GIC-M : manery ny CES vaovao hanova ny didy tsy azo ivalozana

RamtaneNandao an’I Madagasikara ireo iraky ny GIC rehefa avy nihaona tamin’ireo ankolafin-kery samihafa teto amintsika amin’ny famahana ny olana politika. Talohan’ny niaingany niala teto androany dia nitafa tamin’ny mpanao gazety izy ireo. Nahitana an’I Chissano, Leonardo, Lamtane Ramamra nanao izany. Nambaran’izy ireo tamin’izany fa  azo atao tsara ny manatanteraka fifidianana roa amin’ity taona ity, hatramin’ny faran’ny volana novambra izao. Tokony hiverina amin’ny rafitra manaraka ny lalàm-panorenana ny Malagasy amin’ity faran’ny taona ity hoy izy ireo. Momba ny CES  dia manantena ny famoahana lisitra vaovao,  mba hahazoany ny fankatoavana iraisam-pirenena. Mahakasika ny  fampihavanana dia nambarany fa tokony hotanterahana aorian’ny fifidianana izany  fa tsy niady ny Malagasy fa tsy fitovian-kevitra no mety hitranga aorian’ny vokam-pifidianana ka izay vao mety ilaina izany fampihavam-pirenena izany. Niantso fitoniana ho an’ny Malagasy ihany koa ireto iraky ny GIC ireto.

Nambaran’izy ireo fa  afa-po tamin’ny fanitsiana ny lalàna momba ny fanovana CES izy ireo ary miandry ny lisitra vaovao ny mpilatsaka hofidiana, miandry amin’io lisitra io no hanatanterahana na tsia ny fifidianana. Efa mazava anefa ny lalàna fa didy tsy azo ivalozana ny avoakan’ny CES ka noho izany manery ny Malagasy handika ny lalàna velona misy eto Madagasikara ny GIC-M.

14 pensées sur “GIC-M : manery ny CES vaovao hanova ny didy tsy azo ivalozana”

  1. Ho tsotra ny resaka . Na Hamaoka listra vaovao tsy misy an i Lalao Ravalomana ny Ces vaovao. Na tsy ho heken’ ny GIC tarihy ny Frantsay n fifidianana misy candidat Lalao Ravalomana .Koa asa n’a ho hampe ihany ny mihogahoga eny @ MaGRO na mila hetsika mafy hamaranana aingana ity TeTeZamita ity fa. Toa lasa TETeZambo……indray hono.

  2. Je répète, Ram-Dam (CPS), Chienssano, Salomao, Simao,etc. sont tous des corrompus, ils nous donnent des leçons, Sales médiateurs mozambicains occupez-vous de votre sale Pays.

  3. Tena tsssssss !
    Fa izao no mahagaga ahy, inona no aneketsika ireto crétins hibaiko ny tanintsika ? Efa voaozona ve sa naninona ? Manaiky lembenana ?
    Ny crétins maimbo sofina anie ka tsy tera-tany malagasy e ? Ary ireto les « maizina » manambany antsika ? Zany ve dia ho rariny ?
    Dia gaga aho hoy ny ganagana !

  4. iza avy moa ireo Firenena ao amin’ny Communauté Internationale izay hanome na handa ny fankasitrahana ny Fanjakana Malagasy aloha na ao aorian’ny Fifidianana.Satria mantsy dia tsy takona afenina intsony ny « tsy fifanarahana  » ao anatin’io CI io satria miha -maro iro ireo Firenena lehibe ,matanjaka amin’ny hery enti-miady sy ara-toe-karena ,ara-bola no manohitra ny fanapahan-kevitry ny SADC ,ny Union Africaine , ny françafrique sy ny Union européenne..
    Ny seho-javatra nataon’ireo iraky ny SADC dia mahalaza zavatra lehibe sy maro raha ny famahana olana eto Amntsika no resahina :
    -Isika Malagasy na inona filazantsika na inona dia tsy manana lanja Isika afatsy ny momba ny tsy fanekentsika ny fanalàna ny candidaturen’i NENY.
    Io indrindra no mamaky loha ny SADC ,izay nanao kitoatoa nanaiky ny feon’ny françafrique hanilika ny candidaturen’i NENY..
    dia io rajoelina koa miara-mihira amin’ny françafrique dia manao tery vay manta amoahana lalana vaovao mba hanaganana ces vaovao…

    Ny vokatr’izany raha eken’iretsy mpanohitra ao anatin’ny CI dia hitarazoka ny tetezamitan-drajoelina..
    SAINGY TOA VONONA DIA VONONA IRETSY MPANOHITRA (USA,JAPON,CHINE ,RUSSIE ,ALLEMAGNE , GRANDE-BRETAGNE SY SNS TSY VOATONONA)AO ANATIN’NY CI HAMPIOVA FAMAMINDRA NY SADC SY NY AKAMANY..Diniho tsara fa efa tena parés anie ireo irakin’ny SADC iro hizara ny sazy é !
    Nefa tsy nisy sazy nozaraina ..
    Satria nahoana ?
    Satria nitsivalana iretsy mpanohitra ,dia tsy sahy nanome ilay sazy ireto « gena nahazobaiko « !
    Jereo koa ny mikasika ny gadra politiques..Tsy rajoelina no nanome baiko hanafahana azy ireo fa ny pressions avy any  » ivelany » ,ka mody natao  » goutte à goutte  » mba tiana aseho fa tsy mila baikony ny fitondran-drajoelina…
    Jereo koa ny CENIT izay miaro-tena satria tonga ny rivotra hanadio sy hanaitra ireo mody matory ,ka tsy mana na inona ( votre immobilisation hoy Ramtamne momba an-drajoelina ao anaty taratasy nalefany)!
    ny zava nisy marina dia nolalaovin’ny SADC io mission nankinina tamin’io .
    Noheverin’izy ireo Isika mbola « zaza » eo amin’ny sehatra politique……

  5. Dia ny SADC zany no tokony horoasina fa manamaimbo fotsiny, mitady hanodina sinemà laometrazy eto @ firenena, manao asa maloto eto @ tanintsika, mba tehanao vazaha mody miady nefa gidro mivanaka be

  6. Ry Sakamalao mianakavy no tena Rajako ao ,ry ôôô ihany ireo e!!
    ôôô!ôôô!!ôôô e!!!TSY MILA RAJAKOM-BAZAHA Ô!

    Raha vao miala any ireo , isaky ny mitontona eo @ Aeroport eo dia asiana SORA-BAVENTY ho
    fitakiana ny fampiharana ny FR aloha , raha vita izay dia EFA ZAVA-DEHIBE, isika no tokony manery azy
    ireo fa tsy iisika no TERENY FOTSINY HANARAKA AZY, ireo rehetra izay nanao iny KISONIA iny no tokony
    HANERY AAZY IREO ALOHA RAHA TENA RY ZAREO MARINA O NAMPANAO INY SONIA INY.

    Mihevitra ny Gasy ho tena GENA noho izy mihintsy mantsy ireto GENA BE IRETO, Gena @’ilay toe-tsaina no
    tiako lazaina eto an! sanatria tsy fanavakavahana.

  7. Raha miala i Neny dia i Dada no milatsaka !

    Izay no azo atao raha tiany hisy fiovana ! fa tsy tafa izany ireo iraka sadasada sadc miverimberina lava eto ireo ! Misy farany io !

  8. Ry sakaitany moa rajako miandry akondro asesika ary ny frantsafrika manipy dia vita ny baolina. Efa-taona ngarangidina izay ! Ireto rajako angamba tsisy Alimanka satria avy any an’alan’i Gabon ny rainy sy ny reniny, manaraka masoandro fotsiny no asany, tsy ao an’eritreriny fa efa 2013 izao ary mila mandroso fa tsy manao sur place na mihemotra. Aiza re ianao DADA ô fa latsaka ankaterena ny firenena.

  9. Nahazo « Fahaleovantena » marina ve i Madagasikara e ! fa na miaramila na cenit na domelina na vahoaka toa manaiky daholo izay lazain’ny any ivelany

  10. Misy dikany koa matoa ireo tamana mankao @ tanana ao e!!
    Satria koa tsy mbola misy mba MIDRIKIDRIKINA @’izy ireo @ fitongilanana
    sy ny TSY FAHOMBIAZANA HATAONY dia mbola midingin-drambo tsara ry zareo, iza koa moa no
    hanohitra eo???manaiky matoa tsy miteny daholo.MAHONENA!!!!
    Aiza ireto ambon’ antaninarivo e???Ny Gena indray ve no mibaiko izay tiany ao e???sa kosa…….???
    efa natakalo vola ilay ambom-po RY zareo a!!MAHONENA eeeeeee

  11.  » Les élections avant la fin de l’année
    Tout dépend de la nouvelle liste des candidats, selon le Gic-M
    samedi 3 août 2013

    Avant de reprendre le chemin du retour, la mission du Gic-M a organisé une conférence de presse ce vendredi 2 août 2013 à l’hôtel Colbert. Ce fut l’occasion d’apprendre que le Gic-M nourrit l’espoir de voir l’élection présidentielle se concrétiser avant la fin de l’année. Sa rencontre avec le président de la transition conforte cet optimisme à en croire Joachim Chissano, car le président candidat lui aurait manifesté sa volonté d’organiser l’élection avant la fin de l’année 2013. D’après Joachim Chissano en effet, Andry Rajoelina a exprimé sa détermination de faire en sorte que le 2e tour de la présidentielle puisse se dérouler avant la fin de l’année, plus exactement le mois de novembre 2013.

    Selon Ramtane Lamamra, le processus électoral avance et c’est encourageant, notamment du côté technique. Quant aux questions relatives aux candidats « indésirables », précisément Lalao Ravalomanana, Didier Ratsiraka et Andry Rajoelina, Ramtane Lamamra est catégorique : « il y aura des candidats qui vont se retirer volontairement tandis que d’autres seront disqualifiés mais ils auront la possibilité de continuer à être dans la liste en tant que famille politique à travers d’autres candidats qu’ils auront présentés et qui auront rempli les conditions requises. Le reste, poursuit-il, devient une question de stratégie politique ». Le Gic-M pour sa part, poursuit Ramtane Lamamra, « souhaite une participation optimale car il ne s’agit pas tout simplement de telle ou telle personnalité mais de famille politique surtout afin que le peuple puisse avoir un large choix et puisse voter en toute connaissance de cause ».

    Joachim Chissano affirme que la communauté internationale continuera à déployer des efforts pour venir en appui à la Cenit mais tout dépend de la nouvelle liste des candidats que la nouvelle Cour électorale spéciale (Ces) publiera une fois qu’elle sera fonctionnelle. Il a lancé un appel au calme afin que les élections se déroulent dans un climat propice. S’adressant aux partis politiques et leurs partisans il leur recommande d’éviter les violences de toutes les formes.

    Par ailleurs, ajoute Chissano, Madagascar a besoin d’un climat de paix pour pouvoir résoudre des problèmes difficiles qu’on ne peut résoudre d’ici les élections ; mais c’est après les élections que les Malgaches doivent faire la véritable réconciliation. »

  12. Voavidim-bola sy akondro hasesikin’ny gena sy ny rajako ny fahaleovantena e ! Mampiteny ratsy mahintsy ry ‘reto a !
    Ny hambom-pon’Antananarivo any anaty salaka sisa. Marina ny an’i Ranavalona fa aiza ve dia ao @ Magro no mikonokonona ny vahoakan’Antananarivo nefa tompon-tanàna ??? Mandady eo anatrahan’ny gena sy ny gidro no dikan’io ka tokony hidrikina fa tsy hanaiky lembenana intsony. Ireto mpitarika ny tolona koa no mahalsa saina !!! Sao dia… !!!

  13. L’INSISTANCE DE LA SADC , DE L’UNION AFRICAINE, DE L’UNION EUROPEENNE SANS QUORUM , DE LA FRANE DEPASSE L’ENTENDEMENT ET OUTREPASSE LE DROIT INTERNAL ET SES JURISPRUDENCES !

    Le jugement à la date du 3 août 2013 rendu par la première CES EST IRREVOCABLE..
    La SADC l’Union Africaine , la France et l’Union Européene qui persistent à réclamer l’invalidité des trois candidaures à l’élection présidentielle commettent la transgression de l’article 21 du Droit de l’ HOMME et du Citoyen ,commun à tous les êtres humains., en usant du subterfuge de l’adoption d’une deuxième CES , qu’elles .
    Cette transgression des dispositions du Droit de l’Homme et du Citoyen les disqualifie à être responsable de la médiation de la crise à Madagasca.
    L’application de l’article 96 des Accords de COTONOU facilite et accélère l’organisation des élections présidentielles par les Nations unies , la ffkm avec surveillance de la Communauté Internatonale sans la SADC ,l’Uunion Africaine, la FRANCE et l’Union Européenne…
    La SADC a peur de perdre la face et d’être décrédibilisée , discréditée par la COMMUNAUTE INTERNATIONALE ET en AFRIQUE si la crise à Madagascar était résolue sans leur paticipation ,car il y le problème épineux posé par Mugabe..
    Jl faut reconnaître avec modestie la disproportion jmportante des quatre ans et plus perdus et l’absence de résultats de la médiation à MADAGASCAR
    La SADC ,l’Union Africaine , ? la France et l’Union Européene qui persiste à réclamer l’invalidité des trois candidaures à l’élection présidentielle commettent la transgression de l’article 21 du Droit de l’hOMME et du Citoyen ,commun à tous les êtres humains..
    Cette transgression des dispositions du Droit de l’Homme et du Citoyen les disqualifie à être responsable de la médiation de la crise à Madagasca.
    L’application de l’article 96 des Accords de COTONOU facilite et accélère l’organisation des élections présidentielles par les Nations unies , la ffkm avec surveillance de la Communauté Internatonale sans la SADC ,l’ Union Africaine ,la FRANCE et l’Union Européenne…
    La SADC a peur de de perdre la face en AFRIQUE si la crise à Madagascar était résolue sans leur paticipation ,car il y le problème épineux posé par Mugabe..
    Ceci pourrait ex^pliquer cette insistance à invalider les trois candidatures réputées régulières par la juridiction malgache..
    Les autres interventions , tergiversations et autres et autres revendications sortent du cadre de la médiation et constituent une ingérence aux affaires intrinsèque ayant un rapport direct avec la SOUVERAINETE UNE ET INDIVISE DES MALGACHES !..
    Ceci pourrait expliquer cette insistance à invalider les trois candidatures réputées régulières par la juridiction malgache..
    Les autres interventions , tergiversations et autres revendications sortent du cadre de la médiation et constituent SANS NUL DOUTE UNE INGERENCE INACCEPTABLE aux affaires intrinsèques des Malgaches
    Dès lors ,le conseil des ministres qui eesaie d’accoucher aux forceps une nouvelle CES sur ordre de ce qui est Communauté Internationale symbolque car ne représente plus l’entièreté de ce qu’est cette CI sans les grands Pays opposés aux décisions de la SADC ,de l’Union Africaine ,de l4union Européenne -elle-même amutée-?de la France..Le Procureur Général de la République et même la ministre de la Justice fidèle abrutie de rajoelina annoncent l’irrévocabilité du jugement proncé le 03 AOÜT 2013 PAR LA PREMIERE CES !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *