COMMUNIQUE DR ROBINSON

COMMUNIQUE

COMMUNIQUENous condamnons avec la plus grande véhémence les répressions violentes des manifestations d’étudiants au Campus universitaire d’Ambondrona à Mahajanga. Nous condamnons la justification de l’utilisation d’armes à feu avec des tirs à balles réelles donnée par le Chef d’Etat-major Mixte Opérationnel National – EMMO-NAT, invoquant l’épuisement du stock des bombes lacrymogènes. Le recours aux balles réelles constitue un crime de sang. Nous tenons à signaler la fragilité de la paix civile et de la sérénité, en particulier dans le contexte post-électoral actuel. Nous assurons notre soutien moral à l’endroit des victimes. Nous alertons la Communauté Internationale ainsi que l’opinion publique nationale sur leurs responsabilités face aux dérives irresponsables du pouvoir de fait et de ses organes. Nous tenons à souligner à notre attachement au retour à l’ordre constitutionnel, et au respect des élections libres, légales et transparentes. Enfin, pour rétablir la sérénité, la paix civile et le respect de l’Etat de droit, la suspension du Chef d’Etat-Major Mixte Opérationnel National s’impose. Fait à Antananarivo le 10 janvier 2014

1 pensée sur “COMMUNIQUE DR ROBINSON”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *