Fihaonan-dRamatoa Lalao Ravalomanana sy ny GIC-M : Samy nitana ny heviny

Lalao et Chissano

Lalao et ChissanoNihaona tamin’ny Ramatoa Lalao Ravalomanana io atoandro io teny amin’ny trano fonenany teny Faravohitra ireo iraky ny mpanelanelana vahiny izay niisa fito ka anisan’izany i Joachim Chissano lehiben’ny mpanelanelana, Simao Leonardo, Ramtane Lamamra, solontenan’ny OIF. Ho an’ny movansy Ravalomanana dia nahitana an’I Mamy Rakotoarivelo, Hanitra Razafimanantsoa, Ravatomanga Roland, Henri Roger Ranaivoson, Jean Pierre Rajaonarivony,  Tojo Ravalomanana.  Naharitra andiny iray sy sasany ny fihaonana teo amin’ny roa tonta. Rehefa nivoaka ny efitrano izy ireo  dia tsy nety niteny ireto mpanelanelana vahiny ireto. Mamy Rakotoarivelo kosa no namaly ny fanontaniana nataon’ny mpanao gazety. Nambarany tamin’izany fa nanamafy ny hevitra efatapaka tany am-boalohany izy ireo ary  tsy hanohana ny dingana amin’ny fanatanterahana ny fifidianana ny fikambanam-be iraisam-pirenena raha  mbola mijanona eo  ireo kandidà telo Ratsiraka, Rajoelina, Lalao Ravalomanana. Izahay hoy Mamy  nametraka mazava tsara hoe araka ny lalàna velona misy eto amin’ny firenena anisan’izany ny tondrozotra  dia ara-dalàna ny maha kandidà an-dRamatoa Lalao Ravalomanana. Rajoelina dia efa niaiky fa taorian’ny fe-potoana no nametrahany ny maha kandidà azy. Misy fifanoherana ny voalazan’ny  mpanelanelana hoy izy, ny Cps nilaza fa  avelao halalaka ny olona amin’ny firotsahany amin’ ny fifidianana, nefa avy eo indray sakanana, ny fivoriana tany Addis Abeba ihany koa dia nilaza fa foano ny fepetra manakana ny firotsahana ho kandidà. Izahay hoy ity olomboantendry ity nilaza fa raha tianareo esorina Rajoelina dia aza atao sorona ny kandidà Ravalomanana Lalao fa ara-dalàna , manaiky izahay fa raha izay no hampitony ny raharaham-pirenenana, avelao Rajoelina hirotsaka dia avelao handeha ny kandidà 41. Anisan’ny nambara tamin’izy ireo ihany koa ny hoe hiray hina ve ny fikambanana iraisam-pirenena raha misy tsy mampihatra  tondrozotra. Tokony hisy sazy ho an’ireo olona izay tsy manaraka izany fa tsy ho an’ny olona ara-dalàna ny maha kandidà azy. Voaresaka ihany koa hoy Mamy  ny sommet  4. Manohana ny FFKM izy ireo ary  kely finoana izy amin’ny Rajoelina sy ny miaramila amin’ny fodian’ny filoha Ravalomanana eto. Ankoatra izay dia noporofoin’ny movansy Ravalomanana fa marary i Bébe Razay fa tsy araka ny resaka mandeha etsy sy eroa fa sinema. Noho izany dia  nitsidika an’i Bebe Razay izay mbola ao anatin’ny tsy fahasalamana mahazo azy  ireto mpanelanelana vahiny ireto. Raha vao nihaona tamin’ny Bébe Razay izy ireo  dia ontsa dia  ontsa ry Chissano ary dia tsy nahita-teny  mihitsy ka hany heriny dia niondrika nitarim-bavaka.

23 pensées sur “Fihaonan-dRamatoa Lalao Ravalomanana sy ny GIC-M : Samy nitana ny heviny”

  1. Satria i Lalao Ravalomanana tsy te-hiteny vozongo dia ataoko amin’ny teny anglisy ny resak’ izy roa tonta:

    Neny: HI! Old man
    Chissano: HI!Lovely lady
    Neny:Once I reach the highest position, you might come back to see us but I remind you the « 5S ».
    Chissano:What’s that?
    Neny: No smoking,no sipping,no staking,no screwing,no swinging.
    Chissano:?!?

  2. Ahoana ity tanan´ity rajakom-bazha ity, atoanao inona i neny ry Chissano a!, f´angah tsy any andamosina no tokony tazomina raha miarahaba e1

  3. Io fa tsy mahajery an’i Neny lė maizina!!manome litika!!
    sa mitady hampandrimpandry maso izato izy??ratsy be elah !!
    aiza izany dadanay ??sady taviny no volony no manana ny mahaizy azy, sady Neninay tsy mila
    Gena Rajakom-bazaha, dia mba mahalala menatra fa lehilahy lehibe tsisy hazon-damosina.
    Enga anie ka tsy hampatory azy io FIJERIn’i Neny MAHITSY SY MARINA IO ka hikiky nenina ilay io.

  4. LA FORCE DE L’ESPRIT..ET DE LA FIDELITE A SES CONVICTIONS SE BASANT SUR LE RESPECT DES LIBERTES ET DE LA JUSTICE SOCIALE..
    La force des Malgaches sur laquell s’ppuie et NENY Notre CANDIDATE ISUUE DE LA MOUVANCE RAVALOMANANA MARC est la résultante de deux constances fondamentales du FIFANKATIAVAN’NY SAMY MALAGASY ,qui sont LA FIDELITE ET LE RESPECT MUTUEL.
    Ce RESPECT MUTUEL Nous oblige à suivre , à toujours défendre et à imposer « NY ARA-DALANA, NY HITSINY ARY NY RARINY « EN TOUTES CIRCONSTANCES DE LA VIE..
    Lors des discussions de la SADC et DU CPS: UA ,les émissaires enoyés à Madagascar ont voulu nous imposé leur interprétation de nos propres lois ( les décisions du CES )..Ils se sont attribhés les prérogatives de juges constitutionnalistes , alors qu’ils n’ont pas été formés pour cela et leur mission à Madagascar n’ a rien à voir avec un quelconque tribunal.
    Leur rôle doit se cantonner dans la surveillance , le contr^le et l’arbitrage de la mise en oeuvre de la feuille de route intégrale pour pouvoir installer la transition consensuelleet inclusive et cette transition nouvelle avec son nouveau président , son nouveau premier ministre et le nuveau guvernement qui organisent , préparent les élections présidentielles ,législatives , communales…
    La Mouvance RAVALOMANANA MARC avant la désignation de NENY comme la seule CANDIDATE de la Mouvance a plusieurs fois réitérésa demande d’arbitrage de cette mise en oeuvre de feuille de route..Ces arbitrages n’ont pas eu lieu..
    Il est surprenant de constater que la désignation de Madame RAVALOMANANA LALO par la Mouvance , après acceptation de l’intéressée , la SADC a trouvé des irrégularités dans la décision du CES ,qui est une juridiction malgache et dont les jugements sont irrévocables !
    La mise en oeuvre de la feulle de route ,bâclée et car non surveillé ,non arbitrée , a été détournée de l’esprit et de la lettre de la feuille de route consensuelle et inclusive..
    A été instaurée par rajoelina et sa bande une feuille de route unilatérale , qui ne convient qu’ à servir les intérêts de rajoelina..et de ses complices..
    Cette feuille de route assymétrique ,unilatéralisée a renforcée
    -les actions insensées d’une justice ne respectant ni la loi organique , ni la loi commune ,ni la loi consitutionnelle : tout a été traité avec la loi de la jungle ,
    – les actions de la police judiciaire qui effectue des interpellations , de porsuites , des enquêtes non justifiées , concernant des Malgaches ne présentant aucun motif qui justifie ces gesticulations de la gendarmerie
    -et ont encouragé les militaires dans la terrorisation , dans la l’insécurité des villes et des campagnes..
    Toutes anomalies , tous ces déréglements , tous ces dyfonctionnements ont provoqué de nombreux dégats dans le tissu socio-économique du Pays ,dont le s conséquences ont été l’appauvrissement , la paupérisation des Malgaches ( qui sont tous devenus des petits vendeurs sur les trottoirs ,espérant pouvoir vendre pour espérer pouvoir manger ..une bouchée !)
    OUI CES 20 MILLIONS DE MALGACHES ONT ETE LES GRANDES VICTIMES DU COUP D’ETAT DU 17 MARS 2009 : ILS ONT ETE PRIVES DES BONS RESULTATS ECONOMIQUES (TAUX DE CROISSANCE EN 2001 INFERIEUR A 0% ET CE TAUX DE CROISSANCE DEBUT 2009 A ETE ESTIME A 7.9%)LES PUTSCHISTES LEUR ONT VOLE LE RESULTAT DU VOTE DEMOCRATIQUE ,LIBRE QUI LEUR A PERMIS DE REELIRE LE PRESIDENT RAVALOMANANA MARC…

    NOUS AVONS EU CONFIANCE A LA SAGACITE ET A L’HONORABILITE ,ET A LA CREDIBILITE DE LA SADC POUR NOUS SORTIR DE CE CAUCHEMAR QUI A DURE PLUS DE QUTRE ANS ET QUI SEMBLE NE PAS TROUVER LE DEBUT DE LA FIN
    SI LA SADC ET L’UA PAR L’INTERMEDIAIRE DU CPS CONTINUAIENT A ETRE RIGIDES DANS LEUR INTERPRETATION DES FAITS ET A OUTREPASSER LEURS PREROGATIVES QUI NE SONT PAS CELLES DES JUGES…,CAR ILS N’EN SONT PAS ET N’ONT AUCUNE MISSION DE JUGES DANS LA RESOLUTION DE CETTE CRISE A MADAGASCAR…, NOUS SERIONS EN DROIT DE NOUS FAIRE JUSTICE EN USANT ET EN APPLIQUANT NOTRE AUTODETERMINATION SOUS COUVERT DES DISPOSITIONS DU DROIT DE L’HOMME !
    IL EXISTE AU SEIN DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE DES PAYS CREDIBLES , SOUCIEUX DE LA LIBERTE DE LA DEMOCRATIE QUI SONT CONTRE LES DECISION IMPRETINENTES ANTIDEMOCRATIQUES ET SUFFISANTES DE LA SADC , DONT LES CONSEQUENCES GRAVES POUR NOUS MALGACHES SONT LES BLOCAGES DE NOTRE DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUES ET LE RETARD DES ELECTIONS ESSENTIELLES POUR LES 20 MILLIONS DE MALGACHES QUI ONT PLUS QUE MARRE DE CET EXCES DE JURIDISME QUI NE MENENT A RIEN JUSQU’A PRESENT !!

  5. K’inona moa no tokony hidiran’iza @’izay aretin’i Bėbė Razay????
    Vao hoe Marary bėbė Razay dia efa haiko fa tsy maintsy hitondra zavatra .
    Tsy ny aretiny no nampaninona fa ny fahavoazana indraindray dia mitondra FAHASOAVANA ihany koa.
    Aza miady vintana @ akoho oah!!izy raha mankeny antsena loloavina,jereo fa I Neny hanantonana any an-dranony.
    Mety ho nandainga tany indray n foza ( efa zatra mpandainga ) hoe:  » tsy maray akory angamba i Bėbė Razay » hitadiavana
    hirika hanosoram-potaka an’i Neny hihihihihi MAHONENA!!!!TENA EFA MIAKAPOKAPOKA ireto foza efa lany henatra.

  6. http://www.midi-madagasikara.mg/

    GIC-M : Le retrait des 3 candidats non négociable
    le ven, 12/07/2013

    Le GIC-M ne veut pas céder. Hier, en rencontrant les différentes entités impliquées dans le processus de sortie de crise, Ramtane Lamamra et Joaquim Chissano ont rejeté toute négociation sur la mise en œuvre de la résolution prise à Addis-Abeba le 26 juin dernier. En fait, c’est à prendre ou à laisser. Grosso modo, la résolution d’Addis-Abeba demande le retrait des candidats « illégaux » dont notamment Andry Rajoelina, Lalao Ravalomanana et Didier Ratsiraka ; et la recomposition ainsi que la restructuration de la Cour Electorale Spéciale. Pour le Groupe International de Contact, les négociations sont terminées. En fait, la délégation du GIC-M n’a voulu entendre hier que oui ou non de la part des parties malgaches. Oui, si elles acceptent de se plier à la résolution d’Addis-Abeba et non si c’est le contraire. Ramtane Lamamra et consorts ont bien dit hier que si la réponse est non, la communauté internationale se retirera du processus de sortie de crise à Madagascar et procédera à l’application des sanctions. Avant de partir dimanche prochain, la délégation du GIC-M annoncera une décision cruciale sur la situation à Madagascar. Hier, elle a reçu successivement les signataires de la feuille de route, le Collectif des candidats, les chefs militaires de la transition, la CENI-T et d’autres entités comme le CSC et le FFM.

    Exclusion. La mouvance Ravalomanana, l’entité politique qui a présenté Lalao Ravalomanana aux futures présidentielles, est la première à avoir réagi officiellement à la délégation du GIC-M à Madagascar. En effet, à travers un communiqué en date de 11 juillet, cette mouvance rappelle le principal objectif de la feuille de route qui est « la mise en place d’un processus de transition neutre, inclusif et consensuel devant aboutir à la tenue d’élections crédibles, libres et transparentes ». La mouvance de l’ancien président prévient par ailleurs qu’ « une élection qui ne verrait pas la participation des principaux protagonistes de la crise remettrait en cause incontestablement la crédibilité et la liberté du processus électoral, et porterait en elle-même les germes d’une nouvelle crise politique dans l’avenir ». La mouvance Ravalomanana rappelle également le communiqué des chefs d’Etat et de Gouvernement de la SADC du 08 décembre 2012 à Dar-Es-Salaam qui stipule dans son point 7.9 : « Le Sommet a exhorté également le Gouvernement de transition d’abroger les lois destinées à faire obstacle à la participation de ses citoyens aux prochaines élections. » Par ailleurs, le communiqué de la mouvance de Marc Ravalomanana évoque les dispositions de la Loi Organique n°2012- 015 relative à l’élection du Premier Président de la Quatrième République qui stipule dans son article 9 que « aucun retrait de candidature n’est admis après la date limite du dépôt des dossiers de candidature ».

  7. Toute cette Mascarade de la Communauté Internationale dans le seul but de Légaliser le Putsch …
    Au moins comme ça …on voit très bien à quoi elle sert la Communauté Internationale …
    Donner une légitimité aux Dictateurs corrompus qui la servent …
    L’ONU …C’est la Nouvelle enveloppe du Colonialisme …

  8.  » la communauté internationale se retirera du processus de sortie de crise à Madagascar et procédera à l’application des sanctions.  »

    Donc La Communauté Internationale Compte se retirer du processus de Sortie de Crise qu’elle continuera quand même de Controler …??
    C’est tout simplement du Chantage … !!
    Si La communauté Internationale veut se retirer du Processus de sortie de Crise
    Alors qu’elle s’en aille pour de Bon …

  9. Je n’apprécie pas beaucoup Tananews …Mais j’ai trouvé ce Commentaire Intéressant …

    http://www.tananews.com/2013/07/gicsadc-assez-de-tergiversations/

    GIC/SADC : assez de tergiversations
    12/07/2013

    Le verdict attendu de pied ferme par les 3 candidats

    « La Communauté internationale arrive au bout de ses limites », affirme Albain Rabemananjara du CDE, « elle finira bien par céder », lance Gilbert Raharizatovo, « la reconnaissance internationale sera toujours acquise », indique Julien Radanoara. Le GIC joue sa dernière carte à Madagascar cette semaine. La Grande-Île et les pays étrangers se trouvent à la croisée des chemins et le dénouement est attendu demain.

    La SADC a assez prouvé son incompétence dans la médiation à Madagascar. Après avoir échafaudé une Feuille de route contradictoire en elle-même juste pour amener les parties prenantes à signer, elle tente d’imposer un pansement à une gangrène qui mine le pays depuis 4 ans.

    La Communauté internationale veut des élections sans les 3 candidats, mais qu’en est-il de la période post-électorale ? Le prochain PRM saura-t-il se maintenir au pouvoir contre les partisans de ces 3 candidats ?
    Madagascar a assez servi de cobaye de la SADC. On a essayé de réunir les politiciens belligérants dans un consensus, on a tenté d’appliquer un accord politique contradictoire et on est sur le point de tester un bulletin unique avec 41 candidats, c’en est assez. Si Joaquim Chissano et consorts veulent ajouter du poids à leurs CV, qu’ils fassent leurs bouts d’essais ailleurs, des pays en crise, il y en a tant en Afrique.

    Cette indignation n’est pas fortuite quand on sait que la SADC dans son incompétence est essentiellement responsable de la situation actuelle. Rappelons que la Feuille de route exige dans son article 20, le retour des exilés politiques au pays.

    L’article 45 du même document pose cependant certaines conditions pour le cas de Marc Ravalomanana (et que pour Marc Ravalomanana). Si l’on tient compte de ce document, Lalao Ravalomanana est arrivée en fin d’Exil le 15 septembre 2011, date de signature de la Feuille de route.

    Aux yeux de la loi, elle était libre de circuler à Madagascar à compter de cette date, puis que les parties malgaches ont signé l’accord, et comme on le dit, un accord signé au niveau national ne peut qu’être approuvé sur le plan international.

    En résumé, depuis le 15 septembre 2011, Lalao Ravalomanana n’est plus une exilée politique, elle est domiciliée à Faravohitra et l’on peut supposer qu’elle est à l’étranger pour des affaires personnelles, politiques ou professionnelles. Tel est le cas de la majorité des 41 candidats qui ont, pendant les 6 mois précédant la date de dépôt des dossiers, se sont déplacé à l’extérieur pour des raisons personnelles, politiques ou professionnelles.

    Ny Rado Rafalimanana, Pierrot Rajaonarivelo, Roland Ratsiraka, Jean Eugène Voninahitsy, Patrick Raharimanana, Saraha Rabeharisoa, Fleury Rakotomalala, Alain Tehindrazanarivelo, Andry Rajoelina, Camille Vital et bien d’autres encore, tous sont concernés par les mêmes critères. Au final, on devrait avoir une demi-dizaine de candidats sur le bulletin unique.

    Les critères de sélection de la Communauté internationale ne tiennent pas la route, comme toujours. Mais comme le dit Gilbert Raharizatovo, les pays étrangers ne pourront jamais se dédire, ni avouer les raisons réelles pour lesquelles ils refusent la participation à la Présidentielle à ces trois candidats.

    Bien que la SADC n’avouera pas son incompétence, que l’OIF et la France n’avoueront pas leur ingérence et que l’Union Européenne, l’Union Africaine et la Commission de l’Océan Indien n’avoueront jamais leur complicité, personne n’est dupe. Nous le répèterons, finissons-en. Que le GIC prononce ses sanctions puisque les premiers concernés sont prêts, et qu’il plie bagage.

    Rendez-vous à nouveau dans quelques mois à la présentation de lettres d’accréditation et le retour de la reconnaissance internationale. Autrement, d’autres pays comme les États-Unis, ou les pays d’Asie n’attendent que l’élection d’un nouveau Président pour ouvrir de nouveaux horizons pour Madagascar.

  10. A propos de la photo, la main droite de l’esclave de la France; Si vous voyez sa grosse patte posée à plat sur sa veste, froissant la chair et l’étoffe. Il a les mains moites; il transpire. Il laissera une marque bleue sur cette veste. Main grasseuse qui pue de la françafrique.

    « Raha vao nihaona tamin’ny Bébe Razay izy ireo dia ontsa dia ontsa ry Chissano ».
    Tsy mino aho na kely akory aza hoe ontsa ny fon’ireto aliaka dia mpiasam-bazaha ireto, fa sinema fotsiny izany hoe: « ary dia tsy nahita-teny mihitsy ka hany heriny dia niondrika nitarim-bavaka ».
    Adalan’izay te hino an’izany. Inona no tsy namiaranyny tondrozotra ? inona no tsy nanamelohan’ny ny fandroahana ankeriny an’i Lalao Ravalomanana teto @ tanindrazany ? Inona no tsy nanasaziana ireo 109 ? Inona ny olan’ny C.I raha ny malagasy te hifidy an’i Ratsiraka ,na i Rajoelina na i LRa8, antsika izany fa tsy an’azy. Ireo C.I ireo anie no tenam hazo tombotsoa voalohany raha vaomiverina eo ny famatsim-bola e, satria azony ahodina sy misy anjarany @ izany. Miampy ny halatra atao eto amintsika. Alaeo isika malagasy ihany no mandrindra ity fifidianan ity. mba ho fifidianana eken’ny rehetra. Izany hoe tsy avela hangala ao i Rajoelina. Ny lalan’ny FFKM irery ihany aloha no lalana makany @ izany @ izao fotoana izao.
    Isika Malagasy koa dia tena mankaleo be fa mijery sy miandry fotsiny. Izao maha eo ny olon’ny GIC-M izao no tokony hidinana an-dalambe mba ahitany hoe tsy eken’ny Malagasy izy ireo. Fa toa miandriy an’iza indray ? Andriamanitra ?

  11. Any @ tanin’ny frantsay na tany mandroso rehetra hafa, ny alika toy ireny, mitomany vao misy mandray,…… RAHA HO RAISINA .

  12. De toute maniere la Communaute Internationale est en flagrant delit, car elle continue à echanger avec le PUTSCHISTE.
    CES CHIENS QUI SONT AU SERVICE DE LA FRANCAFRIQUE OEUVRE pour que la CI continue à appuyer la politique fraçaise AVEC UN sadc QUI Y mene le même combat.
    Ni plus ni moins qu’un SACANDALE a la WATER GATE .

  13.  » d’autres pays comme les États-Unis, ou les pays d’Asie n’attendent que l’élection d’un nouveau Président pour ouvrir de nouveaux horizons pour Madagascar…  »

    Madagascar a été victime du Nouvel ordre Mondial
    Peut etre un espoir avec la Nouvelle Diplomatie Américaine ??
    je pense qu’Obama est différent

  14. http://actu.orange.fr/une/afrique-du-sud-obama-appelle-les-jeunes-a-s-inspirer-de-mandela-afp_2434758.html

    Afrique du Sud: Obama appelle les jeunes à s’inspirer de Mandela

    Barack Obama avait 15 ans quand les émeutes de Soweto ont révélé au monde la cruauté du régime d’apartheid en Afrique du Sud. Des années plus tard, c’est du célèbre township qu’il a appelé la jeunesse africaine à s’inspirer de Nelson Mandela.

    « Pensez à vingt-sept ans de prison. Penser aux souffrances, aux conflits et à l’éloignement de la famille et des amis », a lancé samedi M. Obama, en référence aux années de détention du héros de la lutte anti-apartheid.

    « Il y a eu des moments sombres qui ont mis à l’épreuve sa foi dans l’humanité, mais il n’a jamais baissé les bras », a poursuivi le président américain devant une assemblée de jeunes africains prometteurs réunis dans un campus universitaire.

    « Dans vos vies, il y aura aussi des moments qui mettront votre foi à l’épreuve », a-t-il poursuivi. Mais « l’avenir de ce continent est entre vos mains! »

    .

  15. http://www.ipsinternational.org/fr/_note.asp?idnews=7662

    plan d’Obama pour l’Afrique , baptisé ‘Africa Power’

    ENERGIE
    Le plan Obama d’électrifier l’Afrique offre un « nouveau modèle » d’aide
    WASHINGTON, 2 juil (IPS) – Au cours d’un voyage de huit jours en Afrique, le président Barack Obama a dévoilé un plan ambitieux visant à améliorer l’accès à l’électricité à travers le continent, une décision qui, selon la Maison Blanche, est destinée à sortir l’Afrique subsaharienne de la pauvreté et à aider la région à développer une classe moyenne stable.

    Ce qui est nouveau , car les Mondialistes Européens , Ecolo – Onusiens , eux font tout pour étouffer le Developpement de l’Afrique … en limitant sa production d’Energie …

  16. Ity hafatr’i Pr Obama io kosa no tokony tena ho dinihina sy HIFANTOHAN’NY
    tanora eraky Afrika manontolo , mifono zavatra lalina sy zava-dehibe io indrindra
    eo @’ny fitiavana sy fifikirana ny tanindrazana TOY ITONY ZAVAMISEO ERAKY AFRIKA ! MADA MAZAVA hoa azy.

  17. Sans lire tous les articles (Sarko/Buch/Obama), efa fantatra fa tsy tiandr’i zareo ny hahatafita ny afrikana. Jamais ils laisseraient tomber le « zarazarao hanjakàna » ! La crise ah, la crise… Capture de Ben Laden, Armes de destruction massive en Irak, Armstrong sur la lune, mort de jackson et j’en passe ! Leo ny laingan’ireto Amerikanina ny aty ary ny Zone Euro kofehy manaram-pajaitra. Ils nous prennent vraiment pour des jambons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *