Filoha RAVALOMANANA : “Fantatro izay mahasoa ny vahoaka”

MyDago.com-Ankolafy Ravalomanana- Ambatondrazaka (7)Niditra mivantana tamin’ny finday, tamin’ny hetsiky ny Ankolafy Ravalomanana tao Ambatondrazaka ny filoha Ravalomanana omaly. « Aza  matahotra ianareo fa matokia ahy mandrakariva, mahalala izay tokony hatao sy ny mahasoa ny vahoaka Malagasy aho ».Naverimberiny tamin’izany ny tokony hitambaran’ireo mpomba azy ; « tandremo ny fisaratsarahana » hoy izy. « Aza maimaika ianareo, matokia ahy fa rehefa tonga any Madagasikara aho no hanendry izay ho kandida”, tsy misy azo atao eo raha tsy ao anatiny ny Ankolafy Ravalomanana. Fantatro izay mahasoa ny vahoaka hoy izy. Teto ihany koa no nilazany ny heviny mahakasika ny kandida natolotry ny tgv, « aza taitra amin’izany ianareo » hoy izy.Mbola nohamafisin’ny filoha hatrany fa tsy misy mahazo manendry tena, na koa tendritendrena  ny ao anatin’ny Ankolafy tarihiny raha tsy efa tonga ny tenany.

12 pensées sur “Filoha RAVALOMANANA : “Fantatro izay mahasoa ny vahoaka””

  1. mazava ny torolalana  » tsy misy fanolorana anarana kandida raha tsy tonga eto dada » ny ankoatr’izay dia fandrebirebena saim-bahoaka fotsiny.Aoka tsy hisy alaim-panahy na iahiahy mahita ny fikenonkenon’ny foza fa aleo rizareo ho any na hifandritaka oatran’ny valala an-karona any ( mety ho sinema daolo ko ireny ) na ireny le hoe « faux débat » ka aoka tsy ho voafandrika hiady hevitra amzay ataony any fa samy nanapotika firenena daolo na andry io na vital io na edgar io sns

  2. NY FILOHAN ANTOKO TAHAKA ANDRIAMATOA RAVALOMANANA Any @ tany DEmokratika dia mandray anjara TANTERAKA @ fanomanana ny fifidianana sy ny adi hevitra REHETRA alohana ny fifidianana.

    kA NOHO IZANY DIA TSY DEMOKRATIKA NY TSY MAHA ETO ANTANINDRAZANA NY FILOHA RAVALOMANANA FILOHAN NY MOUVANCE RAVALOMANANA SY NY TIM.

  3. Marina izany lazainao izany ry harisson !

    – Vavolombelona ireo olona tonga maro ireo, satria izy ireo dia mbola ny Filoha Ravalomanana no nahatongavan-dry zareo, indrindra fa hoe hiditra hiresaka mivantana amin-dry zareo ILAY ANDRASANA !
    – Herim-po very maina ny an’izay mitady sy miteny hoe « izaho no milay sy manitra, ary mamy sy fidian’ny vahoaka » !

    Nihiditra tao amin’io rafitra io ny movansa, satria nanao sonia ; ny zavatra tokony himasoanareo dia ny fanatanterahana an’ilay tondrozotra.
    8 aprily rahampitso, rehefa tsy tanterakareo ihany ny fampiarana an’ilay tondrozotra nosoniavinareo, dia tokony miala tao daholo ianareo rehetra !
    Atsahatra ny lalao, izay tsy misy fair play izany hatrany amboalohany !!!

    Tsy hoe rehefa miady an-trano ny foza, dia hihonona amin’izany ! Rehefa tsy tanteraka ny tondrozotra, dia miala daholo, tsy misy antony hijanonana ao intsony !! !!

    Saika tsy alefako eto, fa mahafinaritra ihany na dia izany aza ny mijery an’ireto
    Tanora malaGasy Vendrana, Tanora malaGasy Vongany, Tanora malaGasy Very !!

  4. Tsy mila azavaina ny tenin’ny Filoha RAVALOMANANA MARC..
    Izy ihany no henoina sy harahiny fa tsy be ty am-bava rehetraizo dia mihevitra fa manam-pahefana ibaikon’nyankolafy RAVALOMANANA MARC sy ireo olona mivory ao Magro..
    ny tondrozotra dia hankinina amin’ny SADC ny fanantanterahana izany..
    Tsy olona na antokon’olonaeto madagasikara mahasahana ny fananterahana io tondro-zotra.

  5. Miarahaba,

    aoka ho fantatr’izao tontolo izao fa olona roa ihany no andrandrain’ny Malagasy hifanandrina @ fifidianana dia Marc RAVALOMANANA sy Rajoel. Ny
    ankoatr’izay dia olona mitsimpona akotry avokoa.
    Raha ireo olona ireo no tsy milatsaka dia tsy misy olana ho voavaha ny
    momba ny krizy Malagasy,fa lasa fifamelezana an-kolaka sy kiantranoantrano
    no ho fiainana eto ka ho lasa krizy hafa indray satria tsy hisy hankatoa izay
    olona voafidy eo.
    Tsarovy izany teninay izany.
    Mandrampihaona indray.

  6. Depuis 2010 et même un peu avant , j’ai estimé que lune brigade d’assistance pour la pacification du pays ne peut être évité ,étant donné la situation insurrectionnelle du Pays qui semble être utilisée par ces putschistes comme argument pour pour faire intervenir les Forces armées ,dont la grande action de repression a été menée contre le Sud , soit-disant pour lutter contre les dahalo..na a pourtant dénombré des centaines de civils tués et de nombreux ont vu leurs maisons brûlées..
    J’ai encore ,il y a un an ,fdemandé cette assistance militaire de pacification..
    Cette requête ne peut être recevable car ,malgré les brutalités ,les tueries , nos agresseurs sont des malgaches comme nous et j’ai pensé cette requête est irecevable car nos gresseurs ne sont pas des étrangers..Peut-être qu’il faut d’autres facteurs our que cette requête soit valabl..
    EH BIEN ,TENEZ-VOUS BIEN..J’AI LU DANS L’EXPRRES ( Madagascar) un article qui rend compte des résultats d’une réunion de deux jours à Antananrivo organisée par la SADC sur l’assistance delongue durée de la SADC ,après l’élection :
    Voici l’extrait de l’express du 22 mars dernier :

    « La Communauté des États d’Afrique australe (SADC), prévoit une présence à longue durée dans « le processus de sortie de crise malgache », en renforçant la société civile.
    Au-delà des élections. La mission de médiation de la SADC pourrait vraisemblablement continuer après les élections de cette année. La présence de cette organisation dans la vie sociopolitique malgache se ferait, après la fin de la Transition, par le biais des organisations de la société civile.
    « Les élections ne résoudront pas l’instabilité qui règne actuellement dans la société », a déclaré le docteur Adane Ghebremeskel, responsable de la gestion des conflits au sein du Conseil des organisations non gouvernementales de la SADC (SADC- CNGO). Après la tenue des élections « la SADC continuera son travail d’assistance à la société malgache, mais par le biais de la société civile », a-t-il indiqué, en ajoutant que « l’instauration d’une paix durable après les élections nécessite l’implication de la société civile et de tous les citoyens, par le biais d’une reconstruction sociale et la solidarité nationale ».
    Un atelier concernant « les perspectives de la paix, de la réconciliation et des élections à Madagascar » co-organisé par la SADC-CNGO et la Plate­forme nationale des organisations de la société civile de Madagascar (PFNOSCM) a débuté hier et se terminera aujourd’hui, à Antaninarenina. « Cet atelier a pour objectif de renforcer la capacité et l’influence de la société civile de Mada­gascar », a souligné le responsable de la gestion des conflits auprès de la SADC-CNGO.
    Interdépendance
    Lors de ces deux jours d’ateliers, les représentants de la SADC-CNGO comptent recueillir les propositions des participants et des intervenants à l’atelier à Antaninarenina. « Nous allons élaborer une stratégie pour parvenir à une paix durable à Madagascar, à partir des idées réunies durant ces deux jours », a lancé le docteur Ghebremeskel, qui a ajouté que « cette stratégie sera ensuite soumise à la Troïka [organe de coopération de la SADC] et au secrétariat général de la SADEC ».
    Selon Adane Ghebremes­kel, les stratégies élaborées à partir des propositions issues de ces deux jours d’atelier « serviront de base aux décideurs de la SADC pour la mise en place de stratégie de bonne gouvernance pour Madagascar ». En 2012, une consultation a été faite par la SADC-CNGO dans la grande île, « les recommandations issues de ces consultations ont montré que la société malgache, et notamment les organisations de la société civile, ont besoin d’être renforcée en matière de bonne gouvernance et de démocratie », a souligné le responsable de la gestion des conflits au sein de ce conseil.
    « Le redressement de la bonne gouvernance est nécessaire pour lutter contre la pauvreté et le redressement de la pauvreté amène à la bonne gouvernance », a affirmé le docteur Ghebre­meskel. Le Conseil des
    organisations non gouver­ne­mentales de la SADC, semble avoir, comme objectif, de mettre en place un modèle de bonne gouvernance par le biais du « renforcement et de l’augmentation de l’influence » de la société civile dans la vie sociopolitique de Madagascar.
    Pour la SADC, les élections pourraient ainsi n’être qu’un moyen de mettre fin à la Transition. Les deux jours d’atelier d’Antaninarenina devraient pourtant aborder l’implication de la société civile malgache dans la tenue d’élections crédibles et trans­parentes, car comme l’a
    souligné le docteur Adane Ghebre­meskel, « la tenue d’une élection crédible est la base de la mise en place d’une bonne gouvernance et de la paix durable »
    .
    Kolorindra Garry Fabrice Ranaivoson
    Vendredi 22 mars 2013 Je préconise que cette assistance de pacification fasse appel aux données sociologiques fondamentales traditionnelles malgaches sur lesquelles s’est construite la SOCIETE MALGACHE , à savoir :
    –le FIHAVANANA dont la racine est constituée par le mot HAVANA ,qui veut dire MEMBRE DE LA FAMILLE et en traduction libre fihavanana signifie lieu/ endroit où on est / n devient membre de la famille et par extension ,le mot prend le sens de l’entraide en cas de difficultés des une ou des autres, de mutualisation des travaux des champs ,
    –le fiaraha-monina selon l’esprit et selon la lettre du mot il s’agit du savoir et du vouloir vivre ensemble dans la socité (quartier , fokontany…!
    Cette volonté de vivre ensemble est favorisée et facilitée par le fihavanana ( entraide ou mutualisation )..
    –firain-kina mise en commun des moyens et des forces dans le travail,dans la lutte contre des adversités !
    Voilà le trépied traditionnel de la cuisine des malgaches sur lequel ils ils posent le récipient nécessaire à la cuisson du repas ..!

  7. D EFA MIHEVITRA N OLON HO BADRAODRA MITS MANTS NAREO RY CAMILLE VITAL NO ITEN WE TS MANAO POLITIKA F IN DAOLY N TOERANA NAMETRAANA ANAREO NO WE TS MANAO POLITIKA NAREO SA REFA LAMOKANY TANY AMIN°NY CONGRESY TANY DE MIALA BALA HIHIHIH TEN TS MSEN B

  8. Entintsika amim-bavaka tanteraka ny fiverenany eto an-tanindrazana fa tsy misy izany malagasy efa nataon’Andriamanitra monina eto amin’ny taniny izany ka tsy ho tafaverina – tsy misy izany fa ny fahatahorana azy no betsaka é !

  9. mody aminy izay faha efa leo izay aty.ary ataovy mamay daholy ireo TGvendrana reo faha efa ela laotra izay, izay tsy matanty intsony aty ary efa vonona ny hiady daholy

  10. LE DELIRE MEGALOMANIAQUE DE RAJOELINA…ET SES COMPLICES DURANT LE POUVOIR DE FACTO..SEMBLENT AVOIR ETE CONTAMINES PAR LE GOUT DU POUVOIR ET SE PRESENTENT UN A N A LA CANDIDATURE POUR LES PRESIDENTIELLES…

    Un congrès artificiel , suivi par des malgaches faisant patie prenante aux gropuscules composant le tgv..,Ces malgaches ayant émargé dans ces gropuscules cntre des  » sous « …Et les signatures restent donc ,ces malgaches soudoyés sont obligés d’assister au congrès et surtout obligés de suivre les directives de rajoelina ( il faut voter la personne que rajoelina a déjà désignée §
    Ce n’est donc qu’une élection…de la personne désignée !
    Ce qui est troublant , c’est le fait que des malgaches pas bêtes ni drogués , ni saouls , acceptent d’être traités moins que rien et de de suivre cette humiliation..
    rajoelina les tient par le fait qu’ils ont accepté d’empocher les sous que rajoelina leur a donné voilà un an ,deux ans passés !
    Pour l’instant , l ‘atout de rajoelina est dans cette peur de quitter un rafiot qui prend l’eau…et les dénonciations de ceux qui , eux aussi , ont peur ais surtout du départ massif..
    Or ce départ massif se fera ..sans coup férir et même rajoelina ce jour ne saura où aller..
    Et voilà des candidats faisant fi de l’autorité du congrès qui doit désigner les candidatures ,donc ces candidatures défient rajoelina présenté comme l’homme fort donc respecté des putschistes et consorts sauvages se multiplientet démontrent bien que l’état de décomposition des putschistes -du clan rajoelina-est très avancé..

    Ce congrès représente le baroud d’honneur de rajoelina au bord du gouffre , qui essaie de refaire une santé en nommant des magistrats dans ce conseil spécial pour les élections…
    Il nommedes magistrats , il instaure des commissions comme s’il avait le droit de se servir des juges , de mettre en place une commission de reconciliation : RAJOELINA N’A PAS UN MANDAT DE PRESIDENT ELU AU SUFFRAGE UNIVERSEL ! IL NE DISPOSE PAS DES PREROGATIVES PRESIDENTIELLES ..!
    Sa folie de grandeur va l’étouffer…!
    Tout ce qu’il met en place repose sur le sable de l’inconstitutionnalté..dès le début du coup d’état..!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *