Naika Eliane à l’ONU Genève sur les conflits oubliés

Naika Eliane à l'ONU Genève

Naika Eliane à l'ONU GenèveLe lundi 3 juin, invitée spéciale de la ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté, Naika Eliane est intervenue à l’ONU Genève sur le conflit Malgache et ses conséquences qui sont trop souvent oubliés par la presse internationale.

Elle a mis en exergue les violations des droits de l’homme à Madagascar et notamment dans le sud, les exécutions extrajudiciaires commises par la police politique, les pillages des biens privés et attaques commises par des milices armées, les dizaines de villages brûlés, des milliers de villageois en déplacement forcé vers la forêt et les villes.

Concernant le processus de sortie de crise : Naika Eliane a tenu à expliquer l’illégalité dans laquelle se lancent des pays membres de la communauté internationale en empêchant les seuls candidats officiels de l’opposition et notamment Lalao Ravalomanana.

Elle a dénoncé l’implication de la France dans la crise politique.

Face à la circulation massive d’armes de guerres utilisées contre la population, Naika Eliane a fait appel à l’ONU de faire cesser la vente d’armes vers Madagascar et de mener des enquêtes indépendantes pour déterminer les commanditaires de ces attaques.

Concernant la candidate Lalao Ravalomanana, Naika Eliane interpelle l’ONU sur le respect des droits civiques et politiques de tous les malagasy sans exeption. Elle s’étonne du silence de la Communauté Internationale pour les candidats sanctionnés par l’Union Africaine suite au coup d’Etat de 2009.

Naika Eliane interviendra très probablement encore en plénière sur ce sujet brûlant. Elle a profité de son passage à l’ONU pour donner une conférence de presse à l’endroit des journalistes présents à l’ONU.

GTT International, collectif de la diaspora Malagasy
15 rue des savoises
1205 Genève
collectifgtt @gmail.com

 

Naika-Eliane-ONU-2013-2Naika-Eliane-ONU-2013-1

6 pensées sur “Naika Eliane à l’ONU Genève sur les conflits oubliés”

  1. Misaotra, mankasitraka, ary maromaroa ny toa anao Ramatoa na dia eo aza ny sahy milaza fa tokony andosirana lavitra ny vodi-bokanao !
    Tohizo Ramatoa ny tolona, fa aza mijery an’ireo mody miasa, sy mpanao kobay ankelika ireo !
    Tsy jamba mihintsy ny vahoaka, fa mahita ny hoe iza no tena miasa sy ny manao WC&Café !
    Hita izao fa ianao dia tsy anisan’ireo teny Ivato fa tany Zenevy, ary dia niaro mafy marina ny zoan’ny vahoaka malagasy !!

    Sans rancune r’I Ngama !!

  2. Mankasitraka eram-po sy erantsaina TOMPOKO VAVY HAJAINA fa
    raha « SANATRIA » ka misy ny HISOLO an’i neny dia ianao no TOKONY.
    Arakaraka ny hirosoanao no maha-be ny mpanenjika fa TSY KIVY e!!!lalanan-javatra daholo izany.
    Devol no hiadivana ka tsy dia mankasitraka loatra ny tsara ireny , fa isika miroso eeeeee

  3. Ramatoa Ravalomanana dia olon-tokana, tsy azo soloina ! Ramatoa naika koa tsy hanaiky ny hanolo azy izany ê !
    Na dia izany aza, faly mahita ny fankasitrahanao ny ataony !

  4. Depuis le début de la crise , en 2009 , j’ ai suivi le parcours politique de Naika Eliane ;et ,notamment , ses interventions tant nationales qu’ internationales.

    Malgré les sévices – voire l’ emprisonnement – qu’ elle avait endurés ,Naika Eliane est restée fidèle à ses principes ; pas comme certains membres de la mouvance Ravalomanana qui ont vite fait de tourner casaque moyennant quelques millions d’ ariary ,un ou plusieurs véhicules 4X4 flambants neufs , un titre de CST ou CT ou ministre , une médiatisations assurée pour un oui ou pour un non , parfois au nom d’ un vrai – faux gouvernement de consensus.

    Naika Eliane que je ne connais pas – malheureusement – personnellement mérite d’ être encouragée . Voilà quelqu’ un qui ne se gargarise pas de mots vides de sens ,en clamant ici et là , que le  » vahoaka malagasy dia efa mijaly  » .Si vous regardez bien le train de vie des auteurs de tels discours , il y a vraiment de quoi leur dégueuler sur le visage.

  5. Es ist leichter sich fcber sieenn Akzent auszulassen, als die Fakten oder die Herangehensweise zu diskutieren. Eine lf6bliche Ausnahme bildet dabei die Debatte um Goethes Islambild, in der Sarrazin seine Fehler nachgewiesen werden. Alles andere ist nur Selbstprofilierung.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *