Ces derniers temps, des rumeurs sont véhiculées par certains médias  que les avocats du Président Marc Ravalomanana vont réclamer auprès de la Cour Constitutionnelle sud-africaine la restitution de son passeport. 
Nous tenons à confirmer que ces allégations ne sont que de fausses informations propagées pour discréditer le Président Marc Ravalomanana et démotiver ses partisans.
La Cour Constitutionnelle sud-africaine ne lui a jamais retiré ce document de voyage. Le Président Marc Ravalomanana est toujours en possession de son passeport.
NAIKA Eliane.

Cet article nous a été gracieusement mis à disposition de MyDago par Eliane NAIKA le 23 nov 2012. Voici l'original.

26 Comments

  • Leprofesseur dit :

    entre frantsay AFP et moi ,de retour de chez nous de lareunion,y pas problemo!dada a son passeport!il faut que ses ouailles le gobent

    Ravalomanana’s passport case to go to S.African court
    (AFP) – 21 hours ago
    JOHANNESBURG — Ousted Madagascan leader Marc Ravalomanana who is exiled in South Africa will ask the country’s highest court to overturn a High Court decision preventing him from returning home, his lawyer said on Thursday.
    Ravalomanana’s passport was seized in September by South African authorities, forcing him to only leave the country to attend regional meetings.
    His lawyer, Brian Currin, said the Constitutional Court was to be asked urgently to overturn a High Court judgement which forced Ravalomanana to surrender his passport, and restricted his return to Madagascar.
    The court ordered that he be only allowed to return to Madagascar when he is invited to attend the Southern African Development Community (SADC) meetings.
    The regional block has been facilitating peace talk between him and his rival Andry Rajoelina, who toppled him in 2009 in a bloody coup. Ravalomanana has lived in South Africa since being forced out of the vast Indian Ocean island nation.
    In August, a first round of face-to-face talks between the leaders ended without a resolution.
    Rajoelina’s administration has twice blocked him from returning home and on his second attempt authorities in Antananarivo shut down the airport, forcing his aircraft to fly back to Johannesburg.
    He has also been convicted in absentia for the killing of demonstrators by his presidential guard during protests that led to his overthrow. Thirty-six people were killed and hundreds wounded.
    Copyright © 2012 AFP. All rights reserved. More »
    Related articles
    • Ravalomanana’s passport case to go to S.African court
    AFP – 21 hours ago

  • KintanaMananDrambo dit :

    Azo toriana ny mpanao gazety mamafy lainga ê ! Amin’izay indray mbola manohy manala-baraka !

  • miuki dit :

    Dieu vous bénisse Président RAVALOMANANA!
    Hotafaverina soa aman-tsara eto an-tanindrazana anie ianao sy ny fianakavianao..

    Izahay (maro be izahay.., aman’alin-kisa) dia vonona hanampy anao maimaimpoana, hamerina anao eo amin’ny fitondrana sy hampiroborobo indray ny orinasanao izay namelona fianakaviana maro teto Madagasikara, no sady « porte-drapeau » voninahitry ny indostria malagasy tany ivelany.

    Olona niaraka taminao atraminy voalohany t@2002..
    Tsy misy olona tahaka anao intsony raha ho an’Madagasikara!

  • ravelonarivo dit :

    et ça améne où?

  • fitsarambahoaka dit :

    FIJORON NY FIRENENA MALAGASY ,NECESSITE LA NEUTRALISATION DE RAJELINA DANS TOUS SES ETATS.

  • Dr CELESTIN Robin dit :

    Dr CELESTIN Robin dit :

    24/11/2012 à 00:39

    Nombreux sont ceux qui s’impatientent pour voir
    le Président de la République RAVALOMANANA MARC au Pays..
    Mais existent aussi des mauvaises langues que les partisans du Président de la République n’entreprennent rien pour son retour au Pays..

    Personne ne sait rien sur ce retour : mais dans tous lescas de figure , les partisans du Président de la République RAVALOMANANA MARC..ne peuvent ni retarder ni accélérer ce retour..
    Alors cesma

    Il est vraiment plus qu’urgent de mettre en place la nouvelle Transition consensuelle :c’est la solution qui met fin à toutes ces mascarades ,ce cirque où Tout le Monde sait que rajoelina profite de cette situation insolite pour faire semblant de gérer le Pays tout en déjouant ou disons , tout en faisant fi des décisions prises depuis fin août 2012 après les rencontres de seychelles !
    Alors des questions se posent ici et là: »Mais qui sont donc les conseillers de rajoelina , qui sont donc ceux qui le soutiennent et pourquoi , comment Nous ne réagissons pas ? »
    Ces questions éxigent des réponses :
    Oui ,sûrement , rajoelina obéit à des ordres venant de la gent coloniale ,indépendante et certainement non commandée par le nouveau pouvoir en france..
    –rajoelina est sous surveillance permanente par des hommes civils et militaires qui sont au service de ceux
    qui à Madagascar n’ont pas digéré et l’accès du Président RAVALOMANANA MARC au pouvoir et qui n’ont pas supporté sa rééssite et contre la pauvreté dans un premier temps et le décolage (take of )du développement socio-économique du Pays et l’amélioration des conditrotons de vie des Malgaches trois ans après 2002 !

    Et ces revanchards ( ou vengeurs ) veulent faire un baroud ,une démonstration de force en refusant le
    retour du Président de la République RAVALOMANANA MARC et sa FAMILLE au Pays..
    La SADC connaît ces mauvises intentions…Elle est prête pour accompagner lle Président de la République
    pource retour et pour sécuriser le séjour du Président au Pays..
    seulement ,la SADC ne veut rien négliger ni mésestimer alors le voyage à Paris du Ministre des Affaires Etrangères de TANZANIE ( dont le Président tanzanien assure la présidence de la SADC actuellement ) et son entrevue avec le Président de la République HOLLANDE serviront à avoir le coeur net sur la position de la France sur Madagascar actuellement car , tot le monde sait que le pouvoir sortant a impliqué la France dans le déclenchement de la
    crise artificielle malgache et a soutenu le pouvoir anticonstitutionnel et a contrecarré toute les démarches des négociations pour sortir de la crise ..
    Le Ministre tanzanien voudrait savoir si le pouvoir actuel en France est favorable à la fin de la crise à Madagascar et est prêt à faciliter le retour du Président de la République RAVALOMANANA MARC en rapatriant tous les militaires français avec ou sans contrat d’emploi avec les Forces Armées Malgaches..

  • Dr CELESTIN Robin dit :

    Dr CELESTIN Robin dit :

    24/11/2012 à 00:39

    Nombreux sont ceux qui s’impatientent pour voir
    le Président de la République RAVALOMANANA MARC au Pays..
    Mais existent aussi des mauvaises langues que les partisans du Président de la République n’entreprennent rien pour son retour au Pays..

    Personne ne sait rien sur ce retour : mais dans tous lescas de figure , les partisans du Président de la République RAVALOMANANA MARC..ne peuvent ni retarder ni accélérer ce retour..
    Alors ces mauvaises langues doivent se taire
    Il est vraiment plus qu’urgent de mettre en place la nouvelle Transition consensuelle :c’est la solution qui met fin à toutes ces mascarades ,ce cirque où Tout le Monde sait que rajoelina profite de cette situation insolite pour faire semblant de gérer le Pays tout en déjouant ou disons , tout en faisant fi des décisions prises depuis fin août 2012 après les rencontres de seychelles !
    Alors des questions se posent ici et là: »Mais qui sont donc les conseillers de rajoelina , qui sont donc ceux qui le soutiennent et pourquoi , comment Nous ne réagissons pas ? »
    Ces questions éxigent des réponses :
    Oui ,sûrement , rajoelina obéit à des ordres venant de la gent coloniale ,indépendante et certainement non commandée par le nouveau pouvoir en france..
    –rajoelina est sous surveillance permanente par des hommes civils et militaires qui sont au service de ceux
    qui à Madagascar n’ont pas digéré et l’accès du Président RAVALOMANANA MARC au pouvoir et qui n’ont pas supporté sa rééssite et contre la pauvreté dans un premier temps et le décolage (take of )du développement socio-économique du Pays et l’amélioration des conditrotons de vie des Malgaches trois ans après 2002 !

    Et ces revanchards ( ou vengeurs ) veulent faire un baroud ,une démonstration de force en refusant le
    retour du Président de la République RAVALOMANANA MARC et sa FAMILLE au Pays..
    La SADC connaît ces mauvises intentions…Elle est prête pour accompagner lle Président de la République
    pource retour et pour sécuriser le séjour du Président au Pays..
    seulement ,la SADC ne veut rien négliger ni mésestimer alors le voyage à Paris du Ministre des Affaires Etrangères de TANZANIE ( dont le Président tanzanien assure la présidence de la SADC actuellement ) et son entrevue avec le Président de la République HOLLANDE serviront à avoir le coeur net sur la position de la France sur Madagascar actuellement car , tot le monde sait que le pouvoir sortant a impliqué la France dans le déclenchement de la
    crise artificielle malgache et a soutenu le pouvoir anticonstitutionnel et a contrecarré toute les démarches des négociations pour sortir de la crise ..
    Le Ministre tanzanien voudrait savoir si le pouvoir actuel en France est favorable à la fin de la crise à Madagascar et est prêt à faciliter le retour du Président de la République RAVALOMANANA MARC en rapatriant tous les militaires français avec ou sans contrat d’emploi avec les Forces Armées Malgaches..

  • ranavalona dit :

    Tiako be izany vaovao izany!!!Mankasitraka Ramatoa Naika a!

  • Ziry Onésime dit :

    tena mandeha amin’ny Gazety sy Internet sasany io (oh. TNN). Tsara angamba raha manao « recoupement » matotra ny mpandefa vaoavao alohan’ny hanoratana azy.
    Misaotra Rtoa NAIKA Eliane fa tena zava-dehibe tokoa io.

  • ngerona dit :

    ny tiako ho lazaina eto dia tsotra ftsn eee, na ino flaz zareo na ino dia ny mazav dia ity  » tsy mants mody ny prezida RA8, ary hanana ny lazany manokana ho any madagasikara sy ny malagasy reetr iz ats o ats , ny FAT ts maints mfarana ar za mlaza @nareo fa mbol ts nisy malagasy ho ratsy FIAFARANA OTRN IO « BITROVOALAVO » teto ambon ny tany ,eny fa na ii gnbagbo na i kadafi az

  • Mr Mangetotra dit :

    tsy mila an’i mamy rakotoarivelo izahay fa ny anay dada ihany e! jusqu’au bout de la t erre, vive dada

  • fouza kely dit :

    ny anay andry ihany e! sady bogosy no matanjaka sady mahay mandresy lahatra firenena maro,aiza dadanareo e!taraiky eo fa mba andao amin’izay mba hiaraka aminay ranavalona a

  • KintanaMananDrambo dit :

    Début de la fin ! Mba jereo ny fahitan’ny olona an’ireto patrô-n’i bitrovôlavo !
    Olona tahak’ireo ve no tsy maintsy hibaiko an-dramalagasy amin’izany atao hoe fifidianana mangarahara izany ?

  • BE TAKOLAKA dit :

    dia manofinofisa eo fa i dadanareo efa tsy ho tafody eto raha tsy retirety, manandrama mody eo anie e!aza ampesoniny fa mba asaivo ampiharina ilay vava hoe na hilomanosany ary io tsy maintsy tongany e! izay fotsiny fa aza be taimbava ry ranavalona foza orana a

  • KintanaMananDrambo dit :

    Rehefa tsy avela, dia ato aza !

    http://www.lemonde.fr/politique/video/2012/11/22/ump-olivier-mazerolle-s-emporte-sur-le-plateau-de-bfmtv_1794848_823448.html

    Azo atao jeri-todika ny nahazo an’i Nbagbo, sy ilay fandresena fôpla an’i Ouattara ! Olona avy ao amin’ny UMP no namoaka valim-pifidianana talohan’ny REHETRA, amin’izay fifidianana feno hosoka sy halatra !

    Dia mba azonareo antoka ve ny fifidianana karakarain’io B. Atalaha io, izay akaman’ny foza ?

  • KintanaMananDrambo dit :

    Olona efa zatra mpangala-bato ireo UMP ireo, ka tsy mahagaga rahatoa ka mba be kabary ery ilay E. Raoult, tsy menatra ny miteny amin-dramalagasy hoe : Na any aminay aza tsy tonga lafatra izany fifidianana izany !

    Olona 300 000 fotsiny dia efa tsy hainy no mikarakara azy ! Tsy nety ilay « lozisiela » nentina handresen’i Kope !

    Fehiny, aza mahatoky saka, fa trondro ny laoka !

  • KintanaMananDrambo dit :

    Elécteurs fantômes du Ve arrondissement de Paris !

    http://www.lepoint.fr/sociale/faux-electeurs-du-5e-tiberi-minimise-l-interet-qu-il-aurait-eu-a-frauder-19-11-2012-1530935_23.php

    Hafatra ho an’ny malagasy mpandàla ny ara-dalàna : Zava-dehibe izany fifidianana izany, noho izany mila mailo ! Aza atao ambanin-javatra ny fikarakaràna an’izany, satria tsy mbola nisy zavatra ratsy nitondra soa izany mihintsy amin’ny lafiny rehetra !

    Ny hoavin’ny firenena no jereo ê !

  • RICHARD dit :

    i dada dia olona voasazy ary tsy mahazo milatsaka ho fidiana,na dia olona roa taona ary ve tsy ahafantatra hoe olona misazy tsy mahazo milatsaka?sady tsy hitako koa izay hivakiana loha amin ‘izany fa iny anie efa tsy ho tafody eto mihitsy e!

  • Ny tena Andry tsy domelina dit :

    miuki >>> tena ekena ary tohanako 100% izany teninao izany, ary mbola ampiako ary hoe, mbola vonona hiaro anao izahay raha hita fa tena mbola ilaina ny hananana fiaramanidina manokana hiasanao, ahafahana miasa haingana hanaovana DINGANA LEHIBE dia aleo mividy vaovao sy tsara lavitra noho ilay teo indray, hampandrosoana ny firenena haingana fa tena latsaka an-katerena lalina ny firenena nanaovan’ireto fozaorana ireto azy, ilay teo soa ihany namidin’ireo fozaorana ireo fa tsy mila an’iny intsony koa isika f’efa tsy hay izay nataon’ireo t@iny, ny mampalahelo @iny fotsiny dia noho ireo maika hanao propagandy @ty desambra ty de nataony avion mora ilay izy fa maim-bola loatra.

  • Berthe dit :

    O ry Be Takolaka maimbo vava o ! Ny vavan’i Tgv sy Ratsirahonana angetorana e !

  • Ny tena Andry tsy domelina dit :

    RICHARD >>> na olona vao miana-mandeha aza dia efa mahalala fa tsy azo ihoarana ny zone rouge, ary ny efa mba nianatra kely dia mahalala fa MIHANTONA NY FAMPIHARANA NY DIDIM-PITSARANA RAHA VAO MAMPIAKATRA NY VOAPANGA IRAY, ary na de olona tsy d nianatra loatra aza dia mahay mamaky ny taratasy nataon’i lt Cl charles hoe i Lylison no nametraka mialoha olona teny @ tresor sy Louvre hitifitra vahoaka teny Ambohitsirohitra mba hanendrikendrehana an’i dada, sy hanosoram-potaka azy, ary indrindra @ nanaovana hoe tsy miantsy mitady accusat° atao @ dada raha tsy izany io tsy afaka eo. . . . ary na olona tsy dia mahita loatra aza dia mahavaky mibaribary ny Art.16- @ FdR hoe: » Le Président, le Gouvernement, l’ensemble de l’administration de la transition et toutes les institutions de transition doivent s’engager chacun ence qui le concerne à adopter des mesure de sécurité et de confiance pour créer une atmosphère sereine et apaisée, en mettant un terme aux poursuites judiciaires en cours engagées à l’encontre des membres de l’opposition qui pourraître comme fondées sur des motifs politiques ». Ka na handeha hatrany @ voalohany ianao no mandalo eo @ Art 16 io, dia tsisy fotony sy dikany ary tsy manan-kery @ dada intsony izay Art.45nareo any, na avy any @ Art.45ianao no miala dia tsy manan-kery ho azy iny rehefa tonga eo @io Art 16 io; mba mianara ihany oaaaa, olona misaina sy nianatra daholo anie ny anay no nanao sy nampanao sonia tao fa tsy manaonao foana ohatra anareo ka manenina @ sonia natao foana dia voatery tsy manaja izany. ehhhhh . Ny herinareo sisa dia ireto herim-pamoretana ireto, fa raha ny lalàna, sy ny ara- diplômatika de efa an’i dada iny, saingy tsaro fa ny hery tsy hahaleo ny fanahy nahoviana nahoviana.

  • RICHARD dit :

    ka naninona ary ty rainareo no nitsoaka e! nga tsy misy miaro indray izy ary tian’ny vahoaka? fangaha ny miaramilany tsy mba niaro azy?ary maninona no izy eo amin’ny pouvoir ndray no mitsoaka fa tsy ilay ben’ny tanana kely fahiny? sady izy nanakarembe naninona no tsy nampiasaina nanakaramana gros bras hiaro? aza be vava ianareo zanak’i dada ireo fa tsy mahatakatra na inona na inona e, miesona eo nareo satria i dada efa nahavita fifanarahana tamin’ny fat sy ny frantsay

  • RICHARD dit :

    sady tsy vitan’izay fa menatra anareo magro izy satria nandainga foana i mamy rakotoarivelo hoe ho avy nefa tsy tonga akory sady izay indray manonona daty mihitsy, aiza ilay fifanarahana accord de cotonou? aiza ilay fitsarana international? aiza ilay sadc hiaro azy? aiza ilay vahoaka reraka be ao amin’ny magro reo? aiza ny parlementaire natenaina hanirina vao maika nivandravandra?tsy hitako itsony izay mbola hitabatabanareo kanefa na ny gadranareo aza tsy tafavoaka raha tsy i Pdt Rajoelina mihitsy no mamoaka azy,aza be taimbava fa tsy mahavita manakatona na dia fokotany iray aza, eto rapport de force no atao fa tsy kobaka am bava e!

  • Omby vavy Be Ronono dit :

    HAFA IHANY TAMIN’NY ANDRON’I DADA VOKY YAOURT NY MPIANAKAVY,ZAO NA CLARINETTE AZA EFA TSY HITA ENY AN-TSENA INTSONY NOHO ITY FOZA ORANA KELY ITY

  • zanak'i dada tany amin'ny sisiny dit :

    C’est fou, mais ce que dit le président Marc Ravalomanana n’est pas la même chose pour les médias malgaches et les malgaches étrangers…
    Nous reproduisons, ici, texto, quelques déclarations importantes de Marc Ravalomanana, le mercredi 28 janvier 2009, au cours de ses visites dans les endroits ravagés par, la colère populaire. Avec son accent « tropical » inimitable, Marc Ravalomanana démontre de manière peu convaincante qu’il a la situation en main. A vous de juger mais les fautes de masculin/féminin et de syntaxes n’émanent pas de nous. C’’est phonétique. En tout cas, nous gardons cet enregistrement effectué devant les locaux incendiés de la Rnm et Tvm à Anosy Antananarivo:

    Question : Les forces de l’ordre ont repris le contrôle de la situation. Tout s’est bien passé ?

    Marc Ravalomanana : Oui, les forces de l’ordre il est là, là. Donc vous pouvez poser la question.

    Question : Mais il va falloir quand même discuter…

    Marc Ravalomanana : Pour moi, heu c’est d’abord. J’ai eu au téléphone le minisitra des affaires étrangères française, Monsieur Kouchner. Il m’a téléphoné hier (mardi 27 janvier). Il m’a, heu quoi, il m’a aidé, il il veut m’aider là. Il voulait m’aider Madagasikara de réhabiliter cette heu (suivi d’un mot anglais inaudible. Puis, sans transition, Marc Ravalomanana passe en langue de Shakespear). I know we can mobilise the people outside of Madagascar. Because he see the problem. It is a few people demand to take power and move me out. Anyway the real situation actually in Madagascar, we control it. No problem.

    Question : What’s about a meeting yesterday ?

    Marc Ravalomanana : It should be a meeting yesterday but he did not come (he, c’est Andry Rajaoelina). And then, the ambassador of US and the chargée d’affaires de la France (puis en français sans transition) et aussi le, ha, la Nation Zunies, Pnud, Monsieur, heu, Monsieur heu (quelqu’un lui souffle le nom de ), Monsieur étaient venus pendant des heures des heures de l’attendre mais il n’était pas venu.
    Question : Vous avez parlé avec le ministre des Affaires étrangers de la France, hier.

    Est-ce qu’on peut savoir le contenu de ce entretien ?

    Marc Ravalomanana : Ouiii ! C’était très bien passé. Il était prêt à nous aider pour réhabiliter Madagascar. Et je vais aussi voir la situation dans le secteur privé tout à l’heure. Donc pon va voir.

    Question : Monsieur le président comment vous analysez ce qui s’est passé ?
    Est-ce que vous pensez que ce sont des partisans du maire qui ont manifesté, que ce sont des casseurs, que ce sont des gens qui ont faim ?
    Qu’est-ce qui s’est passé ? Pourquoi la situation a dégénéré à ce point ?

    Marc Ravalomanana : Mais c’était lui le leader. C’était lui l’initiateur de cette trouble ! Donc, je peux pas vous répondre là. C’était lui !

    Question : Pour les gens qui sont à l’extérieur ?

    Marc Ravalomanana : Oui, les gens à l’extérieur, ils sont prêts à nous aider là. Donc on m’a téléphoné hier et même ce matin d’envoyer des cargos pour nous aider de réhabiliter rapidement Madagascar.

    Question : Monsieur le président, quel est votre message, ce matin ?
    Marc Ravalomanana : Je n’ai pas encore passé le message. C’est ici que je fais le message. Le message, pour Madagascar, c’est de, heu, d’être calmes et aussi de prêts à réhabiliter. Je suis ici pour aider à supporter, heu, les personnels de la Rnm et de la Tvm. C’est très important d’abord. Et de l’aider, heu, il faut travailler ensemble ; il faut mobiliser toutes les équipes. Donc, je suis prêt à l’aider là.

    Question : Monsieur le président, l’absence de réaction de la part des services d’ordre, lundi, donnait l’impression qu’il n’y avait plus de gouvernement à Madagascar.
    Marc Ravalomanana : Oui. Y’a déjà pas mal de gens qui a pensé à çà. Mais vous croyez que les gens qui a, heu, m’a cherché à l’aéroport (le dimanche précédent), qui m’a collecté à l’aéroport, ils sont très très, heu, ils étaient très très nombreux. Donc s’ils ont venus aussi affronter à 13 mai, c’était le catastrophe à Madagasikara. C’était moi qui a donné l’ordre aux militaires de ne pas prendre des mesures. C’était moi pour éviter, il faut gérer, il faut bien gérer la crise sinon c’est catastrophe ici, hein. C’est le bain de sang.

    Question : Vous avez rencontré le maire ?

    Marc Ravalomanana : Pas encore.

    Question : Voulez vous le rencontrer ?

    Marc Ravalomanana : Non, pour le moment, il est important de rétablir l’ordre.

    Propos texto enregistrés par Jeannot Ramambazafy – Journaliste
    Cet enregistrement fait mettre à jour deux éléments capitaux dans la manière de gérer les affaires du pays, de la part du régime actuel. Primo, gouverner étant prévoir, la carence d’un service de communication à la présidence est flagrante. Surtout face à la gravité de la situation actuelle, l’improvisation n’est pas de mise. Secundo, il est également mis à jour que personne, à tous les échelons que pouvoir n’ose prendre leurs responsabilités sans ordre du président. Voici un extrait tiré du dictionnaire Larousse 2009 qui en dit mieux : « (…) En mai 2006, le président de l’Assemblée nationale est destitué. Un an plus tard, un groupe de députés, jusque-là fidèles au parti présidentiel, dénonce l’inertie du parti et crée un mouvement de rénovation. L’Assemblée nationale est dissoute en juillet 2007 et des élections anticipées sont organisées le 23 septembre 2007, à moins de deux mois de la fin du mandat. Le parti T.I.M. remporte 106 des 127 sièges de l’Assemblée nationale, mais l’abstention a été de plus de 80 %. Lâché par ses anciens alliés, par l’Église catholique et par une partie de ses troupes, le chef de l’État, qui a renforcé les prérogatives du pouvoir exécutif au détriment du Parlement, gère seul le pays ou presque ».

    MIS À JOUR ( JEUDI, 29 JANVIER 2009 12:30 )
    derniere Question:que pensez vous de mamy rakotoarivelo mr le Président
    Rpd:je l’aime bokoup maime si il est traitre et maladroit
    QST:et le peuple, j’on aime aussi car je suis fou de changement avec ma peple
    QUEL PRESIDENT!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*