EMMOREG : Lasa mpiasam-bazaha

9720_1195074447830_1557532700_508972_6077495_nNitafa tamin’ny mpanao gazety ny lehiben’ny komandin’ny zandarmaria faritra Analamanga Rakotomahanina Florens. Nambarany tamin’izany fa nangataka ny hiarovana azy ireo masoivoho hafa eto amintsika. Tsy nisalasala ity lehiben’ny komandin’ny zandarimaria faritra Analamanga ity  nilaza fa hiantoka ny fiambenana ireo masoivoho sy ny terantany vahiny miasa sy monina eto Madagsikara. Tsy ny eto amintsika ihany anefa no misy izany fa manerantany saingy tsy tokony hanaovana fanambarana miezinezina tahaka ireny. Raha ny zavamisy teto Madagasikara nandritra izay efataona mahery nitondran-dRajoelina izay dia ny fiarovana ny vahiny no ataon’ny mpitandro filaminana. Ny terantany karana sy ny sinoa ary ny frantsay  manambola no saika maka ireny mpitandro ny filaminana  ireny. Ireo toerana fitrandrahana isan-karazany eto amintsika izay vahiny no maro an’isa dia maka mpiaro azy avokoa. Heverin’ny vahoaka Malagasy fa fanaovana tsinontsinona azy mantsy izany fanindrahindrana vahiny tafahoatra.  Iarahan’ny rehetra mahalala anefa fa ny faritra maro manerana ny Nosy dia mandry tsy lavo loha ny mponina noho ny hafitsoky ny asan-dahalo sy ny jiolahy mitam-piadiana. Tsy vitan’ny mpitandro ny filaminana Malagasy ny miaro ny ainy sy ny fananan’ny olona. Raha tsy hiresaka afa-tsy ny eto Antananarivo fotsiny isika dia saika isak’alina no ahenoina izany asan-jiolahy izany, ary toa miraviravin-tànana mihitsy ny mpitandro ny filaminana. Ny zavanisy dia lasa niditra amin’ny resaka politika ny lehiben’izy ireo ka tsy nanao ny asa fitandroana ny filaminana intsony fa zary lasa mpiaro ny mpitondra sy mpanakorontana indray. Rehefa misy mantsy ny hetsika fanehoan-kevitra ataon’ny vahoaka Malagasy izay tsy mitondra afa-tsy tànam-polo dia ny fandefasana baomba mandatsa-dranomaso no ataon’izy ireo. Manoloana izany dia lasa ratsy endrika sy tsy atokisan’ny vahoaka ka very hasina ny mpitandro ny filaminana Malagasy hany ka rehefa misy ny jiolahy tratran’ny fokonolona dia tsy maintsy iharan’ny fitsaram-bahoaka avy hatrany. Porofon’izany ny tranga tany amin’ny faritra Atsimon’ny Nosy izay nahafatesana olona 71 eo ho eo.

6 pensées sur “EMMOREG : Lasa mpiasam-bazaha”

  1. Aoka hazava fa VOLA koa ny azy ireo no MITENY tsy misy maharatsy izany FA
    INONA NO HATAHORAn’IREO MASOIVOHO???raha hitany fa tsara ny ataony maninona no
    tsy maintsy mila REZIMANTA iray manontolo miambina azy???MISY RAHA AO matoa ireo MAHANA ka ireo
    GIDRO no tokony mba handinika mba hiaro ny fiandrianam-pirenena fa tsy ny MPANJANAKA NO HIFAANOTOFANA,
    zavatra tsy fantatr’ izy ireo dia ny VOLA AZO AVY @ FANDROBANA NY HARENTSIKA GASY IHANY ANIE NO HANARAMANY
    IREO GIDRO IREO e!ny antsika ihany no mody HANIPAZANA TAOLANA dia MIDEADEAKA ERY FA ANDEVOM-BAZAHA.
    MAHONENA!!!!

  2. Tiako be ilay sarin’izy 3 mitsamy tsy maka « l » mitsilailay eo @ bozaka mijery ny
    HAGEGEN’iRETO ANDEVOM-BAZAHA.
    Ireo zaza ireo no MISAINA LAVITRA noho ireto MATY HERITRERITRA ireto , dia mideaka ery nefa ny
    tanindraza efa POTIKA SY RAVA dia aleo MANOMPO MPANJANAKA HAMOTIKA NY FIRENENA,asa nA
    ny AIZA NY N’IREO NO MBA MISAINA SY MANDINIKA????POV CON !!!!

  3. Raha miaramila misy saina tsy hanao an’ireny fa ny miaramila gasy anie tena mampalahelo fa « TSY MISY SAINA » e ! tena marina ny hoe : sonegaly mahazo baiko : mihinanà kakà dia mihinana ry zareo , izay no maha tsy misy saina azy

  4. Tokony hametra-pialàna ao @ ministerany ireo
    dia manamboatra orinasa privé ê!

    Izahay no miala am-paosy fandoavana ny karaman’ireo isam-bolana anie e – sa nisitaka @ fanjakana ny atao hoe « EMMOREG »!!

    Ny tsy manaiky aza FORCING etsy ary
    miaraka amin’ny baomba tafondro basy armes blanches

    Rehefa manaiky dia amboary: slogan an-dry zareo io

    Ary matoa isika mbola mihisatra eto, dia nohon’ny sasany manaiky ny hiara-dalana

    Mila tadidiana isaky ny fotoana mahamety azy: i Rajoelina jiolahim-boto anie nanaiky NANAO SONIA mihintsy aza

    Tsy asian’ireto GIC tsiahy-tamberina akory
    plaisir 3V – efa lasa 5V izany hoy ny sasany
    ho an’ireto mozambicain sy ny mentalité gena rehetra tonga mitsangatsangana sy manao plaisir eto

  5. Nahoana moa no ny komandin’ny groupement zn eto Analamanga no mamaly ny fangatahan’ireo imasoiviho eto Amintska..
    Ny fangatahana firovana na protection-n’iero imsoivoha dia tsy maintsy misy fangatahan’ny Firenena mila fiarovana ny imasoivohany mandalo eo amin’ny ministeran’ny raharaham-bahiny..
    dia ny gouvernement no midinika izany amin’ireo Firenena mila fiarovana ireo…!
    Azon’izy ret hatao ny mampiasa service de sécurité privée !

  6. LETTRE ADRESSEE

    -à Tous les MALGACHES D’ICI, D’AILLEURS ET DE PARTOUT ,
    -à Monsieur le Président de la réublique de Madagascar RAVALOMANANA MARC – Prétoria
    – à Madame RAVALOMANANA LALAO ,candidat à l’élection présidentielle à Madagascar de la Mouvance RAVALOMANANA MARC – Faravohitra
    -aux NATIONS -UNIES -CONSEIL DE SECURITE -New-York
    – à la SADC
    – à l’Union Africaine ,
    -à l’Union Européenne -Bruxelles
    -à la France -Paris
    -A TOUS LES PAYS DE LA CMMUNAUTE INTERNATIONALE QUI S’OPPOSENT AUX DECISIONS
    (SEPT POINTS )DE LA SADC , DE L’UNION AFRICAINE , DE L’UNION EUROPEENNE , DE LA FRANCE ,:Pour information

    POURQUOI ,LA SADC , L’UNION AFRICAINE ,LA FRANCE ET L’UNION EURPEENNE , VOUS VOUS ETES MOQUES DE NOUS MALGACHES EN ALLANT CHERCHER UN MOTIF ARTIFICIEL ?SANS VALEUR JURIDIQUE POUR LA JURIDICTION MALGACHE AU LIEU D’APPLIQUER L’ARTICLE 96 DES ACCORDS DE COTONOU..OUI ,VOUS LE SAVEZ IL Y A EU UN COUP D’ETAT A MADAGASCAR….! ALORS POURQUOI VOUS N’AVEZ PAS APPLIQUER LES PRESCRIPTIONS DE CET ARTICLE 96 DES ACCORDS DE COTONOU ?
    « POURQUOI LA SADC ,L’UNION AFRICAINE N’ONT PAS APPLIQUE l’ARTICLE 96 DES ACCORDS DE COTONOU AUX CANDIDATS POUR LES ELECTIONS PRESIDENTIELLES A MADAGASCAR , MAIS ONT PREFERE UTILISER D’UNE VETILLE ARIFICIELLE ?  »
    Compte étant tenu de l’échec de la SADC dans la médiation de la recherche de solution de sortie de crise la mise en oeuvre de la feuille de route n’a pas été suivie ni surveillée par la SADC et a été laisséee au bon vouloir de la françafrique dont la raison d’être est de maintenir Madagascar dans dans la tenaille néocoloniale ,qui en mettant la main sur la gestion administrative (justice , forces armées aux ordres ) va faire main basse sur les richesses visibles et invisibles des Malgaches
    En ce moment le Pays fait partie des pays prioritaires dans les aides élimentaireset les Malgaches appauvris rentrent de plein pied dans la paupérisationet la grande misemLa feuille de route bien mise en oeuvre c’est-à-dire dien menée , bien conduite , bien surveillée aurait aidé les Magagaches depuis n
    Cette expérience mal engagée , mal menée par la SADC , qui n’ a pas SU se méfier , se démarquer ,se débarraser des intrigues et de l’ingérence de la françafrique OU LA SADC A-T-ELLE VOULU DELIBEREMENT L’AIDE DE LA FRANçAFRIQUE ?
    iL VA SANS DIRE QUE CETTE PERSISTANCE DE L’ACHARNEMENT LA FRANçAFRIQUE A MAINTENIR MADAGASCAR DANS SA RESERVE GARDEE S’EXPLIQUE PAR DE NOMREUX FACTEURS : GEO-POLITIQUE ,ECONOMIQUES – LES POTENTIALITES MINIERES ENTRE AUTRES GEOLOGIQUES ,FOSSILES MAIS SURTOUT PAR L’EXISTENCE DANS TOUTES LES COUCHES DE LA POPULATION MALGACHE QUE L ES FRANCAIS ONT ESSAYEES DE FEDERER DANS LE PADESM LE 06 AOUT 1946 soit six mois après la démission de degaulle
    ( initiateur de l’Unio française ) et soit huit mois avant les évènements du 29 MARS 1946 : CES TROIS DATES IMPORTANTES DANS LA NAISSANCE DE LA FRANçAFRIQUE CONçUE PAR DE GAULLE S’ENCHAINENT…
    En démontant minutieusement les mécanismes des interventions , des ingérences françaises dans les évènements itératifs qui se sont produits à Madagascar , les activistes français ont repris le système de vassalisation du temps du MPANJAKA ; les prétendus andriana se targuent d’être les supérieurs dans la société ,ils ont pour la plupart la nationalité française ,de même les hova qui ne s’en laissent pas comptés du moment qu’ils peuvent garder la quasi-monopole de l’importation des matériaux de construction ( fer à beton , clous et visses ,fer cornière , serrures feuille de tôle , éternit , peinture pour bois , peinture pour les murs au de cette hiérarchie sociale les habitants des bas QUARTIERS , à qui des hommes politiques à cols blanc ,ayant pignon sur rue , hommes respectés dans la société , des basses oeuvres (casses , vols , bracages ,prises d’otages.. (l’anciene usine Pochard àsoarano a été célèbre pour l’l’hébergement des ces voyous « tsy maty manonta  » et pour le recel des vols)
    Le 26 mars 2009 ,ces habitants du bas quartier ont été utilisés pour les usurpateurs du pouvoir pour  » noircir  » le coup d’état..
    Dans son ensemble e depuis fort lontemps les malgaches affairistes ont bien mené leurs activités..et chaque fois que des troubles ont pour cause des évènements politiques ,ces affairistes , comme des rats s’organisent et les membres de chaque clan savent de qui ils attendent le lan de travail et l’ordes à suivre..
    Le plus grand travail c’est d’enteretenir le marché noir des ppn… et la spéculation sur le riz.., le contrôle des prostituées..,,, des prêts à taux usuriers ,achats à pete de terrains apartenant à des personnes en grande difficulté finanières , pratique du chantage…
    Tout ceci et d’autres activités sous-terrainnes font vivre des malgaches qui  » se mouent  » des rengaines des bien -pensants qui crient au retour des libertés et des lois !
    voilà la gangrène ou le cancer qui ronge le Peuple anesthésié , drogué , appréciant le « café du pauvre ! »..
    Voilà le plan d’acculturation , de destruction de la volonté , d’anéantissement des initiatives et de tout espoir :
    L’adminustration coloniale , à l quelle faut suite le néocolonialsme de degaulle ( accords de coopération officiels avec les actions de la frabçafrique dirigées uniquement par degaulle )
    Et tant que les voyoux détiennent les rênes de la gestion du Pays , cette situation de survie que subissent des Malgaches se complaisant dans la misère crasse , cette situation dure et s’éternise !
    AUTREMENT DIT ,TANT QUE LA FRANçAFRIQUE EMBRIGADE LES TETETS DIRIGEANTES QU’ELLE A PLACEES AU COMMADEMENT ,A LA GESTION DU PAYS AVEC FORCES DE REPRESSION S’APPUYANT SUR UNE JUSTICE AUX ORDRES ,QUI OBEIT AU DOIGT ET L’OEIL LES PLUS DEMINIS ,CEUX QUI N’ONT AUCUN RECOURS ET NE NE BENEFICIANT D’AUCUN SECOURS , SUIVENT LE MPOVEMENT SANS LA FRCE NI LA VOLONTE DE RESISTER !
    HEUREUSEMENT QUE LA CONSCIENCE DE CERTAINS HOMMES NATIONAUX ET INTERNATIONAUX RESTE EN EVEIL..COMMENCE A PERCEVOIR CETTE CONNIVENCE MAFIEUSE DESTRUCTRICEQUI S’EST ORGANISEE AUTOUR ,AU SEIN DES NEGOCIATIONS SUR LA RECHERCHE DE SOLUTION DE SORTIE DE CRISE A MADAGASCAR !
    LE DISCORRS DE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE RAVALOMANANA MARC AU DEBUT DU MOIS D’AOUT A ETE ON NE PEUT PLUS QUE CLAIR ET EXPLICITE SUR LA VONTE DE CES GRANDS PAYS (USA,JAPN ,CINE , ALLEMAGNE ET CEUX DU BRIC’S D’AIDER MADAGASCAR..LE FAIT QUE LE PRESIDENT RAVALOMAANA MARC AIT ROMPU SON SILENCE EST TRES ELOQUENT SUR L’EXISTENCE DE REUNIONS ET DE DISCUSSIONS DIPLOMATIQUES EN FAVEUR DES MALGACHES
    SOUHAITONS VIVEMENT QUE LA DEMANDE DE RETRAIT DES CANDIDATURES NON REGULIERES POUR LES ELECTIONS PRESIDENTIELLES NE PUISSENT ABOUTIR…
    JE POSE LA QUESTION SUIVANTE :
    « POURQUOI LA SADC , L’UAFRICAINE PRETENDANT CONNATRE TOUTES LES LEGISLATIONS QUI INTERDISENT A TOUT (E) CITOYEN(NE) IMPLIQU(E) DE PRES OU DE LOIN DANS UN COUP D’ETAT ,OUI POURQUOI , CES DEUX ORGANISMES INTERNATIONAUX N’ONT PAS APPLIQUE A TOUS LES CANDIDATS QUI ONT COMMIS LE COUP D’ETAT DU 17 MARS 2009 L’ARTICLE 96 DES ACCORDS DE COTONOU ?
    pourquoi Nous a mené en bateau depuis le 8 AOUT 2009 -QUATRE ANNES JOUR POUR JOUR BIENTOT-?
    Pourquoi Nous a-t-o fait perdre du temps , du manque à gagner (scolarisation , santé , salaires perdus ? POURQUOI ?
    NOUS EXIGEONS ICI ET MAINTENANT L’APPLICATION A TOUS LES CANDIDATS AUX ELECTIONS PRESIDENTIELLES AYANT PARTICIP AU COUP D’ETAT DU 17 MARS 2009 ET AYANT BENEFICIE DES BIENFAITS (FINANCIERS ,PROMOTION PROFESSIONNELLE , NOMINATION A DES POSTES PROCHES DU POUVOIR DE FAIT..)!
    L’APPLICATION DE CET ARTICLE 96 FACILITE LE TRI DES CANDIDATURES ET ACCERE L’ORGANISATION DE L’ELECTION PRESIDENTIELLE , SEULE OCCASION DEPUIS PLUS DE QUATRE ANS POUR LES MALGACHES DE S’EXPRIMER , D’EXPRIMER LEUR CHOIX DE LA CANDIDATURE QUI EST DIGNE ,CREDIBLE ET CAPABLE DE REMETTRE LE PAYS SUR PIED ET DE FAIRE REPARTIR LE DEVELOPPEMENT DU PAYS ET ET D’AMELIORER LES CONDITIONS DE VIE DES MALGACHES ( EMPLOIS , LOGEMENTS VETEMENTS , ALIMENTATION ,SCOLARISATION ET GRANDE OPERATION DE SANTE PUBLIQUE…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *