LALAO RAVALOMANANA : Vonona hampandroso ny firenena

05

17Tontosa ny Sabotsy 18 May 2013 teo teny amin’ny Espace Gaiete Talatamaty ny hetsika nokarakarain’ny antoko Zanak’i dada eny amin’iny faritra Ambohidratrimo iny izay notarihin’ny Ct Naly. Tona nanatrika izany teny an-toerana Ramatoa Lalao Ravalomanana, Ny filoha lefitry ny Cst Me Hanitra Razafimanantsoa, ny Chieff of Staff Henri Roger Ranaivoson, Guy Rivo Andrianarisoa, ireo cst sy ct vitsivitsy. Tsy omby tratra ny hafaliako hoy Ramatoa Lalao Ravalomanana, miaiky aho fa samy ho tahian’Andriamanitra isika ka tafahoana soamantsara indray. Tonga eto ny tenako androany  hoy izy hankasitraka manokana anareo  amin’ny anaranay mivady. Vavahadin’i Madagasikara ity distrika ity ka  fantatro ny fiomananareo teto tamin’ny fikasanay hody teto an-tanindrazana ireny. Herim-po sy finiavana ary fitokisana hoy Ramatoa Lalao Ravalomanana ,no nasehonareo, latsaka am-pon’i dada izany , latsaka am-pon’I Neny. Mandalo ny sendra sy ny sakana, mety hadiso fanantenana,mandalo ny fanenjehana, aiza anefa isika izay kivy eo hoy izy, vao maika aza isika mifampatoky, vao maika mitombo ny finoana hananatsika tsirairay avy. Rakitra soa anay, am-pontsika any hoy izy ny zavamisy niarahantsika niaritra na ho anay voatery nandao ny tanindrazana, na ianareo niaritra ny mafy teto an-toerana. Isika kosa tsy maha-jery ny fahavoazan’ny firenena. Nizotra hatrany isika,hoy Ramatoa Lalao Ravalomanana, nandroso hatrany ianareo, na niaritra ny mafy na niatrehana ny sarotra aza,notahian’Andriamanitra hatrany isika, ka indreto isika mbola eto ihany. Anio hoy izy dia manontany am-pitiavana I Neny, hoe : vonona ve Ambohindratrimo? Vonona I Neny hiaraka hiasa isika hanarina ny firenena, mba hitondra ny firenentsika amin’ny toerana tsaratsara kokoa. Mandalo kihon-dàlana vaovao ny firenena amin’izao fotoana izao , nanasa ahy ianareo dia tonga aho hoy I Neny fa izao indray no manasa anareo. Fantatro mantsy ny iandrasanareo amiko. Fantatrareo fa izay  tsy mahay sobika hono mahay fatam-bary, koa manasa anareo aho ho tonga miaraka isika, fa ny tonga miaraka hono dia fanomboahana ihany. Ny fiainan’ny madinika hoy Ramatoa Lalao Ravalomanana  no harenina, ireo zazakely no  tsinjovina ,ady mafy noho izany ireny. I Neny hoy izy efa natolotra ary efa nanakim-po tamin’ilay avo. Noho izany  samy vonona hiandahy miambavy isika mianakavy. Feno fanatenanana isika miara mizotra amin’ny finoana sy fifampitokisana.

3 pensées sur “LALAO RAVALOMANANA : Vonona hampandroso ny firenena”

  1. Aoka izay ny fisraham-bazana amintsika samy malagasy. I Andry Rajoelina dia Frantsay. Rha misy fahavoazan’ity firenena misy antsika ity dia lasa mitsoka mankany amin’ny misy azy any andafy any iny. Isika ho aiza. Manana passeport misy visa chengen daholo ve isika ka afaka hitsoaka eto amin’ity nosy ity raha sanatrian’izany mirehitra tanteraka izy. Tsia. Aveleo Andry sy ny tariny hiaramipetsapetsa amin’ny maha foza azy any. Andao taomina ireo izay diso hevitra hoe hampandroso tanindrazana i Andry. Andao hiara-mientana hfampitantana hanavotra ity firenena ity fa mbola tsy tara loatra. Mbola misy fanantenana.
    Masina i Madgasikara satria tanin’Andrimanitra io. Izay mangalatra an’io mandroba an’io dia mandroba an’Andriamanitra. Izay miasa sy mitandrina ny saha kosa dia hambinina. Izay no antony nahazoan’i Lalao sy ny vadiny Marc nambinina satria nanao izay mety tamin’ity tany ity. Raha miaraka manao izany amin’ireo isika dia avo 100 heny ny harena mety ho azon’ny tsirairay araky ny asa ataony.
    Mitohy ny tolona!

  2. RETRAIT DES TROIS CANDIDATURES AU PROFIT DE QUI ?

    Décidémént ,le pouvoir inconditionnel mis en place par les auteurs du coup d’état du 17 mars 2009 veut prolonger par des moyens artificiels , encore plus inconsitutionnels leur agonie..
    Parlons de façon précise et claire pourquoi ce pouvoir inciste sur le retrait destrois candidatutres ,dont les enregistrement ont été jugées recevables par la CES,supposée libre et indépendante lors de son jugement..
    Si des futes ,sans préciser que ce des irrégularités , ont été constatées par le groupe international de médiation de la Troika ,personne, aucun organisme international aucun pays ou groupe de Pays ne peut casser le verdict de la CES..
    Et la décision de retirer les candidatures  » non conformes « ne revient aucunement aux
    candidats incriminés..
    –D’abord , excepté la candidature de rajoelina ,Madame LALAO RAVALOMANANA et Monsieur RATSIRAKA n’ont aucune irrégularité lors de l’enregistrement et si faute est constatée fortiori une semaine après la publication du verdict de lz CES ,ces deux candidats nen sont pas les responsables.., donc ils ne être obligés de réparer la faute constatée
    –Ensuite ,nous sommes en face d’un problème judiciaire ,qui doit être traitée par un tribunal compétent..MAIS JAMAIS AU GRAND JAMAIS les forces armées et les forces de police ne disposent de compétence dans la ésolution de ce problème..pour les raisons suivantes :
    a.- la séparation du pouvoir que le pouvoir inconditionnel n’ a jamais resecté ,interdit le mélange des genre : une décision de justice ne concerne les forces armées et la police.
    b.-toutes les instances de commandement des forces armées et de la polce ont pour certains ont participé au coup d’état et pour d’autres , ils on tété nommés par ce pouvoir inconstitutionnel ,qui dans ce cas précis du verdict de la CES ( qui a été mise en place par ce pouvoir de facto) effectue un dysfonctionnement irresponsable et non crédible en confiant le traitement de ce problème posé par le verdict d’un jugement de justice..
    c.- ces forces armées pur la nième fois déclaré qu’ls rfusent de se mêer de politique et de servir un pour un camp pour desservir l’autre.
    Nous sommes en plein dans cette lutte politque qui cherche à tout prixd’ d’ éliminer la Mouvance RAVALOMANANA MARC du scrutin présdentiel..!
    Ces forces armées n’ont ni de leçon à donnr aux Malgaches eni à menacer la Communauté internationale à intervenirdans cette dernière maoeuvre de rajoelina et de ses commanditaires : organiser une élection unilatérale ,que la SADC refusera , quelle que soit l’opposition de ces militaires encore une fois à avaler leurs chapeaux..et croient pouvoir faire avaler des couleuvres aux Malgaches , qui font confiance à la Communauté internationale , représentée par la SADC ,qui a été trahie par chissano avec son communiqué bourré de médiamensonges et de désinformattion ,communiqué qui a demandé le retrait des trois candidatures ..!
    L’application rigoureuse des Accords de COTONOU approuvés par l’UNION AFRICAINE peut éliminer illico presto tous les candidats ayant participé de près ou de lonn au coup d’état du 17 mars 2009..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *