Lalao Ravalomanana teny Ampangabe androany

apangabe1

apangabe1Tany amin’ny FJKM Ampangabe R/toa Lalao Ravalomanana androany. Nohararaotina ny andro fiakarana niarahany niombom-bavaka tamin’ireo mpino kristiana. Ny FJKM Ampangabe moa no nampiantrano fa ny synodam-paritany Atsimon’Iarivo Miray no tompon’antoka. Misy fiangonana 12 tafo ao amin’ity synodam-paritany ity.

Amin’izao vanim-potoanan’ny ririnina izao dia nanome bodofotsy ho an’ireo zokiolona miisa 12 amin’ireo fiangonana 12 tafo R/toa Lalao Ravalomanana. Nohararaotiny ny fotoana nihaonana nangatahana fiaraha-miasa amin’ny fiangonana. « Sitrak’Andriamanitra ny manome olona hitondra ny vahoaka amin’ny Fahamarinana sy Fahamasinana » hoy izy nandritra ny lahateniny. Nohamafisiny teto fa tena fikasa tsara tokoa ny azy raha mikasa hirotsaka ho fidiana ho filoham-pirenena izy.

4 pensées sur “Lalao Ravalomanana teny Ampangabe androany”

  1. Cette déclaration de la PREMI7RE dame lors de la journée de la FEMME le 8 mars 2010 Nous démontre que la conviction sociale et de la solidarité qu’elle prône nest pas circonstancielle ,mais permanente en elle…La simplicité et le naturel avec les lesquels elle s’exprime ajoutent de la crédiblité à ses dires ..

    « Message de Madame RAVALOMANANA LALAO

    à l’occasion de la Journée de la Femme du 08 mars 2011Mrs Lalao Ravalomanana
    Bonjour, Mesdames,
    Nous vivons des moments difficiles, face à de nombreux défis. En tant que femmes en Afrique, nos hommes portent le poids de notre avenir sur leurs épaules. Qu’il s’agisse de trouver de la nourriture pour le dîner à la fin du jour, de fournir un toit et un lit pour y border nos enfants chaque nuit, ou d’avoir un endroit sûr où se réveiller chaque matin avec la perspective de travailler pour que la vie continue normalement le lendemain.
    Cependant, les femmes en Afrique jouent un rôle de plus en plus important dans notre présent et notre avenir. Et il est de notre devoir lors de la Journée Mondiale de la Femme de reconnaître nos propres efforts, nos propres succès ou les succès que nous inspirons à nos hommes.
    Aujourd’hui, Madagascar fait face à son propre lot de défis majeurs. Et cependant, ces défis constituent les bases mêmes de nouvelles opportunités. Et nous devons saisir ces opportunités pour assurer un avenir sûr et stable pour les femmes malgaches.
    Des centaines de milliers de femmes et d’enfants, dans notre Île bien aimée, à Madagascar, font face maintenant à d’énormes défis. Beaucoup ne peuvent pas se nourrir ou nourrir leurs familles. Beaucoup plus ne peuvent s’instruire ou envoyer leurs enfants à l’école.
    Aujourd’hui, Madagascar fait face à son propre lot de défis majeurs. Et cependant, ces défis constituent les bases mêmes de nouvelles opportunités. Et nous devons saisir ces opportunités pour assurer un avenir sûr et stable pour les femmes malgaches.
    Des centaines de milliers de femmes et d’enfants, dans notre Île bien aimée, à Madagascar, font face maintenant à d’énormes défis. Beaucoup ne peuvent pas se nourrir ou nourrir leurs familles. Beaucoup plus ne peuvent s’instruire ou envoyer leurs enfants à l’école.
    Et cependant, les Malgaches ne perdent pas espoir. Ils sont encore pacifiques. Et nous pouvons être fiers que nos compatriotes font preuve de sagesse et maintiennent les valeurs si chères à notre culture, le Fihavanana, la solidarité et l’unité.
    Mon mari, le Président Marc Ravalomanana, ne ménage pas ses efforts pour retourner à Madagascar pour assurer un meilleur avenir à nos compatriotes. Pour restaurer la démocratie et l’état de droit à Madagascar. Pour bâtir ensemble un meilleur avenir pour tous, en particulier pour les femmes, les mères et les enfants.
    En tant que femmes Africaines, il est de notre devoir de soutenir le bon travail de nos hommes. Il est de notre devoir de reconnaître les efforts étonnants de nos femmes. Il est de notre devoir de saisir l’occasion que nous avons tous pour mieux servir notre pays, surtout en cette période d’épreuves difficiles.
    Il y a un meilleur avenir pour toutes les femmes en Afrique. Il y a un avenir incroyable pour les femmes à Madagascar. C’est une période passionnante pour les femmes dans le monde entier.
    Nous profitons de cette occasion pour rendre hommage à chacune d’elles – celles qui ont marqué notre histoire d’une manière incroyable ; celles qui ont marqué leurs propres vies et les vies de leurs familles; celles qui ont marqué la société, ou les communautés auxquelles elles appartiennent; celles qui ont apporté de la nourriture pour leurs familles ce soir et celles qui instruisent leurs enfants.
    Nous les femmes, nous saluons ces femmes qui font face aux défis et les traitent comme des opportunités: Opportunités dignes de nous et de l’avenir de Madagascar et si passionnantes à saisir. Parce que nous sommes les futures femmes du monde – dignes d’être reconnues individuellement lors de la célébration de la Journée Mondiale de la Femme.
    Que Dieu vous bénisse !
    Merci.
    Madame Lalao Ravalomanana. »
    .

  2. Tena raitra kosa aloha i Neny @’ilay lamba e!
    soa fianatra!Tena tapa-kevitra ihany @ farany fa toa hitafy lamba .
    Aleo mihintsy hiverina ny taloha dia atomboka ety ivelany ha hatrany anatiny dia ilay SOA TOAVINA izany.

  3. NE NOUS AFFOLONS PAS ! GARDONS LE CAP !

    Depuis la désignation de Madame RAVALOMANANA RAKOTONIRAINY LALAO par la Mouvance RAVALOMANANA MARC comme candidate aux élections présidentielles ,nous assistons à l’emballement des putchistes :multiples déplacements d’un rajoelina déboussolé qui ne sait plus où se donner de la tête jusqu’à commettre un délit grave lors deu dépôt hors delai ede sa sa candidature , le flagrant de non respect des règles inviolables qui régissent l’enregistrement des candidatures aux élections , la déclaration grandiloquente et les propos irresponsables de ratsiraka sur le rôle que jouent la SADC et les Nations Unies dans la recherche de sortie de crise à Madagascar !
    La diplomatie française avec l’aide des malgaches ant-nationaux comme rajoelina ,ratsiraka et consorts ,a essayé de tordre le cou à la feuille route ,qui est un traité internationale incontournable , signée par la Communauté Internatonale , confiée à la SADC , association économique ,politique , militaire juridique des Pays de l’Afrique Australe et de l’océan Indien dont Madagascar en fait partie..
    Cette feuille de route a été signée par onze partis politiques malgaches..
    N’ont pas signé sur le plan international ,la France et parmi les partis politiques malgache ,la mouvance ratsiraka !
    Une partie populiste a éxigé que la soluton de la crise à Madagascar soit réalisé par les Malgaches eux-mêmes ,en parlant d’une nébuleuse négociation madécasso-malgache..
    Cette négociation ,voulue par un mouvement populiste non identifiée , a reçu la faveur de la diplomatie française qui est contre la place et le rôle importants de la SADC qui a la mission de médiateur au nom de la Communauté internationale..
    Cette Communauté internationale est intrangisante sur la mise en lace de la feuille de route internationale..D’ailleurs l’Union africaine a renforcé la SADC en lui adjuvant un groue de médiation dirigée par le conseil de Paix et de Justice , assistant la SADC pour facliter et accélérer la mise en place de la feuille de route intégrale et la mise en place de la transition consensuelle ,incluse….avec libération des prisonniers politiques , réouverture des antennes radio-tv fermées manu militari , retour du Président de la République RAVALOMANANA MARC au Pays
    Une fois achevée cette mise en place de la nouvelle transition ,la Communauté internation s’est engagée
    –à la reconnaissance internationale de l’état malgache pour son retour dans la légalité et la constitutionnalté..
    –à débloquer les aides financières et techniques pour le déloppement du Pays et pour l’amélioration urgente des conditions de la vie quotidienne des Malgaches,
    –à arrêter les 109 sanctions toujours en vigueur actuellement..!
    La Communauté internationale ne reconnaît que la médiation qu’elle a confiée à la SADC pour résoudre la sortie de crise à Madagascar..
    Nous devons nous méfier des peronnaltés politiques ,qui s’écoutent parler et qui fustigent le rôle des étrangers qui s’occupent des problèmes malgaches..
    Pendant ces quatre ans de lutte des Malgaches où était ratsiraka et qu’avait-il fait ?
    Il est contre la SADC et les Nations Unies qui agissent pour sortir Madagascar de la crise..
    ratsiraka a-t-il oublié qu’il a été et est toujours cul et chemise avec la gent coloniale et colonialiste animée par la france à fric?Fait-il semblant de ne pas se souvenir de ses mésalliances avec les Pays de l’Est : Russie ,Roumanie ,Plogne , Corée du Nord , Vietnam et kadhafi ?
    Ces alliances contre les intérêts des Malgaches ont appauvri l’économie du Pays par ce que avec les Russes parexemple ,ratsiraka a troqué notre chromite , nos produits agricoles-café-sucre-poivre etc..etc et nos pierres précieuses ,notre mercure , notre or et argent contre des tas de ferraille-des tanks , des mig 17 obsolètes , des cmions , des voitures légères..dont la consommation en carburant est élevée..
    Oui cela a appauvri le Pays , car ce sont les Russes qui ont vendu pour leur profit nos produits miniers et agricoles sur le marché international avec le cours en vigueur..:les devises sont pour les Russes ,qui n’ont pas payé un kopeck pour ces produits !
    Certes en ayant participé activement et financièrement au coup d’état de 2009 ,ratsiraka n’ a pu qu’attendre la fin du coup d’état..
    Cette fin dépend de la mise en oeuvre de la feuille de route intégrale que rajoelina ,président de la transition , a contrarié le déroulement de la mise en oeuvre de la feuille de route et n a’ validé que les articles de cette feuille de route qui arrangent rajoelina et son association de malfaiteurs qui occupent le Pays ..!
    Nous en sommes là actuellement malgré les intrigues de ratsiraka qui veut instrumentaliser le FFKM ,comme il a manipulé le directoire après la démission du Général RAMANTSOA GABRIEL et l’assassinat de tsimandrava..!
    A qui a profité le crime..et lls milliards de devises épargnées par le Gouvernement Militairens ?
    Méfions-nous des beaux parleurs ,de ceux qu croient tout savoir mais qui font semblant d’oublier leurs mauvaises actions cotre le Pays durant près de 20 ans et qui après tous ces gestions destructrices du Pays , font toujours de ne rien comprendre ni le désaveu chronique des électeurs malgaches ni le rejet des bailleurs de fonds ..!
    Ne changeons pas nos fusils d’épaule et gardons notre confiance
    au Président de la République RAVALOMANANA MARC et de notre candidate Madame RAVALOMANANA RAKOTONIRAINY LALAO ,épouse et alter ego du Président RAVALOMANANA MARC
    Ils ont confiance à la SADC..Et dites -nous bien que si la SADC n’avait pas pris en charge la médiation de la Communauté internationale , madagascar aurait été livrée à une anarchie contrôlée par des aventuriers cyniques et avides d’argent
    P.S.: L’union Européenne (rfi) vient d’éxiger le maintien de la date du 24 juillet 2013 pour les élections présidentielles…(déclaration de l’Ambassadeur de l’UE à Madagascar)…
    QUE DIEU NOUS PROTEGE ET NOUS GUIDE !

  4. Tsy maintsy atao daholo ny fitsidihana ireny fiangonana rehetra ireny.

    Fa mahatsapa kosa aho fa lasa maivana ihany raha tsy ampiana ny tena fanganana ny birao sy komitim’ny fanohanana anao ry NENY.

    Mila fanomanana sy fikarakarana ary fanofanana goavana be anie io fifidianana io izany

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *