arrestations arbitraires, tortures, atteintes aux droits fondamentaux, élections bricolées, menaces sur la presse… Roindefo Monja, l’ancien Premier ministre, a qualifié Radio Viva de «Radio Mille collines». Incitations à la haine, diffamations, dénonciations calomnieuses sont monnaie courante sur ses antennes. Dire qu’on a défendu cette radio quand elle avait été fermée par Marc Ravalomanana, au nom de la liberté d’expression (voir article : «Viva la libertad !»). Les feuilles de choux électroniques de la HAT sont obligées de se faire de la pub dans les forums de Sobika.com, un des sites de référence de la diaspora. Eux-mêmes ont supprimé leurs propres forums. Ce qui ne les empêche pas de donner des leçons aux autres journalistes. TvPlus, Matv et la radio Fréquence Plus ont reçu des lettres de mise en demeure de la part du pouvoir dès le 18 novembre. Ils ont eu le tort d’avoir couvert les évènements de la BANI.

    Fin de cet épisode ! On espère qu’Andry Rajoelina mettra cette alerte à profit pour reparler avec Marc Ravalomanana et trouver une solution pacifique et pérenne à la crise car la chance ne sera pas toujours au rendez-vous. La représentante de l’Union Européenne, Catherine Ashton, demande à tous les protagonistes de reprendre «urgemment» le dialogue. Ce qui vient de se passer n’est pas un simple épiphénomène. La prochaine fois, l’armée ne ratera pas Andry Rajoelina, en état de faiblesse comme son devancier qu’il a contraint à l’exil. La première fois, Andry Rajoelina s’était réfugié à la Résidence de France (voir article : «Attention aux erreurs d’appréciations fatales»). Cette fois-ci, des dispositions avaient été prises pour l’exfiltrer…

    Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana se ressemblent de plus en plus. «Affaire Daewoo» ou «Bois de rose», c’est du pareil au même! Les Chinois sont en train de s’installer. Et question corruption, l’élève est en passe de dépasser le maître. De plus, tout comme son prédécesseur, Andry Rajoelina commence à manipuler le peuple avec des concepts chrétiens («Je vous aime», «Fitiavana») qui se traduit dans les faits par des arrestations arbitraires, tortures et autres violences de l’état (mais c’est Marc Ravalomanana qui a inauguré l’ère des grenades lacrymogènes). Attention à ne pas aller trop loin dans ce domaine car on ne se moque jamais impunément de Dieu (voir article : «Ravalomanana, le meilleur et le pire»), l’ancien président en sait quelque chose !

    Virginie Herz DSCF5890Madagascar va encore connaître de graves turbulences. Sur France 24, j’ai parlé de la nécessaire «intelligence politique» pour que le pays s’en sorte sans trop de casses. Mais c’est sans doute trop en demander à des dirigeants qui ne sentent plus et se croient tout permis. Ils sont en train de transformer Madagascar en enfer…

    Demain sera un autre jour, le peuple finira par trouver le moyen de se débarrasser de la HAT et de son inconscient de président qui mène la nation vers le gouffre. Andry Rajoelina est bien en train de faire en 2 ans ce que les autres n’ont pas réussi en 50 : détruire tous les repères moraux… Il mériterait d’avoir les honneurs de la série «Lie to me» basée sur les travaux du psychologue américain Paul Ekman, spécialiste de l’expression faciale des émotions. Les policiers sont sensés deviner quels sont les vrais sentiments des suspects en analysant les mouvements de leurs sourcils ou de leur bouche. Andry Rajoelina renie ses signatures, ment et entourloupe le petit peuple avec un merveilleux aplomb et un sourire enjôleur…

    Pour finir, un petit proverbe italien à méditer : «La faute est d’autant plus grande que l’amour est petit !»

    Bon ! Cette fois-ci, je vous laisse…

    Photo 1 : Certains ont cru à la réussite du coup d’état et ont commencé à ériger des barrages pour soutenir les mutins. Espoir déçu… !

    Photo 2 : Fetison rend visite à Raharinaivo en prison et en grève de la faim en novembre 2009. Un an après, les rôles se sont renversés. Mais la HAT continue tranquillement à emprisonner et à détruire des vies.

    Photo 3 : Virginie Herz qui m’a interrogé sur France 24. Elle connaît le dossier Madagascar pour y avoir été aux heures chaudes du coup d’état. C’est son équipe qui a filmé les vieux ripoux en train de cogiter sur la façon d’accuser Ravalomanana d’être un criminel. Ils y réussiront le 7 février.

    Alain Rajaonarivony

  3. Une mère de famille a succombé à ses blessures par balle durant une attaque à main armée, hier, vers deux heures du matin, à Antanetibe Ilafy. C’est la deuxième attaque de ce foyer en l’espace d’un mois.

  4. PROBLEMES SOCIAUX: le dernier rapport publié récemment par la Banque mondiale rapporte que malgré des financements liés à la crise et injectés par les bailleurs de fonds dans les secteurs sociaux, le nombre d’enfants non scolarisés a augmenté de 500 000. La malnutrition aiguë chez les enfants demeure un problème grave, avec une augmentation de plus de 50% dans certaines zones.

  5. PESTE: depuis le début de l’année, 160 cas de peste, dont 26 décès, ont été enregistrés à Madagascar, alors que la maladie a touché plusieurs dizaines de Malgaches ces dernières semaines.La Grande Île fait partie des pays les plus touchés par la peste au monde à l’instar de ses voisins africains de la République démocratique du Congo (RDC) et de la Tanzanie.

  6. Sept bandits ont attaqué deux domiciles situés à Ankadikey Ilafy mercredi dernier. Les malfaiteurs ont aussitôt pris la fuite au moment où le véhicule de l’Emmo-sécurité est passé sur les lieux. Seul un téléphone cellulaire appartenant à un membre d’une des familles victimes de l’attaque a été emporté par les bandits.

  7. Le ministère de l’Education nationale, avec le soutien de l’Unicef, a lancé officiellement, la semaine dernière dans la région d’Analanjirofo, les kits de développement de la petite enfance.

    Près de 260 kits ont été distribués à tous les centres préscolaires publics des six circonscriptions scolaires de la région, comportant des jeux d’éveil, de stimulation et d’apprentissage, tout en tenant compte des progrès de développement des enfants dès leur naissance jusqu’à l’âge de six ans. Chaque kit contient 37 articles différents et est développé pour un groupe de 80 enfants. Le kit est introduit pour combler l’insuffisance d’outils d’éveil et de stimulation dans les centres préscolaires. Il est également conçu pour être utilisé dans le cadre des interventions d’urgence afin de s’assurer que les enfants d’âge préscolaire puissent continuer, dès que possible, les activités d’apprentissage après les catastrophes naturelles dont est souvent victime la région d’Analanjirofo. Pour le chef de la section Education au sein de l’Unicef, Graham Lang, le passage au préscolaire contribue également à une meilleure réussite scolaire de l’enfant et l’aide à rester plus longtemps à l’école.

    La région Analanjirofo compte plus de 210 centres préscolaires dont 127 sont du secteur public et 69 relèvent de la gestion communautaire. Le nombre d’enfants qui fréquentent les classes préscolaires est passé de 477 en 2006 à 9.497 en 2011.

  8. c est le point de vu de rajoelina concernant l affaire bani mais bientot le concerne en l occurence charles revelera sur bani
    comme il vient de se faire operer pour la troisime fois ses orteils il attend d etre gueri avant de parle cet apres midi je vais lui rendre visite a l hopital pour avois de nouvel bien precis

  9. NOUS (MANANKASY mpanaradalana) refusons catégoriquement toute tentative de faire rencontrer le PUTSCHISTE avec le président Marc Ravalomanana démocratiquement élu par le VAHOAKA MANANKASY le 6 désembre 2006. Nous exigeons tout simplement l’application à L
    Envoyé par: Ra-8 Ra-8 ihany Ra-8 hatrany. (Adresse IP journalisée)

    Fandrebirebenan ra8ra8ra8 io ,IO INDRAY NY FANALAVANA NY KRIZY ,Fivorivorina isan telo volana ,na roa volana ….Dia mitohy indray ny TRANSITION AVY EO .
    AOKA HOY NY RESABE FA MILA HETSIKA MAFY ITY ,KA TOHANO NY MPIANATRA ENY ANKATSO.

  10. Aleo angamba hijanona amin’izay ity fifanatrehana an’i Président Ravalomanana sy Rajoelina ity – toa fitsangatsangana’ndrizareo te-hiresaka fotsiny ny fandaniambola é ! asa re ! Tsy maintsy hisy ny farany raha misy koa ny natomboka. Izany no fiainana eto an-tany.

  11. Orange Madagascar met un outil de gestion de parc automobile à la disposition des transporteurs et des entreprises. Il s’agit du Fleet Live, une solution de géolocalisation en temps réel.

    Il s’agit d’une bonne nouvelle pour:
    – les transporteurs:un outil de communication
    – les voyageurs:un gage de sécurité
    – le fournisseur d’accès Orange: une manière d’augmenter le chiffre d’affaire
    – les fabricants des applications ayant acquis le marché:un moyen de se faire connaitre
    – les forces de l’ordre: une mesure qui facilite leur travail.
    Donc tout le monde est gagnant sauf les « dahalo » et les « faux-transporteurs ».

  12. Voalohany aloha izaho dia misaotra betsaka any i PREZIDA RAVALOMANANA @ ny antso an-tariby nataony, faharoa miantso antsika rehetra izay manohana any i DADA mba iray hiana manomboka izao.Raha mahatsikaritra mantsy isika dia efa manomboka miala aina ireto tariky i TGV TSY VANONA ireto dia mamoron-dainga hanavotana ny tenany nefa lainga tsy mankaiza fa lainga miverina any aminy ry zalahy ireo ihany.Lazaina woe hamidy daholo ny fananan’i PREZIDA RAVALOMANANA dia rehefa avy eo omena ny tariky i AV7 mpangalatra saosety.Fa iza moa ilay isany AV7 ireo no miseho anilay isany mahay lalàna, hita mihitsy fa fialonana ny hareny i PREZIDA RAVALOMANANA mihitsy no ao anatiny lohbany ilay isany, rehefa tsy mahita hoanina ilay isany dia mihinàna ny trondro ao anosy sady ny trondro ao dia mifangaro aminitony FOZATAY itony.Tsy tahotra tsy henatra dia mitady hisalovana ny harena ny olona sasany fotsiny.Ka ny teniko ho anilay isany AV7 ireo dia rehefa tsy hita intsony izay hamelazany any i PREZIDA anay dia mandehàna indray mamorona 2009 vaovao miaraka aminy Andry rajoelina sy ny tariny.Mazàva angamba izay.Ilay isany no efa tsy velomkomana any dia hampiseho daholo izay toetra rehetra mamoafady ary farany angamba dia na ny anabaviny sy ny vadinilay isany ary indrindra ny reninilay isany dia hamidiny ilay isany aminy farany.

    Ny fisainany ny AV7
    Dia fantatrareo angamba rireto
    Fa mitovy aminy fisainany ny kisoa
    Zatra mandainga, mihinakinam-poana tapi-dalakaleha any ka mandoa
    Henjehana foana ny prezidà RAVALOMANANA
    Nefa tsy mankaiza mihitsy fa mihondikondina efa hianjera tsy mahita lalana
    Fa maninona raha tsorona fotsiny ny fialonana
    Fa tsy mamorona lainga foana any ka mitonatonana
    Ka ny teniko aminareo ry AV7 mpandainga be fialonana tsy misy ilaina anazy
    Mandehàna aminizay any aminy Rajoelina fa iny ny akamanareo manam-bola halatra ato ato voasazy

  13. Rehefa zavatra na resaka mafonja toa itony r’Ingahy Solo Razafy dia mba avoay kely aza fady, mba hahafahin’ny rehetra mandray ny andraikiny â !

    Hoy ny Filoha mantsy : « Miantso ny mpitarika ihany koa, mba handinika tsara izay tokony atao, satria mandinika ny any ivelany.
    Koa raha misy fihetsika tsy mifanandrify amin’izay zavatra takian’ny vahoaka dia ho sasa-poana ny tolon’ny vahoaka. Misy samy manana ny heviny any ambadimbadika any.
    Tsy ho avelan’ny ny rariny sy ny marina tsy hiseho rehefa aoriana.
    MIANTSO NY MPITARIKA MBA IZAY TENA ZAVATRA MARINA NO HASEHO FA TSY NY FITIAVAN-TENA, MBA HO SAHY HIJORO FA HO AN’NY TARANAKA IZAY ATAO, FA TSY HO ARARAOTINA HO AMIN’NY TOMBON-TSOA SY NY FITIAVAN-TENA ».

    Efa hatry ny ela no nilazàna fa na ny mpamosavy mandeha amin’ny alina aza misy mahita foana !!!!

  14. Avelao hanao eo ihany fa ny marina tsy maintsy hiseho izay Mpitarika VILAMBAVA eo.
    Tsara fa efa tonga saina i dada, ny lohany mihintsy no matsatso, mila SIVANA MIHINTSY ao e!!

  15. Ohatra ity Mamy Rakotoarivelo sy Beriziky dia tsy hitako izay
    mahasamihafa azy???toa mibodo toerana fa tsy hita izay vokatra???
    Tsara fa niditra ao @ Tim ao i Guy Rivo fa efa Mailo ny rehetra eeeeeeeeee

  16. Tsy ho an’ny mpitarika ihany angamba io, fa amiko ho an’ny rehetra koa !!

    Hiainga avy ao Zeneva i Deba, nanofa jety ary hirotsaka ho fidiana koa ! Ny kalaky tamin’ny 2002 mbola fantany daholo hoe aiza !

    Madagascar, my paradise !

  17. EFA VOASORATRy SoloRazafy IO NGE KintanaMananDrambo sa tsy voavakinao tsara???? izao no voasoratra ao :
    Ianareo mpitarika hoy izy, aoka mba handinika tsara,ny zavatra tokony atao satria jereny aty ivelany ny fihetsika ataonareo ao. Fantatsika tsara hoy ny filoha Ravalomanana Marc fa raha misy ny zavatra tsy mifanandrify tsara amin’ny takian’ny vahoaka ka tsy tanteraka dia zavapoana izao tolona izao. Tandremana tsara noho izany ny teny ataon’ny vava ary tsy hanavahana mihitsy ianareo fa hatrany amin’ny farany ambony ka hahtrany ambany. Ho hitantsika eo hoy izy fa tsy avelan’ny marina tsy hiseho io hitantsika ny zavatra niseho teo alohaloha teo. Miantso ny mpitarika ny tenako hoy izy mba tena zavatra marina no haseho fa tsy fitiavan-tena

  18. Atao MAZAVA TSARA TOY IZAO, MBA HISARIKA SY HAMPIERITRERITRA NY OLONA no tiako ho lazaina ê ! Atao miloko mena, maitso, na faritana manga toa io nataonao io raha mety !

    Satria io no tena olana atramin’izay. MARO IREO, NI NA KOA MIHEVITRA FA TSY HO TAFAVERINA AO AN-TANINDRAZANA MIHINTSY NY FILOHA, ANY KA EFA NAMBOAMBOATRA LALANA ETSY SY EROA, NILAZA FA RAHA…. DIA IZY NO MENDRIKA HITONDRA NY FIRENENA !!!

    Ny mampalahelo dia tsy tany amin’ny sofin’ny marenina no tonga ilay resaka, fa tany amin’ny FAHAVALO MIHINTSY !

  19. dia efa hitanao izany ny fandehany Kintana!
    Mpitarika mihintsy no lazain’i dada eto, zavatra tsy takona hafenina anie
    izany e! ianao indray ve no hatoro hoe:iza avy izy ireo?efa miteny o azy ny sary!

  20. CUA : La CUA accuse un gap de 19 milliards d’ariary par rapport à ses recettes prévisionnelles de 2012. Si ces recettes ont été calculées à 35 milliards d’ariary, la commune n’a enregistré que 16 milliards d’ariary seulement.

    Date : 05/11/12

    – Une bonne gouvernance ne ferait pas de mal.
    – Une politique budgétaire devrait être rigoureusement menée.
    – Une gestion prévisionnelle est à suivre à la lettre.
    – Un contrôle audit devrait se faire par étape.
    – Un diagnostic financier est à établir par un expert.

  21. Ahoana indray ilay hoe.48 Ora sisa azonao, raha te hilatsaka ho fidiana iano ry DADA marina ve io ?

    Ary Oviana ihany i DADA no ho Tonga mbola h ela ve fa efa sasamiandry ny vahoaka e?

    Tongava malaky DADA a! fa asavorivoriníreto Foza ny saim-bahoaka. Soa fa afaka miantso antariby ianao ahafantaranay ny marina.

  22. CATEME, Mozambique — Despite an influx of coal projects, poverty rates remain high, raising questions about whether Africa’s resource boom can benefit its people.

    Manana harena an-kibon’ny tany koa i Mozambika fa saingy mbola misy koa ny mahantra any.Io sahala amin’ny hoe manana FAX ianao fa tsy hainao ny mampandefa an’ilay izy.Tsy ampy ny harena fotsiny fa mila mianatra mba hahafantatra ny zony koa ny mponina ary tsy ho mora ho ambakaina.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *