DEPIOTE RAKOTOMANJATO RODIN : TSY MIHEVITRA NY TENAKO HO LANY AHO RAHA TSY TONGA ETO NY FILOHA RAVALOMANANA

Dep Rodin
Dep Rodin
Dep Rodin

Vory lanona teny amin’ny kianjan’ny Magro Behoririka androany ny vahoaka mpomba ny movansa Ravalomanana. Nisy hatrany toy ny mahazatra ny lahateny samihafa nataon’ny mpitarika tonga teny an-toerana. Anisan’ireo nandray fitenenana tamin’izany ny depiote voafidy tany Arivonimamo Rakotomanjato Rodin Edmond. Somary gaga ihany hoy izy ianao hoe nankaiza Arivonimamo tsy tazana. Tsotra ny teny ataonay, isaorana be dia e ianareo teto na ny mpitarika, na ny vahoaka niatrika ity tolona ity ary isaorana ihany koa ireo namilivily ny tolona noho ny fitiavan-tseza. Ady no nataoko tany aminay tany fa aza itsabahana ny taniko noho ny adalana amin’ny tsy fifankatiavana hoy Rodin, raha nilaza momba ireo nanaratsy azy ny tenany. Firenena vanona no atsangana miaraka amin’ny filoha Ravalomanana fa soa ihany fa olom-banona ity filohampirenena ity izay hanangana firenena vanona. Efa nambarako hoy izy fa tsy hivadika samboady Rodin mandram-pahatapitry ny androko, aleoko mivarotra mangahazo raha hivadika. Sambatra ianareo teto nanana Antsonjombe saingy indrisy fa tsy fidiny ho anay ny tsy nankaty fa tsy laninareo ny foza. Dimy taona hoy ity mpanao politika ity no nitondran-dRajoelina ary dimy taona no nitondran’ny filoha Ravalomanana ary nahazo depiote maro izy fa ialahay Mapar halatra, fandrobana no natao teto ka depiote 49 no azo. Aminay hoy Rodin dia tsy mihevitra ny tenako ho lany aho raha tsy tonga eto ny filoha Ravalomanana. Noho izany dia eto izahay Arivonimamo miteny hoe atambaro ny hery ary ajanony any ny hira misy Avana, veloma ry mpitady seza. Andriamatoa Randriamamiarizafy Ignace kosa dia nilaza fa tamin’ny Alakamisy teo ny andron’ny radio kanefa dia tsy noresahana firy teto izany. Nahatsiaro manokana ny radio nakatona hoy izy na ny sasany aza manao vava be ary izahay dia milaza zavatra amin’ny fomba mihaja. Ny Mapar hoy izy dia mitratrevatreva amin’ny radio milaza fa tsy maintsy ho azy ny Praiminisitra kanefa io lalàmpanorenana io dia hahavoa azy. Ny manahirana amin’io lalàm-panorenana io hoy izy dia natao kopie kolé tamin’ny lalàm-panorenana frantsay, Maorisianina, Alemana fa tsy natao ho antsika Malagasy mihitsy ny ao anatiny. Noho izany dia efa manomana ny saintsika sahady amin’izay zavatra mety hitranga amin’ny herinandro io na isika hahazo andrimpanjakana na isika hijanona ho mpanohitra.

34 pensées sur “DEPIOTE RAKOTOMANJATO RODIN : TSY MIHEVITRA NY TENAKO HO LANY AHO RAHA TSY TONGA ETO NY FILOHA RAVALOMANANA”

  1. vaovao lehibe—-vaovao lehibe–vakio sy diniho tsara !

    DECLARATON DE MADAME HALEH BRIDI , REPRESENTANT DES FINANCIERS ETRANGERS POUR LES AIDES FINANCIERES ET TECHNIQUES DE LA RECONSTRUCTION DE MADAGASCAR..

    (extrat fe tananews )

     

    Mme Haleh Bridi lève le voile sur les raisons de la restriction de la Communauté internationale et expose un aperçu des perspectives de coopération avec Madagascar. En ce sens, le déblocage des fonds internationaux repose sur la désignation du Premier ministre, mais surtout du prochain ministre des Finances et du Budget.

    La rigueur qui déplait au MAPAR

    CHERS COMPATRIOTES D’ICI , D’AILLEURS ET DE PARTOUT ,

    jE VOUS INVITE A DECORTIQUER ET A ANALYSER DANS LES DETAILS ATTENTIVEMENT ET OBJECTIVEMENT CETTE DECLARATION DE

    MADAME HALEH BRIDI

    Déclaration qui comporte les clauses et conditions posées par les « bailleurs de fonds  » AVANT DE DECIDER DE DEBLQUER LEURSAIDES FINANCIERES AUX MALGACHES AFIN DE SAVOIR S’IL EST JUDICIEUX ? PRUDENT DE CONFIER LA GESTION D’UN TEL MONTANT A DES PERSONNES RESPONSABLES DE CET APPAUVRISSEMENT DE LA POPULATION ET DE LA DESTUCTION VOLONTAIRE DES USINES , DES FOYERS D’EMPLOIS ET QUI PENDANT CINQ ANNEES DE POUVOIR SANS PARTAGE LE POUVOIR QUI A IGNORE SUPERBEMENT LES REGLES DEMOCRATIQUES , LE DROIT DE L’HOMME ET QUI A USE ET A ABUSE DU CUMUL DES POUVOIRS ( MILITAIRES , JURIDIQUES , MEDIATIQUES..!

    CE POUVOIR QUI S’EST VANTE D’AVOIR PRIS LE POUVOIR DANS LE BUT D’AMELIORER LA VIE DES MALGACHES ET D’INSTAURER LES REGLES DEMOCRATIQUES DANS LA VIE POLITIQUE ET L’ADMINISTRATION DU PAYS IL A DETRUIT LE TISSU ECNOMIQUE ET N’ A RIEN CONSTRUIT !

    CE POUVOIR ILLEGAL MALGRE CES ELECTIONS TRUQUEES CROIT QU’ IL A ENCORE SUR LE PAYS DES MOYENS POUR S’IMPOSER ET ET D’APPLIQUER LEUS ACTIONS MAFIEUSES , DELICTIEUSES ET CRIMINELLES

    LISEZ ET RELISEZ CETTE DECLARATION !

    Docteur Robin

    Paris

    « Vous voyez un mélange de jubilation et d’inquiétude des bailleurs de fonds. Nous traitons avec de gros financements potentiels, donc, ce n’est pas ce que nous voulons influencer, le processus, mais nous aimerions savoir qui sera le ministre des Finances. » Tels ont été les propos de Mme Haleh Bridi, Directrice des opérations de la Banque mondiale pour Madagascar, Comores, Maurice et les Seychelles, au sujet de la conjoncture malgache.

    Ces propos révèlent plus sur les raisons des restrictions de la Communauté internationale, quant à la désignation du Premier ministre et la formation du prochain gouvernement. Certains parlent de « zéro reconduction », car aucun bailleur de fonds ne semble vouloir confier le moindre centime aux dirigeants malgaches sous l’ère Rajoelina.

    En ce sens, les acteurs malgaches, politiques et juridiques devront se débrouiller, exploiter les Lois et en déceler les filons exploitables pour mettre Andry Rajoelina sur la touche. En réalité, il ne s’agit point d’ingérence ni de dictat international, mais de la simple assurance que les fonds – plusieurs milliards d’euros – soient en de bonnes mains.

    Un accompagnement de près

    Après la mise en place du gouvernement, la Banque Mondiale débloquera les fonds nécessaires aux programmes d’urgence. Pour ce mois de février 2014, une première tranche de 75 millions de dollars sera débloquée pour atténuer l’insécurité alimentaire qui frappe 4 millions d’habitants de la partie sud du pays.

    La Banque Mondiale a également établi un plan d’action pour trois années et qui définira le déblocage des fonds. « Si nous voyons que le pays a une bonne structure en place et qu’il peut absorber plus d’argent, alors nous ferons en sorte qu’il reçoive plus », a ajouté Mme Haleh Bridi.

    La foi en une réussite malgache

    En tout cas, Mme Haleh Bridi croit en un avenir prospère pour Madagascar. « Madagascar peut récupérer très vite. Il ne peut que remonter. D’autres pays, comme la Chine et la Thaïlande, l’ont fait avec un bon leadership du dévouement. Ce pays peut aussi le faire », a-t-elle lancé.

    Pour y parvenir, la Grande-Île doit se maintenir sur une croissance économique d’au moins 7 % pendant 10 années d’affilée. Les prévisions pour l’année en cours en sont cependant loins. La rupture du cycle de crises qui ont sévi dans le pays est en conséquence incontournable.

    « Il faudrait la garantie de la cessation de l’ingérence des militaires dans la politique », a pour sa part indiqué Cassam Uteem du Centre Carter. « Il faudrait également que cesse le scénario sordide postélectoral où le gagnant saisit tous les biens du perdant et le pousse à l’exil, en attendant que les proches de ce perdant fomentent des mouvements « anticonstitutionnels », a-t-elle ajouté  »

    Cette déclaration de Madame Haleh Bridi est très importante pour Nous à plus d’un titre.

    Cette déclaration sans aucune intention politique va nous aider à stopper et à faire taire le délire des putchistes ,qui ont cru que cette partie de la Communauté internation entrainée par chissano et les agents de l’ingérence de françafrique qui ont tout comploté pour que la solution de la crise à Madagascar , pour favoriser leurs intérêts communs dans le Canal de Mozambique ,sorte du cadre de la feuille de route ,car ces élections non démocratiques vont favoriser le maintien des putschistes au pouvoir à M.car Grâce au non respet surtout du Droit de l’Homme ,aux manipulations illicites à tous les niveaux des opérations électorales( de l’enregistrement des candidats jusqu’à l’annonce des .

    Présentement les résultats..ce pouvoir usurpé avec la complicité d’une partie de la Communauté internationale se trouvent devant sous forme de deux problèmes indispensables au fonctionnement du gouvernement d’un Etat .

    –il s’agit de mettre en place le gouvernement et le premier ministre. La nomination de ces ministres se hertent frontalement avec les dispositons des accords de COTONOU qui interdisent , comme le précise de même l’article 21 du droit de l’Homme, la participation au pouvoir issu d’un coup d’état dans son Pays..Et ce président prétendument éiu fait-il l’objet d’une exception ou bénéficie-t-il d’une impunité ? ET POURQUOI ?

    Le deuxième problème consiste à trouver du financement et des financiers qui acceptent de confier leur argent à des voleurs , des prédateurs patentés et avides.

    Ces deux problèmes constituent de gros handicaps à ces voleurs de grands chemins qui n’ont eu peur de rien ni de personne.

    Dans la déclaration de Madame Haleh Bridi ,les bailleurs de fond dictent leurs leurs conditions à remplir par les « quémandeurs  » qui pourraient lever le déblocages des fonds et vous avez lu que si tout se passe bien ,l’octrou de l’aide se débloque au fur et à mesure de la réussite de la gestion précédente..et de l’état cu chantier qui fera l’objet d’inspection technique

    Si nous voilons nous rappeler que ces précautons des bailleurs après les mauvaises gestions de ratsiraka , le Gouvernement de jacques sylla a subi la rigueur de ces mesures de précautions

    RAPPELONS QUE RATSIRAKA A LAISSE ME PAYS DANS UNE MISERE NOIRE AVEC UN APPAUVRISSEMENT ET PAUPERISATION DE MALGACHES ,DES OBLIGATIONS REGALENNES DANS UN PITEUX ETAT ,DES ROUTES NEGLIGEES JAMAIS REPAREES….!

    La reconstruction du Pays par le Pouvoir du NOUVEAU POUVOIR RAVALOMANANA MARC a été effectuée en deux étapes :

    — début janvier 2002 au 1er novembre 2005 , la lutte contre la Pauvreté a été réalisée avec la reconnaissance du sieux de gestion financière et le sccès de la lute par les bailleurs de fond , qui ont attribué au Gouvernement un satisfécit ( un point de satisfécit).

    Le déblocage d’un tirage spécal de trois a été permis pour l’Etat malgache pour financer de nouveaux chantiers.

    — au mois de mai 2006, mise en application du plan MAP

    A LA FIN DE L’ANNEE 2088 ,LE POUVOIR A ENREGISTRE DE GRANDES PRODUCTIVITES AGRICOLES , UN IMPORTANT DEVELOPPEMENT DES ACTIVITES ET DE LA DISTRIBUTION DES PRODUITS AGRO-ALIMENTAIRES ET LES MALGACHES ONT NOTE UNE NETTE HAUSSE DU POUVOIR D’ACHAT EN MEME TEMPS QUE LA BAISSE DES PRIX DES PPN !

    LE TAUX DE CROISSANCE ECONOMIQUE QUI A ETE POINTE A MOINS DE 0.5% A PROGRESSE AU NIVEAU DES 7.9 % AU DEBUT DU MOIS DE MARS 2009..

    LE POUVOIR DIRIGE PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE RAVALOMANANA MARC A MIS AU TOTAL SEPT ANS POUR REDRESSER MADAGASCAR SUR LE PLAN ECONOMIQUE ET SOCIAL ET SUR L’EDIFICATION DES MALGACHES POUR LA SCOLARISATION , LA SANTE PUBLIQUE ET ET POUR LE DESENCLAVEMENT DU PAYS PAR LA CONSTRUCTION DE NOUVELLES ROUTES ET LA REFECTION DES ANCIENNES QUI ONT ETE NEGLIGEES PAR LES GESTIONS AVANT 2002 !

    MADAME HALEH BRIDI A ILLUSTRE SA DECLARATION EN S’INSPIRANT DE L’EXPERIENCE DURANT LES SEPT ANNEES DE REDRESSEMENT DU PAYS , NOTAMMENT

    –LE DEBLOCAGE DU TIRAGE SPECIAL DE TROIS ANS POUR REALISER LE CHANTIER POUR LA LUTTE REUSSIE CONTRE LA PAUVRETE DONT L’ACHEVEMENT A MERITE DE LA RECONNAISSANCE DES  » DES BAILLEURS DE FONDS »

    –AU MOIS DE MAI 2006 ANNONCE ET MISE EN PLACE DU PROGRAMME MAP QUI COURT JUSQU’EN 2015 AVEC GARANTIE DE FINANCEMENT DE TOUT LE PROGRAMME !

    MADAME HALEH BRIDI EST TRES CONFIANTE ET N’A PAS HESITE DE PRONOSTIQUER QUE LES MALGACHES REUSSIRONT CETTE RECONSTRUCTION EN SOUS ENTENDANT QU’ILS ONT ETE DEJA CONFRONTE A DE TEL PARI QU’ILS ONT GAGNE ET D’AILLEURS CE PROGRAMME MAP A LIVRER EN 2015 A VU SON TAUX DE CROISSANCE EN FIN 2008 CULMINER AU NIVEAU DE 7.9 % ALORS

    QU’ A LA FIN DE L’ANNEE 2001 CE TAUX A ETE PLAT AU NIVEAU DE 0.5% !

    ET MADAME HALEH BRIDI DE D’ESTIMER ET D’AFFIRMER QUE LES MALGACUES GAGNERONT CET ENJEU

     » YES YOU CAN ! »

    OUI NOUS NE DOUTONS PAS ! NOUS GAGNERONT !

    AVEC LA FORCE DE L’ESPRIT ET LE PRAGMATISME IMPLACABLE DE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MARC ET L’ENTHOUSIASME TRANQUILLE ET ELECTRISANT DE NENY RAVALOMANANA LALAO !

     » QUE DIEU CONTINUE A GUIDER NOTRE LUTTE  »

    Docteur ROBIN

    Paris

    © Orange 2014
    informations légales
    données personnelles
    les cookies
    publicité
    internet +
    AFA

  2. DECLARATON DE MADAME HALEH BRIDI , REPRESENTANT DES FINANCIERS ETRANGERS POUR LES AIDES FINANCIERES ET TECHNIQUES DE LA RECONSTRUCTION DE MADAGASCAR..

     

    Mme Haleh Bridi lève le voile sur les raisons de la restriction de la Communauté internationale et expose un aperçu des perspectives de coopération avec Madagascar. En ce sens, le déblocage des fonds internationaux repose sur la désignation du Premier ministre, mais surtout du prochain ministre des Finances et du Budget.

    La rigueur qui déplait au MAPAR

    CHERS COMPATRIOTES D’ICI , D’AILLEURS ET DE PARTOUT ,

    jE VOUS INVITE A DECORTIQUER ET A ANALYSER DANS LES DETAILS ATTENTIVEMENT ET OBJECTIVEMENT CETTE D2CLARATION DE

    MADAME HALEH BRIDI

    Déclaration qui comporte les clauses et conditions posées par les « bailleurs de fonds  » AVANT DE DECIDER DE DEBLQUER LEURSAIDES FINANCIERES AUX MALGACHES AFIN DE SAVOIR S’IL EST JUDICIEUX ? PRUDENT DE CONFIER LA GESTION D’UN TEL MONTANT A DES PERSONNES RESPONSABLES DE CET APPAUVRISSEMENT DE LA POPULATION ET DE LA DESTUCTION VOLONTAIRE DES USINES , DES FOYERS D’EMPLOIS ET QUI PENDANT CINQ ANNEES DE POUVOIR SANS PARTAGE LE POUVOIR QUI A IGNORE SUPERBEMENT LES REGLES DEMOCRATIQUES , LE DROIT DE L’HOMME ET QUI A USE ET A ABUSE DU CUMUL DES POUVOIRS ( MILITAIRES , JURIDIQUES , MEDIATIQUES..!

    CE POUVOIR QUI S’EST VANTE D’AVOIR PRIS LE POUVOIR DANS LE BUT D’AMELIORER LA VIE DES MALGACHES ET D’INSTAURER LES REGLES DEMOCRATIQUES DANS LA VIE POLITIQUE ET L’ADMINISTRATION DU PAYS IL A DETRUIT LE TISSU ECNOMIQUE ET N’ A RIEN CONSTRUIT !

    CE POUVOIR ILLEGAL MALGRE CES ELECTIONS TRUQUEES CROIT QU’ IL A ENCORE SUR LE PAYS DES MOYENS POUR S’IMPOSER ET ET D’APPLIQUER LEUS ACTIONS MAFIEUSES , DELICTIEUSES ET CRIMINELLES

    LISEZ ET RELISEZ CETTE DECLARATION !

    Docteur Robin

    Paris

    « Vous voyez un mélange de jubilation et d’inquiétude des bailleurs de fonds. Nous traitons avec de gros financements potentiels, donc, ce n’est pas ce que nous voulons influencer, le processus, mais nous aimerions savoir qui sera le ministre des Finances. » Tels ont été les propos de Mme Haleh Bridi, Directrice des opérations de la Banque mondiale pour Madagascar, Comores, Maurice et les Seychelles, au sujet de la conjoncture malgache.

    Ces propos révèlent plus sur les raisons des restrictions de la Communauté internationale, quant à la désignation du Premier ministre et la formation du prochain gouvernement. Certains parlent de « zéro reconduction », car aucun bailleur de fonds ne semble vouloir confier le moindre centime aux dirigeants malgaches sous l’ère Rajoelina.

    En ce sens, les acteurs malgaches, politiques et juridiques devront se débrouiller, exploiter les Lois et en déceler les filons exploitables pour mettre Andry Rajoelina sur la touche. En réalité, il ne s’agit point d’ingérence ni de dictat international, mais de la simple assurance que les fonds – plusieurs milliards d’euros – soient en de bonnes mains.

    Un accompagnement de près

    Après la mise en place du gouvernement, la Banque Mondiale débloquera les fonds nécessaires aux programmes d’urgence. Pour ce mois de février 2014, une première tranche de 75 millions de dollars sera débloquée pour atténuer l’insécurité alimentaire qui frappe 4 millions d’habitants de la partie sud du pays.

    La Banque Mondiale a également établi un plan d’action pour trois années et qui définira le déblocage des fonds. « Si nous voyons que le pays a une bonne structure en place et qu’il peut absorber plus d’argent, alors nous ferons en sorte qu’il reçoive plus », a ajouté Mme Haleh Bridi.

    La foi en une réussite malgache

    En tout cas, Mme Haleh Bridi croit en un avenir prospère pour Madagascar. « Madagascar peut récupérer très vite. Il ne peut que remonter. D’autres pays, comme la Chine et la Thaïlande, l’ont fait avec un bon leadership du dévouement. Ce pays peut aussi le faire », a-t-elle lancé.

    Pour y parvenir, la Grande-Île doit se maintenir sur une croissance économique d’au moins 7 % pendant 10 années d’affilée. Les prévisions pour l’année en cours en sont cependant loins. La rupture du cycle de crises qui ont sévi dans le pays est en conséquence incontournable.

    « Il faudrait la garantie de la cessation de l’ingérence des militaires dans la politique », a pour sa part indiqué Cassam Uteem du Centre Carter. « Il faudrait également que cesse le scénario sordide postélectoral où le gagnant saisit tous les biens du perdant et le pousse à l’exil, en attendant que les proches de ce perdant fomentent des mouvements « anticonstitutionnels », a-t-elle ajouté  »

    Cette déclaration de Madame Haleh Bridi est très importante pour Nous à plus d’un titre.

    Cette déclaration sans aucune intention politique va nous aider à stopper et à faire taire le délire des putchistes ,qui ont cru que cette partie de la Communauté internation entrainée par chissano et les agents de l’ingérence de françafrique qui ont tout comploté pour que la solution de la crise à Madagascar , pour favoriser leurs intérêts communs dans le Canal de Mozambique ,sorte du cadre de la feuille de route ,car ces élections non démocratiques vont favoriser le maintien des putschistes au pouvoir à M.car Grâce au non respet surtout du Droit de l’Homme ,aux manipulations illicites à tous les niveaux des opérations électorales( de l’enregistrement des candidats jusqu’à l’annonce des .

    Présentement les résultats..ce pouvoir usurpé avec la complicité d’une partie de la Communauté internationale se trouvent devant sous forme de deux problèmes indispensables au fonctionnement du gouvernement d’un Etat .

    –il s’agit de mettre en place le gouvernement et le premier ministre. La nomination de ces ministres se hertent frontalement avec les dispositons des accords de COTONOU qui interdisent , comme le précise de même l’article 21 du droit de l’Homme, la participation au pouvoir issu d’un coup d’état dans son Pays..Et ce président prétendument éiu fait-il l’objet d’une exception ou bénéficie-t-il d’une impunité ? ET POURQUOI ?

    Le deuxième problème consiste à trouver du financement et des financiers qui acceptent de confier leur argent à des voleurs , des prédateurs patentés et avides.

    Ces deux problèmes constituent de gros handicaps à ces voleurs de grands chemins qui n’ont eu peur de rien ni de personne.

    Dans la déclaration de Madame Haleh Bridi ,les bailleurs de fond dictent leurs leurs conditions à remplir par les « quémandeurs  » qui pourraient lever le déblocages des fonds et vous avez lu que si tout se passe bien ,l’octrou de l’aide se débloque au fur et à mesure de la réussite de la gestion précédente..et de l’état cu chantier qui fera l’objet d’inspection technique

    Si nous voilons nous rappeler que ces précautons des bailleurs après les mauvaises gestions de ratsiraka , le Gouvernement de jacques sylla a subi la rigueur de ces mesures de précautions

    RAPPELONS QUE RATSIRAKA A LAISSE ME PAYS DANS UNE MISERE NOIRE AVEC UN APPAUVRISSEMENT ET PAUPERISATION DE MALGACHES ,DES OBLIGATIONS REGALENNES DANS UN PITEUX ETAT ,DES ROUTES NEGLIGEES JAMAIS REPAREES….!

    La reconstruction du Pays par le Pouvoir du NOUVEAU POUVOIR RAVALOMANANA MARC a été effectuée en deux étapes :

    — début janvier 2002 au 1er novembre 2005 , la lutte contre la Pauvreté a été réalisée avec la reconnaissance du sieux de gestion financière et le sccès de la lute par les bailleurs de fond , qui ont attribué au Gouvernement un satisfécit ( un point de satisfécit).

    Le déblocage d’un tirage spécal de trois a été permis pour l’Etat malgache pour financer de nouveaux chantiers.

    — au mois de mai 2006, mise en application du plan MAP

    A LA FIN DE L’ANNEE 2088 ,LE POUVOIR A ENREGISTRE DE GRANDES PRODUCTIVITES AGRICOLES , UN IMPORTANT DEVELOPPEMENT DES ACTIVITES ET DE LA DISTRIBUTION DES PRODUITS AGRO-ALIMENTAIRES ET LES MALGACHES ONT NOTE UNE NETTE HAUSSE DU POUVOIR D’ACHAT EN MEME TEMPS QUE LA BAISSE DES PRIX DES PPN !

    LE TAUX DE CROISSANCE ECONOMIQUE QUI A ETE POINTE A MOINS DE 0.5% A PROGRESSE AU NIVEAU DES 7.9 % AU DEBUT DU MOIS DE MARS 2009..

    LE POUVOIR DIRIGE PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE RAVALOMANANA MARC A MIS AU TOTAL SEPT ANS POUR REDRESSER MADAGASCAR SUR LE PLAN ECONOMIQUE ET SOCIAL ET SUR L’EDIFICATION DES MALGACHES POUR LA SCOLARISATION , LA SANTE PUBLIQUE ET ET POUR LE DESENCLAVEMENT DU PAYS PAR LA CONSTRUCTION DE NOUVELLES ROUTES ET LA REFECTION DES ANCIENNES QUI ONT ETE NEGLIGEES PAR LES GESTIONS AVANT 2002 !

    MADAME HALEH BRIDI A ILLUSTRE SA DECLARATION EN S’INSPIRANT DE L’EXPERIENCE DURANT LES SEPT ANNEES DE REDRESSEMENT DU PAYS , NOTAMMENT

    –LE DEBLOCAGE DU TIRAGE SPECIAL DE TROIS ANS POUR REALISER LE CHANTIER POUR LA LUTTE REUSSIE CONTRE LA PAUVRETE DONT L’ACHEVEMENT A MERITE DE LA RECONNAISSANCE DES  » DES BAILLEURS DE FONDS »

    –AU MOIS DE MAI 2006 ANNONCE ET MISE EN PLACE DU PROGRAMME MAP QUI COURT JUSQU’EN 2015 AVEC GARANTIE DE FINANCEMENT DE TOUT LE PROGRAMME !

    MADAME HALEH BRIDI EST TRES CONFIANTE ET N’A PAS HESITE DE PRONOSTIQUER QUE LES MALGACHES REUSSIRONT CETTE RECONSTRUCTION EN SOUS ENTENDANT QU’ILS ONT ETE DEJA CONFRONTE A DE TEL PARI QU’ILS ONT GAGNE ET D’AILLEURS CE PROGRAMME MAP A LIVRER EN 2015 A VU SON TAUX DE CROISSANCE EN FIN 2008 CULMINER AU NIVEAU DE 7.9 % ALORS

    QU’ A LA FIN DE L’ANNEE 2001 CE TAUX A ETE PLAT AU NIVEAU DE 0.5% !

    ET MADAME HALEH BRIDI DE D’ESTIMER ET D’AFFIRMER QUE LES MALGACUES GAGNERONT CET ENJEU

     » YES YOU CAN ! »

    OUI NOUS NE DOUTONS PAS ! NOUS GAGNERONT !

    AVEC LA FORCE DE L’ESPRIT ET LE PRAGMATISME IMPLACABLE DE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MARC ET L’ENTHOUSIASME TRANQUILLE ET ELECTRISANT DE NENY RAVALOMANANA LALAO !

     » QUE DIEU CONTINUE A GUIDER NOTRE LUTTE  »

    Docteur ROBIN

    Paris

  3. DECLARATON DE MADAME HALEH BRIDI , REPRESENTANT DES FINANCIERS ETRANGERS POUR LES AIDES FINANCIERES ET TECHNIQUES DE LA RECONSTRUCTION DE MADAGASCAR..

    Mme Haleh Bridi lève le voile sur les raisons de la restriction de la Communauté internationale et expose un aperçu des perspectives de coopération avec Madagascar. En ce sens, le déblocage des fonds internationaux repose sur la désignation du Premier ministre, mais surtout du prochain ministre des Finances et du Budget.

    La rigueur qui déplait au MAPAR

    CHERS COMPATRIOTES D’ICI , D’AILLEURS ET DE PARTOUT ,

    jE VOUS INVITE A DECORTIQUER ET A ANALYSER DANS LES DETAILS ATTENTIVEMENT ET OBJECTIVEMENT CETTE D2CLARATION DE MADAME HALEH BRIDI

    Déclaration qui comporte les clauses et conditions posées par les « bailleurs de fonds  » AVANT DE DECIDER DE DEBLQUER LEURSAIDES FINANCIERES AUX MALGACHES AFIN DE SAVOIR S’IL EST JUDICIEUX ? PRUDENT DE CONFIER LA GESTION D’UN TEL MONTANT A DES PERSONNES RESPONSABLES DE CET APPAUVRISSEMENT DE LA POPULATION ET DE LA DESTUCTION VOLONTAIRE DES USINES , DES FOYERS D’EMPLOIS ET QUI PENDANT CINQ ANNEES DE POUVOIR SANS PARTAGE LE POUVOIR QUI A IGNORE SUPERBEMENT LES REGLES DEMOCRATIQUES , LE DROIT DE L’HOMME ET QUI A USE ET A ABUSE DU CUMUL DES POUVOIRS ( MILITAIRES , JURIDIQUES , MEDIATIQUES..!

    CE POUVOIR QUI S’EST VANTE D’AVOIR PRIS LE POUVOIR DANS LE BUT D’AMELIORER LA VIE DES MALGACHES ET D’INSTAURER LES REGLES DEMOCRATIQUES DANS LA VIE POLITIQUE ET L’ADMINISTRATION DU PAYS IL A DETRUIT LE TISSU ECNOMIQUE ET N’ A RIEN CONSTRUIT !

    CE POUVOIR ILLEGAL MALGRE CES ELECTIONS TRUQUEES CROIT QU’ IL A ENCORE SUR LE PAYS DES MOYENS POUR S’IMPOSER ET ET D’APPLIQUER LEUS ACTIONS MAFIEUSES , DELICTIEUSES ET CRIMINELLES

    LISEZ ET RELISEZ CETTE DECLARATION !

    Docteur Robin

    Paris

    « Vous voyez un mélange de jubilation et d’inquiétude des bailleurs de fonds. Nous traitons avec de gros financements potentiels, donc, ce n’est pas ce que nous voulons influencer, le processus, mais nous aimerions savoir qui sera le ministre des Finances. » Tels ont été les propos de Mme Haleh Bridi, Directrice des opérations de la Banque mondiale pour Madagascar, Comores, Maurice et les Seychelles, au sujet de la conjoncture malgache.

    Ces propos révèlent plus sur les raisons des restrictions de la Communauté internationale, quant à la désignation du Premier ministre et la formation du prochain gouvernement. Certains parlent de « zéro reconduction », car aucun bailleur de fonds ne semble vouloir confier le moindre centime aux dirigeants malgaches sous l’ère Rajoelina.

    En ce sens, les acteurs malgaches, politiques et juridiques devront se débrouiller, exploiter les Lois et en déceler les filons exploitables pour mettre Andry Rajoelina sur la touche. En réalité, il ne s’agit point d’ingérence ni de dictat international, mais de la simple assurance que les fonds – plusieurs milliards d’euros – soient en de bonnes mains.

    Un accompagnement de près

    Après la mise en place du gouvernement, la Banque Mondiale débloquera les fonds nécessaires aux programmes d’urgence. Pour ce mois de février 2014, une première tranche de 75 millions de dollars sera débloquée pour atténuer l’insécurité alimentaire qui frappe 4 millions d’habitants de la partie sud du pays.

    La Banque Mondiale a également établi un plan d’action pour trois années et qui définira le déblocage des fonds. « Si nous voyons que le pays a une bonne structure en place et qu’il peut absorber plus d’argent, alors nous ferons en sorte qu’il reçoive plus », a ajouté Mme Haleh Bridi.

    La foi en une réussite malgache

    En tout cas, Mme Haleh Bridi croit en un avenir prospère pour Madagascar. « Madagascar peut récupérer très vite. Il ne peut que remonter. D’autres pays, comme la Chine et la Thaïlande, l’ont fait avec un bon leadership du dévouement. Ce pays peut aussi le faire », a-t-elle lancé.

    Pour y parvenir, la Grande-Île doit se maintenir sur une croissance économique d’au moins 7 % pendant 10 années d’affilée. Les prévisions pour l’année en cours en sont cependant loins. La rupture du cycle de crises qui ont sévi dans le pays est en conséquence incontournable.

    « Il faudrait la garantie de la cessation de l’ingérence des militaires dans la politique », a pour sa part indiqué Cassam Uteem du Centre Carter. « Il faudrait également que cesse le scénario sordide postélectoral où le gagnant saisit tous les biens du perdant et le pousse à l’exil, en attendant que les proches de ce perdant fomentent des mouvements « anticonstitutionnels », a-t-elle ajouté  »

    Cette déclaration de Madame Haleh Bridi est très importante pour Nous à plus d’un titre.

    Cette déclaration sans aucune intention politique va nous aider à stopper et à faire taire le délire des putchistes ,qui ont cru que cette partie de la Communauté internation entrainée par chissano et les agents de l’ingérence de françafrique qui ont tout comploté pour que la solution de la crise à Madagascar , pour favoriser leurs intérêts communs dans le Canal de Mozambique ,sorte du cadre de la feuille de route ,car ces élections non démocratiques vont favoriser le maintien des putschistes au pouvoir à M.car Grâce au non respet surtout du Droit de l’Homme ,aux manipulations illicites à tous les niveaux des opérations électorales( de l’enregistrement des candidats jusqu’à l’annonce des .

    Présentement les résultats..ce pouvoir usurpé avec la complicité d’une partie de la Communauté internationale se trouvent devant sous forme de deux problèmes indispensables au fonctionnement du gouvernement d’un Etat .

    –il s’agit de mettre en place le gouvernement et le premier ministre. La nomination de ces ministres se hertent frontalement avec les dispositons des accords de COTONOU qui interdisent , comme le précise de même l’article 21 du droit de l’Homme, la participation au pouvoir issu d’un coup d’état dans son Pays..Et ce président prétendument éiu fait-il l’objet d’une exception ou bénéficie-t-il d’une impunité ? ET POURQUOI ?

    Le deuxième problème consiste à trouver du financement et des financiers qui acceptent de confier leur argent à des voleurs , des prédateurs patentés et avides.

    Ces deux problèmes constituent de gros handicaps à ces voleurs de grands chemins qui n’ont eu peur de rien ni de personne.

    Dans la déclaration de Madame Haleh Bridi ,les bailleurs de fond dictent leurs leurs conditions à remplir par les « quémandeurs  » qui pourraient lever le déblocages des fonds et vous avez lu que si tout se passe bien ,l’octrou de l’aide se débloque au fur et à mesure de la réussite de la gestion précédente..et de l’état cu chantier qui fera l’objet d’inspection technique

    Si nous voilons nous rappeler que ces précautons des bailleurs après les mauvaises gestions de ratsiraka , le Gouvernement de jacques sylla a subi la rigueur de ces mesures de précautions

    RAPPELONS QUE RATSIRAKA A LAISSE ME PAYS DANS UNE MISERE NOIRE AVEC UN APPAUVRISSEMENT ET PAUPERISATION DE MALGACHES ,DES OBLIGATIONS REGALENNES DANS UN PITEUX ETAT ,DES ROUTES NEGLIGEES JAMAIS REPAREES….!

    La reconstruction du Pays par le Pouvoir du NOUVEAU POUVOIR RAVALOMANANA MARC a été effectuée en deux étapes :

    — début janvier 2002 au 1er novembre 2005 , la lutte contre la Pauvreté a été réalisée avec la reconnaissance du sieux de gestion financière et le sccès de la lute par les bailleurs de fond , qui ont attribué au Gouvernement un satisfécit ( un point de satisfécit).

    Le déblocage d’un tirage spécal de trois a été permis pour l’Etat malgache pour financer de nouveaux chantiers.

    — au mois de mai 2006, mise en application du plan MAP

    A LA FIN DE L’ANNEE 2088 ,LE POUVOIR A ENREGISTRE DE GRANDES PRODUCTIVITES AGRICOLES , UN IMPORTANT DEVELOPPEMENT DES ACTIVITES ET DE LA DISTRIBUTION DES PRODUITS AGRO-ALIMENTAIRES ET LES MALGACHES ONT NOTE UNE NETTE HAUSSE DU POUVOIR D’ACHAT EN MEME TEMPS QUE LA BAISSE DES PRIX DES PPN !

    LE TAUX DE CROISSANCE ECONOMIQUE QUI A ETE POINTE A MOINS DE 0.5% A PROGRESSE AU NIVEAU DES 7.9 % AU DEBUT DU MOIS DE MARS 2009..

    LE POUVOIR DIRIGE PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE RAVALOMANANA MARC A MIS AU TOTAL SEPT ANS POUR REDRESSER MADAGASCAR SUR LE PLAN ECONOMIQUE ET SOCIAL ET SUR L’EDIFICATION DES MALGACHES POUR LA SCOLARISATION , LA SANTE PUBLIQUE ET ET POUR LE DESENCLAVEMENT DU PAYS PAR LA CONSTRUCTION DE NOUVELLES ROUTES ET LA REFECTION DES ANCIENNES QUI ONT ETE NEGLIGEES PAR LES GESTIONS AVANT 2002 !

    MADAME HALEH BRIDI A ILLUSTRE SA DECLARATION EN S’INSPIRANT DE L’EXPERIENCE DURANT LES SEPT ANNEES DE REDRESSEMENT DU PAYS , NOTAMMENT

    –LE DEBLOCAGE DU TIRAGE SPECIAL DE TROIS ANS POUR REALISER LE CHANTIER POUR LA LUTTE REUSSIE CONTRE LA PAUVRETE DONT L’ACHEVEMENT A MERITE DE LA RECONNAISSANCE DES  » DES BAILLEURS DE FONDS »

    –AU MOIS DE MAI 2006 ANNONCE ET MISE EN PLACE DU PROGRAMME MAP QUI COURT JUSQU’EN 2015 AVEC GARANTIE DE FINANCEMENT DE TOUT LE PROGRAMME !

    MADAME HALEH BRIDI EST TRES CONFIANTE ET N’A PAS HESITE DE PRONOSTIQUER QUE LES MALGACHES REUSSIRONT CETTE RECONSTRUCTION EN SOUS ENTENDANT QU’ILS ONT ETE DEJA CONFRONTE A DE TEL PARI QU’ILS ONT GAGNE ET D’AILLEURS CE PROGRAMME MAP A LIVRER EN 2015 A VU SON TAUX DE CROISSANCE EN FIN 2008 CULMINER AU NIVEAU DE 7.9 % ALORS

    QU’ A LA FIN DE L’ANNEE 2001 CE TAUX A ETE PLAT AU NIVEAU DE 0.5% !

    ET MADAME HALEH BRIDI DE D’ESTIMER ET D’AFFIRMER QUE LES MALGACUES GAGNERONT CET ENJEU

     » YES YOU CAN ! »

    OUI NOUS NE DOUTONS PAS ! NOUS GAGNERONT !

    AVEC LA FORCE DE L’ESPRIT ET LE PRAGMATISME IMPLACABLE DE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MARC ET L’ENTHOUSIASME TRANQUILLE ET ELECTRISANT DE NENY RAVALOMANANA LALAO !

     » QUE DIEU CONTINUE A GUIDER NOTRE LUTTE  »

    Docteur ROBIN

    Paris

  4. Oui chacun et chacune se préoccupe duretour d Président de la République RAVALOMANANANA MARC au Pays,c’est notre devoir
    Mais d’autres voies et d’autres myens existent pour aussi faciter ce retour notamment la ise n place de règles démocratiques dans toutes activités concernant les Malgaches
    Des Pays , puissants et nombreux , par leur intransigeance de démocratie et et de ouvernement ouvert à tous les courants démocratiques contribient à leur façon ,notamment , par leurs financières si le Paris parvient à être légale , constitutionnelle et respectueux u droit de l’Homme et de l’état de droit
    C’est pour étayer ces conditions des bailleurs de fonds que j’ai cpié-collé cette déclaration de madame HALEH BRIDI représentat des financiers étrangers.

    DECLARATON DE MADAME HALEH BRIDI , REPRESENTANT DES FINANCIERS ETRANGERS POUR LES AIDES FINANCIERES ET TECHNIQUES DE LA RECONSTRUCTION DE MADAGASCAR..

     

    Mme Haleh Bridi lève le voile sur les raisons de la restriction de la Communauté internationale et expose un aperçu des perspectives de coopération avec Madagascar. En ce sens, le déblocage des fonds internationaux repose sur la désignation du Premier ministre, mais surtout du prochain ministre des Finances et du Budget.

    La rigueur qui déplait au MAPAR

    CHERS COMPATRIOTES D’ICI , D’AILLEURS ET DE PARTOUT ,

    jE VOUS INVITE A DECORTIQUER ET A ANALYSER DANS LES DETAILS ATTENTIVEMENT ET OBJECTIVEMENT CETTE D2CLARATION DE

    MADAME HALEH BRIDI

    Déclaration qui comporte les clauses et conditions posées par les « bailleurs de fonds  » AVANT DE DECIDER DE DEBLQUER LEURSAIDES FINANCIERES AUX MALGACHES AFIN DE SAVOIR S’IL EST JUDICIEUX ? PRUDENT DE CONFIER LA GESTION D’UN TEL MONTANT A DES PERSONNES RESPONSABLES DE CET APPAUVRISSEMENT DE LA POPULATION ET DE LA DESTUCTION VOLONTAIRE DES USINES , DES FOYERS D’EMPLOIS ET QUI PENDANT CINQ ANNEES DE POUVOIR SANS PARTAGE LE POUVOIR QUI A IGNORE SUPERBEMENT LES REGLES DEMOCRATIQUES , LE DROIT DE L’HOMME ET QUI A USE ET A ABUSE DU CUMUL DES POUVOIRS ( MILITAIRES , JURIDIQUES , MEDIATIQUES..!

    CE POUVOIR QUI S’EST VANTE D’AVOIR PRIS LE POUVOIR DANS LE BUT D’AMELIORER LA VIE DES MALGACHES ET D’INSTAURER LES REGLES DEMOCRATIQUES DANS LA VIE POLITIQUE ET L’ADMINISTRATION DU PAYS IL A DETRUIT LE TISSU ECNOMIQUE ET N’ A RIEN CONSTRUIT !

    CE POUVOIR ILLEGAL MALGRE CES ELECTIONS TRUQUEES CROIT QU’ IL A ENCORE SUR LE PAYS DES MOYENS POUR S’IMPOSER ET ET D’APPLIQUER LEUS ACTIONS MAFIEUSES , DELICTIEUSES ET CRIMINELLES

    LISEZ ET RELISEZ CETTE DECLARATION !

    Docteur Robin
    Paris

    « Vous voyez un mélange de jubilation et d’inquiétude des bailleurs de fonds. Nous traitons avec de gros financements potentiels, donc, ce n’est pas ce que nous voulons influencer, le processus, mais nous aimerions savoir qui sera le ministre des Finances. » Tels ont été les propos de Mme Haleh Bridi, Directrice des opérations de la Banque mondiale pour Madagascar, Comores, Maurice et les Seychelles, au sujet de la conjoncture malgache.

    Ces propos révèlent plus sur les raisons des restrictions de la Communauté internationale, quant à la désignation du Premier ministre et la formation du prochain gouvernement. Certains parlent de « zéro reconduction », car aucun bailleur de fonds ne semble vouloir confier le moindre centime aux dirigeants malgaches sous l’ère Rajoelina.

    En ce sens, les acteurs malgaches, politiques et juridiques devront se débrouiller, exploiter les Lois et en déceler les filons exploitables pour mettre Andry Rajoelina sur la touche. En réalité, il ne s’agit point d’ingérence ni de dictat international, mais de la simple assurance que les fonds – plusieurs milliards d’euros – soient en de bonnes mains.

    Un accompagnement de près

    Après la mise en place du gouvernement, la Banque Mondiale débloquera les fonds nécessaires aux programmes d’urgence. Pour ce mois de février 2014, une première tranche de 75 millions de dollars sera débloquée pour atténuer l’insécurité alimentaire qui frappe 4 millions d’habitants de la partie sud du pays.

    La Banque Mondiale a également établi un plan d’action pour trois années et qui définira le déblocage des fonds. « Si nous voyons que le pays a une bonne structure en place et qu’il peut absorber plus d’argent, alors nous ferons en sorte qu’il reçoive plus », a ajouté Mme Haleh Bridi.

    La foi en une réussite malgache

    En tout cas, Mme Haleh Bridi croit en un avenir prospère pour Madagascar. « Madagascar peut récupérer très vite. Il ne peut que remonter. D’autres pays, comme la Chine et la Thaïlande, l’ont fait avec un bon leadership du dévouement. Ce pays peut aussi le faire », a-t-elle lancé.

    Pour y parvenir, la Grande-Île doit se maintenir sur une croissance économique d’au moins 7 % pendant 10 années d’affilée. Les prévisions pour l’année en cours en sont cependant loins. La rupture du cycle de crises qui ont sévi dans le pays est en conséquence incontournable.

    « Il faudrait la garantie de la cessation de l’ingérence des militaires dans la politique », a pour sa part indiqué Cassam Uteem du Centre Carter. « Il faudrait également que cesse le scénario sordide postélectoral où le gagnant saisit tous les biens du perdant et le pousse à l’exil, en attendant que les proches de ce perdant fomentent des mouvements « anticonstitutionnels », a-t-elle ajouté  »

    Cette déclaration de Madame Haleh Bridi est très importante pour Nous à plus d’un titre.

    Cette déclaration sans aucune intention politique va nous aider à stopper et à faire taire le délire des putchistes ,qui ont cru que cette partie de la Communauté internation entrainée par chissano et les agents de l’ingérence de françafrique qui ont tout comploté pour que la solution de la crise à Madagascar , pour favoriser leurs intérêts communs dans le Canal de Mozambique ,sorte du cadre de la feuille de route ,car ces élections non démocratiques vont favoriser le maintien des putschistes au pouvoir à M.car Grâce au non respet surtout du Droit de l’Homme ,aux manipulations illicites à tous les niveaux des opérations électorales( de l’enregistrement des candidats jusqu’à l’annonce des .

    Présentement les résultats..ce pouvoir usurpé avec la complicité d’une partie de la Communauté internationale se trouvent devant sous forme de deux problèmes indispensables au fonctionnement du gouvernement d’un Etat .

    –il s’agit de mettre en place le gouvernement et le premier ministre. La nomination de ces ministres se hertent frontalement avec les dispositons des accords de COTONOU qui interdisent , comme le précise de même l’article 21 du droit de l’Homme, la participation au pouvoir issu d’un coup d’état dans son Pays..Et ce président prétendument éiu fait-il l’objet d’une exception ou bénéficie-t-il d’une impunité ? ET POURQUOI ?

    Le deuxième problème consiste à trouver du financement et des financiers qui acceptent de confier leur argent à des voleurs , des prédateurs patentés et avides.

    Ces deux problèmes constituent de gros handicaps à ces voleurs de grands chemins qui n’ont eu peur de rien ni de personne.

    Dans la déclaration de Madame Haleh Bridi ,les bailleurs de fond dictent leurs leurs conditions à remplir par les « quémandeurs  » qui pourraient lever le déblocages des fonds et vous avez lu que si tout se passe bien ,l’octrou de l’aide se débloque au fur et à mesure de la réussite de la gestion précédente..et de l’état cu chantier qui fera l’objet d’inspection technique

    Si nous voilons nous rappeler que ces précautons des bailleurs après les mauvaises gestions de ratsiraka , le Gouvernement de jacques sylla a subi la rigueur de ces mesures de précautions

    RAPPELONS QUE RATSIRAKA A LAISSE ME PAYS DANS UNE MISERE NOIRE AVEC UN APPAUVRISSEMENT ET PAUPERISATION DE MALGACHES ,DES OBLIGATIONS REGALENNES DANS UN PITEUX ETAT ,DES ROUTES NEGLIGEES JAMAIS REPAREES….!

    La reconstruction du Pays par le Pouvoir du NOUVEAU POUVOIR RAVALOMANANA MARC a été effectuée en deux étapes :

    — début janvier 2002 au 1er novembre 2005 , la lutte contre la Pauvreté a été réalisée avec la reconnaissance du sieux de gestion financière et le sccès de la lute par les bailleurs de fond , qui ont attribué au Gouvernement un satisfécit ( un point de satisfécit).

    Le déblocage d’un tirage spécal de trois a été permis pour l’Etat malgache pour financer de nouveaux chantiers.

    — au mois de mai 2006, mise en application du plan MAP

    A LA FIN DE L’ANNEE 2088 ,LE POUVOIR A ENREGISTRE DE GRANDES PRODUCTIVITES AGRICOLES , UN IMPORTANT DEVELOPPEMENT DES ACTIVITES ET DE LA DISTRIBUTION DES PRODUITS AGRO-ALIMENTAIRES ET LES MALGACHES ONT NOTE UNE NETTE HAUSSE DU POUVOIR D’ACHAT EN MEME TEMPS QUE LA BAISSE DES PRIX DES PPN !

    LE TAUX DE CROISSANCE ECONOMIQUE QUI A ETE POINTE A MOINS DE 0.5% A PROGRESSE AU NIVEAU DES 7.9 % AU DEBUT DU MOIS DE MARS 2009..

    LE POUVOIR DIRIGE PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE RAVALOMANANA MARC A MIS AU TOTAL SEPT ANS POUR REDRESSER MADAGASCAR SUR LE PLAN ECONOMIQUE ET SOCIAL ET SUR L’EDIFICATION DES MALGACHES POUR LA SCOLARISATION , LA SANTE PUBLIQUE ET ET POUR LE DESENCLAVEMENT DU PAYS PAR LA CONSTRUCTION DE NOUVELLES ROUTES ET LA REFECTION DES ANCIENNES QUI ONT ETE NEGLIGEES PAR LES GESTIONS AVANT 2002 !

    MADAME HALEH BRIDI A ILLUSTRE SA DECLARATION EN S’INSPIRANT DE L’EXPERIENCE DURANT LES SEPT ANNEES DE REDRESSEMENT DU PAYS , NOTAMMENT

    –LE DEBLOCAGE DU TIRAGE SPECIAL DE TROIS ANS POUR REALISER LE CHANTIER POUR LA LUTTE REUSSIE CONTRE LA PAUVRETE DONT L’ACHEVEMENT A MERITE DE LA RECONNAISSANCE DES  » DES BAILLEURS DE FONDS »

    –AU MOIS DE MAI 2006 ANNONCE ET MISE EN PLACE DU PROGRAMME MAP QUI COURT JUSQU’EN 2015 AVEC GARANTIE DE FINANCEMENT DE TOUT LE PROGRAMME !

    MADAME HALEH BRIDI EST TRES CONFIANTE ET N’A PAS HESITE DE PRONOSTIQUER QUE LES MALGACHES REUSSIRONT CETTE RECONSTRUCTION EN SOUS ENTENDANT QU’ILS ONT ETE DEJA CONFRONTE A DE TEL PARI QU’ILS ONT GAGNE ET D’AILLEURS CE PROGRAMME MAP A LIVRER EN 2015 A VU SON TAUX DE CROISSANCE EN FIN 2008 CULMINER AU NIVEAU DE 7.9 % ALORS

    QU’ A LA FIN DE L’ANNEE 2001 CE TAUX A ETE PLAT AU NIVEAU DE 0.5% !

    ET MADAME HALEH BRIDI DE D’ESTIMER ET D’AFFIRMER QUE LES MALGACUES GAGNERONT CET ENJEU

     » YES YOU CAN ! »

    OUI NOUS NE DOUTONS PAS ! NOUS GAGNERONT !

    AVEC LA FORCE DE L’ESPRIT ET LE PRAGMATISME IMPLACABLE DE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MARC ET L’ENTHOUSIASME TRANQUILLE ET ELECTRISANT DE NENY RAVALOMANANA LALAO !

     » QUE DIEU CONTINUE A GUIDER NOTRE LUTTE  »

    Docteur ROBIN

    Paris

  5. F’ angah teny ranamana??ianao mihintsy izany no tena tsy nahita sa
    efa ho Deba izato izy?
    Sao dia tsy azonao ary ilay atao hoe: vory lanina?mety koa hoe: tafahaona indray na mihaona indray,
    fa tsy voatery ho vahoaka mifanitsa-kitro vao azo atao hoe » vory lanina », rehefa tonga dada manao misi2 2!
    marary fo @’izany eo ity izy!tonga tsy antsoina eo ihany ny olona @ fotoana hilana azy fa aza tairina!!

  6. resaka be ny collaboration ééééé

    manolo tena hoe ministra na PM ééééé

    Mbola betsaka ny andrebireby any rafozalahy sy rafozavavy !!!!!!!!!!!!

    tsy vita mihintsy ny tantara !

  7. DECLARATON DE MADAME HALEH BRIDI , REPRESENTANT DES FINANCIERS ETRANGERS POUR LES AIDES FINANCIERES ET TECHNIQUES DE LA RECONSTRUCTION DE MADAGASCAR..
     
    Mme Haleh Bridi lève le voile sur les raisons de la restriction de la Communauté internationale et expose un aperçu des perspectives de coopération avec Madagascar. En ce sens, le déblocage des fonds internationaux repose sur la désignation du Premier ministre, mais surtout du prochain ministre des Finances et du Budget.
    La rigueur qui déplait au MAPAR
    CHERS COMPATRIOTES D’ICI , D’AILLEURS ET DE PARTOUT ,
    jE VOUS INVITE A DECORTIQUER ET A ANALYSER DANS LES DETAILS ATTENTIVEMENT ET OBJECTIVEMENT CETTE D2CLARATION DE
    MADAME HALEH BRIDI
    Déclaration qui comporte les clauses et conditions posées par les « bailleurs de fonds  » AVANT DE DECIDER DE DEBLQUER LEURSAIDES FINANCIERES AUX MALGACHES AFIN DE SAVOIR S’IL EST JUDICIEUX ? PRUDENT DE CONFIER LA GESTION D’UN TEL MONTANT A DES PERSONNES RESPONSABLES DE CET APPAUVRISSEMENT DE LA POPULATION ET DE LA DESTUCTION VOLONTAIRE DES USINES , DES FOYERS D’EMPLOIS ET QUI PENDANT CINQ ANNEES DE POUVOIR SANS PARTAGE LE POUVOIR QUI A IGNORE SUPERBEMENT LES REGLES DEMOCRATIQUES , LE DROIT DE L’HOMME ET QUI A USE ET A ABUSE DU CUMUL DES POUVOIRS ( MILITAIRES , JURIDIQUES , MEDIATIQUES..!
    CE POUVOIR QUI S’EST VANTE D’AVOIR PRIS LE POUVOIR DANS LE BUT D’AMELIORER LA VIE DES MALGACHES ET D’INSTAURER LES REGLES DEMOCRATIQUES DANS LA VIE POLITIQUE ET L’ADMINISTRATION DU PAYS IL A DETRUIT LE TISSU ECNOMIQUE ET N’ A RIEN CONSTRUIT !
    CE POUVOIR ILLEGAL MALGRE CES ELECTIONS TRUQUEES CROIT QU’ IL A ENCORE SUR LE PAYS DES MOYENS POUR S’IMPOSER ET ET D’APPLIQUER LEUS ACTIONS MAFIEUSES , DELICTIEUSES ET CRIMINELLES
    LISEZ ET RELISEZ CETTE DECLARATION !
    Docteur Robin
    Paris
    « Vous voyez un mélange de jubilation et d’inquiétude des bailleurs de fonds. Nous traitons avec de gros financements potentiels, donc, ce n’est pas ce que nous voulons influencer, le processus, mais nous aimerions savoir qui sera le ministre des Finances. » Tels ont été les propos de Mme Haleh Bridi, Directrice des opérations de la Banque mondiale pour Madagascar, Comores, Maurice et les Seychelles, au sujet de la conjoncture malgache.
    Ces propos révèlent plus sur les raisons des restrictions de la Communauté internationale, quant à la désignation du Premier ministre et la formation du prochain gouvernement. Certains parlent de « zéro reconduction », car aucun bailleur de fonds ne semble vouloir confier le moindre centime aux dirigeants malgaches sous l’ère Rajoelina.
    En ce sens, les acteurs malgaches, politiques et juridiques devront se débrouiller, exploiter les Lois et en déceler les filons exploitables pour mettre Andry Rajoelina sur la touche. En réalité, il ne s’agit point d’ingérence ni de dictat international, mais de la simple assurance que les fonds – plusieurs milliards d’euros – soient en de bonnes mains.
    Un accompagnement de près
    Après la mise en place du gouvernement, la Banque Mondiale débloquera les fonds nécessaires aux programmes d’urgence. Pour ce mois de février 2014, une première tranche de 75 millions de dollars sera débloquée pour atténuer l’insécurité alimentaire qui frappe 4 millions d’habitants de la partie sud du pays.
    La Banque Mondiale a également établi un plan d’action pour trois années et qui définira le déblocage des fonds. « Si nous voyons que le pays a une bonne structure en place et qu’il peut absorber plus d’argent, alors nous ferons en sorte qu’il reçoive plus », a ajouté Mme Haleh Bridi.
    La foi en une réussite malgache
    En tout cas, Mme Haleh Bridi croit en un avenir prospère pour Madagascar. « Madagascar peut récupérer très vite. Il ne peut que remonter. D’autres pays, comme la Chine et la Thaïlande, l’ont fait avec un bon leadership du dévouement. Ce pays peut aussi le faire », a-t-elle lancé.
    Pour y parvenir, la Grande-Île doit se maintenir sur une croissance économique d’au moins 7 % pendant 10 années d’affilée. Les prévisions pour l’année en cours en sont cependant loins. La rupture du cycle de crises qui ont sévi dans le pays est en conséquence incontournable.
    « Il faudrait la garantie de la cessation de l’ingérence des militaires dans la politique », a pour sa part indiqué Cassam Uteem du Centre Carter. « Il faudrait également que cesse le scénario sordide postélectoral où le gagnant saisit tous les biens du perdant et le pousse à l’exil, en attendant que les proches de ce perdant fomentent des mouvements « anticonstitutionnels », a-t-elle ajouté  »
    Cette déclaration de Madame Haleh Bridi est très importante pour Nous à plus d’un titre.
    Cette déclaration sans aucune intention politique va nous aider à stopper et à faire taire le délire des putchistes ,qui ont cru que cette partie de la Communauté internation entrainée par chissano et les agents de l’ingérence de françafrique qui ont tout comploté pour que la solution de la crise à Madagascar , pour favoriser leurs intérêts communs dans le Canal de Mozambique ,sorte du cadre de la feuille de route ,car ces élections non démocratiques vont favoriser le maintien des putschistes au pouvoir à M.car Grâce au non respet surtout du Droit de l’Homme ,aux manipulations illicites à tous les niveaux des opérations électorales( de l’enregistrement des candidats jusqu’à l’annonce des .
    Présentement les résultats..ce pouvoir usurpé avec la complicité d’une partie de la Communauté internationale se trouvent devant sous forme de deux problèmes indispensables au fonctionnement du gouvernement d’un Etat .
    –il s’agit de mettre en place le gouvernement et le premier ministre. La nomination de ces ministres se hertent frontalement avec les dispositons des accords de COTONOU qui interdisent , comme le précise de même l’article 21 du droit de l’Homme, la participation au pouvoir issu d’un coup d’état dans son Pays..Et ce président prétendument éiu fait-il l’objet d’une exception ou bénéficie-t-il d’une impunité ? ET POURQUOI ?
    Le deuxième problème consiste à trouver du financement et des financiers qui acceptent de confier leur argent à des voleurs , des prédateurs patentés et avides.
    Ces deux problèmes constituent de gros handicaps à ces voleurs de grands chemins qui n’ont eu peur de rien ni de personne.
    Dans la déclaration de Madame Haleh Bridi ,les bailleurs de fond dictent leurs leurs conditions à remplir par les « quémandeurs  » qui pourraient lever le déblocages des fonds et vous avez lu que si tout se passe bien ,l’octrou de l’aide se débloque au fur et à mesure de la réussite de la gestion précédente..et de l’état cu chantier qui fera l’objet d’inspection technique
    Si nous voilons nous rappeler que ces précautons des bailleurs après les mauvaises gestions de ratsiraka , le Gouvernement de jacques sylla a subi la rigueur de ces mesures de précautions
    RAPPELONS QUE RATSIRAKA A LAISSE ME PAYS DANS UNE MISERE NOIRE AVEC UN APPAUVRISSEMENT ET PAUPERISATION DE MALGACHES ,DES OBLIGATIONS REGALENNES DANS UN PITEUX ETAT ,DES ROUTES NEGLIGEES JAMAIS REPAREES….!
    La reconstruction du Pays par le Pouvoir du NOUVEAU POUVOIR RAVALOMANANA MARC a été effectuée en deux étapes :
    — début janvier 2002 au 1er novembre 2005 , la lutte contre la Pauvreté a été réalisée avec la reconnaissance du sieux de gestion financière et le sccès de la lute par les bailleurs de fond , qui ont attribué au Gouvernement un satisfécit ( un point de satisfécit).
    Le déblocage d’un tirage spécal de trois a été permis pour l’Etat malgache pour financer de nouveaux chantiers.
    — au mois de mai 2006, mise en application du plan MAP
    A LA FIN DE L’ANNEE 2088 ,LE POUVOIR A ENREGISTRE DE GRANDES PRODUCTIVITES AGRICOLES , UN IMPORTANT DEVELOPPEMENT DES ACTIVITES ET DE LA DISTRIBUTION DES PRODUITS AGRO-ALIMENTAIRES ET LES MALGACHES ONT NOTE UNE NETTE HAUSSE DU POUVOIR D’ACHAT EN MEME TEMPS QUE LA BAISSE DES PRIX DES PPN !
    LE TAUX DE CROISSANCE ECONOMIQUE QUI A ETE POINTE A MOINS DE 0.5% A PROGRESSE AU NIVEAU DES 7.9 % AU DEBUT DU MOIS DE MARS 2009..
    LE POUVOIR DIRIGE PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE RAVALOMANANA MARC A MIS AU TOTAL SEPT ANS POUR REDRESSER MADAGASCAR SUR LE PLAN ECONOMIQUE ET SOCIAL ET SUR L’EDIFICATION DES MALGACHES POUR LA SCOLARISATION , LA SANTE PUBLIQUE ET ET POUR LE DESENCLAVEMENT DU PAYS PAR LA CONSTRUCTION DE NOUVELLES ROUTES ET LA REFECTION DES ANCIENNES QUI ONT ETE NEGLIGEES PAR LES GESTIONS AVANT 2002 !
    MADAME HALEH BRIDI A ILLUSTRE SA DECLARATION EN S’INSPIRANT DE L’EXPERIENCE DURANT LES SEPT ANNEES DE REDRESSEMENT DU PAYS , NOTAMMENT
    –LE DEBLOCAGE DU TIRAGE SPECIAL DE TROIS ANS POUR REALISER LE CHANTIER POUR LA LUTTE REUSSIE CONTRE LA PAUVRETE DONT L’ACHEVEMENT A MERITE DE LA RECONNAISSANCE DES  » DES BAILLEURS DE FONDS »
    –AU MOIS DE MAI 2006 ANNONCE ET MISE EN PLACE DU PROGRAMME MAP QUI COURT JUSQU’EN 2015 AVEC GARANTIE DE FINANCEMENT DE TOUT LE PROGRAMME !
    MADAME HALEH BRIDI EST TRES CONFIANTE ET N’A PAS HESITE DE PRONOSTIQUER QUE LES MALGACHES REUSSIRONT CETTE RECONSTRUCTION EN SOUS ENTENDANT QU’ILS ONT ETE DEJA CONFRONTE A DE TEL PARI QU’ILS ONT GAGNE ET D’AILLEURS CE PROGRAMME MAP A LIVRER EN 2015 A VU SON TAUX DE CROISSANCE EN FIN 2008 CULMINER AU NIVEAU DE 7.9 % ALORS
    QU’ A LA FIN DE L’ANNEE 2001 CE TAUX A ETE PLAT AU NIVEAU DE 0.5% !
    ET MADAME HALEH BRIDI DE D’ESTIMER ET D’AFFIRMER QUE LES MALGACUES GAGNERONT CET ENJEU
     » YES YOU CAN ! »
    OUI NOUS NE DOUTONS PAS ! NOUS GAGNERONT !
    AVEC LA FORCE DE L’ESPRIT ET LE PRAGMATISME IMPLACABLE DE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MARC ET L’ENTHOUSIASME TRANQUILLE ET ELECTRISANT DE NENY RAVALOMANANA LALAO !
     » QUE DIEU CONTINUE A GUIDER NOTRE LUTTE  »
    Docteur ROBIN
    Paris

    ©

  8. 16 FEVRIER 2014
    AVEC QUI GOUVERNER ? LA QUESTION QUI PREOCCUPE CE PRESIDENT ANTICONSTITUTIONNEL !
    Devant l’immensité des problèmes et des besoins dans notre Pays détruit , l faut sérier les priorités.
    Certes le retour du Président de la République RAVALOMANANA MARC au Pays sera un grand plus pour Nous Tous et sa présence au Pays suffit pour débloquer beaucoup de choses en , autour de nous et dans le Pays
    Mais comme chacun et chacune s’en préoccupent ,n’oublions pas le drame quotidien que subissent des Malgaches avec des enfants et des vieux at=rents affamés ,tout juste vêtus ,sans abri !
    En ce moment où le destin immédiat du Pays se joue entre les députés putschistes qui n’arrivent pas à trouver une majorité godillots qui obéissent au président oour n’importe quoiTANT MIEUX ! AINSI ! ILS NE PEUVENT PAS REEDITER leur conduite mafieuse de sans foi ni loi !Et tout pense et pense bien que le président sorti des salesentrailles des putschitent ne veut pas de ces  » voyoux » comme lui pour le houspiller , pour le commander…
    Et la foire aux députés « crédibles , non suspects de liaisons d’argent avecles putchistes , et ces députés doivent savoir s’accomoder avec d’autres députés dits indépendants, doivent « sincères  » avec eux-mêmes , évidemment non putschistes !
    Et c’est cette ouverture obligée de ce président mal empoint , sans soutien de parti et boudé et snobé par les dirigeants des putchistes car ils le soupçonnent de regarder ailleurs , d’appeler au secours ailleurs et si les ailleurs savaient calmer la peur de ce président aux abois , je pose des questions à la mouvance RAVALOMANANANA MARC et les conseille d’être éveillés ,d’être très curconspecrs ,très regardanrs…sutout s’ils ne sont pas demandeur d’UNE EVENTUELLE COHABITATION…avec une majorité relative dont le noyau du pourrait être constitué par les députés de la Mouvance RAVALOMANANA MARC !
    Il va de soi que le retour du Président de la République RAVALOMANANA MARC constitue la condition non négociable avant tout accord avec ce préésident et avec uniuement lui seul !
    Docteur ROBIN
    Paris

  9. DECLARATON DE MADAME HALEH BRIDI , REPRESENTANT DES FINANCIERS ETRANGERS POUR LES AIDES FINANCIERES ET TECHNIQUES DE LA RECONSTRUCTION DE MADAGASCAR..

    Mme Haleh Bridi lève le voile sur les raisons de la restriction de la Communauté internationale et expose un aperçu des perspectives de coopération avec Madagascar. En ce sens, le déblocage des fonds internationaux repose sur la désignation du Premier ministre, mais surtout du prochain ministre des Finances et du Budget.

    La rigueur qui déplait au MAPAR

    CHERS COMPATRIOTES D’ICI , D’AILLEURS ET DE PARTOUT ,

    jE VOUS INVITE A DECORTIQUER ET A ANALYSER DANS LES DETAILS ATTENTIVEMENT ET OBJECTIVEMENT CETTE D2CLARATION DEMADAME HALEH BRIDI

    Déclaration qui comporte les clauses et conditions posées par les « bailleurs de fonds  » AVANT DE DECIDER DE DEBLQUER LEURSAIDES FINANCIERES AUX MALGACHES AFIN DE SAVOIR S’IL EST JUDICIEUX ? PRUDENT DE CONFIER LA GESTION D’UN TEL MONTANT A DES PERSONNES RESPONSABLES DE CET APPAUVRISSEMENT DE LA POPULATION ET DE LA DESTUCTION VOLONTAIRE DES USINES , DES FOYERS D’EMPLOIS ET QUI PENDANT CINQ ANNEES DE POUVOIR SANS PARTAGE LE POUVOIR QUI A IGNORE SUPERBEMENT LES REGLES DEMOCRATIQUES , LE DROIT DE L’HOMME ET QUI A USE ET A ABUSE DU CUMUL DES POUVOIRS ( MILITAIRES , JURIDIQUES , !

    CE POUVOIR QUI S’EST VANTE D’AVOIR PRIS LE POUVOIR DANS LE BUT D’AMELIORER LA VIE DES MALGACHES ET D’INSTAURER LES REGLES DEMOCRATIQUES DANS LA VIE POLITIQUE ET L’ADMINISTRATION DU PAYS IL A DETRUIT LE TISSU ECNOMIQUE ET N’ A RIEN CONSTRUIT !

    CE POUVOIR ILLEGAL MALGRE CES ELECTIONS TRUQUEES CROIT QU’ IL A ENCORE SUR LE PAYS DES MOYENS POUR S’IMPOSER ET ET D’APPLIQUER LEUS ACTIONS MAFIEUSES , DELICTIEUSES ET CRIMINELLES

    LISEZ ET RELISEZ CETTE DECLARATION !

    Docteur Robin

    Paris

    « Vous voyez un mélange de jubilation et d’inquiétude des bailleurs de fonds. Nous traitons avec de gros financements potentiels, donc, ce n’est pas ce que nous voulons influencer, le processus, mais nous aimerions savoir qui sera le ministre des Finances. » Tels ont été les propos de Mme Haleh Bridi, Directrice des opérations de la Banque mondiale pour Madagascar, Comores, Maurice et les Seychelles, au sujet de la conjoncture malgache.

    Ces propos révèlent plus sur les raisons des restrictions de la Communauté internationale, quant à la désignation du Premier ministre et la formation du prochain gouvernement. Certains parlent de « zéro reconduction », car aucun bailleur de fonds ne semble vouloir confier le moindre centime aux dirigeants malgaches sous l’ère Rajoelina.

    En ce sens, les acteurs malgaches, politiques et juridiques devront se débrouiller, exploiter les Lois et en déceler les filons exploitables pour mettre Andry Rajoelina sur la touche. En réalité, il ne s’agit point d’ingérence ni de dictat international, mais de la simple assurance que les fonds – plusieurs milliards d’euros – soient en de bonnes mains.

    Un accompagnement de près

    Après la mise en place du gouvernement, la Banque Mondiale débloquera les fonds nécessaires aux programmes d’urgence. Pour ce mois de février 2014, une première tranche de 75 millions de dollars sera débloquée pour atténuer l’insécurité alimentaire qui frappe 4 millions d’habitants de la partie sud du pays.

    La Banque Mondiale a également établi un plan d’action pour trois années et qui définira le déblocage des fonds. « Si nous voyons que le pays a une bonne structure en place et qu’il peut absorber plus d’argent, alors nous ferons en sorte qu’il reçoive plus », a ajouté Mme Haleh Bridi.

    La foi en une réussite malgache

    En tout cas, Mme Haleh Bridi croit en un avenir prospère pour Madagascar. « Madagascar peut récupérer très vite. Il ne peut que remonter. D’autres pays, comme la Chine et la Thaïlande, l’ont fait avec un bon leadership du dévouement. Ce pays peut aussi le faire », a-t-elle lancé.

    Pour y parvenir, la Grande-Île doit se maintenir sur une croissance économique d’au moins 7 % pendant 10 années d’affilée. Les prévisions pour l’année en cours en sont cependant loins. La rupture du cycle de crises qui ont sévi dans le pays est en conséquence incontournable.

    « Il faudrait la garantie de la cessation de l’ingérence des militaires dans la politique », a pour sa part indiqué Cassam Uteem du Centre Carter. « Il faudrait également que cesse le scénario sordide postélectoral où le gagnant saisit tous les biens du perdant et le pousse à l’exil, en attendant que les proches de ce perdant fomentent des mouvements « anticonstitutionnels », a-t-elle ajouté  »

    Cette déclaration de Madame Haleh Bridi est très importante pour Nous à plus d’un titre.

    Cette déclaration sans aucune intention politique va nous aider à stopper et à faire taire le délire des putchistes ,qui ont cru que cette partie de la Communauté internation entrainée par chissano et les agents de l’ingérence de françafrique qui ont tout comploté pour que la solution de la crise à Madagascar , pour favoriser leurs intérêts communs dans le Canal de Mozambique ,sorte du cadre de la feuille de route ,car ces élections non démocratiques vont favoriser le maintien des putschistes au pouvoir à M.car Grâce au non respet surtout du Droit de l’Homme ,aux manipulations illicites à tous les niveaux des opérations électorales( de l’enregistrement des candidats jusqu’à l’annonce des résultats.

    Présentement les résultats..ce pouvoir usurpé avec la complicité d’une partie de la Communauté internationale se trouvent devant sous forme de deux problèmes indispensables au fonctionnement du gouvernement d’un Etat .

    –il s’agit de mettre en place le gouvernement et le premier ministre. La nomination de ces ministres se hertent frontalement avec les dispositons des accords de COTONOU qui interdisent , comme le précise de même l’article 21 du droit de l’Homme, la participation au pouvoir issu d’un coup d’état dans son Pays..Et ce président prétendument éiu fait-il l’objet d’une exception ou bénéficie-t-il d’une impunité ? ET POURQUOI ?

    Le deuxième problème consiste à trouver du financement et des financiers qui acceptent de confier leur argent à des voleurs , des prédateurs patentés et avides.

    Ces deux problèmes constituent de gros handicaps à ces voleurs de grands chemins qui n’ont eu peur de rien ni de personne.
    Dans la déclaration de Madame Haleh Bridi ,les bailleurs de fond dictent leurs leurs conditions à remplir par les « quémandeurs  » qui pourraient lever le déblocages des fonds et vous avez lu que si tout se passe bien ,l’octrou de l’aide se débloque au fur et à mesure de la réussite de la gestion précédente..et de l’état cu chantier qui fera l’objet d’inspection technique

    Si nous voilons nous rappeler que ces précautons des bailleurs après les mauvaises gestions de ratsiraka , le Gouvernement de jacques sylla a subi la rigueur de ces mesures de précautions

    RAPPELONS QUE RATSIRAKA A LAISSE ME PAYS DANS UNE MISERE NOIRE AVEC UN APPAUVRISSEMENT ET PAUPERISATION DE MALGACHES ,DES OBLIGATIONS REGALENNES DANS UN PITEUX ETAT ,DES ROUTES NEGLIGEES JAMAIS REPAREES….!

    La reconstruction du Pays par le Pouvoir du NOUVEAU POUVOIR RAVALOMANANA MARC a été effectuée en deux étapes :

    — début janvier 2002 au 1er novembre 2005 , la lutte contre la Pauvreté a été réalisée avec la reconnaissance du sieux de gestion financière et le sccès de la lute par les bailleurs de fond , qui ont attribué au Gouvernement un satisfécit ( un point de satisfécit).

    Le déblocage d’un tirage spécial de trois a été permis pour l’Etat malgache pour financer de nouveaux chantiers.au mois de mai 2006, mise en application du plan MAP

    A LA FIN DE L’ANNEE 2088 ,LE POUVOIR A ENREGISTRE DE GRANDES PRODUCTIVITES AGRICOLES , UN IMPORTANT DEVELOPPEMENT DES ACTIVITES ET DE LA DISTRIBUTION DES PRODUITS AGRO-ALIMENTAIRES ET LES MALGACHES ONT NOTE UNE NETTE HAUSSE DU POUVOIR D’ACHAT EN MEME TEMPS QUE LA BAISSE DES PRIX DES PPN !

    LE TAUX DE CROISSANCE ECONOMIQUE QUI A ETE POINTE A MOINS DE 0.5% A PROGRESSE AU NIVEAU DES 7.9 % AU DEBUT DU MOIS DE MARS 2009..

    LE POUVOIR DIRIGE PAR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE RAVALOMANANA MARC A MIS AU TOTAL SEPT ANS POUR REDRESSER MADAGASCAR SUR LE PLAN ECONOMIQUE ET SOCIAL ET SUR L’EDIFICATION DES MALGACHES POUR LA SCOLARISATION , LA SANTE PUBLIQUE ET ET POUR LE DESENCLAVEMENT DU PAYS PAR LA CONSTRUCTION DE NOUVELLES ROUTES ET LA REFECTION DES ANCIENNES QUI ONT ETE NEGLIGEES PAR LES GESTIONS AVANT 2002 !

    MADAME HALEH BRIDI A ILLUSTRE SA DECLARATION EN S’INSPIRANT DE L’EXPERIENCE DURANT LES SEPT ANNEES DE REDRESSEMENT DU PAYS , NOTAMMENT

    –LE DEBLOCAGE DU TIRAGE SPECIAL DE TROIS ANS POUR REALISER LE CHANTIER POUR LA LUTTE REUSSIE CONTRE LA PAUVRETE DONT L’ACHEVEMENT A MERITE DE LA RECONNAISSANCE DES  » DES BAILLEURS DE FONDS »

    –AU MOIS DE MAI 2006 ANNONCE ET MISE EN PLACE DU PROGRAMME MAP QUI COURT JUSQU’EN 2015 AVEC GARANTIE DE FINANCEMENT DE TOUT LE PROGRAMME !

    MADAME HALEH BRIDI EST TRES CONFIANTE ET N’A PAS HESITE DE PRONOSTIQUER QUE LES MALGACHES REUSSIRONT CETTE RECONSTRUCTION EN SOUS ENTENDANT QU’ILS ONT ETE DEJA CONFRONTE A DE TEL PARI QU’ILS ONT GAGNE ET D’AILLEURS CE PROGRAMME MAP A LIVRER EN 2015 A VU SON TAUX DE CROISSANCE EN FIN 2008 CULMINER AU NIVEAU DE 7.9 % ALORS

    QU’ A LA FIN DE L’ANNEE 2001 CE TAUX A ETE PLAT AU NIVEAU DE 0.5% !

    ET MADAME HALEH BRIDI DE D’ESTIMER ET D’AFFIRMER QUE LES MALGACUES GAGNERONT CET ENJEU

     » YES YOU CAN ! »

    OUI NOUS NE DOUTONS PAS ! NOUS GAGNERONT !

    AVEC LA FORCE DE L’ESPRIT ET LE PRAGMATISME IMPLACABLE DE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE MARC ET L’ENTHOUSIASME TRANQUILLE ET ELECTRISANT DE NENY RAVALOMANANA LALAO !

     » QUE DIEU CONTINUE A GUIDER NOTRE LUTTE  »

    Docteur ROBIN

    Paris

  10. Je pense que « Kianjan’ny Magro » ne permet pas du tout le retour du PR Marc Ravalomanana. Il faut arrêter tous ces blablas et opter d’autres stratégies. « Ny mangina hono volamena »: laisser Dada négocier son retour sereinement. En effet, tant qu’il y a toujours tout une foule aussi fervente derrière lui, le pouvoir en place ne le laissera jamais rentrer chez lui.

  11. Ary nisy bizina vao2 indray ato ho fanafoanana an’i Magro an!!
    mety kah!!tohizo! izay vola dia mety daholo mba ahafahana misolelaka koa etsy an-daniny e!!
    Magro tsy mitsahatra raha tsy tonga dada na izy mihintsy no miteny fa HAJANONA nefa ataoko
    fa matoa izy mbola tsy tonga dia mbola mitohy izany mazava ho azy ny tolona.

  12. Ca se saurait si de telle manifestation presque quotidienne ferait rentrer à son pays un « EXILE » aussi éminent.

  13. Ny kianjan’ny Magro est ue tribune qui permet ax membres de la Mouvance RAVALOMANANA MARC d’exprimer le résultat de leur réfléxion et de dire des idées sur tel ou tel problème..Je n’ai jamais des membres de la Mouvance discuter en diect sur cette tribune du retour de Monsieur me Président RAVALOMANANA MARC !
    Ses discussions existent mais pas sur cette tribune

  14. Atomboka amin’ny fotoam-pivavahana ny fotoana de avy eo mifaninana manopa sy manely tsaho ary fampandriana gisa, fa ny tsy aiko hoe farana amin’ny vavaka koa ve?

  15. marina mihitsy zary Rakoto a, ts aiko hoe tolona @ inona ny an-dry zareo reo ka, mivavaka aloha vo tonga , de avy eo @ samy manala ny fony eo, tarondro be maso e, foza orana e, snsns, de mivavaka misotra ny tompo fa afa-po de Amen de mirava, de rapitso ndray e, de zany fona , fa otran ny mlay iany lou le maita an-dry zareo e, le trano efa ohatran le trano taolo ireny mou le olona makao efa le antitra antitra reny doly, de otran’ny maita ny ambanivolo zany ny tena, mba manimanina ny any antanana any, mdr

  16. tsy aleo ve izy mandahatra hevitra na sosotra na faly ?

    Izy koa mandinika ny ho avy ny vahoaka

    Izy koa mahatsapa ni fahoriany vahoaka toa izat ny- foza mivelatra aminy corruption isan karazant …mitohy ny bois dev rose na eo ary i Hery , zandry ylay DJ jiolay…

    tsy izay varihana aminy V.V.V hoatry ny « Rajoeline band’S » izay afanainy Hery mpangalatra aminy- izao fotaona izao ???

  17. Andriamanitra irery ihany no afaka mitsara sy mahita izany sy ny ao am-pon’ny tsirairay.
    Ohatry ny mitady handaitra ilay vvka ka asiana sira injay an!!!MAHONENA!!!
    Marary fo @’izany eo fa ataovy ary!!!
    Andriamanitra mihaino vavaka !!!
    hitany daholo koa izay MPIATSARA IVELATSIA sy tena mitolona @ FO koa azy sy Antra
    ny azy raha tombotsoany no hankanesany eo na ho an’ny tanindrazana.
    Tolona tsy azo hajanona, ny vavaka tsy azo atao Kinanga.
    Tsy maintsy mandresy ny MARINA na dia fisaka tadiavina aza!
    Izay maharitra no vadin’Andriana e!
    Ajanony ilay fanasana atėdoha fa tsy mandaitra e!!!
    Ny vavaka no manova zavatra!!

  18. COMMENT ACCEPTER QUE CES DEGENERES EXIGENT DES DROITS DE GERER NOTRE PAYS ?

    En revoyant dans le retriviseur ces cinq dernières années et qui s’achèvent avec le bluff actuel comme si ce président élu avec ,par des voies pipées . Cette retrovision et le cinéma actuel des pieds nickelés qui luttent pour conserver coûte que coûte ,envers et contre la démocratie et de l’état de droit !Il est fortement possible et sû que ces voyoux ce savent que ces règles du vivre ensemble existent…
    Ils ont eu une majorité à l’assemblée comme des chiens qui ont volé sans vergogne la viande des chats…Fiers !qui ont siroté les biberons des bébés qui dorment et qui ont violenté des chiennes en chaleur..Oui ce sont des désinhibés capables capables de vendre leurs mères et de coucher avec leurs propres soeurs CAR CE QU’ILS ONT REALISE CONTRE LE PAYS ET LES MALGACHES SONT PLUS
    PENDABLES…CAR AORES ILS SONT LIBRES DE FAIRE CE QU’ILS VEULENT AVEC LEURS MERES ET LEURS SOEURS QUI ONT APPRECIE DE DEVENIR DES PROSTITUEES ASSIDUES ?SOUS LA FERuLE DE LEURS FILS PUTSCHISTES ! SI CE N’ETAIT QUE LEURS MERES ET LEURS SOEIURS !
    ON NE PEUT RIEN ATTENDRE DE CES TSY VALAHARA !
    NE LAISSONS PAS A CES DEGENERES NOTRE PAYS ET NOS BIENS !
    « TSAKITSAKY ZATO ARIVO  » ET MEME PLUS !
     » TAPATAPAO FA MANIMBA NY TANY ! »

  19. Marina tokoa zany kay, ny vavaka arahana ompa sy fanaratsiana tokoa kay mou manova zavatra lety e, ary saika adinoko zay an, mdr, tokoa fahafiry ary andininy fahafiry mou zay ry Randrianiaina fa tsy tadidiko leaza a, ai mou TOKO FAHA 8 ANDININY FAHA 8 kay mou e, ao @ boky nosoratan’i masindahy MARKA e, mdr lol, tena hafa kousa le baiboly novokarina tany Afrique du sud marina an, hahaha, mbol misy kou ao hoe Manenjeha ny mpitondra anareo so de adino an, lol, Marka toko faha 8 andiny faha 33 ndray zay ao @ le laharan i Dr robonson mdr, hihi

  20. Tsy hitako mihintsy ny mampalahelo ny sasany amin’ny fivorian’ny olona tia sy milaza ny fahamarinana ao amin’ny Magro. Tena tia tanindrazana sy fihavanana ny ao amin’ny Magro, ary mendri-piderana ny faharetana ananany !

  21. Mirary
    Aza maniratsira ny baiboly tenin’A/tra ianao,aoka ho loza ho anao sy ny ankohonanao ny faniratsiranao ny baiboly,manao blasmefia ny teniny Tompo ianao ka tsy ahazo famindra-po

  22. ai ve zany no atao hoe manao blasfemia e, zay miits no tena itiavako anareo mouvansa ra8 reto ka, tena mahay mitsara mialoha fona, we iry foza iry tsy foza, iry tarondro, iry olombelona, iry tsara iry ratsy, ary ze rehetra lazainareo fa ratsy lou de ratsy tokoa e, fa eo imasonareo io nefa an, aza adino zay, ary adinoko fona kay tokoa Mr Ravalomanana filoha lefitry ny FJKM e, ary mety mbola filoha lefitra kou izy zany any an-danitra ny an, zay no matonga anareo tonga de mahay mitsara olona be io, sa mety diso zany ry zareo ??? tsy ratsy kousa lou ra iny Dadanareo iny e, olona modely iny @ fiaraha-monina kou, ohatra we mba ilaina ny mitifitra olona de mivavaka refaveo de voavela, ilaina ny mitahiry ody sy osy ao an-dapa, de mivavaka de voavela, tena mlay ranga nareo an, tohizo ny tolona e, makahery anareo za , courage daholo zareo an

  23. Sady mba ampianaro anà ranga le fivavaka fa tsy haiko e, le fomba hampiarahana an le mivavaka sy manopa ary manaratsy mihitsy ne ny tsy haiko e, mba atoroy fa nareo mantsy tena havanana @ le izy mihitsy kou, sitran’ny ahay mba miova olo-masina otranareo daholo zany ny olona rehetra kou, mba manana fomba fivavaka manara-penitra
    mety misy formul arahina ve
    ohatra we : Vavaka + ompa + fanaratsiana = fiverenan’i Dada, mety ve zany sa tsy mety
    mazotou doly ranga a, tena mba atoroy fa tsy mahay an le fivavakareo kou, otran’ny sarotra be le izy ne e, satria nena rehefa manaratsy na manompa olona otran’ny tsy mety apiarahana @ vavak miits kou*

  24. MDR njara….tsy dia atao mahagaga …de Poum Ravelomanantsobaka à Raymond Ranjeva !
    Olona vohataiza :

     » moralement , socialement et intellectuellement au biberon tssotsska ! »

    ny mahagaga dia izy naroso ho prezidà !

    tarondro saina, tarondro fanahy ….

  25. tara laotra ,

    trop tard , mais il est clair que tous ceux « appelés » à diriger Madagascar sont mouillés dans la mafia françafricaine, et cela depuis drs années…………jusqu’aux petits soldats de type denise (acteurs de ramambazafy et radio viva) sur les sites !

    Rotary ou franc maçonnerie font partie des institutions des snobs de Tana qui pavanent à y entrer par parrainage (méthode Rachida Dati via Chalandon , Simone Veil, Sarkozy par exemple !)
    Tous des arrivistes

    Ex Berna

    …………….d’oû l’ardente nécessité de combatre cette pieuvre mafieuse

  26. ex Bernard Ravelomanantsoa avait grandi dans la cité de Mandroseza , d’un père tout petit fonctionnaire et de mère Rabesahala petit employée à la radio (famille toute peigne cul des Français)

    il sort d’une famille économique très modeste et a besoin de se montrer ARRIVE !

    Le père de Raymond Ranjeva( poivrot presque illétré) tenait une petit débit de boisson/épicerie.
    Sa belle maison est un héritage d’une grand mère marié&e en 2° noce à un Grec riche (Sakaliardis)

    ILS ONT BESOIN A TOUT PRIX DE PARAITRE AU DESSUS DU LOT : prêts à se vendre,
    ce que je regrette de Raymond qui est quand même une valeur intellectuelle sûre.
    Intellectuellement il devrait être au dessus de cela !
    IL DEVRAIT dis-je , mais je ne maitrise pas les méandres cervicales de ce monsieur …pour mieux comprendre .

  27. Tandremo ary ianao depiote io milahatra maka an’ilay 4×4 sy ticket carburant ary ny karama izay mety hisosndrotra.
    Misaotra anao ary aloha fa misy 4×4 iray mipetraka ao izany mandrapahatonga ny filoha Ravalomanana.
    Fa ity depiote ity ve adala e????

  28. ne mélange pas tout illuminat !!!!
    un député a besoin d’aller partout ! sur tout le territoire sans réseau routier correct …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *