Que va faire la C.E.S. ?

ces copie

ces copieTROIS CENT REQUETES, AUTANT DE ROQUETTES ANTI-FRAUDES MASSIVES

Trois cent requêtes en contestation du double scrutin du 20 décembre dernier déposées par la Mouvance Ravalomanana à la Cour Electorale Spéciale ! Trois cent, pas moins, excusez du peu ! Mais si l’on en juge par le grand déballage télévisé en direct dans la soirée du 27 décembre 2013 au Carlton, émission sur TV Plus relayée par KOLO TV et animée par un professionnel émérite en la personne de Gilbert Raharizatovo, le luxe de détails époustouflants et les preuves accablantes déployé(e)s par les Jean-Louis Robinson, Sarah Georget Rabeharisoa, Augustin Tirike, Mangalaza Eugène et autres intellectuels de premier plan que sont Raymond Ranjeva ou Marcel Napetoke ne s’apparentaient rien moins qu’à des missiles de haute portée balistique. L’image est peut-être un peu trop forte, mais ces orateurs ont décoché plus que des flèches : des roquettes qui sont loin d’être inoffensives.

La question que tout le monde se pose dès lors est évidemment la suivante : comment va réagir la Cour Electorale Spéciale chargée d’examiner les recours et de corriger les résultats provisoires – donc tout à fait officieux – publiés le 03 janvier dernier par la Commission Electorale nationale (dite) indépendante de la Transition ? Une CENI-T qui apparemment a fait preuve d’étranges indulgences, même si elle a reconnu qu’il y a eu moins d’anomalies que lors du premier tour ! Tirike et Napetoke, eux n’ont pas lésiné sur les affirmations péremptoires à la clé de ce que d’aucuns considèrent comme la plus vaste affaire de fraudes électorales jamais connues à Madagascar où chaque consultation a pourtant toujours été entachée de fraudes, mais bien loin du niveau de ce 20 décembre 2013. Malgré les explications peu convaincantes de Béatrice Atallah pour préserver l’opacité du système et cacher une mauvaise gestion évidente des opérations électorales, toutes les bonnes consciences qui ont fait jusqu’ici des déclarations de presse – comme un certain Honoré Rakotomanana ou le candidat recalé Sylvain Rabetsaroana – font appel à la CES pour la manifestation de la vérité, et rien que de la vérité sortie du fond des urnes, d’où nécessaire confrontation des P.V., même si cela doit prendre du temps !

Le Peuple espère en effet que cette Cour Electorale Spéciale ne jettera pas aux orties la « vox populi » ! Déjà cette CES II a disqualifié les candidatures de trois candidats de poids dont Neny Ravalomanana, pourtant adoubés par la CES I. François Rakotozafy et les hauts magistrats d’Ambohidahy ne devraient donc écouter que la voix de leur conscience en respectant à la lettre les textes en vigueur, même si on les accuse à tort ou à raison de ne pas être insensibles aux sirènes de la Communauté internationale. Celle-ci, à l’instar de Chissano ou Simao, a certes un peu tiqué sur les anomalies mais pousse visiblement par derrière à la menée jusqu’à son terme du processus électoral pour que celui-ci n’explose pas en plein vol sous l’effet des roquettes anti-fraudes.

 

 

 

 

Ramahatoky Lalao

26 pensées sur “Que va faire la C.E.S. ?”

  1. Raha mbola tian’ialahy ry Kotozafy ny vady aman-janaka dia avereno ny vola dia mametram-pialàna , anatra ataonay izany

  2. IO IZANY I RAKOTOZAFY POTEAU.ARY ZALAHY IZANY ANGE TENA MHAZO AINA TSARA MIHITSY.NY VOLO TENA MAHARAKA LAMAODY TSARA MIHITSY, FA ASA RAHA TENA HAMOAKA NY MARINA I MAITRE SHAOLIN.MIANDRY DAHOLO ISIKA DIA HITA EO NY VALINY E

  3. C.E.S ? CENI-T ? HAT ? HCC ?….Enumerez tout ce que vous voulez !
    Aucune Institution de cette republique de voyous-voleurs-tricheurs- PUTSCHISTES- ASSASSINS-TRAITRES a la solde des colonisateurs-MILITAIRES DAHALOn ne tient debout :
    Consequences ?
    C’est la Population qui souffre sans pouvoir s’exprimer.

    Treves de balivernes : COMMENCONS…. LA GREVE GENERALE…. jusqu’à ce que le Fery fasse une annonce comme quoi IL SE DESISTE et cede la place a qui de droit .

    Ceci car la HAT ne dit rien dans l’espoir de monter un HAT-BIS.

  4. Jereo fotsiny ny atony tsy mena mivadika hita mihintsy hoe:mpandray kolikoly
    Manonofi_tsika ra reo no andrasana @confrotation,fa azonka fa misy foanany ny resultat dia mety ~52% eo Hery,fa tsy anao discalification zany mintsy

  5. Asa aloha fa heveriko,
    fa izay indrindra no TOKONY HANAOVANA NY HETSIKA : Greve generale, MIAMPY FILAHARAM-BE raha azo atao na vitan’ny vahoaka.

    Fa mba manontany tena ihany aho : Nankaiza koa ny V.O.T sy ny VA.MI , RY BORISATROKA ?
    DISO FANANTENANA IHANY NY TENA RAHA IZAO no mahakasika an’i Atoa RAKOTOAMBOA Jean Louis,
    izay olona tokony ho Filohan’ny Movansy.

    Raha vitan’ny hoe ahena kely ny isam-baton’i HR anie dia TENA AFAKA MANAO IZAY TIANY ATAO MIHITSY IREO TSY VANONA IREO E !
    HEVERIKO FA heloka goavana izany Prezida voafidin’ny HALA-BATO izany ka mendrika DISQUALIFICATION no tena AZO EXIGER-NA AMINY.
    Izay ilay nataoko hoe : Raha mba misy HONNETETE Intellectuelle io rangahy io, dia mihaiky fotsiny fa tsy lanim-bahoaka ka miala, SATRIA NANGALA-BATO.
    Raha any amin’ny Tany mandroso izao dia efa ROTAKA GOAVANA, fa ny eto amintsika moa dia FANAJAKAN’NY DAHALO, sy MPAMETAVETA VAHOAKA /
    toa itony :
    http://tiatanindrazana.com/pages/modules.php?id=12091&idcat=6


    Tena zavatra mampalahelo izao anefa misy mahatsara azy ihany, fa rehefa voadona ny mahitahita, izay vao hisy fihetsehana. Miala tsiny amin’ny Fianakavian’ilay Tovovavy amin’izany hevitra izany.
    Tsindrian-daona mihitsy Randrianiaina amin’ny HETSIKA A !

    – Raha atao mandresy HR dia : LA HONTE, raha resy dia : LA HONTE.

  6. Mila volaindray ny gidro Dia lazaina fa hisy « latsinainy mainty. »
    Tena hita mihintsy fa kisoa mifahy ity kotozafy.MAHONENA!!!
    TAMPON-KANINA!!!MAMBA RERAKA!!!!MAHARIKORIKO NA NY MIJERY ITY TAVI-KISOA
    MAMONO HERITRERITRA FOTSINY IZAO! NEFA NY VAHOAKA MATI-MOSARY.

  7. TOA NISY EXPLOSION DE JOIE HONO TAO IAVOLOHA TAO TAMINY VALO ORA ALINA.INONA INDRAY NY ZAVATRA NIPOAKA TAO, SA KOSA NIPOAKA tao NY TAY NAFENINA;

  8. J’attend toujours une réponse

    lire blog MEDIAPART du 2 janvier

    GILBERTT LEE Ra … est un DELINQUANT INFORMATIQUE MULTIRECIDIVISTE !!!

    * Il était EN PRISON

    * on ,le SORT de PRISON !

    * Rajoelina lui accorde l’AMNISTIE ( un multirécidiviste ne doit jamais bénéficier d’une amnistie)

    * puis il est confié au CENI T pour faire partie de l »équipe informatique des élections

    Gilbert LEE est un SPECIALISTE DE LA FRAUDE INFORMATIQUE

    Il a notamment falsifié les résultats d’un CONCOURS DE MAGISTRATS !!!

    Le CENI T avait BESOIN d’un SPECIALISTE DE FRAUDE : POURQUOI ???

    Est difficile à démontrer ???

    Le Q.G. en a t il référé à RAYMOND RANJEVA comme ELEMENT NOUVEAU POUR LES REQUETES ????

  9. Tout à fait d’accord GBD. Grève générale. La mouvance doit s’appuyer et concentrer leurs efforts autour des jeunes légalistes. Je me souviens encore qu’ils ont pu siffler et huer fort tgv lors de son entrée au stade…Et ils en ont tous marre comme nous, comme la majorité des Tananariviens qui ont voté à 60% JLR.
    GRÉVE GÉNÉRALE
    GRÉVE GÉNÉRALE
    GRÉVE GÉNÉRALE
    GRÉVE GÉNÉRALE
    GRÉVE GÉNÉRALE
    GRÉVE GÉNÉRALE
    GRÉVE GÉNÉRALE
    GRÉVE GÉNÉRALE
    GRÉVE GÉNÉRALE
    GRÉVE GÉNÉRALE

  10. Liste des CES

    Monsieur RAKOTOZAFY François, Président
    Monsieur RAHARINARIVONIRINA Alisaona, Membre
    Monsieur RAZAFINDRABE JOSOA Jean Clément, Membre
    Monsieur RAMANGASON Jean Marie, Membre
    Madame PELIARIMANANA Augustine Elysée, Membre
    Monsieur RASIVIARSON Félicien, Membre
    Monsieur RAKOTONDRABAO ANDRIATSIHAFA Dieudonné, Membre
    Monsieur RAJERISON Arsène, Membre
    Monsieur MAHAZAKA Clermont Gervais, Membre
    Madame RANAMPY Marie Gisèle, Membre
    Monsieur BEFOUROUACK William, Membre
    Monsieur RANDRIANTSOA Mong Wai-Tune Serge Lucky, Membre
    Monsieur ANJARARISON Ken, Membre
    Monsieur IMBIKI Herilaza, Membre
    Monsieur RABARISOA Andrianaina, Membre
    Monsieur RASOLO Nandrasana Georges Merlin, Membre
    Madame RAHELIMANANTSOA Rondro Lucette, Membre
    Monsieur ANDRIAMAMPIANDRA Mamy Jaona, Membre
    et assistée de Maître RALISON Samuel Andriamorasoa, Greffier en Chef.

  11. KM : mety koa ange mitory « pour deni de justice » éééé

    Ils ne sont quand même pas maitres après Dieu !

  12. na ny mahita ny tarehiny aza dia efa tsy azo antoka, matavy be sôka sy be hatoka, tsy misy eritreritra, tsy misy fitiavan-tanindrazana fa feno fitiavan-tena sy vola sy harena sy voninahitra, mety ho vicieux ihany koa, izany ve ho ferana?
    tena mampalahelo ny Madagasikarantsika fa tsy misy olona mba manana fahamarinana an dia kely fotsiny aza ny mpitondra antsika, aiza moa ny vahoaka no tsy hanao izay ddanin’ny kibony ihany koa, ny mpitondra aza manao ny ataony
    Aza manatena inona amin’ireo CES ireo isika fa tonga dia aleo tairina izay tairina, toy ny vay io, rehefa masaka dia potsero na dia marary aza

  13. il ne faut plus accepter cela il faudra qu’on se revolte ambaniandros cotiers c’est pour l avenir de notre pays, il faudra se rassembler et s’unir afin que ce genre de pratique ne se renouvelle plus à chaque election, car c’est encore une fois le peuple qui est pris en otage le choix du peuple n’est pas pris en compte l’avenir de demain c’est nous qui vont la changer ensemble non pas à ses voyous sans scrupule mettons fin à cette mascarade d’election on ne va pas commun eriger un etat voyou car le peuple ne merite pas cela

  14. Il a dit qu’il « était en mission » quand il fallait annuler le fameux décret qui a annulé une loi.
    Nos juges ne sauraient-ils pas distinguer l’urgent de l’important?

  15. rama c’est des gens qui ont ete achete tu sais la caisse de l’etat est vide toi et moi ns etions pas ministre des finances c’est pour cela j appelle à tous il faudra plus accepter cela tu sais je te parle en tant que cotier je pourrais te dire c’est votre problème entre ambaniandro mais il s agit de l’avenir de notre pays

  16. leroa

    je relève que tu précises que tu es cotier , peut être parce qu’il est parfois fait allusion à 60% chez les ambaniandro…
    Mais Tana n’est pas Madagascar …….
    Comme Paris n’est pas « LA » France …..
    Notre Histoire est plus courte mais nous sommes projetés au 21° siècle : dont acte .

    J’apprécie qu’un intellectuel cotier exprime de manière claire sa fibre patriotique uniquement parcequ’il est CITOYEN MALGACHE et ne veut pas que NOTRE pays MADAGASCAR ne sombre à perpétuité comme les Etats africains victimes de françafrique (Gabon, Congo,Cote d’Ivoire etc…)
    Agir en Malgache point barre…
    Sans manipulation mentale…

    Je suis né sur la cote , j’ai grandi sur la cote , n’avais eu que des amis cotiers, ou créoles ou Français ou Chinois ( curieusement ny merina , ny karana )
    On m’a élevé dans la tolérance et le respect de la différence.

    Et je n’ai JAMAIS ACCEPTE , NI COMPRIS cette dichotomie merina cotier exploitée depuis la colonisation : il est vrai que très jeune je refusais de me me fondre dans le moule et savais me révolter contre des préjugés ( éducation familiale)

    Quand nous avions été « CHASSE » par le rotaka de Tamatave : je n’ai JAMAIS EPROUVE DE RANCUNE POUR LES TAMATAVIENS ,
    car nous savions et constations que les « rotakistes violents  » n’étaient pas NON Tamataviens , mais des prostituées droguées à mort ou alcoolisée »s ++ et des voyous ramassés de partout , notamment SORTIS DE LA PRISON pour ce faire

    ==> TOUT ETAIT MANIPULATION POLITIQUE de RATSIRAKA qui n’a pas hésité à tuer ses frères d’arme : Ratsimandrava(merina) et SIBON (métis betsimisaraka)
    Si tu ne le savais : sache le

    => vois tu l’HISTOIRE se répète : Rajoelina sort de prison un délinquant informaticien multirécidiviste de prison , puis l’amnistie et ATTlah embauche ce FRAUDEUR PROFESSIONNEL INFORMATIQUE RECIDIVISTE pour traiter les élections !!!!

    OK avec toi : notre action concerne l’avenir de notre pays

    Franchement pour moi il suffit de FAIRE DEGAGER UNE ASSOCIATION DE MALFAITEURS qui une fois au pouvoir sera bien pire que tout ce que nos compatriotes ont connu jusqu’ici
    ==> En 5 ans ils ont détruits SANS SCRUPULE , bien plus que Ratsiraka en 25 ans de dictature .
    ==> JLR est l’homme de la situation maintenant
    ==> cotier ou merina après pour moi c’est IDEM (j’admire autant Mandela,Obama , Nyéréré que Rainilaiarivony de Tana ou le prince Ratsimilaho de Tamatave)

    J’avais besoin de m’épancher

    MAINTENANT : GREVE …attention à l’attentisme fatal du TIM !

  17. je partage ton point de vue GBD il s’agit de notre pays de notre nation que le passé ne se reiterer plus les autoproclamations à tout va du régime ravalo en passant par rajoelina car notre pays ne mérite plus cela. notre pays part en reculons depuis bien quelques années on devrait etre conscient de cette réalité les dahalos est devenu une activité professionnelle on ne vit plus dans un etat de droit surtout chez moi dans le sud ou le tourisme est l’attraction principale de plus c’est le peuple qui empathie. Il faudra mettre fin à ses organisations mafieuses assoiffés de pouvoirs d’argents et d’honneurs que va penser la communauté internationale de notre pays c’est pour cela que je fais appel a votre concours car les intellectuels des 4 coins de l’ile a cette fois ci répondus présents très remarquable de leurs parts à nous maintenant de dire stop car on nous a volé notre droit fondamental de s’exprimer et choisir dans un pays qui se dit démocratique non à un etat voyou

  18. 2014 : nous nous battons pour:

    1) REFUSER LA REPUBLIQUE BANANIERE

    2) REFUSER LES PRISES DE POUVOIR A LA HUSSARDE par qui que ce soit ! ( bras d’honneur ou putsch ou ELECTION/FUMIER DE FRAUDES +++)

    3) Que la VOX POPULI soit respectée et NON VIOLEE PAR DES FRAUDES

    4) que la CES rende des DECISIONS LIBRES ET JUSTES :
    ===> EXIGEONS LA MANIFESTATION DE LA VERITE , TOUTE LA VERITE ,
    RIEN QUE LA VERITE

    =============> UTILISONS UN CONTRE POUVOIR DEMOCRATIQUE :
    =============> LA GREVE CITOYENNE, pour REFUSER un ETAT VOYOU,
    =============> avec une ASSOCIATION DE MALFAITEURS AU PÖUVOIR !

  19. Taratasy misokatra ho an’ny CES

    Dia raha hikipy maso hanaiky ny fangalarambato sy ny fanodinana ny vaton’ny olona honno ireto CES dia mba handeha ho aiza avy eo? Hitsoaka ho aiza? Ary ny vady amanjanaka, ny fianakaviana rehetra ve efa noeritreretina hoe mety hienjeran’ny hatezerambahoaka? dia mihevitra ve ireo CES ireo fa tsy maintsy hisy emmoreg 2 hiaro ny fianakaviany sy ny havany eraky Madagasikara? Tandremo ihany ry CES ny manao ratsy! Manompa vahoaka ny milaza fa nizotra aradalàna ny fifidianana ka tsy asiana fikarohana ny marina fa Hery no maresy. Tandremo! aleo alan’andriana toy izay alambahoaka. Dia ampiako koa hoe, aleo alan’ny miaramila toy izay alambahoaka.
    Samia velonaina

    Monsieur RAKOTOZAFY François, Président
    Monsieur RAHARINARIVONIRINA Alisaona, Membre
    Monsieur RAZAFINDRABE JOSOA Jean Clément, Membre
    Monsieur RAMANGASON Jean Marie, Membre
    Madame PELIARIMANANA Augustine Elysée, Membre
    Monsieur RASIVIARSON Félicien, Membre
    Monsieur RAKOTONDRABAO ANDRIATSIHAFA Dieudonné, Membre
    Monsieur RAJERISON Arsène, Membre
    Monsieur MAHAZAKA Clermont Gervais, Membre
    Madame RANAMPY Marie Gisèle, Membre
    Monsieur BEFOUROUACK William, Membre
    Monsieur RANDRIANTSOA Mong Wai-Tune Serge Lucky, Membre
    Monsieur ANJARARISON Ken, Membre
    Monsieur IMBIKI Herilaza, Membre
    Monsieur RABARISOA Andrianaina, Membre
    Monsieur RASOLO Nandrasana Georges Merlin, Membre
    Madame RAHELIMANANTSOA Rondro Lucette, Membre
    Monsieur ANDRIAMAMPIANDRA Mamy Jaona, Membre
    et assistée de Maître RALISON Samuel Andriamorasoa, Greffier en Chef.

  20. HIOVA RESAKA KELY FA TSSSSSS…
    ITY misy analyse nivoaka tao @ gazety laNation talohan’ny fifidianana :

    CES, CENI-T et MININTER
    Complices de l’OIF et de la COI sur des crises prévisibles (devenues actuelles 🙁 )

    Le processus électoral est dans une tourmente. Toutes les institutions chargées de veiller à la sérénité des scrutins font état de déboires. Pourtant, certains membres de la communauté internationale, dont principalement la France, veulent faire forcing aux élections dans des conditions d’irrégularités. Plus aucune institution n’est plausible actuellement pour assurer la transparence et la crédibilité des prochaines élections. On se rend compte ces derniers temps d’une illusoire élection sereine qui pourrait emmener le pays vers la stabilité. Les risques de crise sont toujours réels dans les circonstances actuelles.

    La cour électorale spéciale, qui a fait tomber son masque, a été claire sur son soutien indéfectible à Andry Rajoelina. Elle a osé retenir, même au-delà du délai imparti, les dossiers de candidature de ce dernier. Elle a échafaudé des arguments fallacieux qui font dormir debout, pour justifier son fourvoiement. Jamais une juridiction électorale n’a fait autant de scandale que celle qui a pris une décision scandaleuse le 03 mai dernier. L’impartialité de la CES est une chimère. D’ailleurs, les autres candidats réclament le remaniement de tous les membres de la CES. On ne croit plus à la justesse des prochaines décisions de cette cour électorale.
    La commission électorale nationale indépendante, maître d’œuvre des préparatifs techniques des prochaines élections, continue de mener le pays en bateau et compte berner le bas peuple avec ses charabias. En fait, beaucoup d’irrégularités et d’imperfections sont observées au niveau de la confection de la liste électorale établie par la commission électorale. Selon des sources dignes de foi, la prochaine nouvelle liste électorale de la CENI-T compterait moins d’électeurs que ceux enregistrés lors des élections présidentielles de 2006. Ce serait une incroyable invention de plus de l’équipe de Béatrice Atallah, présidente de la CENI-T. Même le ministère de l’Intérieur et la CENI-T ne s’entendent même pas sur les statistiques électorales. Face à ces confusions, le risque de fraude est énorme. Et les contestations seront inévitables. Ainsi seront nées les prochaines crises. D’autant plus que les comptes de la CENI-T ne sont pas clairs et transparents.
    Le ministère de l’Intérieur a fait lui aussi tomber son masque dans le processus. Le ministre Florent Rakotoarisoa, magistrat de carrière, démontre de quoi son ministère serait capable de faire pour protéger Andry Rajoelina, alors candidat, jusqu’à son dernier souffle. Son controversé projet d’ordonnance taillé à la mesure du putschiste est flagrant à tel point qu’il devient un pilier inamovible dans le processus électoral. Il n’est donc plus étonnant si l’équipe actuelle du ministère serait ainsi capable de faire vaincre à coup de baguette magique un certain Andry Rajoelina lors de la prochaine présidentielle.
    La question est ainsi de savoir les vraies raisons de l’obstination de certains membres de la communauté internationale, tel que la France, de soutenir le processus électoral actuel. Cette attitude des pays étrangers qui promettent des aides au processus actuel, démontre bien leur je-m’en-foutisme sur le sort de Madagascar au lendemain de ces élections. Dans les circonstances actuelles, l’issue de ces élections seraient un pire cauchemar pour le pays. Mais l’organisation internationale de la francophone (OIF), un porte-voix de la France, et la commission de l’océan indien (COI), marionnette de Paris, continue de pousser le pays à aller vers des élections qui ne seront jamais source de stabilité au lendemain déjà illusoire du pays.

  21. Angamba tsy sahy hamoaka hoe NANDRESY ny Dr Robinson r’izareo ao @ CES noho io fampitahorana natao mikasika ny mpianatra io.
    Izany hoe mbola tsy hivoaka ny valin’ny Fifidianana, amin’izay koa le « attalah » iny efa lasa nadositra tsara; fa any ivelany izy vao hitaba.Efa manomboka milona amin’ny famonoana olona izany ny fhery vao.
    Enga anie io fitifirana ny mpianatra io hamporisika ny vahoaka hitraotra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *