Tohodranon’i Dabara – Menabe : nijery ifotony ny olana i Neny

Lalao Ravalomanana à Morondava le 26 juin 2013 (1)

Lalao Ravalomanana à Morondava le 26 juin 2013 (1) Tonga nijery ifotony ny olana misy eo amin’ny  tohodranon’i Dabara i Neny Lalao Ravalomanana niaraka tamin’ny CST Naika Eliane amin’izao diany aty amin’ny faritry Menabe izao. Iankinan’ny fihariana goavana aty amin’ity faritra ity ny tohodranon’i Dabara. Velaran-tany 11.000 ha no miankina tanteraka amin’io tohodrano io, ankehitriny, nefa tsy ampy ny rano, tsy araka ny tokony ho izy ny fandehany.
Hatramin’ny nanamboaran’ny fitondrana Ravalomanana azy ity dia tsy ampy ny fikarakarana. Tsy misy fanamboarana ny tohodranon’i Dabara any Menabe, eo koa ny tsy fahampian’ny rano noho ny fivadihan’ny toetr’andro. Tsy ao anatin’ny fandaharam-potoan’ny fanjakana hatramin’izao ny fanajariana io tohodrano io. Ankoatra izany, lasa fitaovana politika  izy io, samy manao ny ataony ireo tompon’andraikitra ambony maro ao amin’ny Faritra, izay vao mainka manasaro-javatra. Sarotra ny fitantanana ny fanapariahana ny rano miampy ny fanodinana rano halatra ataon’ny hafa. Tsy mora ny fanaraha-maso ny fivoahan’ny rano avy amin’io tohodrano io, mbola miampy ny krizy politika eto an-toerana, tsy mamparisika ireo mpamatsy vola hamitana ny asa fanajariana  azy.Manoloana ireo olana rehetra ireo, tsy ampy rano  ireo seha-pambolena isan-karazany.

Isany hataon-dRamatoa Lalao Ravalomanana ho laharam-pahamehana araka izany ny famahana izany olana rehetra izany rehefa lany ho filoham-pirenena ny tenany.

 

 

11 pensées sur “Tohodranon’i Dabara – Menabe : nijery ifotony ny olana i Neny”

  1. Miarahaba ny Malagasy Rehetra ny tenako amin’izao fitsingenan’ilay fahaleovan-tena nomena tamin’ny 26 juin 1960 na tsy tomombana aza..
    IO fahaleovantena kitanintanina io dia novidiantsika lafo noho ireo vola nalaina tamintsika ( ny harem-pirenena norobaia) sy ny fotoana very ary ny fahatarana eo amin’ny lafin’ny fiainana rehetra ( ny ho avin’ny ankizy sy ny ta,ora indrindra ) Manginy fotsiny ireo taona maro nampahantra sy napijaly Antsika (asa very , vola tsy misy , fahasalamana tsy zarizary , ny sakafo tsy misy ho hanina..)
    Ity soratra atolotro Anareo eto ambany dia nataoko ho vatofantsika miaraka amin’ireo napetrakareo..mba ho fahatsiarovan fitaratra ho jerena indray indray mba hahalalana ny lasa hanazavana ny ankehitriny hahazona mitsinjo ny ho avy..
    Amin’ny teny frantsay ity fa maro ireo nosoratako tamin’ny tenintsika..
    Mahazotoa mamaky ary ny tsara sy izay ilaina ihany tazonina !
    Miala tsiny amin’ireo tsipelina diso Misaotra Anareo Rehetra !

    Ho an’ny Malagasy havana manontolo,

     »

    Je Vous adresse ce mémorandum que je pense çetre mon humble contribution à la Rénovation du Pays et à l’édification des Malgaches aux fins de faire faire connaître et de maîtriser par mes concitoyennes et concityens notre histoire récente afinqu’ils puissent savoir que le passé éclaire et fait fait bien comprendre le présent qui prépare l’avenir..

    26 JUIN 1960 : L ESCROQUERIE in integro)!

    Durant ces cinquante trois ans ,deux périodes d’apais

    Dment ont permis de constater que la fameuse indépendance n’ a été que factice et fausse Deux grands mouvements de la Population ont fait craqué la structure néocoloniale mise en place par de daulle en septembre (référendum )

    -la manifestation générale des Malgaches du 13 mai 1972

    -le 16 décembre 2001 ,les Malgachesa voté le Président RAVALOMANANA MARC comme Président de la République ,le premier qui n’ a pas eu l’aval des français..!

    Ce plan programme néocolonial français , après ces deux réactions des Malgaches a été poursuivi envers et contre la volonté des Malgaches

    En 1975 ,après la démission forcée du Général RAMANANTSOA Gabriel , la france a confié la poursuite du plan à Ratsiraka (les parenthèses Zafy ont été une imbécilité des irréfléchis ou trop calculateurs) ,qui a géré le Pays pendant plus de seize ans avec les désastres socio-économiques et la paupérisation des classes moyennes ce qui a provoqué la grande colère tranquille des Malgaches qui ont évincé Ratsiraka par la voix des urnes

    Ratsiraka a voulu contester les résultats du premier tour des élections suffisants pour l’électionins pour rester au pouvoir et pour cela il faut invalider l’élection du Président RAVALOMANANA MARC avec l’aide d la françafrique (dakar I et II et l’arbitrage de l’OUA avec le début de la partition du Pays en faisant le siège de l’Imerina ,cela a été une tentative de guerre guerre ethnique , mais les Malgaches n’ont suivi cette faute anti-nationale de Ratsiraka , qque les Malgaches ne sont prêts d’oublier.l

    Pour décrire les changements après deux à trois ans du ne PRESIDENT RAVALOMANANA MARC ,je vous sers les réfléxions d’un jésuite français avec le pseudo de Ravolamaitso, dans la revue études de la compagnie de Jésus (2006) Extrait :

    « Pour le voyageur qui revient au Pays,les changements sont spectaculaires depuis deux ou trois ans :villes qui se renovent ,avenues qui se créent dans Tananarive,routes nationales refaites….. ».Madagascar c’est l’Afrique,certes , mais pour nous ,maintenant,c’est le dessus du panier. »Les rares industriels qui se sont maintenus vaille que vaille sous la République Ratsiraka le disent : »Nous n’avons plus aucun problème de dessous de table ou de pourcentage dans les ministères ,les choses nettes . »

    La suite , nous la connaissons..

    Constatant que le Pouvoir du Président RAVALOMANANA MARC est bien installé et le que crédit du Président s’agrandit auprès des Malgaches et au sein du concert des Nations et l’importance de l’appui des églises avec des personnaltés fortes et crédibles comme le Cardinal RAZAFINDRATANDRA GAETAN ,de souche protestante et en tenant compte de la grande confiance des Malgaches censés et préoccupés par les efforts de développement du Pays ,

    Plus le crédit du Président croit ,plus la haine et les meetings de destabilisationanti RAVALOMANANA MARC menés par l’arema de Ratsiraka ,rejoint par Zafy ,le président bani augmente et s’active.!.

    Et c’est ainsi ,à postériori ,que l’analyse démontre que l’instigation , la conconctation , la préparation et l ‘organisatiàn ont été insptrées et animées par Ratsiraka et toute l’opposition au Président de la République RAVALOMANANA MARC oui de Ratsiraka qui a pris l’attitude distante celui qui a eu l’air de n ‘avoir pas eu l’air de s’en préoccuper..

    Et en 2009 ,année ,au début d, ae laquelle la croissance socio-économique a atteint le taux de 7.9% ,année qui doit être la consécration des activités diplomatiques malgaches , de la reconnaissance de l’Union Africaine en choisissant ANTANANARIVO pour la tenue du Sommet de l’UA ,après la visite effectuée par le Secrétaire Général des Nations Unis à la République de Madagascar oui c’est cette année de réussite des sept années d’efforts de développement et d’amélioration du niveau de vie de la population des Malgaches avec

    le Président de la République RAVALOMANANA MARC , oui c’est cette de réussite et d’espoir pour l’avenir de Madagascar du Pouvoir que les que les putschistes commandés par leurs commanditaires (franàais ,malgaches et karana ) ont choisi de prendre anticonstitutionnellement le Pouvoir., pour ponctuer leur coup d’d’état du 17 mars 2009.

    En clair les putschistes et leurs commanditaires ont ignoré le choix des Malgaches ,mais la reprise du plan-programme néocolonial est en marche.

    Cinquante trois ans après , cette date du retour de l’indépendance pour l’Etat malgache nous souffrons dans nos chairs ,dans notre nos esprits le prix à payer pour cette fausse marchandise ,que de gaulle nous a vendue pour le prix d’une authentique mise à notre disposition « notre souveraineté « Oui nous avons acheté cette indépendance factice..

    Car la France ,en nous octroyant ostensiblement , cette indépendance qui a été habillée de tous ses atours de « république « : hymne national , drapeau(blanc,rouge , vert) armée dirigée par un colonel français, ministres dont de nombreux français :le ministre des finances ,le ministre des travaux publics , le ministre des affaires étrangères , un institut d’émission au lieu d’une banque centrale.

    Ce maquillage de la direction d’un pays ancien pays sous administratoin coloniale française et futur pays soit-disant indépendant  » mais dont tout dépend de l’administration française par l’intermédiaire des accords de coopération franco-malgaches signés le 27 juin 1960 :la France a tout pris en charge sur le plan comptable mais en rélité elle se fait rembourser par de nombreuses astuces sous couvert du ministère des finances avec la complicité de tous les ministères ,dont les principales préoccupations sont représentées par la recherche des bénéfices de l’administration française aux dépends du budget de fonctionnement de ce Madagascar ,sans autres ressources que les revenus des impôts et des taxes divers…

    Ces pays faussement indépendants , tenus en liberté surveillée au sein de la fameuse Communauté française pour ceux qui ont répondu oui au chantage de de gaulle..(voir ce qui est arrivé à la Guinée de Sekou Touré qui a osé dire non )..ont été  » sous tutelle de la françafrique mise en place officieusement par de gaulle et et dont la direction a été confiée à jacques Foccard..

    La France n’ a pas voulu « lâcher ses colonies  » et sous la pression internation ,des Nations Unis ,qui ne supportent plus 26 JUIN 1960 : L ESCROQUERIE !

    Durant ces cinquante trois ans ,deux périodes d’apais

    Dment ont permis de constater que la fameuse indépendance n’ a été que factice et fausse Deux grands mouvements de la Population ont fait craqué la structure néocoloniale mise en place par de daulle en septembre (référendum )

    -la manifestation générale du 13 mai 1972

    -le 16 décembre 2001 ,les Malgachesa voté le Président RAVALOMANANA MARC comme Président de la République ,le premier qui n’ a pas eu l’aval des français..!

    Ce plan programme néocolonial français , après ces deux réactions des Malgaches a été poursuivi envers et contre la volonté des Malgaches

    En 1975 ,après la démission forcée du Général RAMANANTSOA Gabriel , la france a confié la poursuite du lan à Ratsiraka ,qui a géré le Pays pendant plus de seize ans avec les désastres socio-économiques et la paupérisation des classes moyennes ce qui a provoqué la grande colère tranquille des Malgaches qui ont évincé Ratsiraka par la voix des urnes

    Ratsiraka a voulu insister pour sortir -DEJA A CETTE EOPO0UE-le Président RAVALOMANANA MARC du pouvoir par tous les moyens:aide la françafrique (dakarI et II ,arbitrage de l’OUA , ,tentative de partition du Pays en faisant le siège de l’Imerina)

    .Finalement il a fui à Parisl

    Pour décrire les changements après deux à trois ans du ne PRESIDENT RAVALOMANANA MARC ,je vous sers les réfléxions d’un jésuite français avec le pseudo de Ravolamaitso, dans la revue études de la compagnie de Jésus (2006) Extrait :

    « Pour le voyageur qui revient au Pays,les changements sont spectaculaires depuis deux ou trois ans :villes qui se renovent ,avenues qui se créent dans Tananarive,routes nationales refaites….. ».Madagascar c’est l’Afrique,certes , mais pour nous ,maintenant,c’est le dessus du panier. »Les rares industriels qui se sont maintenus vaille que vaille sous la République Ratsiraka le disent : »Nous n’avons plus aucun problème de dessous de table ou de pourcentage dans les ministères ,les choses nettes . »

    La suite , nous la connaissons..

    Constatant que le Pouvoir du Président RAVALOMANANA MARC est bien installé et le crédit du Président s’agrandit auprès des Malgaches et au sein du concert des Nations

    Il y a l’appui des églises avec des personnaltés fortes et crédibles comme le Cardinal RAZAFINDRATANDRA GAETAN ,de souche protestante.

    La majorité des Malgaches ont confiance à leur Président..

    Plus le crédit du Président croit ,plus la haine et les meetings anti RAVALOMANANA MARC menés par l’arema de Ratsiraka ,rejoint par Zafy ,le président bani augmente et s’active..

    Et c’est ainsi ,à postériori ,l’analyse de l’instigation ,de la conconctation ,de la préparation et de ‘organisatin ont été animées par Ratsiraka qui a pris l’attitude de celui qui a eu l’air de nepas eu avoir l’air de s’en préoccuper..!Et en 2009 ,année qui doit être la consécration des activités diplomatiques malgaches , de la reconnaissance de l’Union Africaine en choisissant ANTANANARIVO pour la tenue du Sommet de l’UA ,après la visite effectuée par le Secrétaire Général des Natoions Unis à la République de Madagascar oui c’est cette année que les putschistes ont choisi de prendre anticonstitutionnellement le Pouvoir..

    En clair les putschistes et leurs commanditaires ont ignoré le choix des Malgaches ,mais la reprise du plan-programme néocolonial est en marche.

    Cinquante trois ans après , cette date du retour de l’indépendance pour l’Etat malgache nous souffrons dans nos chairs ,dans notre nos esprits le prix à payer pour cette fausse marchandise ,que de gaulle nous a vendue pour le prix d’une authentique mise à notre disposition « notre souveraineté « Oui nous avons acheté cette indépendance factice..

    Car la France ,en nous octroyant ostensiblement , cette indépendance qui a été habillée de tous ses atours de « république « : hymne national , drapeau(blanc,rouge , vert) armée dirigée par un colonel français, ministres dont de nombreux français :le ministre des finances ,le ministre des travaux publics , le ministre des affaires étrangères , un institut d’émission au lieu d’une banque centrale.

    Ce maquillage de la direction d’un pays ancien pays sous administratoin coloniale française et futur pays soit-disant indépendant  » mais dont tout dépend de l’administration française par l’intermédiaire des accords de coopération franco-malgaches signés le 27 juin 1960 :la France a tout pris en charge sur le plan comptable mais en rélité elle se fait rembourser par de nombreuses astuces sous couvert du ministère des finances avec la complicité de tous les ministères ,dont les principales préoccupations sont représentées par la recherche des bénéfices de l’administration française aux dépends du budget de fonctionnement de ce Madagascar ,sans autres ressources que les revenus des impôts et des taxes divers…

    Cces pays faussement indépendants , tenus en liberté surveillée au sein de la fameuse Communauté française pour ceux qui ont répondu oui au chantage de de gaulle..(voir ce qui est arrivé à la Guinée de Sekou Touré qui a osé dire non )..ont été  » sous tutelle de la françafrique mise en place officieusement par de gaulle et et dont la direction a été confiée à jacques Foccard..

    La France n’ a pas voulu « lâcher ses colonies  » et sous la pression internation ,des Nations Unis ,qui ne supportent par la survivance de cette forme de relation dedépendance entre certains paysencre sous régime colonial et une métropole qui accapare tout ert qui gère tout !

    Madagascar et les autres pays de l’empire rose (ces pays sont peints en rose sur la carte de Lablache) , bien maquillés avec des acteurs bien briffés ( les chefs d’état ben oui oui ,qui ne jurent que par de gaulle ont été des bons figurants dans le concert des Natons..

    L’édifice ,bati avec du fotaka a craqué après le décès de de gaullet et la maladie du père Tsiranana.. et de nombreux évènements ont marqué ce pays ,qui est confronté à « la dure réalité des difficultés d’un pay qui va assumer sa vraie indéprendance , si DIEU LE VEUT !..

    Après le 13 mai 1972 ,e Président Tsiranana a cédé les pleins pouvoirs

    au Général RAMANANTSOA GABRIEL le 15 mai 1972 !

    Le Général , avant d’engager ses responsabilités , a demandé aux Malgaches leur avis sur cette forme de gouvernement et leur a promis de rendre le pouvoir aux civils après cinq ans..

    Le Général et son gouvernement ont fait fort :

    -en revisant les accords de coopération franco-malgaches avec départ des assistants techniques servant dans tousles services de l’Etat

    -en sortant de la zone franc

    -en nationalisant des sociétés françaises !

    La politique générale du Général RAMANANTSSOA GABRIEL contrarie le plan-programme mis en place en juin 1960 avec le maquillage de la fausse indépendance.

    De même la politique de développement et de l’édification dl’Homme détaillés dans le MAP a menacé la reprise du plan programme de re-coloniser Madagascaris fin au plan programme néoclonial..Alors , à tous prix il a fallu briser cette action de « lèse-makesté « …,d’empçecher les français néo-colononiser en rond !

    Ce 26 JUIN 2013 , la conférence d’ADDIS ABEBA sonnerat-elle le glas main mise sur le Pays et main basse sur nos richesses..

    La colonisation sous couvert des accords de coopération cessera-t-elle ce jour et que

    MADAGASCAR RECOUVRERA DEFINITIVEMENT SA SOUVERAINETE ?.

    la survivance de cette forme de relations entre certains pays et une métropole..

    Madagascar et les autres pays de l’empire rose (ces pays sont peints en rose sur la carte de Lablache) , bien maquillés avec des acteurs bien briffés ( les chefs d’état ben oui oui ,qui ne jurent que par de gaulle présentent ben dans le concert des Natons..

    L’édifice ,bati avec du fotaka a craqué après le décès de de gaullet et la maladie du père Tsiranana.. et de nombreux évènements ont marqué ce pays ,qui est confronté à « la dure réalité des difficultés d’un pats vraiment indéprendant..

    Après le 13 mai 1972 ,e Président Tsiranana a cédé les pleins pouvoirs au Général RAMANANTSOA GABRIEL le 15 mai 1972 !

    Le Général , avant d’engager ses responsabilités , a demandé aux Malgaches leur avis sur cette forme de gouvernement et leur a promis de rendre le pouvoir aux civils après cinq ans..

    Le Général et son gouvernement ont fait fort :

    -en revisant les accords de coo^pération franco-malgaches avec départ des assistants techniques servant dans tousles services de l’Etat

    -en sortant de la zone franc

    -en nationalisant des sociétés françaises !

    La politique générale du Général RAMANANTSSOA GABRIEL contrarie le plan-programme mis en place en juin 1960 avec le maquillage de la fausse indépendance.

    De même la politique de développement et de l’édification dl’Homme détaillés dans le MAP a mis fin au plan programme néoclonial..Alors , à tous prix il a fallu briser cette action de « lèse-majesté « …

    Ce 26 JUIN 2013 , la conférence d’ADDIS ABEBA sonnerat-elle le glas main mise surl le Pays et main basse sur nos richesses..

    La colonisation sous couvert d quelconqueslconques accords de coopération et de déveloopement cessera-t-elle ce jour et que

    MADAGASCAR RECOUVRERA DEFINITIVEMENT SA SOUVERAINETE PLEINE ET ENTIERE ?

    A bien noter ,les évènements de février 1975 (démiision forcée

    du GENERAL RAMANANTSOA GABRIEL .) et le coup d’état du 17 mars 2009)provoquant la prise illégale du pouvoir et ayant forcé le PRESIDENT DE LA REUBLIQUE RAVALOMANANA MARC à quitter le Pouvoir ?

    ont procédé selon un même plan conconcté par un seul homme haineux et avide du pouvoir

    Qui a instrumentalise tsimandrava à « faire un coup d’état « ,pour démissionner le Général  » et qui a profité de la mort de Tsimandrava et a pris le pouvoir?

    Qui a briffé rajoelina le 31 décembre 2008 à Paris en flattant son égo pour réaliser les travaux de sape du 29 janvier 2009 et pour organiser , pour monter cette tuerie du 07 février 2009 comme a été montée la « fausse rébelion deu 29 mars 1947 aux dépends de Malgaches innocents soudyés et drogués..! »

    Docteur CELESTIN Robin
    Paris

    informations légales
    publicité
    internet +
    signaler un contenu illicite
    données personnelles
    les cookies

    Net plus sûr

  2. tafita indray ny hevitry lafrantsa ,miafina ao arinan i Groupe de contact.Les povcons restent des povcons.

    .Madagascar – Article publié le : mercredi 26 juin 2013 à 22:51 – Dernière modification le : mercredi 26 juin 2013 à 22:52

    Madagascar : menace de sanctions contre les trois candidats contestés à la présidentielle

    Dans un bureau de vote en 2006 lors de l’élection présidentielle à Madagascar.
    Bloomberg via Getty ImagesPar RFI
    Le Groupe international de contact pour Madagascar (GIC-M) a prôné, ce mercredi 26 juin, à Addis-Abeba, des sanctions ciblées contre les trois candidats contestés à l’élection présidentielle et leurs proches. La Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), l’Union africaine (UA) mais aussi d’autres institutions et pays concernés par la crise ont confirmé une position connue : les trois candidatures contestées d’Andry Rajoelina, Lalao Ravalomanana et Didier Ratsiraka doivent être retirées pour que la future élection présidentielle soit reconnue.
    Pendant que les Malgaches célébraient leur fête nationale à Antananarivo, le Groupe international de contact pour Madagascar se réunissait à Addis-Abeba, en Ethiopie. Il n’y avait pas eu de réunion du GIC depuis décembre 2011. Il avait alors validé la feuille de route – signée quelques mois auparavant – et pensait donc la sortie de crise sur les rails.

    Mais aujourd’hui, la situation est dans une impasse, comme l’a affirmé Joaquim Chissano, le médiateur de la SADC, qui présidait la réunion.

    Sans surprise, il y a ainsi eu consensus pour réclamer le retrait des candidatures contestées. Le groupe a également critiqué la décision de la Cour électorale spéciale de valider ces candidatures, réclamant une restructuration et une recomposition de l’institution.

    « La cour reconnaît que c’était des décisions basées sur des considérations politiques. Or, personne ne s’attendait à ce que la cour le fasse. En tout cas, à moi-même ils m’avaient dit qu’ils ne feraient pas de considérations politiques. Hélas, ils l’ont fait. », a déclaré, à RFI, l’ex-président mozambicain Joaquim Chissano.

    Le GIC estime que l’institution a perdu sa crédibilité, et demande donc sa restructuration et sa recomposition.

    Il met aussi la pression sur les candidats contestés – Rajoelina, Ravalomanana et Ratsiraka – qui sont, ainsi que leurs proches, menacés d’interdiction de voyage et de gels de leurs avoirs à l’étranger. Tout est mis en œuvre pour qu’ils renoncent à leur ambition.

    « Au cas où ils ne veulent pas le faire, ils doivent savoir qu’une élection avec leur participation ne sera pas reconnue par l’ensemble de la communauté internationale », a précisé le médiateur de la SADC.

    Aujourd’hui, le GIC veut encore croire que l’élection présidentielle aura lieu en 2013. L’aide financière est gelée mais reprendra dès que les mesures nécessaires auront été prises.

    Joaquim Chissano devrait se rendre à Madagascar à partir du 9 juillet pour tenter de relancer le processus. L’élection présidentielle, prévue le 8 mai, a d’abord été décalée au 24 juillet puis reportée sine die.

  3. Ohatran’ny manaonao foana rizareo vazaha ireo – Aoka ho masimandidy amin’ny taniny ny malagasy fa tsy ireo no hampitahotra lava izao – Rizareo no mila antsika fa isika tsy mila azy – tsara ho fantatry rizareo, indrindra faha la Frantsa fa manana ny tiany ny malagasy – na tsara aminy io na ratsy aminy – Fotoana tompoko izao hananana hazon-damosina.

    Andriamanitra no nanao ny olombelona ary Izy ihany koa no nanome ny tany izay tian’amin’Andriamanitra omena azy.

  4. Izao fotoana statu-quo izao dia amiko hafatra ho antsika Malagasy avy amin’ny firenena mikambana ny hanohizana hatrany ny propagandy ary indrindra ny fitazonana ny fifidianana amin’ny volana jolay.I Béatrice Attalah dia efa nanambara tamin’ny firenena mikambana fa ilaina ny hanatontosana ny fifidianana haigana ary tsy nahitan-baliny tamin’ny firenena mikambana afa-tsy ny hoe haka fepetra entitra izahay ary tsy hanome fanampiana ara-bola hanatontonsana ny fifidianana.
    Efa nisy 17 millions d’euros sy 2.9oo.000 dollars fanampiana azo tamin’ny vondrona erôpeana natokana amin’ny fifidianana.Misy koa ny vola azo amin’ny varotra BDR tokony hahafahana mikarakara izany fifidianana izany satria efa nilatsaka ihany i DJ.
    Tsara ho marihina fa i Japana dia mitsikera kely ihany ny firenena mikambana momba ny fizotran’ny raharaha eto amintsika ka mety azo angatahana fanampiana ihany angamba ry CENIT.
    Torak’izany koa i Sina izay tsy mahita izay antony hanasaziana an’izy telo mianaka ka met mankasitraka ny hisian’ny fifidianana koa izany.
    Vokatr’izany rehetra izany dia amiko tsy isika no varotana saka be loha fa ny akoholahy,azonareo angamba ny tiako ho lazaina.Tadidio fa mila antsika ny firenena mikambana satria afaka mandoa ny trosantsika isika rehefa mitondra ny harena an-kibon’ny tany misy antsika.Mazava be amiko ilay politika.

  5. Misaotra @ fanazavana sy fankaherezana Ry Dà a! za efa saika hiakatra hihii
    Tsy dia tsara loatra ny mihaino izay vao2n’i RFI fa TRANON-DAINGA, raha ny vao2n’i RFI no
    nohenoina dia efa tany AMPONJA i dada fa izay no fanirian-dreo satria manahirana be azy @ FANJANAHANY
    ny tanintsika, koa aoka rė tompoko mba tsy hiaino izay vavan-drenikely any a!!mbola misy firenena MATANJAKA
    maro miaraka amintsika ary manohana an’i Dada.
    Aza hadino koa fa FANDEMENA ny Gasy no betsaka fa toa mitady HIARINA INDRAY ny Gasy izay efa noezahan’
    i MPANJANAKA NITSAKITSAHINA FARAN’IZAY HERINY SY NY HABIBIANY REHETRA,dia io Neny fa manatraka
    antsika TSIKELIKELY dia avy indray ny DEVOLY HANDAMAKA ANTSIKA KOA ANTSIKA NO MISAINA NA HIROSO
    NA HIEMOTRA????

  6. Atramin. Ny Anio dia ny Frantsay miafina ao ambadiky ny communauté internationale no tompon ny laka.

  7. – Efa tsy nipetraka tao AFS i Ravalomanana fa tany Tunis na philippines na any Thaïlande raha ny vozongo no tompon’ny laka.
    – Efa nofoanana ny fifidianana raha ny vozongo no tompon’ny laka.
    – Mbola notazonin’i Total i Bemolanga raha ny vozongo no tompon’ny laka.
    – Efa nihatra ny sazy ohatran’izay raha ny vozongo no tompn’ny laka.
    – Raha manaraka tsara ny vaovao momban’i Eorpa isika dia mahafantatra tsara fa somary mihahenjana ny fifandraisan’ny vozongo sy ny firenena eropeana hafa ka mahatonga an’i Louis Michel na Manuel Baroso manao ireny fanambarana tsy mahafa-po ny vozongo ireny.Ary tsy hoe mody miady fa na ny tsiky iray aza dia tsy hita amin’ny sasany tata ho ato.Ka roso foana ny diantsika.Mihetsika ny CENIT.

  8. Tsy te hahalala antsika ny vozongo? Inona koa izay iraharahana azy any! Hanao gelé ny avoirn’i Ravalomanana hono ry zareo.
    Zany rehefa vendrana fa heverindrizareo aiza ny avoirn’i Ravalomanan ? Ireno nodorany t@ 2009 ireny ny fananan’ny filoha. Hodorany koa ‘zany ny fanjakana malagasy satria tsy maintsy mamerina ireo harena nosimbany ?
    Rehefa adala dia tsy misaina.
    Ny anay dia ny manohana ny n°2 no fantatray hatreto.

    http://www.gttsra.org

  9. « Hinoina « (mino) no tiako lazaina mantsy e!ilay RFI io.

    Marina aloha ny teninao Ratsimilao ,fa inona no tena endrasan’ireo tsy handraisany fepetra henjana e?
    Ireto Gena ireto koa ahoana no tena lohany e???toa havilivilin’i renikely makary sy makaroa dia manao koa???
    Misy tsy mazava mihintsy anie indraindray e!!

  10. Mbola misy llana iray handresena ireo vondrona iraisam-pirenena vandana ireto. Saingy sarotra ilay lalana dia ny fandroasoana @ fifidianana ka madio sy eken’ny rehetra ilay fifidianana. Ary i lalao Ravalomanana no lany @ salan’isa farany izay avo indrindra. Raha izay no mitrange dia hisy, toy ny amerikainina, ny hiova satria tena safidim-bahoaka tokoa. Ary tena faharesena lehibe tokoa hoan’ny frantsay izany.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *