RAVALOMANANA MARC : TSY MAINTSY TONGA I DADA

Niditra mivantana tamin’ny alalan’ny antso an-tariby tetsy amin’ny kianjan’ny Magro Behoririka androany ny filoha Ravalomanana Marc. Somary maimaika aho hoy izy fa mbola ao anatin’ny fivoriana. Voalohany indrindra dia misaotra an’Andriamanitra lehibe isika fa n’inon’inona lainga dia tsy mandaitra amintsika izany fa isika mijoro amin’ny fahamarinana. Hoy aho taminareo tamin’ny heriny hoy ny filoha Ravalomanana Marc. Amin’ny heriny aho dia hilaza zavabaovao aminareo. Efa aty Dar Es Salam aho amin’izao fotoana izao. Hanaporofoana fa tsy marina izany passeport  izany. Afaka miresaka sy miteny aminareo aho hoy izy fa tsy maintsy tafaverintsika amin’ny ara-dalàna ny fiainan’ny vahoaka Malagasy ary tsy maintsy tonga eto Madagasikara aho. Faharoa hoy izy dia tsy maintsy miomana isika fa fifidianana malalaka mba ahafahan’ny olona mifidy izay hitondra azy ary manaramaso akaiky ny Sadc sy Troika. Afaka andiny iray na roa hoy izy dia hivoaka ny fanambarana amin’ny fomba ofisialy. Nilaza taminareo aho hoy ny filoha Ravalomanana Marc tamin’nyheriny androany fa aza matahotra ianareo amin’izany resaka passeport izany. Zavatra tsy marina mihitsy izany , fa jereo aloha amin’izao fotoana izao ary misy mieritreritra zavatra hafa, milaza lainga fa tsy mandaitra amintsika izany Manome toky aho hoy izy ary ianareo manome toky ahy fa tsy maintsy tonga an’i Dada.

13 pensées sur “RAVALOMANANA MARC : TSY MAINTSY TONGA I DADA”

  1. AOKA HO TSAROANA LALANDAVA FA NY MARINA TSY MAINTSY MIJORO – NY FAFY LAINGA ETSY SY EROA DIA MIJANONA HO RATSY FOANA ARY TSY LASA LAVITRA – MAMPAHERY ANTSIKA REHETRA AHO ARY MATOKIA FA ANDRIAMANITRA TSY MANARY NY OLONY IZAY MATOKY AZY.

  2. Raha ny resaka fafi-lainga nataon’ny FAT teto zay nandritra ny naha teo an-drizareo angeh dia azo lazaina ho nandifotra olona mintsy é!!! fa ny Malagasy kosa ve mou dia ho azo fahanana lainga foana efa ho 4 taona kosa zay an!

  3. Hita tany ho any !

    – Tafatsangana ny governemantata Tetezamita, IZAY HIARAHA-MITANTANA

    – Nanaiky nanao sonia an’izany NY ANTOKO PÔLITIKA REHETRA ao Madagasikara, ARY NANKASITRAHAN’NY VAHOAKA IHANY KOA

    – Efa MANDROSO NY FIKARAKARAÀNA NY FIFIDIANANA MALAKA SY MANGARAHARA satria efa tafatsangana ihany koa ny CENIT
    …..
    Tsy ho ela dia ho tafavoaka avy ao anatin’ny krizy ny fiainan’ny vahoaka malagasy satria TSY MAHAZO MILATSAKA Ingahy Ravalomanana sy ilay domelina hoy ny SADC !

    Dia ahoanany mety ho tohiny, iza no hisolo an’Ingahy Ravalomanana ? I Mamy sa i Eliane, Roland, Manoela (mirary fahasalamàna ho anao rangaha) na i Zafilahy ?

    Hanendry ny candidats-ndry zareo koa ny Teza, MFM sy ny VOT, sy ny tsy fantatro ???

    Ilay mpanao descente Organes aza toa hilatsaka koa hono ? Gravy izany Organes milatsaka izany, sa ahoana ry zavavy ?

    Esy ê !

  4. Ny Sadaikatra dia mandagina tsotra izao. Ny ni ni no be any aminy. Asaivo ampiriminy any ampasoiny izany niniany izany fa tsy ilain’ny vahoaka
    Ary ny DADANAY tsy maintsy tafaverina.

  5. miarahamba ny akama mahereza ry namana tsy tampaka fa ny marina tsara laitra tsy resy ny marina mitavozavoza minoa any Presinde Ravalo fa ny TGV de io lainga io ny fiainany ary io no handehanany any @ maizina nY presindet Ravalomanana hiany no noteren?driamanitra anavotra ny gasy raha zaho iany aloha de tsy manome tanana ny fangatahany charles vonjy omena azy ao mada atao @ conte banky a mada na 1euro de tsy foiko topoko ho mena any charles avy @ no nahatonga zao ny finjaliana mahazo ny vahoaka izao

  6. Io vakina dia manga ny lanitra ry ravalomananaiste sy tgviste tia fitondrana ah! The leaders also discussed the political crisis in Madagascar, urging former President Marc Ravalomanana and current leader Andry Rajoelina not to run for the presidency ».

  7. les nouvelles sont bonnes pour madagascar:niinnnnnnnnnniiiiniiiiiiiiiii;à vous d’analyserMadagascar Transition : 10 millions $ des membres de la SADC, si ?…
    Dimanche, 09 Décembre 2012 06:53 Dossier

    Le rideau est tombé sur le dernier sommet extraordinaire de la Sadc (7 et 8 décembre 2012 à Dar-es-Salaam, Tanzanie). La grande majorité des médias va se focaliser sur la réaffirmation de ce qui a déjà été suggéré lors du sommet des 17 et 18 août 2012, à Maputo, à la décision 5 ci-après :

    CLIQUEZ ICI POUR L’ENSEMBLE DU COMMUNIQUE FINAL D’AOUT 2012 A MAPUTO
    Et effectivement, les médias « internationaux » ont remis en exergue le « ni… ni… ». De la suggestion d’août 2012, la Sadc est passé par l’injonction : «Pour sortir de la crise, il faut convaincre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina de ne pas se porter candidats à la prochaine élection présidentielle». Le « statment » original en anglais est : « The leaders also discussed the political crisis in Madagascar, urging former President Marc Ravalomanana and current leader Andry Rajoelina not to run for the presidency ».
    Par ailleurs, concernant Ravalomanana en particulier, le sommet a réitéré sa position « en faveur du droit au retour de l’ancien chef d’état ». Puis de noter que « la loi d’amnistie doit en créer les conditions propices ». « Statment » original en anglais : « The summit urged the transitional government in Madagascar to draft legislation to guarantee privileges for former heads of state before the elections, and repeal laws that exclude some citizens from voting ».
    Seulement voilà : d’un côté, Marc Ravalomanana a été condamné par la justice malgache et fait actuellement l’objet d’une mise en examen par la justice sud-africaine ; de l’autre côté, tout le monde oublie ce qui suit :
    NOTE EXPLICATIVE DU PARAGRAPHE 20 DE LA FEUILLE DE ROUTE
    Dans le cadre du mandat donné par le Sommet de la SADC tenu à Sandton et réitéré à Luanda, les 17- 18 Août 2011, la Troïka de la SADC propose le texte suivant pour le paragraphe 20 de la feuille de route :
    La Haute Autorité de la Transition (HAT) devra permettre à tous les Citoyens Malgaches en exil pour des raisons politiques de rentrer à Madagascar sans conditions, y compris Monsieur Marc Ravalomanana. La HAT devra fournir la sécurité à tous les exilés malgaches rapatriés. La HAT devra développer et promulguer d’urgence les instruments juridiques nécessaires, y compris une loi d’amnistie, afin d’assurer la liberté politique de tous les citoyens Malgaches dans le processus inclusif de transition, débouchant sur la tenue d’élections libres, justes et crédibles.
    La Troïka souhaite apporter l’interprétation suivante du terme « sans conditions » énoncé dans les décisions du Sommet de la SADC.
    1. Les principes et valeurs de la SADC n’acceptent pas l’impunité. Le terme « sans conditions » s’applique à la notion de liberté de rentrer à Madagascar pour tous les citoyens malgaches en exil pour des raisons politiques. Cela implique qu’aucune mesure administrative et politique ne devrait être appliquée pour restreindre ou empêcher leur liberté de rentrer au pays.
    2. Ainsi, « sans conditions » ne suggère et n’implique pas les citoyens malgaches rapatriés une exonération de poursuites judiciaires ou pour des crimes allégués.
    3. Les principes et les valeurs de la SADC reposent sur le respect de l’intégrité territoriale et la souveraineté des Etats membres. La SADC reconnaît et respecte la compétence, la légitimité et l’indépendance des systèmes judiciaires de ses Etats membres. La SADC n’a pas le pouvoir de s’ingérer ou d’annuler quelque condamnation judiciaire par le tribunal national de tout Etat membre.
    4. La SADC ne définit pas et ne détermine pas l’étendue et le contenu des lois d’amnistie des Etats membres. Il est du ressort des autorités compétentes de ses Etats membres de débattre et de s’accorder sur leurs lois d’amnistie en prenant compte des normes internationales applicables qui excluent de l’amnistie les crimes contre l’humanité, les crimes de guerre et les violations graves des droits de l’Homme et des libertés fondamentales.
    Seuls les aveugles, les fanatiques et les simples d’esprit ne sauront comprendre ou ne voudront comprendre : lorsque Marc Ravalomanana sera autorisé par la justice sud-africaine à rentrer, personne ne pourra l’en empêcher. Mais il devra répondre aussi de ses actes passés devant la justice malgache car la SADC n’a pas le pouvoir de s’ingérer ou d’annuler quelque condamnation judiciaire par le tribunal national de tout Etat membre.

    Mais la bonne nouvelle issue de ce sommet de Dar-es-Salaam -et que tout le monde va tenter d’escamoter pour meubler la conversation-, c’est le « statment » suivant (d’où le titre de cet article) : « The SADC leaders also urged members to contribute to a $10 million fund to support the electoral process in Madagascar ». En clair : les chefs d’état de la Sadc intiment également les membres de contribuer à hauteur de 10 millions de dollars qui serviront de fonds pour appuyer le processus électoral à Madagascar. La question est de savoir s’il y a un lien entre la non-présentation de Messieurs Rajoelina et Ravalomanana. S’il s’agit d’une condition sine qua non, une forme de chantage déguisé.
    Comme toujours -même si cette phrase commence à m’agacer- : attendre et voir.

  8. à koi joue la sadc?ampianaro ny zaza
    ;miera @sadc ve vao afaka mandehandeha?mBA FILOUMPIRENENA IHANY VE ZANY,
    Madagascar: Marc Ravalomanana interdit de quitter son exil sud-africain

    Par RFI
    A six mois de l’élection présidentielle à Madagascar, la situation se complique pour Marc Ravalomanana. La justice d’Afrique du Sud, où il vit en exil depuis 2009, vient à nouveau de l’interdire de sortir du territoire. Une décision qui pourrait empêcher son retour sur la Grande île, et donc sa participation au prochain scrutin.
    Interdiction de sortie du territoire et confiscation du passeport, c’est bien ce qu’a décidé un tribunal de Pretoria. Il confirme ainsi un précédent jugement, pris en septembre dernier.
    C’est qu’en Afrique du Sud, Marc Ravalomanana est sous le coup d’une enquête pour crimes contre l’humanité lors du coup d’Etat, il y a trois ans. La garde présidentielle avait alors tiré sur les manifestants, faisant 36 morts. Des faits pour lesquels l’ex-chef d’Etat a été condamné par la justice malgache.
    Mais ces accusations, Marc Ravalomanana les a toujours rejetées. Il dénonce une manœuvre de son opposant, l’actuel président de la transition, pour l’empêcher de revenir sur la Grande île.
    La décision sud-africaine semble en effet exclure de nouvelles tentatives de retour. Mais elle ne ferme pas toutes les portes. Elle précise : si la Communauté de développement des Etats d’Afrique australe (SADC) le demande, Marc Ravalomanana, pourra se rendre dans tout pays, dont Madagascar.

  9. Zavatra toa izao no tena diso ohatra :

    Tananews vao maraina !
    « La SADC A TRANCHE POUR LE NI NI ! »
    « Maigre consolation pour ses partisans, Marc Ravalomanana devrait maintenant pouvoir rentrer assez rapidement » !

    Ny mandreraka dia io resaka Ni Ni io no tena mety HO ventesin’ny sasany, indrindra fa ireo foza ! Ny RFI aza mbola azo lazaina hoe nandinika, vao nanao fanambaràna ; misy aza malagasy mivohy zavatra hafa !

    Ny tena izy dia mbola STATU QUO ny raharaha RAHATOA KA TSY MIHETSIKA NY VAHOAKA ; ny tena nandrasana dia ny fiverenan’ny Filoha izay TAKIAN’NY SADC ! MAZAVA NY VOASORATRA AO ANATIN’ILAY FANAMBARAN’NY SADC !

    Momban’ny fifidianana ? Faniriana sy fiangaviana ny an’ny SADC…..fa an’ny Filoha Ravalomanana sy ny Vahoaka ny fanampahin-kevitra sy teny farany, ny mijery sy mitaky an’izay mety hahasoa ny Firenena !

    Naverin’ny SADC ny hoe TSY MAINTSY TANTERAHANA ARA-BAKITENY NY FDR ! Efa nanome hevitra ny UE-ACP !

    Farany : Tompon’andraikitra ireo mpitarika ao amin’ny Magro, rahatoa ka mbola mitohy ny fanaratsiana sy famafazana sy fivohizana lainga !

    Asa sy adidy lehibe miandry an-dry zareo, ny manenjika ary mitory an’izay tsy mitsahatra mbola MAMAFY LAINGA !

  10. Vao nanasa ny filoha Tanzaniana ny Frantsay dia efa mazava fa hampiditra izany resaka izany.

    Io FDR io efa paik´adin´ny frantsay efa htramin´ny voalohany, dia izao nampidiriny indray ny paik´ady faharoa  » Ni….Ni…,

    fantany anefa fa raha tafaverina eto antoerana i DADA dia hitaky azy ny vahoaka amin´ny fomba rehetra.

    Dia hampiditra ny paik´ady fahatelo ny Frantsay, ny tsy hampody an´i Dada.

    Fa ho antsika izay mivavaka, dia hamafiso ny vavaka fa ny vavaka manova zavatra.
     » Hamafiso ny finoana  » mba hiverenan´i Dada et an-toerana, dia anjarantsika vahoaka manohana azy.

  11. Misajaona,

    Iny fampidirana Ni Ni iny, dia efa fantatra ; fa an’ny vahoaka ny fanampahin-kevitra farany hoy aho !

    Contrairement à ce que certains essayent de faire croire au peuple malgache, la SADC « n’a « rien tranché » du tout !
    Plutôt le contraire, encore faut-il que TOUS LES LEGALISTES sachent profiter de la perche qu’on leur tend !

    Les désinformations ne doivent pas prospérer ! Ceux qui sont à la tête des mouvements légalistes se doivent de travailler un peu plus, et ne pas raconter des âneries à gauche et à droite, comme par exemple « être l’homme de la situation, parce que neutre » !

  12. Mpikaroka,ary ianao dia nisahirana nanao copier-coller ny article madagate.dia avy eo ny rfi;mamofona foza be ianao,dia lasa odianao tsy hita ny vaovao sasany,colonel charles ohatra,ireny révélations ireny anie no mahatonga ny sadc tsy maintsy hampody ny PRM e;ny foza ihany no mody tsy miresaka an’ireny fa izao tontolo izao efa miandry fotsiny ny hidobohan’ny mpanongam panjakana mpamono olona,andao moa?!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *